- Sète (et sa région) - 1 - Le Golfe du Lion - La montagne de la Gardiole -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

      Je vais tout d'abord vous présenter le Golfe du Lion.

 

 

dinosaures.jpg

 


 

Attention !

La Méditerranée n'est pas une piscine gérée par un célèbre club

pour distraire des clients fortunés et oisifs.


Elle forme, dans la région dont je vais vous parler,

qui va des Pyrénées jusqu'à la région de Marseille-Toulon,

elle forme un immense golfe sablonneux 

qui a reçu le nom de "Golfe du Lion"

car des vents violents et extrêmement dangereux 

peuvent  soudain s'y mettre à rugir, comme un lion.

 

Vacanciers, soyez prudents !

 

 


 

pyrénées

 

 

 

      Tout au long de ce littoral se forment des cordons de sable

qui ont tendance à isoler des lagunes remplies d'eau de mer

lesquelles, en se fermant, deviennent des "étangs" :

étangs d'eau salée. 

 

Ces étangs restent reliés à la mer par des chenaux : les "graus"

(En Polynésie, on les appelle des "passes").


Ces étangs sont innombrables, et forment comme un chapelet :

 je ne les représente ici que par des pointillés bleu clair.

 

Le seul auquel nous allons nous intéresser ( cette fois ! )

est le plus grand d'entre eux

et à vrai dire il est très particulier : c'est l'étang de Thau.

 

 

C'est de loin le plus grand :  75 KM carrés.

 

Pour vous donner une idée de sa taille comparons le :

il est beaucoup plus grand que le lac du Bourget ( 45 KM carrés)

et même que le lac du Der-Chantecoq, en Champagne ( 48 KM carrés).

Il fait presque le triple du lac d'Annecy ( 28 km carrés).

 

 

C'est donc bien plus qu'un lac : c'est une petite mer intérieure,

qui peut avoir ses tempêtes.

 

 

 

 

Sete-Etang10---23.02.2013-Mistral.jpg

 

 

 

 

Ce qui (je crois !) peut se produire quand le Mistral, vent du Nord,

souffle fort.

 

Les lames viennent éclater sur les rochers,

l'eau en reste toute vibrante.

Pas le moment d'aller se baigner !

 

Si le vent est plus fort, pas même question de photographier ! 

 

 

 

Sete-Etang8---23.02.2013-Mistral.jpg

 


 

Il est remarquable aussi par sa profondeur :

il descend jusqu'à 32 mètres (au Trou de la Bise).

La raison en est qu'il n'est pas un simple étang lagunaire.

 

 

 

Pour comprendre ce qu'il est,

il nous faut remonter dans le temps de ...

150 millions d'années.

 

 

 

Nous sommes alors à la fin du Jurassique,

l'ère des dinosaures.

 

 

 

 

dinosaures.jpg

 

 


De formidables dépôts calcaires se sont accumulés à cette époque

au fond d'une vaste mer appelée " Téthys ",

peu profonde en cette région.

.


Plus tard, sous l'effet des forces intérieures à la terre,

( les forces "tectoniques" )

ces couches de roches sédimentaires vont s'exonder

et se plisser comme une tôle ondulée.

Un creux de cette tôle, on l'appelle "synclinal".

Un haut, on l'appelle "anticlinal".

 

Cette succession de plis descend vers la mer.

Le dernier pli en hauteur, émergé, de cette tôle

est la montagne de la Gardiole.

 

 

gardiole.jpg

 

 

 

Cette montagne, calcaire donc,

modeste : elle culmine à 236 mètres,

s'étend sur 18 km, entre Sète et Montpellier,

et plus précisément  de Balaruc le Vieux (à l'Ouest)

à  Villeneuve - lès - Maguelone (à l'Est).

 

 

L'étang de Thau s'est installé dans le creux (synclinal) qui la suit. 

D'où la profondeur inhabituelle de cet étang.

 

La prochaine fois, nous allons zoomer sur lui.

 

Et je vous expliquerai ce que l'on voit sur la photo qui suit.

 

 

 

 

 

 

Sète barrou

 

 

      à bientôt.

 

 

***

 

 

 

      Prochain article le 3 ctobre.

 

 

***

 

 

Publié dans Sète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lenez o vent 04/10/2013 21:16


ton pprécis de géologie m' éclaire


bel endroit.....Vu le brouillard, samedi passé,


le ciel et la mer se confondaient


 


bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 05/10/2013 20:40



samedi, tu étais au bord de la mer ?


C'est beau aussi quand les 2 se confondent.


BYZ de Kas



Esclarmonde 03/10/2013 11:32


J'aime beaucoup ce Languedoc avec ses étangs et ses plages de sable, dommage que ce soit si touristique... Et j'ai bien aimé ton petit cours de géologie !

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 15:00



je n'y suis pas descendu en été : il paraît que c'est dantesque !


hors saison, ces immenses étendues sont quasiment vides


on peut s'en imprégner tranquillement.



Mari jo 03/10/2013 11:11



Mais ça m’agace quand j’ai du retard car, j’aime te suivre et lorsque les articles ont plusieurs épisodes ben… ça m’agace. Enfin, ça m’agace mais gentiment. La lecture sur ton blog est pour moi
un moment de détente et de réflexion à la fois d’où mon mécontentement de prendre du retard. Et puis, ça me permet aussi de faire fonctionner un peu les quelques neurones qu’il me
reste.



Bonne journée et bise à toi pinson déplumé. Ici, journée de pluie et de grands vents. Une belle journée d’automne pour moi donc, ça me réconforte et remonte un peu ce sacré moral.

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 14:44



Comment çaa, ce sacré moral ...


te jouerait-il des tours ?


Bon, dimanche, je vais faire relâche, et mettrai des choses plus légères


j'espère arriver à te faire sourire !


Avec le vent et la pluie, j'ajoute pour toi des bisous.



erato 02/10/2013 22:51


Une région magnifique que tu as admirablement bien expliquée. Merci Pinson pour ce beau voyage .Belle soirée, bisous

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 10:02



J'habite une plaine


et il m'arrive de m'y ennuyer un peu


alors je m'évade en pensée ou en fait vers des régions plus ...


comment dire...


où la nature est moins domestiquée, et révèle toute sa puissance


et sa fabuleuse histoire.


J'ai vécu toute ma vie professionnelle à Paris


mais je suis un fils de la terre, et ça, ça demeure.


Bonne fin de semaine, Andrée, bisous de pinson.



L@urence 02/10/2013 21:15


*pour avoir vécu à Montpellier quelques temps et pour y avoir fait plein de balades tout autour, oui, je connais bien cette région


par contre tu réponds là à une question que je m'étais toujours posée ... pourquoi "golf du lion" ? me voilà maintenant au courant


trés interessant ton article Kas


bisous et bonne nuit

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 09:45



Bonjour Laurence


alors tu connais Montpellier 


moi je n'y suis passé qu'une fois, mais maintenant les grandes villes me font peur


et je trouve épuisant de les parcourir.


Je préfère nettement la campagne, là où chaque objet naturel reprend sa valeur.


J'ai besoin de ce contact, comme de respirer.


Bisous de pinson.



Mari jo 02/10/2013 20:38



Coucou pinson déplumé,



J'ai du retard (cinq articles en tout), peu de temps, je passe lire mais comme il me faut relire et relire et bien je ne peux pas commenter comme ça. 



Donc petit coucou en passant pour te souhaitant une bonne soirée. Et moi, qui aime l'eau, je suis comblée par les belles photographies de la mer que tu as postées.


Bise
à toi pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 09:39



bonjour Mari JO !


ne te fais pas de reproches d'être "en retard"


rien ne t'est imposé


quand je me suis trouvé en retraite, j'ai durant presque 10 anées,


fait de véritables cauchemars, très angoissants,


où je me retrouvais avec une masse de travail imposible à faire, et je n'avançais pas...


soulagé en me réveillant


mais une autre nuit , ça revenait


alors ne fais pas comme ça :


les affaires de la maison passent d'abord !


 nous avons, toi et moi, tout notre temps pour le reste.


Bises de pinson.



Danielle 02/10/2013 18:34


Tu connais à peine une plante sur deux (c'est savoureux de lire ça), moi j'en connais une sur ... 20 environ ! Quand tu dis : "un regret, je n'ai pas goûté aux Ecballium" j'éclate... de rire !
Difficile de goûter à cette plante que tu m'as fait connaitre et que je n'oublierai pas, si tu vois ce que je veux dire !!! Pour ce qui concerne le climat, le soleil est toujours éblouissant
à l'heure qu'il est mais le vent marin vient de se lever, toutefois ce qui est étonnant, c'est que le ciel se couvre de nuages qui me paraissent très hauts (stratus ?). Ils n'ont pas l'air très
épais, comme des milliers de petits moutons les uns contre les autres (j'ai regardé, je n'ai pas vu Blanche...). Quelle mauvaise élève je fais ! Je sais ! Les oiseaux sur l'étang s'affolent
un peu et volent très haut. Bonne soirée Pinson. Ces nuages t'apportent des bisous du Sud. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 02/10/2013 20:14



Hé hé , si ces nuages ont l'air de petits moutons, ce ne sont pas des  " stratus " 


car stratus veut dire strate : ils sont plats et très étendus,


mais ce sont des " cumulus " , ce qui veut dire  "tas" (cumul)


et comme ils sont très nombreux et petits , cela veut dire qu'ils sont très haut dans le ciel


(au moins 6000 mètres) 


on parle alors d' " alto-cumulus ")


en principe ils annoncent l'arrivée d'un front chaud, donc l'approche d'une grosse perturbation..


Les oiseaux sentiraient-ils  cette approche ?


La suite va nous le dire.


Ferme bien tes volets !  


Bisous du Nord, où le ciel est laiteux.


Je ne suis sorti que pour cueillir les herbes de ma soupe.



hélène 02/10/2013 17:56


Même bien ancrés dans la tête........il est bon parfois de réviser sa géographie..pour éviter les confusions....


Par exemple sur l'Ecosse, pa située en Asie Mineure.....


Belle nuit clair et BàK


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 02/10/2013 18:03



Peut-être en Azyme Majeure alors


Remarque que les Causses, c'est aussi chez toi !


Oui, je sais, je suis un sale gausse


et c'est pourquoi je me gausse 


quand je fais de la soupe avec les cosses... de petits pois.


BàL



Danielle 02/10/2013 15:53


Oui, notre climat a aussi ses extrêmes mais par exemple aujourd'hui il fait 26°, demain un fort vent marin est annoncé, 80 ou 90 km/h, les changements sont brusques, violents ! Tu dis que tu es
dérouté par notre flore, mais quand tu ne connais pas tu goûtes, tu testes (et tu me proposes gentiment d'en faire autant, non merci (!), pas pour moi ces test hasardeux !!!). Tu connais
parfaitement la flore, tu la découvres, tu recherches, tu examines ... passionné tu es curieux de tout, avide de découvertes ! Quand je pense que tu as même goûté aux amanites, tu me fais frémir
!!! Gros bisous pinson-téméraire, bonne fin d'apm. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 02/10/2013 17:04



Un regret, je n'ai pas goûté aux Ecbalium ! (dont je parlerai).


Et bien non, je ne connais pas la flore méditerranéenne,


à peine une plante sur deux que je puis rencontrer dans ton territoire


mais j'aime aussi cette partie d'inconnu : elle fait partie du jeu,


et garantit la joie de découvrir des choses nouvelles.


La nature nous garantit cette joie pour une durée infinie.


Pour ce qui est du climat, oui en effet, ce qui caractérise ta région,


c'est peut-être cette possibilité que le temps change d'une façon très rapide,


par exemple qu'un vent fort se lève soudain. 


Cette brusquerie est impensable ici.


Gros bisous de pinson curieux. 



hélène 01/10/2013 22:52


J'attendrai...avec patience, ton reportage sur la plage noire et sur ...le Larzac...je connais ces paysages, ils sont encrés dans ma mémoire...et j'aime beaucoup ta manière de conter, on te suit
facilement, on marche dans tes pas.


 


Bonne nuit au voyageur poète.


 


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 02/10/2013 11:29



Les paysages que nous avons aimés sont en effet entrés en nous


pas comme de simples images :


ils font vraiment partie de nous


et il nous donne encore du bonheur.


Bonne journée LN



Ramon 01/10/2013 21:06


Le massif de la Sainte-Baume a la même origine géologique que le plissement pyrénéen.


Il se peut donc qu'elle soit cousine de la Gardiole.

kasimir, dit pinson déplumé 02/10/2013 11:27



la poussée des Alpes d'un côté, celle des Ryrénées de l'autre...


ça a dû faire un drôle de remue ménage tout de même


et ce n'est pas fini


prends vite des photos, ça risque de changer !!!!



Ramon 01/10/2013 20:34


Magnifique article!


Je me suis régalé à le lire!


En plus, c'est ma région!


Merci!


Bonne soirée, l'ami.

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 20:56



salut toi !


Bin oui, tu es à l'extrémité orientale de cette région.


Sais-tu si  le Masif de la Sainte Baume, où évoluent les héros de tes romans,


a une origine comparable à la Gardiole ?


Mais il est je crois, bien plus élevé.


Bonne semaine et peut-être à bientôt !


 


 



Danielle 01/10/2013 13:58


Quel merveilleux endroit ce littoral Méditerranéen, la mer ou la pureté du sable s'allie à la pureté et la transparence de l'eau, ces kilomètres de sable fin qui s'étendent à perte de vue ...
s'il est vrai que nos hivers sont généralement doux et humides parfois, nos étés sont par contre très chauds et très secs. La terre devient dure par manque d'eau et lorsque des pluies (rares)
mais importantes ont lieu, la terre ne peut absorber cet apport d'eau soudain et il arrive que des inondations se produisent. Le vent est souvent présent, le mistral est sec, très froid en hiver
mais il chasse les nuages et assainit. Le vent du Sud (le Marin) apporte l'humidité et un ciel voilé (tel celui que nous avons eu aux Pierres Blanches). C'est lui, lorsqu'il se déchaine, qui
provoque des tempêtes impressionnantes, faisant déferler les vagues avec une violence extrême, dangereux certes mais que c'est beau d'assister à ce spectacle. Mais tu vois, je dévie, c'est de
l'étang de Thau dont nous parlons, cette véritable mer intérieure qui, sur ces photos, est mis en furie par le fort Mistral qui peut souffler bien plus violemment encore mais alors là, pas
question de s'approcher. Cependant, une très grande partie de l'année il resplendit sous le soleil avec des reflets incomparables, des rives aux aspects et aux teintes variées, sans parler
des couchers de soleil splendides (!). Tu nous racontes son histoire d'une façon captivante tout en nous amenant vers le massif de la Gardiole. La photo qui clôt ton article est ... particulière,
superbe ! Je t'embrasse pinson-passionné par cette nature ... passionnante ! Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 20:51



salut du soir !


C'est l'avantage du mistral, le ventiateur de ciel comme tu l'appelles,


qui balaie et dissipe tous le nuages, les disperse, les pulvérise !


Mais il est un peu dur à supporter.


Dans le fond, votre climat connait aussi ses extrêmes, sauf celui du froid (qui ne dure pas).


Oui cette nature est passionnante, bien que déroutante pour un nordiste.


En particulier pour la flore :


il y a des plantes dont je n'ai pas la moindre idée de ce que ça peut être.


Je ne parlerai que de fort peu d'entre elles.


Je t'embrasse, l'autochtone.



fan 01/10/2013 13:30


.. je connais un peut le Golf de Lion par la Camargue et l'étang salé de Vaccarès, puis les flamands roses... mais j'ai peur des dinosaures!


Bisou salé!

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 20:42



tu as peur des dinosaures ?


Mais ils peuvent être très gentils !


regarde, les flamants roses, ne sont-ils pas leurs descendants ?


ils ne nous feraient pas de mal.


Par contre, méfiance avec les autruches, qui courent très vite, peuvent être très lourdes


et qui ont un redoutable bec.


Elles ne sont pas sans rappeler un peu le vélociraptor.


Bonne soirée, Fan, bisou au magnésium de pinson ! 



anne6329 01/10/2013 12:37


Très intéressant cet article sur une région où je suis allée souvent ! L'étang de thau est en effet une petite mer où le vent souffle fort parfois ! Mon mari "voileux" peut en témoigner ....
combien de régates au sein de son Club Voile Auvergne ont dû être annulées par la force du vent trop fort pour eux ! Sécurité oblige ! Cependant c'est un coin que j'aime bien !!! ça change
de ma Bretagne où, en fait, les vents sont plus réguliers ! Qui l'eût cru ? La méditérranée est très méchante quand se déchainent les vents ! et très surprenante aussi mais tellement belle !
Bisous Kas

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 20:36



Je le comprends mieux, me semble-t-il, maintenant.


La Bretagne est dominée par les vents d'Ouest : un régime presque habituel.


Le Golfe du Lion est lui soumis à 2 régimes opposés :


ou le vent souffle de la terre (le mistral) et parfois avec une très grande violence


et le nageur qui évolue au large, même si il est très bon nageur,


risque d'être emporté au large, 


ou le vent vient de ma mer, et la tempête peut être proche, ou en tout cas de redoutables rouleaux se former, même tout près de la
côte. 


Dans tous les cas, le danger guette les téméraires.


Bisou a toi, Bretonne d'Auvergne, et salut à ton voileux ! 



hélène 01/10/2013 10:56


Heureuse de lire ton article cette nuit(il était trop tard pour répondre)...sur cette région qui est ma  préférée aprés le Causse. Je la connais très bien puisque durant des années j'ai fait
la navette Caysse Agde où j'avais un studio. C'était une joie de découvrir  A VELO, tout ces paysages, et tu m'as rappelé les plus beaux jours de ma vie. Ton explication est très claire , le
plan aussi (très rigolo) et j'ai beaucoup appris sur la formation de cet étang  à l'atmosphére si particulière, mer intérieure  où j'ai séjourné pour la cure. Les beaux couchers de
soleil sur la mer que je contemplais de la fenêtre de mon studio m'enchantaient.


 


Je te dis merci pour cete belle note et te fais la bise du jour.


 


L.B.

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 20:26



Je parlerai aussi du Causse (pas celui du Quercy mais celui du Larzac)


et aussi de Agde (de la plage de la Grande Conque, évidemment).


Les couchers de soleil....


De Balaruc, tu étais super bien placée pour l'admirer ! 


Un lieu de cure idéal.


Je suis heureux mol aussi de vous relater mon voyage.



Simone 01/10/2013 10:40


Comme il devait être agréable de folatrer avec les dinosaures sur cette plage. Jouer avec les iguanodons ou les brontosaures, voler avec les ptérodactyles......qu' est-ce qu' on devait bien s'
amuser.......tant que le vélociraptor dormait....


A part mes sottises, je trouve ton petit reportage fort intéressant. Merci Mr K


Bisou

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 20:21



hé hé ... je me demande si, à gauche, ce n'est pas un petit vélociraptor


qui fonce vers le ptérodactyle avec l'intention de le croquer


et comme ces sauriens volants avaient bien du mal à s'envoler


il y a des chances que ça tourne mal pour lui


monde déjà cruel


si tu te balades sur cette plage, fais bien attention


bisou de K



aln03 01/10/2013 10:38


La Gardiole je connaîs car je m'y suis balladé.Bon , moins haut que le mont Saint Clair, mais sympa.


Bizatoi

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 20:16



bien sèche, la Gardiole !


mais avec une flore originale, que je ne connais pas du tout 


Bises de pinson



gazou 01/10/2013 08:57


Je vais montrer ton article à mon amie de Sète, je suis sûre que cela l'intéressera..Merci !

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 10:13



ah oui, certainement.


Dans quel quartier ce cette ville habite-t-elle ?



aln03 01/10/2013 07:55


Merci pour les explications sur une région que je connaîs bien.J'avoue que je ne connaissais pas toute cette géologie.


Thau c'est vraiment une mer.Tu as bien réussi "la photo qui suit".Bravo!


La Gardiole paraît vraiment une montagne élevée dans le réel.


Les dinosaures m'ont fait rire .Je me suis plu à imaginer les habitants du coin face à eux.


Merci Kas pour ces cartes postales originales.


Bizatoi et aux habitants du coin qui passent par là.


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 10:11



Les plus fortes vagues sont impossibles à photographier


d'ailleurs l'appareil photo n'y résisterait pas.


Précisions : ce n'est pas moi qui ai photographié l'étang bousculé par le mistral,


ce sont des photos qui m'ont été données.... 


La Gardiole semble assez modeste dans le réel.


Mais son histoire la replace dans les grands mouvements de notre continent


et tout prend un sens nouveau, étonnant.


Tu connais bien un autre coin de cette région, peut-être que nous en perlerons.


Bises pour toi, l'auvergnate.



telos 01/10/2013 07:22


je me verrais bien sur le petit chemin


belles photos

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 10:01



il était étonnament désert !


il te plairait certainement.



annielamarmotte 01/10/2013 07:17


je sens que je vais aimer.... merci Kasimir

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 10:00



merci Marmotte


je t'emmène avec moi !



Jackie 01/10/2013 06:20


Merci Pinson pour ce brillant exposé.


belle et douce journée

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 09:59



Est-ce mon exposé qui est brillant ?


Je crois que c'est la nature, pour peu que l'on décode ses secrets


ou plutôt une infime partie de ses secrets.


Et là, c'est éblouissant ! 


Les pierres parlent, les paysages, la ligne des montagnes....


C'est un livre ouvert, mais il faut en découvrir l'alphabet, le déchiffrer.


Les chapitres en sont multiples.


Il me semble que ce livre va en contenir beaucoup  :


ma nouvelle façon de voyager... tout cet hiver !


Bonne semaine rouerguatte ! 



nadia-vraie 01/10/2013 05:54


Je trouve ton article très intéressant. Il peut être dangereux d'habiter


dans cette partie de la France?


merci pour ta réponse à mon dernier commentaire, tu es gentil.


Bon mardi et à bientôt kasimir

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 09:51



Pas plus qu'ailleurs


il suffit de ne pas se mettre là


où les forces de la nature se déchainent quand elles se déchaînent.


Et encore moins là où elles bouillonnent en permanence. 


Admirer, avec respect, donc à distance.


Bonne semaine Nadia.



flipperine 01/10/2013 00:36


je ne savais pas tout cela

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 09:46



Pendant 40 années, ma femme étant auvergnate,


nous sommes allés plusieurs fois chaque année en Auvergne.


Il y avait des volcans, un peu muets.


Ce n'est qu'aprés qu'ils m'ont intéressé.


J'ai découvert leur histoire fabuleuse.


et maintenant je pourrais dire comme toi : 




je ne savais pas tout cela




Or, tu vas le voir, j'ai retrouvé, à Sète... les volcans d'Auvergne !


Mais chut !!!! Ne brûlons pas les étapes !



Danielle 01/10/2013 00:34


Je découvre un bien bel article aujourd'hui, d'une superbe région au ciel très bleu, au soleil resplendissant, où il fait bon vivre ! Je viendrai le commenter demain car à cette heure je vais me
coucher !!! Gros bisous Pinson, je te souhaite une douce nuit. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 01/10/2013 09:33



le ciel n'est pourtant pas toujours bleu


et heureusement pour la végétation


ainsi les photos des Pierres Blanches trahissent un soleil un peu voilé.


Bon sommeil Danielle


à demain, non, à aujourd'hui, quand le soleil sera remonté en haut du ciel.


gros bisous de Pinson.