- Gilgamesh 3 - La fille du temple -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

 

Le chasseur suivit les conseils de son père.

 

Il se présenta devant Gilgamesh  et lui dit :

 

 

un homme est venu du fin fond du désert

 

il est suivi par des fauves et les emmène aux points d'eau

 

il a comblé toutes les fosses que j'avais creusées pour attraper des gibiers

 

il a détruit tous les pièges que j'avais installés

 

je ne rapporte plus rien de ma chasse

 

et il semble si fort que je n'ose m'approcher de lui.

 

 

 

Gilgamesh lui répondit :

 

Va chercher une fille du temple

 

et emmène la avec toi au point d'eau.

 

Lorsque cet homme viendra faire boire ses bêtes

 

elle ôtera ses voiles

 

il viendra vers elle pour l'enlacer

 

alors il deviendra pour toujours son esclave 

 

et les bêtes de son troupeau ne le reconnaîtront plus.

 

 

 

 

Le chasseur alla chercher une fille du temple

 

et l'emmena avec lui au point d'eau.

 

 

 

Une journée passa

 

puis une seconde journée.

 

 

 

Le troisième jour vinrent les bêtes, et elles se mirent à boire

 

et Enkidou était parmi elles.

 

 

 

La fille du temple put enfin le voir,

 

cet homme sauvage, né au désert,

 

cet homme encore enfant

 

ce mâle jeune et puissant.

 

 

 

Le chasseur lui dit :

 

C'est lui !

 

découvre ton sein !

 

dès qu'il te verra, il viendra vers toi

 

ne crains rien

 

ôte tes voiles

 

il s'étendra sur toi

 

écarte les cuisses et donne lui toute la volupté de la femme

 

qu'il prenne en toi tout son plaisir.

 

Alors tu lui prendras tout son souffle

 

et son troupeau de bêtes sauvages ne le reconnaîtra plus.

 

 

 

 

 

Tout se passa comme le chasseur avait dit.

 

 

 

Pendant six jours et sept nuits

 

Enkidou ne cessa de posséder la fille du temple.

 

 

 

 

 

 

 

gilga-3.jpg

 

 

  

 

Étant enfin rassasié de plaisir

  

il voulut retourner vers son troupeau.

 

 

 

Mais en le voyant, les gazelles et les fauves s'enfuirent.

 

Enkidou voulut courir pour les rattraper.

 

Mais son corps était sans force et ses genoux ne le portaient plus.

 

 

 

Réalisant cela

 

Enkidou revint vers la fille du temple

 

s'assit à ses pieds

 

et se mis à contempler son visage.

 

 

 

 

 

 

à suivre...... 

 

 

 

 

 

Publié dans conte

Commenter cet article

Aln 18/12/2012 17:10


Tu vois Kas , qu'avec Le Guéry et ses roches, on a retrouvé un point d'entente.Tu mets Cahors, Sète et tout baigne dans l'étang de Thau.Bon d'accord, on s'est éloigné du conte.Mais, pendant ce
temps là ton homme à l'état brut est devenu aussi doux que tes agneaux.Bizàtoi et encore Merci

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2012 20:01



c'est bien aussi de n'être pas toujours rivé sur le conte


j'ai apprécié l'évocation du lac de Guéry


mais pour être sincère,....je le trouve un peu sinistre.


Bien qu'il ne soit pas d'origine volcanique, il me fait presque aussi peur que le Pavin.


L'étang de Thau, en comparaison, me semble maintenant bien plus ... comment dire ?


vivant et chaleureux.


C'est un peu une sorte de lagon.


Ne manquent que des palmiers.


Bon : nous aurons l'occasion , j'espère, de reparler de notre Auvergne.


BIZALN



Aln 18/12/2012 12:33


http://fr.wikipedia.org/wiki/Morgan_Parra


Pour Danielle avec des bises...Je crois qu'il est dans le calendrier que je n'achéterai pas.


D'aprés mes infos, Kas, la photo de Parra ( Dieux du Stade) serait prise au LAC DE GUERY! et ce nom de lac doit t'intéresser.Bizatoi Kas et j'arrête de délirer.Merci pour le squat.

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2012 15:23



Mais vous êtes vraiment mordues, on dirait !


Le dieu Morgan photographié près du Guéry ?


Ah oui, ça me rappelle un souvenir, Lulu et moi y sommes passés.


Le lac est... disons habituel en Auvergne


mais les rohes Tuillières et Sanadoire toute proches sont spectaculaires.


En les voyant, on comprend l'histoire de cette région.


Moi, j'aime bien le délire géologique !


BZ, ALN.



Danielle 18/12/2012 11:25


Oh non pinson, pas ça !!! Quand j'ai cliqué pour publier le comm que je viens de faire partir, il m'a fallu remplir une case avec 3 lettres complètement illisibles. Malgré la loupe, c'est assez
complexe ! Et c'est désagréable car en recopiant on te dit : "le code est faux". Ce n'est pas toi qui a installé ça quand même, maintenant j'évite les blogs qui demandent ces renseignements car
je n'arrive pas à lire le code à recopier. Je ne sais pas si mon comm précédent est parti ... ni si celui-ci va partir également. Si tu as fait ça, je t'avertis : je boude, Na !!! En attendant je
te fais des gros bisous. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2012 11:55



ton comm précédent est bien parti, et bien arrivé


non non , je ne suis pour rien dans cette demande de lettres à recopier


cela m'est arrivé hier pour un autre blog,


et après plusieurs tentatives infructueuses, j'ai dû renoncer


c'est bizarre ce fonctionnement capricieux de nos blogs


le suis incapable de te dire le pourquoi.


Bonne journée Danielle, bisous.


Je vais aller voir si ma morue est dessalée.


 



Danielle 18/12/2012 11:13


Pour Aln, je ne connais pas non plus les règles du jeu, alors LN fera l'arbitre, elle qui est une spécialiste du rugby et nous on assistera sagement au déroulement du match et on
regardera en douce le calendrier des Dieux du Stade !!! Morgan Parra je ne connais pas bien, c'est un Auvergnat non ? Et si je me souviens bien, pas la même stature que Sébastien ? Pinson en
arbitre, le pauvre, il n'y comprend pas grand chose à ce sport, s'il tient à ses petites plumes, il serait plus sage qu'il soit spectateur comme nous (mais lui il n'aura pas droit à regarder le
calendrier ...) Bonne journée à tous et toutes et bizavous Aln, Ln et Pinson. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2012 11:49



Je crois, amie, que je ne vous tiendrai pas compagnie dans les gradins.


Je m'envolerai dans les arbres voisins à la recherche de petits insectes


ou j'irai patauger avec mes petites pattes dans le sable en bordure d'un ruisseau.


Savoir qui est le plus fort ou qui court le plus vite me laisse totalement indifférent.


Je ne comprends pas ces gros gamins qui continuent à jouer à la baballe


et qui ont l'air de se prendre au sérieux...


Quand à mater le calendrier... avec la photo des dieux du stade...


non, c'est vrai, c'est pas non plus mon truc !


Pas plus que les mariages des princesses Machin et des duchesses Truc-Muche....


je n'ai jamais pu m'y intéresser.


Par contre j'adore vous entendre papoter toute les trois : vous m'amusez beaucoup.


A la réflexion, je crois que je m'identifie assez spontanément à Enkidou,


beaucoup plus qu'à Gilgamesh,


et je ressens en moi le désir très profond de retourner dans ma forêt primitive.


J'oserais presque dire qu'elle est là, ma vie.


Je ressens mon intrusion dans le monde de la ville comme un accident.


Pardon Danielle : ton commentaire était ludique,


et me voici qui retourne dans les profondeurs ...


Allez, youpi, rigolons un petit coup !



Anne6329 17/12/2012 23:16


J'ai lu d'un seul coup les deux premiers épisodes ! C'est une drôle d'histoire que cette histoire dont j'ai du mal à retenir les noms des protagonistes ... Mais peu importe car ce que je retiens
de cette histoire c'est qu'il suffit d'une belle femme pour calmer le plus féroce des hommes ! J'attends la suite car moi la romantique j'aimerais voir dans cette histoire un peu d'amour quand
même comme on dit cheu moi en Auvergne ! Mais mon imagination vagabonde va certainement me prouver que j'ai raison ! N'est-ce pas mon Pinson ? Alors bisous d'encouragement !!!

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2012 09:53



Bonjour Anne


heu... j'ai peur que tu sois un peu déçue


l'amour sentiment ne semblait pas retenir beaucoup l'attention à l'époque


(ce qui ne veut pas dire qu'il n'existait pas)


et oui, les troubadours ne l'avaient pas encore mis à l'honneur.


Bonne semaine , Anne


bisous de pinson



Aln 17/12/2012 21:02


LN en arbitre, pas moi!Je ne connais pas assez les régles du jeu !Je me verrai bien spectatrice avec Danielle .


Bizamikas

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2012 09:45



LN, ALN, DLN.....je vois...


le stade va se remplir d'admiatrices !



Aln 17/12/2012 19:57


Pour Danielle


Je pensais à Sébastien Chabal se transformant en Morgan Parra de l'ASM Montferrand!


Marrant, notre équipe de rugby!Pinson Déplumé sera l'arbitre...


Bizatoi et Biz à LN

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 20:09



ah non!


je connais rien au rugby


mais toi, ou LN, je vous verrai bien en arbitre !



Mari jo 17/12/2012 18:49


Bonsoir pinson déplumé,


Et voilà Enkidou s’est fait avoir. Ah ! Les hommes, ils sont bien faibles devant
une jolie femme. Enfin, mon mari lui dirait que ça n’est pas de la faiblesse mais tout simplement l’instinct animal qui est en l’homme. Bon, moi, je veux bien l’admettre. Il ne veut pas avouer
que les hommes sont parfois faibles et pour couronner le tout il ajoute que l’homme est un butineur. Jolie expression mais qui m’agace car l’homme trouve toujours de bonnes raisons à
ses…faiblesses.


Comment Enkidou a-t-il pu se faire avoir ? Donc certainement par cet instinct
animal qui sommeille en l’homme et en l’animal. Le voilà dans de beaux draps puisqu’il est repoussé par ses vrais amis que sont les animaux. Etant donné qu’il a passé plusieurs jours avec la
belle, je pense qu’il est imprégné de l’odeur des humains et de ce coup les animaux ne le reconnaissent plus. S’en méfient.


Pas étonnant qu’il soit sur les rotules le pauvre Enkidou, s’il n’a pas arrêté de faire
l’amour ou de copuler avec  sa belle pendant plusieurs jours. Maintenant, je pense que seuls les animaux peuvent copuler plusieurs fois par jours et
pendant plusieurs jours d’affilée. Seulement, il est mi- animaux et mi-homme. Enfin, moi je le vois ainsi le bel Enkidou.


Il contemple son visage ; je l’imagine et j’essaie de savoir ce qu’il va découvrir
et pourquoi il contemple la belle ainsi. Et bien ce suite au prochain épisode demain….vivement demain.


Bonne soirée et bise à toi pinson déplumé et merci pour tous ces bons moments que tu me
fais passer.

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 20:01



Ton mari a raison.


Et en plus, le coquin, il te taquine !!!!!


Mais quand on se met à "contempler" le visage de l'autre, on entre dans un autre monde....


c'est une toute autre relation qui débute.


Bise de pinson, Marie Jo



Esclarmonde 17/12/2012 18:39


Cette histoire me laisse songeuse en pensant à notre société qui met les plaisirs sexuels au dessus de tout.... Serait-ce pour nous affaiblir comme Enkidou et nous laissant faibles faces aux
puissants... J'avoue que je m'interroge ! Passe une bonne soirée, bises

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 19:56



Je comprends parfaitement que ce début te laisse songeuse.


Tu parles de notre société... présente ?


Là, il se trouve que nous sommes dans la société sumérienne : 5000 ans d'âge.


Il est assez étonnant de lire (oui, de lire !!!) un tel écrit...


L'être humain a affaire à des forces majeures.


La sexualité en est une.


Mais pas le seule... tu vas le voir.


Bonne semaine , amie.



Aln 17/12/2012 17:58


Les rugbymen de l'ASM vainqueurs des Irlandais ne ressemblent pas à ton bonhomme.Mais je pense qu'au contact de cette belle jeune fille,ton bonhomme va devenir aussi beau que les Dieux du Stade
et pourra même figurer dans leur calendrier.


Bizatoi.


 

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 19:46



tu as touché le sens même de cette aventure... scabreuse


son but et uniquement de montrer  (je crois) que c'est l'amour, et donc la femme, qui "civilise" l'homme.


et de fait cela va transformer Enkidou.


Bises, ALN.



Danielle 17/12/2012 17:54


Permet moi Pinson d'emprunter ta page (une fois de plus, allez, dis-le) mais cette fois je suis écroulée de rire, c'est à Hélène que je m'adresse : je voudrais te dire que dès que j'ai lu notre
conteur préféré décrivant Enkidou, j'ai immédiatement pensé à Sébastien Chabal de l'équipe de France de Rugby à XV, avec sa ressemblance étonnante avec un homme des cavernes (stature,
puissance, cheveux longs et barbe). Toi qui est fervente admiratrice du Rugby, tu n'y as pas pensé ? Je peux t'affirmer que quand Pinson a parlé de cet être jeune, puissant, velu, cheveux longs,
j'ai pensé à Chabal à la seconde même, sauf que ce dernier n'est pas laid !!! Redoutable notre champion ... en vigueur ... Enkidou aussi dans un autre domaine (bon je me tais et je sors !)
... mais je ne sais pas taire ce que je pense. Bisous à vous deux !!! Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 19:43



oh vous êtes marrantes vous les femmes


c'est vous qui parlez de rugby


cette relation ne me serait pas venue à l'esprit


il est vrai que je ne m'intéresse pas à ce sport, pas plus qu'aux autres d'ailleurs.


J'ai horreur du sport de compétition : il n'a qu'un but, être plus fort que l'autre.


Quel drôle d'idéal  .......


Par contre vos échanges me réjouissent beaucoup,


et à moi aussi , ça me donne envie de rire ! .



nadia-vraie 17/12/2012 17:07


Enkidou n'est pas beau..c,est souvent comme la réalité, les hommes sont souvent faibles devant une belle femme!!!


à bientôt kasimir, j'ai casi hâte de voir la réponse que tu me feras... 

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 17:25



Nadia, on peut appeler ça de la faiblesse.


Mais peut-être pourrait-on trouver un autre nom.


L'instinct  (de copulation) est une pulsion biologique très forte.


Si beaucoup d'hommes se comportent de cette façon animale


c'est peut -être tout simplement parce qu'ils n'ont pas appris l'amour.


On ne reproche pas à quelqu'un qui n'a pas appris à jouer du piano de ne pas savoir en jouer.


Bien des hommes n'ont tout simplement pas appris à aimer.


ET dis-moi ....


où est-ce que ça s'apprend ?


et comment ?


That is the question !



hélène 17/12/2012 15:43


Je ne vois pas ce que le rugby a des similitudes avec les ébats de tes héros! Heureusement que les dits ébats sont moins violents et il n'y aurait pas certes, autantt d'adeptes!


Je peux tout lire...tu me mets dans une case de prude...ce que je ne suis absolument pas...


Et puis, je suppose qu'au fil des strophes on retrouvera l'AMOUR, la meilleure façon d'exister...


A bientôt la suite...et quelle musique mettrais-tu sur cet épisode?????????????


BàK   L.N.


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 16:50



Quel rapport avec le rugby ? (que tu adores )


Mais c'est que toutes les équipes de rugby souhaiteraient pouvoir recruter des hommes tels qu'Enkidou : il ferait un malheur dans les mêlées
!


Mais  je crois que nous ne nous comprenons pas bien.


Je ne pense pas que tu sois prude, et je te le dis même : je ne me fais pas de souci en te faisant lire une histoire par moment un peu crue.


Je suis sûr qu'elle ne te fera pas faire de cauchemars :::


je vais rédiger la suite


mais pour la zique, moi tu sais, je suis nul


je l'écoute avec plaisir , mais je ne la contrôle pas du tout


BàL



hélène 17/12/2012 10:40


Il est vraiment laid ton EUKIDOU, ton dessin le prouve...Mais rien a changé depuis 5000 ans il y aura toujours des femmes "serviables" pour séduire les hommes même laids, mais en ce temps
là...c'était gratuit!


 


Ceci dit, je constate que tu ne dérives pas vers la romance...c'est du "solide" ta description...On attend la suite  et le pourquoi de cette histoire!


 


BaK....L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 15:02



tu es vraiment sûre ????


pourtant, toi qui aimes le rugby,


je croyais que tu allais flasher.


D'accord, c'est du solide


on pourrait même dire que c'est du raide.


En tout ce ne sont pas de bonnes lectures pour les enfants de Marie.


Mais comme tu m'as dit que tu n'avais jamais été enrôlée dans cette pieuse cohorte


je ne me fais pas de soucis !


allez, bonne semaine


et bise de pinson



Danielle 17/12/2012 10:06


Six jours et sept nuits ???? Il lui en faut du temps pour être rassasié à Enkidou ! Quant à la fille, je comprends qu'il la porte sur ton dessin !!! Bon, ces considérations mises à part (!) je me
doutais que son troupeau ne le reconnaitrait pas car il avait sur lui l'odeur de la femme, il ne faisait plus partie de leur monde sauvage. E puis, quand il a voulu courir pour les rattraper tu
dis : "Son corps était sans force et ses genoux ne le portaient plus", on peut comprendre ... alors il revient vers la fille et prend enfin le temps de la contempler, ça y'est, il va être
amoureux, enfin j'espère, et elle va nous le transformer ... j'attends la suite avec impatience ! Très bonne journée pinson, gros bisous pleins de soleil, j'espère qu'il brille autant chez toi.
Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 10:48



Bonjour Danielle !


Tu mets l'accent sur deux points extrêmement importants.


L'odeur.


Elle joue un rôle absolument capital.


Chaque petit animal reconnaît sa mère à son odeur.


Chaque mère animal reconnait son petit à son odeur.


Si on change l'odeur d'un petit, sa mère le repousse, refuse de l'allaiter (souvent).


Même l'odeur du liquide amniotique est en cause.


Et bien sûr celle des secrétions génitales (de la filière génitale que le petit traverse pour venir au monde), puis corporelles autres.


Cette odeur est la carte d'identité olfactive de l'individu,


on pourrait dire son code barre.


Si le code barre n'est pas reconnu, la barrière tombe et la relation est interrompue.


 


L'autre point est à l'autre bout de la chaîne puisqu'il est question de l'amour,


c'est-à-dire de ce qui est le plus évolué en l'être humain.


Ce récit est remarquable.


Pour l'homme (masculin) cela commence par une copulation effreinée.


Nous sommes là dans du purement animal.


Les dinosaures faisaient déjà ça très bien.


Puis l'homme est face à son premier échec.


Et il commence à réfléchir, comme le fils prodigue de l'évangile,


alors qu'il est en train de nourrir ses porcs.


 


C'est alors qu'il revient, là vers la femme.


Et c'est alors seulement qu'il commence à regarder son visage !


Il la "contemple".


Nous ne sommes plus là dans la "possession" (animale)


mais dans un autre registre


et c'est celui de l'amour, en son tout début.


De la découverte de la personne de l'autre.


Et, comme tu le dis fort bien,


c'est l'amour qui, peu à peu, va transformer le psychisme de cet homme à l'état brut.


Il va devenir... un homme, capable d'aimer (et non pas seulement de copuler ).



bonne semaine Danielle.


gros bisous de pinson.



Florentin 17/12/2012 08:48


Ton imagination est débordante ! Et, comme ta manière de raconter est toujours élégante, on se régale chaque fois. Reste que souvent on cherche un moment où tu veux en venir. Pour la
raison que tu n'écris pas souvent pour ne rien dire. Contrairement à moi ! Bonne journée. Florentin.

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2012 10:26



Oh Florentin , tu me fais rire !


mon imagination est nulle dans cette affaire


je n'invente rien


tout au plus je mets en forme ce récit au rythme de ma pensée


et pour cela l'élague un peu car le texte est plus long, avec souvent des redites.


Je ne fais que retirer (comme pour l'ikébana) :


je n'ajoute strictement rien : je ne me le permettrais pas.


Est-ce que je voudrais en venir à quelque chose de précis ?


Tu me forces à m'interroger, car je ne m'étais pas posé cette question.


Je crois que je désire seulement vous faire connaître ce récit que j'aime beaucoup.


Tellement ancien (plus de 2000 ans avant nos vénérés évangélistes !)


et pourtant il nous parle de l'âme humaine qui,


dans le fond du fond, n'a absolument pas changée.


Bonne semaine, ami Florentin.