- Au Larzac.... des rochers en forme de ruines -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

Après un tremblement de terre,

il y a dit-on des répliques.

 

Après un voyage, je continue à voyager,

et je repasse dans les lieux où je suis passé.

 

Ainsi ce paysage me hante.

 

 

 

 

                     larzac-rochers-ruinif.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Il se pourrait que je continue indéfiniment à y repasser.

En pensée.

 

Et peut-être un jour  y retournerai-je "en vrai".

 

Mais qu'est-ce qui est vrai

et qu'est-ce qui ne l'est pas ?

 

Si je repasse en un lieu en pensée....

n'est-ce pas vrai ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans promenades nature

Commenter cet article

Nicole T. 28/06/2012 13:54


si mon souvenir est bon, la photo des éléphants que tu as empruntée n'est pas de moi mais de Rémi, il me semble que je lui avais demandé la permission pour toi de l'utiliser, pas de doute, ils
sont entre de bonnes mains ! :-)

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 11:06



oui je me souviens bien que c'était une photo de Rémi


mais pour moi c'est donc de toi !


ces deux énormes bêtes m'impressionnent toujours autant !



H2O 27/06/2012 23:34


Ton aquarelle me fait penser au chaos de Montpellier le Vieux dans le causse noir, prés de Millau.


Des rochers en forme de ruines ? ... je t'envoie des photos...


Bises petit pinson

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 10:15



J'ai bien reçu tes photos, merci H2O


elles sont spetaculaires.


Mon amie qui habite Millau m'en a parlé, mais elle n'est pas contente car maintenant il faut payer pour aller voir ce chaos de Montpellier le Vieux, alors
nous sommes restés sur le causse du Larzac.  Ses construstions géologiques sont peut-être relativement plus modestes, mais tout à fait aptes à libérer l'imagination.


Le fait de payer pour voir un truc, ça casse le plaisir.


Pinson te bise aussi.


 



ALN 27/06/2012 18:53


bravo pour ton dessin!


Le Larzac que j'ai souvent traversé, je l'aime beaucoup pour ses cailloux semblant sortis de nulle part et ses arbustes "courageux".C'est aussi un symbole de Liberté.


J'aime beaucoup La Couvertoirade et autres villages du Larzac.Les agriculteurs doivent avoir des difficultés s'ils veulent cultiver.Mais leurs moutons sont si beaux lorsqu'ils boivent dans les
lavognes.


Bisous Amikas

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 10:09



Ah que je suis content de voir des gens qui connaissent le Larzac et qui l'aiment.


Pour moi c'est une découverte et je suis émerveillé !


Bisous ALN



rosinda59 27/06/2012 10:16


qu'est ce que la vérité ? Grande question. Je crois pour moi que c'est l'importance que nous accordons à nos convictions, nos valeurs. Pas celle que le monde extérieure veut nous imposer. La
vérité est au fond de soi. Si je décide que le ciel est rouge ou rose, c'est que je le ressens ainsi. Peu m'importe si les gens me prennent pour une folle. Je me distingue ainsi et m'affirme.
Nous ne sommes pas des copies conformes mais des êtres singuliers avec leur différente vision et leur croyance.... Peu importe si tes souvenirs garde cette image: c'est parce que cela t'a
touchée. Si tu retournes, c'est comme refaire le même tableau en peinture : il sera différent car chaque fois que tu regardes pour la première fois quelque chose où quelqu'un il est unique. Ton
esprit, ton regard, ton coeur, tes paroles, sont vierges de toute considération - tu es prêt à recevoir - réceptif - un coeur ouvert et des yeux neufs...


Bisous


régine  

kasimir, dit pinson déplumé 27/06/2012 15:11



j'adhère pleinement à tout ce que tu dis là


je suis persuadé de "la vérité" de ca que tu dis !


Et chaque jour est nouveau :


il est possible que le monde ne nous apparaisse pas comme il nous était apparu hier.


C'est notre liberté et notre joie.


La société voudrait nos chosifier d'une façon définitive.


Rebellons-nous !


t'as les bisous de pinson.



Nicole T. 27/06/2012 08:29


Tu y es retourné rien qu'en le dessinant, et chaque fois que tu comtemple ton dessin, tu peux y retourner et revivre l'instant du dessin... imagine...tous ces voyages !!! ;-)

kasimir, dit pinson déplumé 27/06/2012 15:01



C'est vrai : dessiner m'ouvre des chemins pour la promenade !


incroyable n'est-ce pas ...


et si je te disais qu'il m'est une fois arrivé d'escalader une montagne de 28 km d'altitude ?


C'était le Mont Olympus, sur la planète Mars.


Fantastique ascension !!!!!!


Mais j'ai eu si peur....


que je ne sais pas si j'oserais recommencer.


De la même façon j'ai toujours tes 2 éléphants


ils me paraissent si puissants, si impressionnants,


que je n'ai pas encore osé les "utiliser".


Bonne journée Nocome.



Mari jo 26/06/2012 19:36


Bonsoir pinson déplumé,

Un petit texte mais une bien grande question que tu poses : qui est vrai et qui ne l'est pas ?

Est-ce vrai où pas si l'on voyage dans certains lieux par la pensée ?

Je ne connais pas du tout le Larzac. J'ai lu les commentaires avant de poster le mien et je vois que les avis concernant ce lieu sont différents.

Je te souhaite une bonne soirée et bise à toi pinson déplumé.

J'aime beaucoup ton dessin.

kasimir, dit pinson déplumé 27/06/2012 14:34



Y a-t-il UNE vérité ?


S'il n'y en avait qu'une, ce serait la dictature.


Nos vérités diffèrent, et c'est pourquoi nous pouvons échanger


et découvrir, avec ravissement, la vérité de l'autre


c'est-à-dire l'autre.


Car l'image que nous nous faisons du monde dépend de ce que nous sommes.


N'est-ce pas la joie qui nous est accessible par nos blogs ?


Très bonne journée, Mari-Jo.


Bises du Loiret.



cagou 26/06/2012 08:17


mais mon cher pinson,dans les années 70 ok!


va voir sur internet!!!


ces maintenant,,,,,


 

kasimir, dit pinson déplumé 26/06/2012 11:26



Ce qui a été fait durant cette période est très important


et il ne faut pas l'oublier.


Mais des problèmes demeurent, et même il est certain qu'il y en aura toujours.


Serrons-nous les coudes pour les résoudre.


C'est un peu comme les digues en Hollande : il faut les entretenir, les fortifier sans cesse.


Qu'as tu trouvé sur internet ?


donne moi le lien.


J'irai voir.



ramon 25/06/2012 21:17


Entièrement d'accord avec Danielle.


Sans l'acharnement des dizaines de milliers de militants, La Couvertoirade ne serait plus ce qu'elle est! Le travail accompli par des gens comme elle, anonymes, déterminés, est admirable. Les
générations futures, j'en suis sûr, sauront le reconnaître!


Mon commentaire se situait au niveau de la symbolique du tableau et de son curieux rappel des montagnes de Montserrat...


Des paysages grandioses qui nous renvoient, obligatoirement, aux fondamentaux de l'inconscient collectif.


Bonne soirée, l'ami.

kasimir, dit pinson déplumé 26/06/2012 11:14



c'est vrai, ces paysages grandioses, qui ont un tel impact sur notre inconscient, communiquent les uns avec les autres, un peu comme les fils d'un tapis
qui sont tous rattachés les uns aux autres pour former un seul tapis.


Cette unification des images se fait en chacun de nous, mais aussi entre nous.


Tu parles de Montserrat en Espagne, haut lieu spirituel.


Et en te lisant, j'ai été transporté aux Antilles, où se trouve une île appelée Montserrat, justement à cause de sa ressemblance avec  ce massif de
Catalogne.


Je ne connais pas la Catalogne, mais je suis souvent allé dans l'île de Montserrat (en pensée ! C'est plus rapide !!!) car son volcan (péléen) me fascine
depuis son explosion en 1997 et l'ensevelissement de sa capitale Plymouth, comme une nouvelle Pompéi.


Le Larzac n'est pas un paysage directement volcanique,mais indirectement il nous parle des puissances de la nature, qui ont soulevé toute la région,
propulsant le plancher d'une mer à près de 1000 mètres d'altitude, en plein ciel, c'est prodigieux !.


Les militants qui sont montés sur le Larzac dans les années 70 étaient dans une attitude de respect par rapport à ces forces, et c'est cela qui a
donné de la puissance à leurs actions.


Ils étaient dans la mouvance de l'esprit, dans le mouvement de la Vie.


Bonne journée ami.



Danielle 25/06/2012 16:57


Je viens lire les commentaires et je sursaute : deux attirent mon attention. Tout d'abord celui de Ramon qui pense que ce paysage est imaginaire et à qui je voudrais répondre : Non Ramon, ce
paysage peint par Kasi est une illustration parfaite de la vérité, il est tout à fait conforme à la réalité, je peux te l'assurer. C'est un lieu qui gagne à être découvert, exploré mais si vaste,
si étonnant par sa diversité !


Par contre, les paroles de Cagou me heurtent car s'adressant aux défenseurs du Larzac, je me sens directement concernée. D'abord, connais-tu cet endroit ? Ces roches sont des formations calcaires
au relief tourmenté, il ne faut pas ignorer que le Larzac est classé Parc Naturel des Grands Causses (je ne sais pas exactement le titre de ce classement) et il s'étale de l'Aveyron à l'Hérault.
Connais-tu la Couvertoirade, l'Hospitalet du Larzac, la Cavalerie ou Ste Eulalie de Cernon, St Jean du Bruel et d'autres petites communes qui sont magnifiques ? Connais-tu ces pierres superbes,
ces bâtiments si authentiques, les troupeaux de moutons qui nous donnent le fromage "Roquefort" connu dans le monde entier, connais-tu la faune et la flore, les sangliers, les chevreuils, les
rapaces, ces tapis de genévriers, buis, chênes, résineux ? As-tu "goûté" à cet air si vif, si pur, vu cette nature préservée, authentique, as-tu aperçu la diversité de ces paysages pour qui
"sait" découvrir la vraie nature ? Parfois arides, parfois rocheux ou verdoyants, ces espaces sont "la nature" à perte de vue, dans toute sa diversité et sa richesse. OUI, j'ai participé à la
lutte pour garder le Larzac, pour empêcher la disparition des fermes et des terres, j'ai manifesté avec des milliers d'autres contre l'extension prévue d'un camp d'entrainement militaire déjà
existant et immense. OUI, entre la nature et l'armée j'ai choisi mon camp, j'ai choisi cette lutte pacifiste, cette petite leçon d'humanité, je me suis rangée aux côtés de ces bergers, ces
paysans qu'on souhaitait chasser de leurs terres, cette terre qu'ils ont, ancrée dans leur coeur et "leurs tripes". Alors, à mon avis, quand on ignore la véracité et l'histoire, on ne juge pas !
J'avais 20 ans à l'époque et je n'ai jamais regretté cette action, quand je traverse ces lieux, j'en ressens même une certaine satisfaction, j'étais une petite pierre parmi des milliers, mais
tous ces petits cailloux ont servi à tracer le chemin de la sauvegarde de la nature ! Pardon pinson d'avoir, une fois de plus, emprunté ton espace pour m'exprimer, je te fais des gros bisous du
Sud au ciel merveilleusement bleu !!! Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 20:10



Ramon a raison : il est imaginaire


Mais tu as raison aussi : il est entièrement véridique !


Je crois même que le caractère extraordinaire des lieux dépasse infiniment  les dessins les plus fous que l'on peut tracer de nos petites
mains.


Nous sommes très loin encore de la majesté des lieux.


Pour ce qui est du commentaire de Cagou, je crois,


et là je réponds à Cagou,


que tu ne mesures pas les efforts énormes que les défenseurs du Larzac ont accomplis.


Sans eux, aurais-je seulement pu passer à la Couvertoirade ?


Pas sûr.


Nous devons être admiratifs pour ceux qui ont donné de leur temps


pour la défense de cette cause.


Et ils ont remporté une magnifique victoire.


Oh certes il y a encore à faire, et il en restera toujours à faire.


Alors engageons nous.


et tous ensemble, car nous sommes solidaires


ça en vaut la peine.


Ce qui ne veut pas dire que ce soit facile.


Merci Danielle pour ce vaste tableau que tu fais ici :


on voit que tu es passionnée, et c'est bien.


Et merci pour les bisous du grand Sud.


En retour je te fais des bisous un peu gris. Mais le gris est beau aussi.



ramon 25/06/2012 14:19


Ce paysage apparemment sorti de ton imagination, rappelle à s'y méprendre les montagnes de Montserrat, le coeur de la Catalogne, écrin de la "Vierge Noire".


Un lieu plein de mystère. Certains pensent qu'il abrite le Saint-Graal.


Cette croyance est si ancrée qu'en 1940-41, Himmler s'y est rendu personnellement aux fins d'y déterrer des arguments pouvant asseoir la symbolique Nazie! (Authentique!)


C'est drôlement puissant, ce que tu nous proposes!


Note: l'évocation de Himmler est purement anecdotique, rien à voir avec ton tableau!


Bonne journée, l'ami


 

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:56



Oui, je l'avoue, il est directement sorti de mon imagination !!!!


Ce n'est évidemment pas une photo numérique


et pas non plus argentique.


C'est une photo rétinienne,


laquelle a été aussitôt enregistrée dans mes petits disques durs cérébraux


et il se trouve qu'y opère un logiciel  genre photoshop


qui a un fonctionnement en grande partie automatique.


Si bien que, quand j'ai cliqué sur "dessiner", il est sorti ça....


oui, ce doit être un peu différent du modèle.


Scuses !


Bonne semaine , ami Ramon.



cagou 25/06/2012 11:39


le larzac ce n'est que de la roche!!!tu ai d'accord ???


je viens de internet! et pas manqué !!!


le larzac dechet nucleaire!!!


on en parle pas beaucoup !!!!


alors les défenseurs du larzac...!


et oui il faut bien les mettre quelque par nos dechets....


bisous...................

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:50



Que de la roche ?


Ah non alors, je ne suis pas d'accord !


Le Larzac, c'est une des faces du monde, et elle est admirable.


Et c'est bien pourquoi il ne faut pas y mettre de déchets nucléaires.


D'ailleurs personne ne l'envisage.


C'est hors de question.


Et je pense qu'il n'y en a actuellement aucun.


Qu'as-tu vu sur internet qui te fasse dire cela ?


Bisous, Cagou.



lylytop 25/06/2012 08:35


oh si c'est en vrai et j'aime revoir les lieux visités en pensée euh! je crois qu'on a tendance a les améliorer alors on y retourne pas pour ne pas casser l'image qu'on c'est fabriqué


bises


lyly de Normandie

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:44



exact, LYLY, il y a des lieux qu'il vaut mieux ne pas revoir


pour les garder intacts ,


ils sont tellement importants pour nous.


Dans le fond, nous ne voyageons pas pour pouvoir dire : j'ai été ici, et j'ai été là.


Nous voyageons pour mettre en nous ces lieux que nous traversons.


Et nous nous dilatons  !


Nous devenons plus riches. plus assurés en nous mêmes.


Bises à toi, Normande.



telos 25/06/2012 08:08


ma cabane mon refuge dans ma tête est sur le plateau du Larzac..je m'y réfugie quand la vie se fait noire.


 

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:36



ce n'est donc pas une cabane au Canada


et bien nous sommes nombreux à en avoir une !


chic : nous allons peut-être un jour nous y rencontrer !



hélène 24/06/2012 23:54


On ne peut rester insensible à la beauté sauvage, mystérieuse parfois du LARZAC, rochers étrangement découpés, immense causse aride, où des petites fleurs poussent entre les pierres, charme
mélancolique mais qui ne s'oublie pas.


Comme j'ai participé à des rassemblements pacifiques, je ne manque pas de m'y arrêter pour le souvenir de ces journées fraternelles....


 


Merci Kas de nous faire revivre ce paysage avec tes pinceaux...J'aime.


 


Bises


hélène

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:32



Toi aussi !!!!


ça ne m'étonne pas qu'il ait eu tant de monde alors !!!!


Je crois que, dans ces conditions, je vais t'envoyer un petit souvenir du Larzac !!!!!!


bises pour toi , Hélène du Quercy



erato:0059: 24/06/2012 23:23


Je me repasse souvent mes voyages et je revis exactement les lieux qui m'ont marquée avec autant de bonheur mais peut-être sans la perception du moment . Ces rochers sont extraordinaires. Belle
soirée, bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:15



Tu sais, quand tu nous a raconté ton voyage à la Réunion,


où tu as réellement mis les pieds sur les jeunes laves du volcan,


nous qui t'avons lue, nous y sommes vraiment allés avec toi !


Je ne sais si j'irais un jour à la Réunion, il y a des chances que non,


mais peu importe, nous y sommes allés avec toi !


Je comprends que tu te repasses souvent ce merveilleux voyage,


mais moi, quand je vois le pied de fougère mâle qui pousse (toute seule) dans mon jardin,


il m'arrive de filer à Maffate, et je vois les fougères géantes,


comme au carbonifère.


C'est merveilleux, pas vrai .


Bisous, Andrée.



Esclarmonde 24/06/2012 21:49


J'ai traversé le Larzac récemment (en avril pour aller en ARiège) et ce n'était pas la première fois mais j'ai encore été fascinée par ces rochers et ses étendues qui semblent sans fin.... et
s'il on a assez d'imagination, les voyages que nous faisons en rêve ont autant de véracité que les vrais et finissent par faire partie de notre expérience... Bises et bonne soirée

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:08



*


*


les voyages que nous faisons en rêve


ont autant de véracité que les vrais


et finissent par faire partie de notre expérience...


je ne puis rien dire de mieux !


c'est pour moi une évidence.


Merci amie : finalement nous sommes nombreux à connaître ces lieux


et en en avoir deviné la majesté


 Bises pou toi, Esclarmonde.



sittelle 24/06/2012 21:38


Je revisite souvent en pensée La Couvertoirade et les causses... ça aide en cas de petite baisse de régime; et en Aubrac également... et le Cap Gris Nez, et la Baie de Seine et... oui, qui est
vrai, le réel qui sera changé si on revisite ou le souvenir qu'on en a ? comme ton bouquet d'hier . Bonne soirée, Kasimir, merci...

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 19:01



 


La "vérité" objective est un fiction.


Ce serait du prêt à penser.


Et du prêt à consommer.


Et pour les régions, un guide touristique officiel et obligatoire.


Beurk....


La vérité change pour nous au fur et à mesure que nous évoluons,


que nous grandissons; et pas seulement par la taille du corps.


Vivre c'est apprendre et donc changer,


et l'image que nous nous faisons du monde et des autres change, s'affine.


Sinon, à quoi bon vivre ?


Ces hauts lieux que tu cites, ce sont nos refuges,


des ports où nous pouvons venir nous abriter en cas de tempête.


Et nous les gardons précieusement dans notre coeur.


Un jour peut-être tu me ferras découvrir la Baie de Somme.


Je n'y suis jamais allé, mais elle est déjà en moi !


Bisous, Sittelle .



gazou 24/06/2012 21:28


en fait, je viens de voir le titre : ce sont bien des rochers ! Ma première impression était la plus juste

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 18:47



Ah tu n'avais pas lu le titre !


Celle là est bien bonne ....



gazou 24/06/2012 21:26


Quand tu repasses en un lieu en pensée, c'est un souvenir vrai mais obligatoirement subjectif...Chaque personne passant en ce lieu se le représentera ensuite selon sa  sensibilité et son
humeur du moment.


Tes arbres, sur ton dessin, m'ont paru être, au premier abors, des personnages géants ou même des petites montagnes, je leur trouve même un air un peu inquiètant...Ce n'est qu'ensuite que j'ai
pensé à des arbres


Bonne soirée pinson dessinateur

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 18:46



Il est par définition subjectif.


Mais existe-t-il des souvenirs qui ne soient pas subjectifs ?????


Ils le sont tous !


Bien sûr les images que nous nous faisons les uns et les autres d'un même lieu vont différer considérablement.


Et pour une même personne aussi.


Pendant 40 années je me suis rendu chaque été en vacances en Auvergne.


Je m'en faisais une certaine image.


Celle que je m'en fait aujourd'hui n'a presque rien à voir, et pourtant ce sont les mêmes lieux. Quand je "vois" un volcan, il devient tout autre chose
qu'une pente à gravir en changeant de vitesse.


Ah c'est drôle que tu aies vu des arbres !


Bonne soirée Gazou.



Danielle 24/06/2012 20:09


Bonsoir pinson, je comprends que le Larzac  t'aies marqué. Cet immense plateau aux paysages sauvages, avec ses incroyables roches grises, très découpées est vraiment particulier. Il est vrai
que le climat y est difficile, chaud en été et très rude en hiver. Beaucoup de hameaux sont restés longtemps abandonnés en totalité ou presque mais le Larzac a repris vie peu à peu dans les
années 70 (je crois), disons 70-75 c'est plus sûr. Je me souviens qu'à cette époque l'Etat voulait agrandir considérablement l'immense camp militaire déjà existant (j'ignore la superficie) au
grand désespoir des paysans, et nous allions manifester contre cette extension pour soutenir les agriculteurs. Des milliers de personnes affluaient sur le plateau dans une ambiance joyeuse et
très ... colorée mais il n'y a jamais eu de violence, ambiance bon-enfant !!! L'arrivée de François Mitterrand a mis un terme à ces années d'opposition et a permis de conserver ces lieux si
particuliers et si pittoresques. Les gens se mobilisaient de plus en plus, l'affaire a duré longtemps et les terres ont pu être conservées en l'état. Ces paysages sont assez exceptionnels, il
fallait les préserver ! Je suis certaine que ces lieux resteront dans ta mémoire car le Larzac ne s'oublie pas facilement. Bisous du soir pinson-voyageur ! Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 18:33



Je ne connaissais le Larzac que de nom.


Je viens de le découvrir cette année.


Je ne suis pas près de l'oublier !!!!!


J'ai eu de la chance : mon amie de Millau (je l'appelle "la Vénus de Millau" !) m'a proposé de me guider. Elle m'a fait voir les bergeries : une
splendeur !


Et ces creux pavés où les moutons viennent boire, quand il veut bien y avoir un peu d'eau.


Elle m'a emmené dans des lieux étonnament sauvages,


elle m'a fait découvrir les "buissières".


Nous sommes passés à La Couvertoirade, puis  nous avons pris la direction de Nant et là nous sommes descendus dans la vallée de la Gourbie,
visité, pedibus, le village de Cantorbe, où nous avons bavardé avec quelques habitants.


Ah non je ne suis pas près d'oublier ces lieux.


Je ne savais pas que tu avais participé aux actions dans le Larzac, à l'époque.


Tu connais donc bien ces paysages étranges.


Mes amis de Millau sont très impliqués eux aussi dans la défense de ce territoire, toujours bien menacé.


Je te remercie de tout ce que tu écris là


et je t'embasse.



fan 24/06/2012 19:24


oh, si Kasimir, Pinson déplumé et les autres, c'est aussi vrai en rêve, on porte  des paysagesdans nos coeur, comme des moments de bohneur!!!


Belle soirée, je t'embrasse

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 18:17



tout à fait d'accord avec toi !


les choses ont une existence en elle-même


mais elles ne prennent sens pour nous qu'à partir du moment où nous les faisons entrer dans notre monde interne.


Or il est de l'ordre du rêve, de la réprésentation.


Il est en nous images,


images que nous construisons à partir de ca que nous avons perçu.


La réalité" a donc deux pôles.


Un extérieur à nous,


et un intérieur, que nous avons construit,


comme une peinture, une sculpture, un roman,


un château fort, ou "Renaissance", pour le plaisir d'y faire des fêtes.


Le Mont Blanc ne dépend pas de moi,


mais l'image que je m'en fais, si.


Donc je suis, avec toi, bien persuadé de ceci : c'est vrai en rêve aussi.


Que ce soit Michel Ange ou que ce soit le douanier Rousseau,


ils ont construit leurs oeuvres à partir de leurs rêves.


Même chose pour notre "bonheur".


Il n'est pas une donnée objective : il est notre oeuvre.


Je t'embrasse, Fan.



les cafards 24/06/2012 18:49


c'est un vrai et c'est superbe !

kasimir, dit pinson déplumé 25/06/2012 18:05



merci les cafards !