- Gilgamesh 11 - Réflexion sur la Bible : le "livre" des Hébreux -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

 

 

 

Je voudrais faire une petite mise au point historique.

 

 

La " civilisation humaine "  a de multiples visages

 

et s'est développée en divers points du monde, en de nombreuses étapes.

 

Mais il est incontestable que cette zone du Moyen et Proche Orient,

 

( au sens large : de l'Inde jusqu'à l'Egypte )

  

au carrefour de trois continents,

 

a été un lieu de fermentation extraordinaire.

 

 

 

 

Il se pourrait bien que ce soit là où a été inventée la métallurgie.

 

Là où a été inventée l'agriculture.

 

Inventé le blé.

 

Cette région est très riche et n'a pas été nommée sans raison " Le Croissant Fertile ".

 

 

 

Là où l'on a construit la première ville.

 

Là où l'on a inventé l'écriture

 

et le premier alphabet.

 

 

 

Là,  enfin, last but not least,

 

où a été inventé le dieu unique.

 

Peut-être pas la seule région,

 

mais ce qui a été élaboré ici a marqué le monde.

 

 Et le marque encore.      (Hélas !!!!).

 

C'est ce dernier aspect de la religion qui va retenir notre attention.

 

 

 

 

Avant cette dernière invention, dans cette région

 

(nommée " Mésopotamie " = entre les deux fleuves)

 

régnait le polythéisme.

 

 

 

Et vivaient les  " Sémites "

 

un groupe de peuples tous issus d'un unique ancêtre : " SEM " .

 

 

 

Sem est un descendant d'Adam, vous connaissez,

 

celui qui vivait au Paradis (le veinard !) 

 

dans un beau jardin, justement, entouré de quatre fleuves.

 

 

 

 

 

 

paradis rodolpho aellano 1991 

 

 

 

 

 

 Sem est  un descendant de Noé

 

et Abraham sera son lointain petit fils.

 

D'Abraham "sortiront " les Hébreux, mais aussi les arabes, les Araméens, etc....

 

si l'un d'entre vous peut présenter cela clairement... merci d'avance

 

(et de corriger mes erreurs). 

 

 

Et toutes ces ethnies étaient joyeusement polythéistes.

 

L'avantage, avec le polythéisme, c'est que si on est fâché avec un dieu,

 

on peut trouver du secours auprès d'un autre !

 

 

 

 

Mais zoomons sur Abraham.

 

 

 

 

Son papa vivait dans la ville d'OUR.

 

C'était quelque temps après le règne de Gigamesh : environ 2000 ans avant J C.

 

Ourouk l'enclose ?                       Il se pourrait bien.

 

 

 

Et son papa, en plus de faire paître ses chameaux, fabriquait des idoles.

 

Imaginez ses étalages (comme à Lourdes, vous savez).

 

Son commerce était florissant.

 

Mais le petit Abraham a fini par tourner en dérision le baratin de son papa

 

pour vanter les pouvoirs des petites statues qu'il avait fabriqué dans la nuit !

 

Il fabricolait , quoi !

 

 

 

Et en fin de compte Abraham, tête brûlée,

 

 à décidé de quitter ce monde multicolore et trompeur :

 

il a pris les troupeaux et il est parti en Judée.

 

 

 

 

Bon je ne vais pas vous conter l'histoire d'Abraham !

 

 

 

Mais je voudrais seulement souligner ceci.

 

 

 

 

Le "monothéisme" qu'il a elaboré

 

plongeait ses racines dans l'humus polythéiste des Mésopotamiens

 

comme les rosiers trouvent leur sève dans l'humus des jardins. .

 

 

 

En relisant l'Epopée de Gilgamesh,

 

nous sommes, mine de rien,  retournés aux racines de la religion des Hébreux.

 

 

Et cette religion, dans les récits qui l'ont élaborée,

 

regroupés dans " la Bible ",

 

 a repris les mêmes images que celles qui papillotaient dans le monde sumérien.

 

 

Mais pas dans le même ordre.

 

Regardez !

 

 

 

 

 

Les dieux fabriquent les humains avec de l'argile.

 

Quand Adam s'ennuie, dieu lui fabrique une nana

 

(ici c'est Enkidou, pour tempérer la furie de G).

 

 

 

 

Noé... c'est Outa-Naphistim bien sûr !

 

Tout y est : même les dimensions du bateau qu'il doit construire.

 

 

Le récit de la Bible hébraïque est, il faut le dire, délicieux,

 

bien plus souple et élaboré que l'épopée de Gilgamesh,

 

qui lui est écrit comme à la hache, en cunéiformes.

 

 

 

Plus élaboré et plus souple,

 

à l'image de l'Arc en ciel qui s'ouvre au ciel après le retrait des eaux.

 

 

 

Enkidou quitte la jungle (avec une fille !!!)

 

 comme Adam quitte le Paradis  avec la belle Êve....

 

pour ne plus pouvoir y revenir (snifff).

 

Enkidou n'a pas plus résisté aux charmes de la donzelle

 

qu' Êve à la pomme presentée par... un serpent.

 

 

 

 

Même le beau jardin du Paradis se retrouve dans celui de Sidouri !

 

 

 

Et la plante d'immortalité deviendra, dans la Bible, arbre de vie,

 

arbre du savoir, ouvrant à tous les pouvoirs.

 

 

Les symboles se permuttent

 

mais tout est là ......

 

même un serpent qui, décidément, fait un sale tour à l'humanité.

 

 

 

 

 

Bref,

 

ce n'était que quelques notes, en vrac.

 

 

 

    à plus  

 

la peinture  (el paraiso) de 1991

 

 est de Rodolpho Arellano

 

un peintre nicaraguayen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans conte

Commenter cet article

عبد السلام 22/03/2014 19:40


Dans son immense sagesse, Allah Le Très Haut nous a raconté en détails, la création du premier homme Adam et son histoire avec
Satan.


Il a donc dit (gloire à Lui) dans le Noble Coran (selon le sens rapproché):  }Nous créâmes l'homme
d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable. Et quand au djinn, Nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente.


Et lorsque
ton Seigneur dit aux Anges : “Je vais créer un homme d'argile crissante, extraite d'une boue malléable, et dès que Je l'aurais harmonieusement formé et lui aurait insufflé Mon souffle de vie,
jetez-vous alors, prosternés devant lui”.


Alors, les
Anges se prosternèrent tous ensemble, excepté Iblis qui refusa d'être avec les prosternés.


Alors
[Allah] dit : “Ô Iblis, pourquoi n'es-tu pas au nombre des prosternés ?” Il dit : “Je ne puis me
prosterner devant un homme que Tu as créé d'argile crissante, extraite d'une boue malléable”. - Et [Allah] dit : “Sors de là [du Paradis], car te voilà banni ! Et malédiction sur toi, jusqu'au
Jour de la rétribution ! ” - Il dit : “Ô mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu'au jour où ils (les gens) seront ressuscités”. [Allah] dit : tu es de ceux à qui ce délai est accordé,
jusqu'au jour de l'instant connu” [d'Allah]. - Il dit : “Ô mon Seigneur, parce que Tu m'as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous, à l'exception,
parmi eux, de Tes serviteurs élus.” - “[Allah] dit : voici une voie droite [qui mène] vers Moi. Sur Mes serviteurs tu n'auras aucune autorité, excepté sur celui qui te suivra parmi les dévoyés.
Et l'Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous.{ Coran 15. 26-43


Et
aussi:


}En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; mais il oublia; et Nous n'avons pas trouvé chez lui de résolution ferme.


Et quand
Nous dîmes aux Anges : “Prosternez-vous devant Adam”, ils se prosternèrent, excepté Iblis (Satan) qui refusa.


Alors Nous
dîmes : “Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu'il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux.


Car tu n'y
auras pas faim ni ne sera nu, tu n'y auras pas soif ni ne seras frappé par l'ardeur du soleil”.


Puis le
Diable le tenta en disant : "Ô Adam, t'indiquerai-je l'arbre de l'éternité et un royaume impérissable ? ”


Tous deux
(Adam et Eve) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s'égara.


Son Seigneur
l'a ensuite élu, agréé son repentir et l'a guidé.


Il dit :
“Descendez d'ici, (Adam et Eve), [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres. Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s'égarera ni ne
sera malheureux.{


 


Sourate
Tahaa 115 à 123

nadia-vraie 30/12/2012 20:47


belle réponse Kasimir,


Tant mieux si je t'ai donné une idée, je serai parmi celles qui te liront.


L"histoire est fantastique, je suis à lire sur les cathares et les siècles 1200 à 1400.


J'aime beaucoup mais j'ai peu de temps pour lire.


À bientôt kasimir et bonne année 2013 avec la santé.

kasimir, dit pinson déplumé 31/12/2012 14:34



Bonjour Nadia


oh, serais-tu une passionnée du catharisme ?


J'avoue que je ne suis pas attiré par cette période de l'histoire


par contre parmi mes amis, il en est 3  qui sont extrêmement branchés sur les Cathares :


ce sont Viviane, Ramon et Esclarmonde.


A l'an neuf, amie, qu'il te soit source de joies, gandes et petites.



nadia-vraie 29/12/2012 22:14


Il y a une ressemblance. je n,ai jamais lu la bible non plus et tu dis que c'est notre histoire?


je pense que les années ont changé les textes des premiers écrits. C'est ce qui est dangereux, ce qu'on lit est-il le vrai?


Bonne fin d'année 2012 Kasimir et une belle année 2013 avec la santé et beaucoup de petites joies.


À bientôt.

kasimir, dit pinson déplumé 30/12/2012 10:50



Bonjour Nadia.


Pour ce qui est des Européens (et descendants des européens) oui, c'est incontestable.


Nous sommes des "judéo-chrétiens"


le christianisme n'étant, à son début, qu'une secte juive hérétique.


Ensuite, par un effet de retournement, il est devenu (absurdement) d'un anti-judaïsme féroce, et on peut même dire criminel.


il faudrait certes parler de nos racines plus anciennes (Aryennes) et de la Grêce


et ensuite de tellement d'autres influences.


Il n'en reste pas moins que le monument littéraire qu'est la bible


(et pas seulement : sa valeur historique, et aussi philosophique, psychologique)


 est  une base incontournable.


Ta langue même en témoigne par de multiples images.


Tu me donnes envie de faire quelques articles sur certins livres de la bible


(car ce n'est pas un livre, mais plutôt une bibliothèque).


Alors tu te demandes si les textes sont d'origine...


bien sûr que non !


mais c'est tout le travail de l'exégèse qui consiste à faire le tri, à rechercher les sources.


C'est en somme le même travail que celui de l'archéologue


ou celui du métallurgiste , qui cherche un métal pur dans une montagne de minerai,


c'est à dire de pierrailles.


Bonne année 2013 pour toi aussi , amie canadienne


qu'elle soit la plus belle de ta vie !


 



L@urence 28/12/2012 11:04


bonjour Kas


rien de grave, plutôt le contraire


je vais t'écrire


bisous Kas et bonne journee

kasimir, dit pinson déplumé 28/12/2012 11:16



ouf !


à bientôt de te lire



hélène 27/12/2012 23:13


Je viens de lire ta note à une heure plusapte à capter les subtilités de ta note.


La comparaison avec la Bible hébraîque est tout à fait valable, on y retrouve l'attitude  semblable des personnages, tes  siimilitudes. "tiennent la route" comme on dit).


 


J'ai lu qq passages   de  la Bible et  l'histoire de Gilgamesh s'y intègre très bien.


Bravo de meubler nos ignorances, on se sent moins nulle aprés.


Dans la douceur de ce soir, rêvons à la Mésopotamie, mais zen....


 


BéT.


 


Hélène


 

kasimir, dit pinson déplumé 28/12/2012 11:12



l'idée qui me vient est celle-ci :


on apprend, découvre, les choses (par exemple les religions)  les unes après les autres


et l'on pense qu'elles sont non seulement différentes


 mais indépendantes les unes des autres.


Or elles ne sont qu'en apparence distinctes : en réalité elles sont construites les unes sur les autres, de nouveaux constructeurs imitant leurs
prédécesseurs, ou même essayant de leur piquer quelques pierres déjà taillées.


Ensuite on veut nous faire croire que le nouveau bâtiment est original...


il n'est au plus qu'un habile bricolage.


Ne soyons pas dupes !


bise de K


et bonne journée.



L@urence 27/12/2012 21:53


Bonsoir Kas


j'ai de moins en moins de temps pour passer sur les blogs


pfou !


j'espere que tu as passé un joyeux noel


je te fais de gros bisous et bonne nuit

kasimir, dit pinson déplumé 28/12/2012 11:00



que ce passe-t-il chère Lolo ?


un monstre serait-il en train de te dévorer ?


ou de dévorer ton temps ?


en te lisant deux images me viennent :


une, c'est du film " l'histoire sans fin " : un monstre dévore la planète,les roches , les montagnes, et le néant s'étend...


l'autre c'est un ours blanc sur une banquise à la dérive, et qui va bientôt disparaître...


alors je me demande : mais comment pouvons-nous ressentir avec autant de force que notre temps libre diminue, comme si nous étions pris dans un
engrenage ?


J'ai ressenti cela avec mon blog pendant une longue période : je m'y noyais réellement.


bien que mes journées avaient toujours 24 heures.


mon "temps" était devenu une peau de chagrin, et j'étouffais.


C'est fini.


Mon blog me prend le temps que je lui donne, pour mon plaisir , et pas plus.


Alors ce que tu me dis m'interroge vraiment.


Pardon d'avoir été long, et donc pris un peu de ton temps.


Mais je me dis que ce serait bien si tu pouvais sortir de ce sentiment si pénible.


Bisous, Laurence.


bons derniers jours de 2012


et heureuse année 2013


 



Mari jo 27/12/2012 20:48


Me revoilou pinson; je suis allée sur le nouvel article puisque j'ai reçu l'Email. Seulement, ça ne fonctionne pas. CA marque erreur 404 et l'erreur 404 est une erreur dans l'adresse. Faut
vérifier.


Bise à toi gentilpinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 28/12/2012 10:45



je t'explique ce qui s'est pasé :


j'ai eu beaucoup de mal hier à mettre mon conte sur le blog


peut-être à cause de l'ordi


et trois fois il s'est publié alors même qu'il n'était pas fini


et à chaque fois j'ai dû l'effacer et recommencer


tu as donc été informée d'un article que j'ai dû retirer !


j'espère que tu vas le retrouver ce jour


bise


 



Mari jo 27/12/2012 20:44


Bonsoir pinson déplumé,


Je ne devais pas avoir encore les yeux en face des trous car je n’avais pas vu qu’à la fin de ton récit, tu notifies bien que la peinture
n’est pas de toi. 


Exact pour la traduction car j’ai mis du temps à la trouver mais je l’ai trouvée. Merci Internet et merci pinson
déplumé.


J’ai bien profité de cette journée tu sais. Quel plaisir d’être dehors; surtout vers 17h. Un grand vent, parfois une petite pluie fine qui
tombe toute douce, le ciel bien chargé comme je l’aime et pour couronner le tout de la douceur. Là, je suis au paradis. Que demander de mieux.


Par-contre, je ne commenterai pas ton article. Il est superbe ; je l’ai lu et relu mais le temps me manque pour un commentaire sur le
sujet.


Je te souhaite une bonne soirée et bise à toi pinson déplumé.


 

kasimir, dit pinson déplumé 27/12/2012 20:55



tu es une sage


car tu profites de l'extérieur


moi je suis resté  à l'abri à l'intérieur


at en te lisant je suis pris de regrets....et je me promets de sortir demin


peut-être même d'aller voir la Loire qui doit être "grosse" .


Bonne soirée Maie JO


biz de kasssss



Isidore Ledoux 27/12/2012 13:55


Bonjour Monsieur Pinson !


J'attendais la fin de ce passionnant feuilleton pour vous dire un GRAND MERCI. En effet, je n'aurais pas songé à me plonger dans l'épopée de Gilgamesh, d'autant plus que je ne lis pas couramment
le cunéiforme ! Merci donc d'avoir mis en ligne une version silmplifiée "pour les nuls" de l'épopée de Gilgamesh, personnage fort peu connu en Bas-Berry. Même George Sand, sauf erreur, n'en a pas
parlé !


Quant aux rapprochements avec la Bible, çà ne m'a pas étonné outre mesure. Les religions copient toutes les unes sur les autres. Je n'adhère à aucune mais ça fait quand même partie du fonds
commun de notre culture, même si on n'en est pas conscients.


Merci encore


Isidore pas encore trop déplumé, mais ça viendra ...

kasimir, dit pinson déplumé 27/12/2012 15:55



vous me faites rire !


je ne risque pas de lire le cunéiforme


c'est le travail hautement spécialisé d'une toute petite poignée de chercheurs


des passionnés sans aucun doute



Les religions ont été la première façon de réfléchir, et de tenter de comprendre notre vie.


Le problème est qu'elles se sont trasformées en systèmes de domination.


Et il est bien vrai qu'elles exploitent un fond commun d'images.


Mais nous en reparlerons.


Merci Isidore !



Florentin 27/12/2012 13:54


Ta connaissance des écrits anciens m'épate ! A plus. Florentin.

kasimir, dit pinson déplumé 27/12/2012 15:43



oh non !


ce qui et épatant, c'est que cet écrit si ancien soit venu jusqu'à nous


et qu'il ait pu ête traduit !


songe qu'il a été écrit à une époque où l'alphabet n'avait pas encore été inventé (par les Phéniciens)


où l'on se servait de signes "cunéiformes", c'est à dire de traces de poinçons dans de l'argile.


Ces tablettes d'argile (cuites je crois, ou très sèches) ) se sont très bien conservées


on les a retrouvées en grand nombre en différents lieux,


en particulier dans les ruines de Ninive


d'emblée on ne savait pas les lire


elles sont pour la plupart conservées à Londres au British Museum (je crois)


et toutes n'ont pas encore été lues (c'est difficile !) des équipes y travaillent toujours


alors ce sont des trouvailles extraordinaires .


Un peu le même travail que les télescopes qui nous permettent de voir des galaxies si éloignées de nous que l'image que nous en
recevons correspond à ce qu'elles étaient il y a des millions d'années en arrière !


Songe ...


mais non, je m'arrête !


Bon jeudi 27, ami .



Danielle 27/12/2012 11:52


Bonjour pinson, j''espère que ça va mieux aujourd'hui et que tu as retrouvé ton énergie et ta vitalité coutumière (!). J'aime apprendre que c'est dans cette zone qu'à certainement été inventée le
métallurgie, l'agriculture dans cette région très riche, là où a existé la première ville, le premier Alphabet, l'écriture. J'aime savoir comment  le polythéisme est devenu le
monothéisme avec beaucoup de similitudes, heureusement que tu nous racontes tout ça avec humour et légèreté car tu sais que ... personnellement je ne suis pas une passionnée dans ce domaine. Je
n'ai pas lu la Bible et il n'est absolument pas dans mon intention de le faire. Une lacune ? Certainement ! Gros bisous à toi et bonne journée, bien droit sur tes petites pattes de pinson !!!
Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 27/12/2012 15:25



ah oui, ça va mieux et à midi j'avais faim


alors je me suis fait une omelette aux pdt (oignons et pdt)


hélas j'ai mis du poivre (en poudre: pratique) mais j'en ai mis trop : immangeable !


alors je me suis fait une salade d'endive pour me rafraîchir un peu le palais.


Mais j'ai mis trop de sel dans la sauce : immangeable !


Bin il me reste quelques progrès à faire si je ne veux pas mourir de faim.


C'est changer complètement de problème que de parler de la bible...


et tu n'as pas, dis-tu, l'intention de la lire...


oui, je crois que c'est dommage.


C'est un peu comme si tu disais : mes ancêtres ?


je ne veux pas en entendre parler.


Je suppose qu'il doit y avoir quelques mauvais souvenirs qui sont à l'origine de ce rejet.


Et tu me donnes envie ( et pas toi seulement ...) de proposer quelques autres rélexions sur le sujet .


bisous, Danielle


pinson rafistolé.


 



hélène 27/12/2012 10:27


En prime , la peinture est très évocatrice, mais le texte, j'attends de bien le relire...tu sais aprés la fête, Abraham est loin dans mes pensées, mais ton parallèle m'intéresse, je reviendrai
dans la journée....


 


Je crois sans doute que je te dérange....car tu prépares ton menu de midi....Myksef fait la diète!!!


 


 


Bises à K.    L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 27/12/2012 15:07



ah non, le repas de midi, je ne m'en suis soucié que midi passé !


Mais tu as raison :


quelques jours de diète nous feront le plus grand bien.


Un bon régime jusqu'au 31 !


Bises pour toi, LN



telos 27/12/2012 08:51


les peintures ..pas mal!!...la bible..pffff...


bise qui ne sort pas de la bible!

kasimir, dit pinson déplumé 27/12/2012 15:03



merci pour cette bise née ce jour


la bible, c'est autre chose : c'est une partie de notre histoire


le souvenir, érit il y a 2000 ans, d'une histoire ancienne elle de 4000,


et qui garde le souvenir, bouleversant, de faits bien antérieurs.


et aussi, bien sûr, de toutes les élucubrations de nos ancêtres !


Gilgamesh est un autre caillou blanc sur la route,


plus ancien encore, vieux lui de près de 5000 ans.


Difficile de ne pas prendre ces textes en considération.


Ils sont présents en nous, dans notre façon de penser même,


dans notre langue, dans les images présentes en notre inconscient.


C'est notre substance psychique. 


Mais la bise que je te fais à mon tour est bien, elle aussi, du jour !



Mari jo 27/12/2012 02:59


Bonjour pinson déplumé,

J'ai bien eu du mal à traduire "Last but no least". Passionnant cet article mais je dois le relire encore et encore avant de sortir un commentaire.

Par-contre, ton dessin est magnifiquement beau.  Ah ! je crois que j'aurai toujours le regret de ne pas savoir dessiner.

Bise à toi pinson déplumé et à plus tard

kasimir, dit pinson déplumé 27/12/2012 14:48



je te traduis :


last=dernier but=mais least=moindre


denier mais pas moindre


l'expression est peut-être plus utilisée en anglais :


plus brêve, de ce fait plus énergique.


et il y a la symétrie last et least


Mon dessin ?


Non, celui là n'est pas de moi : j'ai eu la flemme !


alors j'ai trouvé ce tableau sur internet


et je me suis dit que cela symboliserait parfaitement le paradis !


Bonne journée du 27 décembre 2012 : elle n'aura plus jamais lieu dans toute la durée du monde : journée unique, profites-en bien !