Promenades philosophiques - 17 - Un chemin de solitude -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

Je vais aller plus vite

 

et survoler toute la sixième strophe

 

...pour pouvoir passer à autre chose

 

car j'ai assez abusé de votre patience !

 

 

" Ô garçon,

 

qu'accompagnent les immortelles meneuses de poulains,

 

Ô toi qu'ont emmené jusqu'à nous et conduit les chevaux,

 

je te salue bien !

 

Car ce n'est pas un sort funeste

 

qui t'a fait prendre la  route que tu as prise,

 

et qui est si éloignée des chemins frayés par les humaines entreprises,

 

mais c'est la Justice et le Droit,

 

et il faut que tout te soit révélé,

 

aussi bien le coeur impassible de la vérité

 

qui forme un cercle parfait,

 

que les opinions humaines,

 

auxquelles il ne faut ajouter aucune créance assurée.

 

 

 

 

Je te salue bien !

 

 

 

 

oh que j'aime ce salut !

 

Je le trouve admirable,

 

et je trouve tout à fait légitime,

 

que ce soit les dieux qui saluent les hommes !

 

Cela fait évidemment penser à la salutation que l'ange Gabriel

(personnage divin)

 

adressa à la jeune Marie vivant à Nazareth 

  

  

  

  

 

 

 

 promenades-phi-28.jpg

 

 

 

 

La route que tu as prise....

 

Quelle route ?

 

Où va-t-elle ?

 

Qu'a-t-elle de particulier ?

 

Elle est (dixit la déesse)

 

très différente des chemins que suivent habituellement les humains.

 

Ce n'est pas un chemin frayé, tout tracé, balisé, qu'empruntent les foules.

 

C'est l'aventureux chemin

 

que prend un individu seul

 

à la recherche de la vérité sur lui-même.

 

 

C'est un chemin qu'il invente

 

qu'il trace pour lui seul.

 

 

 

 

La vérité...

 

Alèthéia...

 

 

 

 

 

promenades-phi-29.jpg

 

 

 

Ce chemin là

 

ne suit pas les voies humaines habituelles,

 

ne se conforme pas aux  " opinions "  humaines,

 

aux idées toutes faites,

 

aux traditions,

 

dogmes,

 

règles morales imposées,  

 

habitudes,

 

catéchismes,

 

conditionnements de toutes sortes.

 

 

 

Ce chemin est individuel,

 

personnel,

 

unique.

 

 

Il est liberté.

 

 

 

 

 

Bonne route !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

....

 

 

 

 

 

Publié dans Philo

Commenter cet article

Aln 28/11/2012 12:33


Coucou! Je passe faire un tour!


Cette roulotte, je l'aime beaucoup! Comme le train du Pde D.est toujours stoppé, on pourra peut-être y monter en roulotte si on trouve la bonne route!!!!!


Bizatoi

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:59



hummmm.......


tu crois qu'elle pourrait monter ?


Et si le volcan explose ?


on va y réfléchir


bz de pinson



annielamarmotte 27/11/2012 23:31


ah j'oubliais je suis heureuse en amour alors ça va le faire    ..... 

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:44



alors tu as tous les atouts dans ton jeu


et oui, dans ces conditions, ça va le faire !!!!!!!!!!!!!



annielamarmotte 27/11/2012 23:14


http://www.lexilogos.com/etymologie_marmotte.htm


par contre à l'envers......


http://www.aligot-saucisse.com/fr/index.php/1998/06/12/57-la-legendes-des-marmots-saint-geniez-d-olt


 


j'ai un foulard autour du cou, des chaussettes de laine, et j'ai pris mon sucre....  ;)

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:31



Bien !!!!!!


je vais aller voir où tes liens vont me diriger.....



erato:0059: 27/11/2012 22:08


La liberté de ses choix sans remords ni culpabilité. Une liberté qui méne à la sagesse si l'on a choisi le bon chemin.


Belle soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:28



y a-t-il un bon chemin ?


le bon chemin est celui que nous avons choisi.


Si , après,  nous nous apercevons que c'et une impasse,


et bien il nous faut chercher un autre passage.


Mais notre choix initial était quand même le bon... au moment où nous l'avons fait.


Les regrets et les remords son sans intérêt.


Concentrons nous sur ce que nous devons faire aujourd'hui.


Aujourd'hui est un nouveau jour.


Aujourd'hui notre vie commence.


Bises de pinson.


 



Mari jo 27/11/2012 21:14


Bonsoir pinson déplumé,

De passage pour te faire un petit coucou; le temps me manque beaucoup ainsi que tes textes.


Je te souhaite une bonne soirée et bise à toi pinson déplumé. J'espère revenir bientôt.

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:19



Mais moi aussi j'espère que tu vas revenir !


bise   de pinson



Danielle 27/11/2012 21:12


J'aime bien ton article aujourd'hui : Parménide enfin parvenu jusqu'à la Déesse qui l'accueille avec chaleur, le salut cordialement et le félicite d'avoir emprunté cette route difficile dont le
cheminement est éloigné de celui des hommes, c'est un choix de vouloir emprunter une route différente mais combien riche, de ne pas suivre une voie déjà tracée, un parcours suivi par tout le
monde, planifié en quelque sorte. Mais cette route doit être réfléchie,  personnelle à chaque individu, une décision intime et profonde. Ce chemin n'est ni une habitude, ni une routine, il
ne se conforme pas aux règles établies et respectées, il est sans contrainte et va vers la vérité, la sagesse, s'éloigne du carcan trop souvent imposé. J'aime tes dessins, ils sont un peu légers
mais s'y cachent des vérités à découvrir. Gros bisous petit pinson, bonne journée de mercredi. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:17



oulala, je suis en retard pour te répondre !


Oui , l'important est de tracer , d'inventer, son chemin personnel.


Il  n'est celui de personne d'autre.


Sur ce chemin nous avons fait des erreurs


et nous en ferons encore


mais c'est NOTRE chemin, et personne ne peut le juger.


Bisous du... mercredi soir !



rejane 27/11/2012 20:06


merci kasimir.... je me suis régalée... je peux même te dire que ce texte m'a aidée à me comprendre...


passe une bonne soirée.... bisous...

kasimir, dit pinson déplumé 27/11/2012 20:51



Alors, comme je suis content.


Aurais-tu été la seule lectrice, ça valait donc la peine que j'écrive ces pages.


C'est moi qui te remercie, Réjane !



hélène 27/11/2012 18:07


Merci pour ton réquisitoire sur mon com...Je n'aurais pas dû le prendre dans le sens de l'humour. Que veux-tu je suis telle quelle..Quant à la peur de Dieu ou autre, je ne l'éprouve pas. Les
discours des divers pontifes ou sermonneurs de tous genre ne m'effleurent pas, j'ai la foi  en moi ,


 


 


 un point c'est tout. Les pompes et les ors de l'Eglise ne m'intéressent pas, comme toi, je les repousse...


Je t'ai trouvé bien sévère à mon agard...je sais que je suis une naïve bien sûr, pas calée en philosophie, mais j'ai l'Amour dans le coeur, c'est l'essentiel.


 


Amicalement


hélène


 

kasimir, dit pinson déplumé 27/11/2012 19:23



Ah tu me rassures !


Mais si , tu as bien fait de prendre cela avec humour.


Et je n'ai pas voulu être sévère avec toi.


Humour et amour sont d'ailleurs des mots bien proches.


Simplement tu m'as donné l'occasion de sortir ce que j'ai sur le coeur :


j'ai en horreur ceux qui sèment la peur pour mieux ferrer les poissons qu'ils veulent pêcher.


Et j'en ai rencontres une bande dans ma vie !


Ce sont des êtres malfaisants.


Ne m'en veux pas de ma sortie : elle ne te visait pas.


Bien amicalement à toi.



hélène 27/11/2012 14:34


"Allez Teya"...tu me surprends avec ta légereté vis-à-vis de la déesse, mais ça me plait..Tout se dédramatise avec l'humour. Dans le même esprit, j'ai remarqué que l'Ange Gabriel avait...le bras
long...


 


Mais revenons à la sagesse qui se dégage de cet épisode. Il semblerait  que seul nous devons choisir le chemin qui nous concerne, fi des conseils des Déesses ou autres...la liberté est un
mot extraordinaire, il peut renfermer tant de chemins....


 


Merci pour les esquisses, la Vierge Marie est toute mignonne, et la déesse très décidée dans la conduite des chevaux.


 


A bientôt et belle journée ensoleillée ....


Hélène du Quercy


 

kasimir, dit pinson déplumé 27/11/2012 17:34



pourquoi le rapport  avec une déesse devrait-il être compassé ou crispé ?


ah... je sais que dans la tradition catho, on parle sans cesse de "crainte de dieu"


et bien franchement je plains ces pauvres croyants qui vivent sous le régime de la peur.


Qui continuent à avoir peur.  


Si c'est ça le fruit de la foi, ça donne pas envie de s'enrôler.


Non , tu vois, j'ai une toute autre vision de la divinité.


Je ne vais pas dire qu'elle est à notre service


mais elle est à la base même de notre vie.


Elle est notre source.


Faut-il avoir peur de sa propre source ?


Quel est donc ce dieu-père dont il faudrait avoir peur ?


C'est aberrant !


Et puisque tu es croyante, relis donc la parabole dite de l'enfant prodigue,


et dis moi ce que tu comprends.


Je suis persuadé que la pensée de Jésus était d'éradiquer la peur.


A voir ce qui fait le fond des discours pontificaux, il a compètement raté son coup.


L'église prétend parler en son nom, mais elle continue à enseigner la peur.


Tu peux pas savoir ce que ça me met en colère !


L'ange Gabriel...


ah oui, pardon, je crois bien que je lui ai fait 2 coudes !


Bah : son nom signifie "la force de dieu"


et tu vois, il ne vient pas pour faire peur, mais pour saluer.....


Ah, encore une précision :


en disant  : Allez Téyia, je jouais sur le mot :


je ne m'adressais pas à la déesse, mais au dada qui tirait la cariole


et ,supposant qu'il s'appelaist "Téyia"


je lui disais simplement : " hu ! "



sittelle 27/11/2012 12:08


Oui mais... comme dit Simone, Il nous attend, au virage, alors si nos rebellions sont une erreur, qu'est-ce qu'on va prendre, là-haut  ! Mon papa disait " zut j'ai fait une bêtise... ça va
me coûter six mois de Purgatoire"   rendez-vous en haut , on fera une amicale des blogueurs ? et tu seras
président ? Bisous !

kasimir, dit pinson déplumé 27/11/2012 17:11



si tu veux


et si on est trop mal traités, on fait grève !!!!


et un barouf du tonnerre


on exige une remise de peine pour ton papa


et un abonnement gratos à in- terre- nette


NA !!!!



annielamarmotte 27/11/2012 11:49


toujours le  petit clin d'oeil sympa qui fait avaler le coté un peu difficile merci !!!!!!


très bonne journée à toi!

kasimir, dit pinson déplumé 27/11/2012 17:03



merci Marmotte


dis, je me pose soudain une question


idiote bien sûr


le mot Marmotte", serait-il le féminin de "marmot " ?