- Promenades philosophiques - 18 - L'Être est -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

Cette dernière et septième strophe est si riche , si dense,

 

que nous pourrions faire 15 articles sur elle.

 

Mais là, je me ferais trucider !

 

Alors je vais l'occire en une fois.

 

Après je vous promets d'être rigolo

 

ou au moins léger.

 

 

Allons, je vais parler,

 

et toi, prête l'oreille à ce que tu vas entendre de moi :

 

 

 

 

 

Pour atteindre à la connaissance de l'Univers,

 

il n'y a que deux voies.

 

 

L'une affirme l'existence de l'Être,

 

et dit qu'il est impossible que l'Être ne soit pas.

 

Voilà la route de la Certitude.

 

C'est la méthode qui accompagne la Vérité du même pas.

 

 

L'autre affirme l'inexistence de l'Être,

 

l'existence du Non-Être.

 

Je dis que cela n'est qu'un mauvais sentier

 

où l'on ne peut rien connaître.

 

On ne peut pas saisir le Non-Être,

 

puisqu'il est hors de notre portée,

 

on ne peut pas le définir.

 

   

 

 

 

Tandis qu'il n'y a pas de différence

 

entre l'Être

 

et sa pensée

 

 

 

 

 

           

 

 

 

 

 

La conclusion de ce poème va peut-être vous décevoir.

 

Et pourtant, cette affirmation de Parménide est extrêment apaisante.

 

Elle est une sorte de profession de foi dans l'être.

 

 

 

Les philosophes grecs n'étaient pas des "croyants"

 

au sens commun du terme

 

 

(et il se moquaient gentiment des élucubrations fantastiques,

 

de la religion de l'époque)

 

 

mais beaucoup, dont Parménide, croyaient en l'être.

 

 

Ce que nous pourrions résumer   en deux mots :

 

 

l'Être est .

 

 

 

 

promenades-phi-30.jpg 

 

 

Ce qui est évidemment  à l'opposé de la thèse,

 

absurde  aux yeux de Parménide,

 

que défendront ensuite les Sophistes :

 

 

 

l'Être n'est pas.

 

 

 

 

promenades-phi-31.jpg

 

 

Cette affirmation ( Rien n'est ) sera par exemple développée par Gorgias,

 

le maître incontesté  du "discours d'apparat",

 

jongleur d'idées sans principes,

 

auteur d'un " Traité sur le non - être".

 

 

 

Ce flatteur de la jeunesse dorée de la Grèce,

 

 deviendra immensément riche.

 

Ces   sophistes, virtuoses de la parole,  ont réellement perverti le langage

 

et quitté le domaine de la logique

 

pour celui de l'astuce et du prestige social.

 

 

 

 

Pour eux l'Être n'existe plus

 

mais seulement le paraître.

 

Et si vous regardez bien le monde d'aujourd'hui...

 

il y a toujours des sophistes,

 

des trompeurs,  qui ne recherchent que la puissance et la richesse,

 

et , comme dans la Grèce antique, ils continuent à tenir le haut du pavé.  

 

 

 

 

 

Parménide est, lui, le réprésentant d'une lignée de philosophes spiritualistes

 

 

dans laquelle se rangeront Socrate, puis Platon, puis Aristote.

 

 

 

 

 

La tentation est trop grande de développer.

 

Alors je m'arrête là.

 

 

 

 

Que diriez-vous d'une petite balade

 

dans une hêtraie ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Philo

Commenter cet article

Aln 29/11/2012 15:06


Et oui, Kas je le sais!Les feuilles de l'un ont des poils et pas celle de l'autre....Charme avec feuilles à dents et hêtre, feuilles à poil.....La phrase savante pour le retenir, je ne me permets
pas de l'écrire sur ton blog.


Bises Charme  en Pinson!


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 29/11/2012 15:40



tu as raison


mon blog doit surveiller sa réputation


BZ !



Anne6329 28/11/2012 22:21


Bonsoir mon Pinson !!! Oh la la dur dur pour moi la philosophie de l'être ! Être ou ne pas être philosophe n'est pas qui veut ! Je suis en train de m'y exercer un peu !! J'en ai besoin
après ce que je viens de vivre ! Le calme est revenu  et mon être semble s'apaiser ! Un gros bisou à toi ! Je ne reçois plus rien d'OB ! ce qui pertube  ma perturbation actuelle
! Un gros bisou à toi 

kasimir, dit pinson déplumé 29/11/2012 14:44



alors tu vois....


tu  deviens philosophe...


et par la seule voie qui vaille : par sa propre expérience de la vie


Mais si OB t'embête,


on va lui foutre une fessée !



Ramon 28/11/2012 21:34


Ah oui! vivement la promenade dans la hêtraie !!!


être ou ne pas être?


Il y a belle lurette qu'on a posé l'équation, 


N'est-ce pas ami Kasimir?


Toubib or non toubib?


Heureusement pour nos pipes, on l'a résolue  sans trop de grabuge!


Bonne soirée l'ami.

kasimir, dit pinson déplumé 29/11/2012 14:41



et maintenant que c'est fait


je me demande comment j'y suis arrivé...


Ce n'était pas gagné au départ.


bonne journée, toi .



Aln 28/11/2012 20:56


Hêtre ou pas Hêtre.Allez au Bouleau et ne mettons pas le doigt entre l'arbre et l'écorce!


Bonne nuit Philosophe!

kasimir, dit pinson déplumé 29/11/2012 14:39



Hêtre , Bouleau...


ALN  (Aulne ?) tu me Charmes !


Au fait, sais-tu comment on reconnait un charme d'un hêtre ?



sittelle 28/11/2012 20:21


 oui, une petite balade ou ballade, calme, tranquille, sans prise de tête, s'te plait, Pinson !

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 20:57



je retiens tes deux orthographes pour mon article du 30


merci oiseau racé



Danielle 28/11/2012 19:50


Pour la balade dans la "Etre-est", je préfèrerais les pentes du Mont-Aigoual à celles du Cantal, si je peux exprimer une préférence (!) ... Il doit y faire un peu froid maintenant quand même ...
je souris ! Bisous pinson, douce soirée. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 20:09



tgu veux dire qu'il doit faire plus froid dans le Cantal que sur le Mont Aigoual....


il se pourrait bien


l'Aigoual est plus au sud, et ses pentes sud doivent être plus accueillantes pour les rayons du soleil.


J'y suis passé en septembre


mais mon dieu, que c'est pentu !


Bonne soirée, Danielle


bisous du Nord



Jackie 28/11/2012 18:45


Je suis partante pour la balade dans la hêtraie...


Belle soirée


Bises

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 19:06



je m'en doutais !


car je sais que tu aimes beaucoup les hêtres.


Avec leurs grands troncs bleus et lisses,


ils me font penser à un troupeau d'éléphants


et ils sont si hauts, si majestueux


qu'on pourrait les prendre pour les colonnes du ciel.


Se promener dans une hêtraie


c'est se trouver au coeur du temple de la nature.


BZdK



hélène 28/11/2012 17:33


Si ta promenade philosophique t'avait menée du côté de PLATON, je me serais fait un plaisir de te suivre jusqu'au bout.


Oui, j'avoue être Platonicienne (pas platonique en tout)....et les Sophistes que je rencontre au fil des jours me donnent une piètre idée de l'ETRE, eux qui n'aiment que le PARAITRE...


 


Bravo pour tes dissins..Je te quitte pour aller discuter politique selon les dialogues de mon philosophe ...


 


    AVE KASS


     Hélène de TROIE


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 18:11



Mais... tu m'as bien suivi jusqu'au bout puisque tu es là !


J'espère que ce ne fut pas sans plaisir !


Et bien, je relevrai peut-être le défi, en parlant un jour de Platon.


Un de ses dialogues s'intitule même... "Parménide" !!!!!


Bonne soirée la Troyenne.



Danielle 28/11/2012 13:39


Tu as raison pinson, il est plus sage de t'arrêter, d'autant que tu nous proposes une balade dans une hêtraie, super pour se délasser. Donc je dirai juste une toute petite phrase (et oui, tu
vois, tout arrive ...) : l'Etre c'est un tout, on ne peut pas séparer le corps de l'esprit (la pensée). Penser et être, n'est-ce pas pareil ? Et pour conclure ... je te fais un gros bisou.
Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 18:04



je me suis un peu trop avancé pour la balade dans la hêtraie


il faudrait nous donner rendez-vous quelque part en altitude


dans le Cantal


ou sur le pentes du Mont Aigoual.....


Qui connaît des belles hêtraies ?


Bisous du soir, Danielle.



lilou-52 28/11/2012 11:59


Si, si développe, c'est passionnant....pour moi qui n'est jamais fait de philosophie. Une promenade dans une hêtraie ? Mais bien volontiers !  


Bonne journée !

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:57



Tu n'as jamais fait de philosophie ?


Tant mieux !!!!!!


C'est alors qu'on peut librement réfléchir :


on n'est pas coincé par des schémas tout faits.


Tout ce qui est nécessaire est dans ton esprit


pas dans les bouquins.


Bonne soirée, Lilou du 52 !



annielamarmotte 28/11/2012 10:17


j'ai tenu jusqu'au bout!!!!!!!vive la balade dans la hêtraie!

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:53



Bravo petite souris des montagnes !


J'ai lu avec beaucoup d'intérêt la légende des marmots du pays d'Olt.


Savoir même si elle ne repose pas sur des faits réels ?


Bon... il n'y a presque pas de hêtres dans mon secteur.


Mais en pensée, je la fais, cette balade... tu viens ?



Esclarmonde 28/11/2012 09:31


Au fond tu parles des "Pangloss" de l'époque... et à notre époque il y en a beaucoup dont l'aura est décuplée par la télévision ! Pendant que les vrais sages travaillent dans l'ombre à nous
éclairer. J'aime beaucoup les hêtres et les hêtraies sinon ! Bonne journée

kasimir, dit pinson déplumé 28/11/2012 17:49



Tu crois ?


mais tu m'as donné l'envie de relire Candide !


Quelle magnifique petite oeuvre c'est.


Ce sera ma lecture pour Noël


Merci Esclarmonde


Bonne soirée