- L'espoir.... une phrase de la poétesse Emily Dickinson -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

L'espoir....

 

 

 

L'espoir, dit la poétesse Emily Dickinson....

 

 

 

 

oiseaux-dans-ciel.jpg

 

 

 

L'espoir

 

est cette chose avec des plumes

 

qui est perchée dans l'âme

 

et chante une mélodie sans paroles

 

qui ne s'arrête jamais

 

et qui est le plus doux dans la tempête.

 

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

Mari jo 16/07/2012 00:28


Bonsoir pinson déplumé ?


L'espoir... L'espérance et....Que serait l'espérance si elle n'était jamais déçue ?


Elle a raison Emily je pense comme elle : l'espérance est dans l'âme. Elle est ancrée dans l'âme de tout être humain et ce dès la naissance. Du
moins, c'est mon avis.


Le bébé qui au bout d'un mois essaie d'attraper un joujou et qui peu à peu grandit et sait qu'il peut marcher. Alors il essaie ; C'est qu'il espère marcher
donc il essaie et espère jusqu'au jour où...chouette bébé marche et ça fait le bonheur de Papa Maman mais aussi de bébé.


Je pense que même si l'on est heureux, que tout va bien, il y a toujours dans la journée où l'on espère.


Qu'espérons-nous ? Bah, qu'il fasse beau ou comme moi que la pluie arrive, que telle personne guérisse, que l'on rencontre ses voisins pour un petit
papotage en allant relever son courrier, une p'tite bête qui va faire quelque chose d'extraordinaire et qui va nous tenir en haleine pendant plusieurs minutes ou heures, ou même sans rien qu'elle
ne fasse (quand j'en vois une... p'tite bête, je lui parle et je lui dis que je suis contente de la voir car je ne pensais pas la voir), que les impôts arrivent le plus tard possible car comme
répond le premier corollaire de la Loi de Gumperson : dans la vie il n'y a rien de sûr excepté la mort et les impôts.


Espérer que : demain, je ne mettrai pas longtemps pour mon ravitaillement du mois (j'aime pas sortir et surtout pour les courses), en fait chaque jour est
un combat car je pense que la vie sans espoir ne peut être. Même nous qui vivons tranquilo pépère, il y a un moment dans la journée où on espère : que ces guerres vont s'arrêter même si l'on
sait que c'est impossible mais on ne peut s'empêcher d'espérer ; plusieurs jours par semaine, je ne peux m'empêcher de me dire que je suis heureuse alors que certaines femmes se font battre,
massacrer par leur conjoint ou mari, des enfants maltraités et j'espère tellement que toutes ces cruautés s'arrêtent et comme je voudrai qu'ils soient tous aussi heureux que moi (comme j'aimerai
partager ce bonheur) .


Comme la vie est un combat de chaque jour donc il y a forcément de l'espoir.


La Maman qui a son bébé à l'hospital, ou un adulte pour une personne proche qui est entre la vie ou la mort ou atteint d'une grave maladie ; dans la
tristesse et dans ses larmes, il y a de l'espoir (je le sais).


Et puis comme a dit Georges Braque : L'espoir est n é de la crainte du lendemain. Là aussi, je pense qu'il a raison.


Mais si l'on prend la citation de Romain Guilleaumes : Dans toute souffrance intime solide vient un moment où même le rêve et l'espoir ne servent plus à
rien.


Donc, si nous prenons la citation de Georges Braque avec lequel je suis d'accord et celle de Romain Guillaumes qui je pense n'est pas fausse non plus (à mon
avis, il savait très bien de quoi il parlait, lorsqu'il a cité cette phrase) le débat est long et fort intéressant.


Dis pinson, une mélodie ce n'est pas simplement un air de musique très agréable, sans parole ? Car je n'arrive pas à comprendre la phrase suivante :
chante une mélodie sans parole.


Ben voui que veux-tu, j'ai lu et relu et essayé pendant plusieurs heures à essayer de comprendre et je ne comprends pas. Tu sais, je vais t'avouer un secret. La
Mari jo, et bien tu sais quoi ? Elle n'est pas fute fute.


Je vois que j'ai encore fait des lignes et des lignes et encore je ne m'étends pas trop sur le sujet mais …


Bonne soirée et bise à toi pinson déplumé.


 


 


 


 







 




 

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 19:36



oh que ta formule est jolie et juste !


Que serait l'espérance si elle n'était jamais décue ?


Tu sais que cette parole là va passer à la postérité ?


Pas fute fute ?


Et bien moi je trouve que si , car les idées bouillonnent en toi !


Et ta question de la mélodie (que tu n'imagines pas sans paroles) est fort intéressante.


Nous la reprendrons sans doute un jour.


Pour ce soir je t'envoie une grosse bise.


Bonne semaine dans ta belle campagne.



erato:0059: 15/07/2012 22:27


L'espoir , flambeau nécessaire à la vie pour aller de l'avant et trouver un meilleur qui s'inscrive dans une réalité positive et objective. L'espoir n'est pas un leurre .


J'aime ce poème où tout est douceur.


Belle soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 19:27



Bien sûr, amie,


c'est l'élan de la vie même


bises de pinson



Esclarmonde 15/07/2012 21:50


Il parait que les irlandais disent "l'espoir c'est ce qui meurt en dernier", je suis pas mal d'accord et c'est quand même ce que dit Emily dickinson en plus joli et poétique. Merci d'ailleurs
pour cette bien jolie citation. Bises 


Esclarmonde

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 19:26



nous sommes donc bien d'accord !


bises, Esclarmonde



Danielle 15/07/2012 18:56


Je vais te préciser ma pensée, peut-être que je me suis mal exprimée. Je dis : "sans espoir la vie s'arrête" " l'espoir est indissociable de la vie, sans lui nous ne pourrions vivre". Lorsque je
parle de combat, c'est celui nécessaire pour retrouver l'envie de vivre, quand je parle le lutte, c'est celle qui est nécessaire pour revenir vers la lumière après une (ou des) horrible tempête,
lutter pour revenir vers le soleil, la joie, pour sortir des ténèbres et trouver l'apaisement ! Ce n'est pas un combat destructeur mais positif à mon avis, c'est l'acceptation d'une réalité
contre laquelle nous ne pouvons rien, c'est arrêter de se révolter contre une chose qui "est", bien réelle hélas, mais c'est ainsi et rien ne pourra jamais renverser la situation. Je ne sais pas
si j'ai été plus claire, je l'espère, c'est difficile à exprimer sans trop vouloir se dévoiler ... Bisous pinson.

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 20:21



mais oui Danielle, là tu es parfaitement claire


et  je suis entièrement d'accord avec toi.


Si j'ai fait es réserves sur ta précédente formulation, c'est seulement parce que tu ne précisais pas contre quoi ce combat devait être mené.


Combien de fois ai-je vu des "combats" auto-destucteurs entrepris par des endeuillés, et ces combats là sont même de plusieurs types


Là nous sommes entièrement d'accord.


Bonne soirée Danielle


bisous de pinson.


 



Danielle 15/07/2012 16:12


Une très belle phrase d'Emily Dickinson, je pense que l'espoir est indissociable de la vie, ce sentiment qui vit en nous et qui nous aide à reprendre courage, à retrouver le moral surtout dans la
tempête qui parfois nous agite. Vivre sans espoir, n'est-ce pas la vie qui s'arrête, ne plus poursuivre le combat, c'est abandonner la lutte. Or, l'espoir ça ne meurt pas, ça brûle toujours dans
un petit coin de notre coeur et un petit souffle permet à la flamme de renaître ! "Une mélodie sans paroles ..." c'est beau ! Bonne fin de journée pinson, je t'embrasse. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 18:21



La mélodie de l'espoir est sans paroles.


Mais nous, nous allons en mettre dessus !


Nous devons en mettre, car nous sommes des êtres qui parlons.


C'est ce que dit cette autre splendide citation d'Emily que vient d'écrire Hélène :


chercher le mot juste, qui exprimera la pensée juste, la pensée qui libère,


en cherchant dans le gravier des mots,


comme le fait un chercheur d'or,


en les triant dans le tamis de papier qu'est le parler poétique.


La poésie d'Emily D n'est pas un jeu mondain,


c'est une recherche mystique, éperdue, bouleversante !


Mais je tique un peu quand je te vois utiliser des mots tels que lutte, combat....


Bien sûr je vois ce que tu veux dire...


mais il faudrait préciser.


Car il est des combats qui sont destructeurs.


Il faut donc voir clairement ce que nous devons combattre......


Quand survient un évènement terrible, nous avons tendance à le refuser,


et la tentation de nier cette réalité surgit,


comme si nous pouvions espérer ( voici un espoir... vain)


espérer renverser le destin.


C'est cet espoir (secret, non formulé, inconscient, sans paroles !!!)


qui vient d'abord en nous,  il se traduit par ce sentiment de révolte...


révolte contre quoi ou contre qui ?


On n'est pas loin de la croyance en dieu,


en un dieu qui serait cruel, injuste, sadique, un vrai monstre quoi.


Alors qu'on l'appelle sort ou destin, ou dieu, ou diable, ça ne change rien.


Nous sommes toujours dans la révolte et... le combat.


mais ce combat est mortifère.


Ce combat est voué à l'échec.


Car c'est un combat contre le réel


je veux dire le réel de ce que nous sommes, à savoir des êtres mortels.


Bien sûr nous le savons intellectuellement


mais nous le refusons viscéralement, affectivement.


Si donc nous avons un combat à mener  (si tu tiens à utiliser ce mot)


ce devrait être un combat contre notre illusion,


contre notre refus de prendre le réel en considération, vraiment,


et ce serait accepter ce réel,


afin de cesser de nous hérisser contre, dans une lutte perdue d'avance.


Si comme notre poétesse


(je parle d'elle comme si je la connaissais depuis toujours !


mais il est vrai que je la ressens comme étant ma soeur !)


si notre poétesse dit que l'espoir a des plumes, c'est qu'il est un oiseau.


Il n'a rien pour combattre


mais il a des ailes pour s'élever


et monter vers le soleil de la vérité.


Notre combat, Danielle, c'est un combat contre notre ignorance,


contre les mythes merdiques qui nous enchaînent à des illusions.


Notre espoir, c'est d'apprendre,


c'est de découvrir le réel, de le comprendre,


pour pouvoir l'épouser.


Là est la libération, et la joie.


Je t'embrasse.



gazou 15/07/2012 14:56


que serions nous sans espoir?


A nous de faire en sorte que nos espoirs ne restent pas de simples illusions

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 17:44



1 -nous ne serions pas vivants !


2 -à nous de faire....


pour ce faire, il faut nous interroger sur ce qu'est notre espoir


si nous espérons un but illusoire, il restera ce qu'il est : une illusion.


Nous ne pouvons pas "faire quelque chose" pour que notre espoir devienne  réalité.


Nous ne pouvons que nous interroger pour bien voir ce que nous espérons.


C'est notre espoir qui doit se conformer à la réalité.


C'est pourquoi la réflexion que nous menons pour comprendre ce qu'est l'être, et ce qu'est la nature de la relation entre deux êtres, est tellement
importante.


Si notre conception de ce qu'est l'être est illusoire, notre espoir est condamné à l'être aussi.



hélène 15/07/2012 12:09


J'ajoute une perle au collier  de citations d'Emily DIckinsin.,


Emy est comme une chercheuse d'or secouant le gravier des mots dans le tamis de papier,jusqu'à repérer le mot qui brille et n'égare pas...........Le carat d'une vérité pure....


Superbe allusion au mot parfois caché qui contient la vérité pure, sans l'enveloppe d'hypocrisie qui peut le recouvrir.


 


J'aime le mot vrai et donc j'aime Emily aussi quand elle chante l'espoir, dont chaque être a besloin pour vivre. Que serions-nous sans espérer des jours de joie.


Je t'embrasse


Hélène...bon dimanche...


 


 


 


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 16:40



oh merci Hélène !


cette perle est d'une inestimable beauté !


 une chercheuse d'or


secouant le gravier des mots


dans un tamis de papier


je n'avais jamais trouvé une si belle image


pour désigner ce qu'est en effet la recherche poétique.


Oui Hélène, nous espérons des jours de joie


c'est la boussole de notre vie.


Je t'embrasse bien fort.



lylytop 15/07/2012 11:36


merci, j'attend avec impatience les pigeons


encore un espoir quand vont ils arriver?


bises


lyly

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 16:34



si tu veux, dans un mail indique moi ton adresse


je t'enverrai par la poste quelque chose qui ressemblera un peu à un pigeon voyageur !



lylytop 15/07/2012 11:14


l'espoir, bien en ce moment il nous en faut


bises


lyly

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 11:31



je t'en envoie par deux pigeons voyageurs


Le second, c'est pour les bises.



Simone 15/07/2012 11:01


pas étonnant que ce soit une chose avec des plumes, les oiseaux sont les messagers du ciel. Ne croyez-vous pas que l' espoir est consubstantiel à l' homme ?


Chose à plumes ou petite flamme, il est toujours là, blotti en nous, et même si certains parfois ne l' entendent plus,ou ne croient plus en lui, il continue quand même de chanter ou de brûler,
selon les cas.


Merci Kasimir pour ce petit poème


amicalement

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 11:29



oui, il l'est : il se confond avec son désir de vivre.


De connaître aussi.


De connaître le monde.


J'aime bien le mot "connaître"


C'est "naître avec" :


naître avec l'autre, naître au monde, naître au fait d'être.


Bonne journée Simone.