- L'intelligence des oiseaux - 1 - Un conte d'Esope : la corneille et la cruche -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

Mon séjour dan l'île aux trois pins a été fructueux.

 

J'ai trouvé un parchemin, caché dans une vieille armoire.

 

Et je l'ai déchiffré...

 

j'y ai lu un conte d' Ésope : la corneille et la cruche. 

 

Le voici.

 

 

 

Il était une fois une corneille. 

 

 

 

 

 

 

 

                      corneille2.jpg

 

 

 

Elle avait très soif.

 

Elle trouva une cruche qui contenait de l'eau.

 

Mais si peu, le niveau était si bas....

qu'elle ne pouvait pas même y boire une goutte.

 

Elle essaya de renverser la cruche,

mais impossible : elle était bien trop lourde.

 

 

Elle désespérait de parvenir à étancher sa soif

 

quand elle aperçut, autour de la cruche, des cailloux.

 

Elle en prit un dans son bec, et le fit tomber dans la cruche.

 

Puis un second.

 

Puis un troisième.

 

Elle continua et continua.

 

Finalement le niveau de l'eau s'éleva dans la cruche

et elle put boire et satisfaire sa soif.

 

 

 

*******

 

 

 

Que pensez-vous de cet animal ?

 

 

 

Peut-être que vous vous dites que c'est une histoire... inventée.

 

Qu' Ésope a voulu, en bon fabuliste,

nous rappeler la nécessité d'être inventif et persévérant.

 

Mais que les oiseaux, les corneilles en particulier,

ne sont pas aussi intelligents.

  

Et bien détrompez vous.

 

Des chercheurs actuels ont beaucoup étudié les oiseaux,

spécialement le comportement des corvidés,

( en particulier geais, corbeaux freux, corneilles )

( la pie est aussi un corvidé )

et leurs conclusions sont étonnantes.

 

Ésope ne raconte pas seulement "une fable" ,

comme on l'a longtemps cru .

 

 Il avait très certainement observé ce manège qu'il a décrit.

 

Je vous  rappelle qui était Ésope.

 

Un esclave qui vivait en Grèce voici 2.500 ans.

Il fut affranchi.

Il était laid, boiteux, bossu et bègue.

Mais il ne devait pas avoir les yeux dans sa poche !

 

Et bien nos chercheurs ont replacé des corneilles

dans la même situation que celle évoquée par Ésope

et à leur grand étonnement, ils ont observé le même comportement !

 

Leurs observations ont été encore plus fructueueses.

 

Les corneilles sont capables d'utiliser des outils,

et même d'en fabriquer.

 

En l'occurence de prendre de fins bâtons

pour aller chercher des vers ou des fourmis

au fond de leurs galeries, dans de vieux arbres.

 

Mieux, bien mieux encore !!!!

 

Si on dispose des vers au fond de trous de diverses tailles,

et que l'on met à la disposition de ces oiseaux,  à proximité,

des tiges de fil de fer de diverses tailles,

les corneilles choisissent ....sans se tromper

le fil métallique qui sera de la bonne longueur.

 

Certaines mêmes sont parvenues à tordre l'extrémité de ces fils

pour fabriquer comme une sorte d'hameçon....

 

On savait que les chimpanzés pouvaient utiliser des outils,

on ignorait que les corvidés en étaient capables.

 

Si bien que certains chercheurs ont proposé d'appeler les corneilles

des " primates à plumes ".

 

Vous voulez mieux encore ?

Il y a mieux.

 

Comment faisons-nous pour savoir

ce que les autres pensent, désirent, ressentent ?

 

C'est de la "psychologie", allez-vous penser, et d'ajouter :

voilà que ça lui reprend !

 

Et bien nos corneilles réagissent comme nous.

A moins que ce soit  le contraire.

 

Vous voulez en savoir plus ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

Publié dans conte

Commenter cet article

Mari jo 13/06/2012 14:29


Bonjour pinson déplumé,


Mais je crois tout à fait ce récit. J'ai pu observer certains oiseaux et je dois dire qu'ils m'ont étonnée. Depuis, ils me fascinent tous.


Chez nous quand ils sont encore là avant de prendre la poudre d'escampette, j'ai pu les voir casser les coquilles d'escargot pour les manger ; dans un nid
tombé, un jour j'ai regardé comment il était fabriqué et j'ai eu la surprise de voir qu'il y avait quelques brindilles et...du poil de notre bon gros chien Pato. Je l'ai photographié tant il
était beau car en plus il y avait du lichen ce qui lui donnait une jolie couleur. Et la liste est longue car chaque oiseau a sa façon de faire, de vivre.


Et voit comme ils sont intelligents car, lorsque le moment est venu pour eux de prendre la poudre d'escampette comme je te le disais plus haut, c'est qu'ils
savent que les viticulteurs vont déverser à tout va leur pesticide. Et j'ai vérifié, je peux te dire qu'ils ne se trompent pas.


J'aime les observer, les insectes aussi sont surprenant mais il faut avouer que toute Dame Nature est surprenante, fascinante et passionnante. Chez nous pas de
corneille mais beaucoup de corbeaux à un niveau de la route. Comme j'étais heureuse de voir toute ces nuée noire car j'adore le corbeau. Cet oiseau me fascine.


J'ai trouvé ce récit pourquoi est-ce que je ne l'ai pas vu l'autre jour...J'ai dû merdouiller dans les articles vu le retard mais bon voilà qui est
réparé.


Bonne journée à toi pinson déplumé. Bise.


 


 


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 13/06/2012 17:30



je crois que là, tu as rejoins le peloton !


oui, la vie nous entoure de beautés et de mystères


il est difficile de s'ennuyer si on commence seulement à la regarder avec curiosité


je regardais tout à l'heure un grimpereau, et je me demandais commen il pouvait bien faire pour monter à la verticale.


Il ne semblait pas se servir de ses ailes


alors quoi ?


seulement ses petites pattes ?



erato:0059: 07/06/2012 21:06


Très intéressant .... La nature nous étonnera toujours ...... Elle est d'une grande sagesse .


Peut-être que nos premiers hommes ont imités la nature et nous avons perfectionnés ?


Parfois je me demande ce que nous saurions faire si tout tombait en panne!!!


Belle soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 08/06/2012 11:44



oh sûrement !


aurions-nous eu l'idée de voler dans les airs sans les oiseaux ?


ou de plonger ?


Nous n'aurions inventé ni les avions ni les sous marins.


Solidarité du monde vivant.


et même unité profonde : c'est très troublant.


très bonne journée, l'ardéchoise.



Kodick 06/06/2012 23:14


Juste merci pour ton appréciation à ma vidéo ... Tu as mérité un gros bisou puisque tu m'as caressé dans le sens de la plume puisque je suis corneille !!!

kasimir, dit pinson déplumé 07/06/2012 12:42



Le mot "corneille" est riche !


En lui se trouvent


le ROC et la RONCE


le LIN et le LIEN


le ROI et le LION


le CRI et l'OREILLE


la NIECE et la NIELLE


le CIEL et la LICORNE


et son plumage noir contient toutes le couleurs


bonne journée Kodick



annielamarmotte 06/06/2012 22:33


je ne suis pas une marmotte sympa.... je n'ai pas remercié.... j'ai honte.... c'est gentil tout plein..... je reviens
bientôt avec plus d'assiduité....

kasimir, dit pinson déplumé 07/06/2012 12:20



oh Marmotte !


mais je sais bien que tu viens juste de te réveiller de ton long sommeil hivernal


et tu sais les jeunes marmottes, c'est comme les bébés, il faut qu'elle dorment beaucoup.


bonne semaine



Danielle 06/06/2012 20:54


Je pense que si l'oiseau tape rageusement contre la fenêtre, c'est qu'il aperçoit tout simplement son reflet dans la vitre et pense qu'un autre oiseau veut le déposséder de son territoire qu'il
défend avec beaucoup de vigueur. Donc il tape mais en même temps "marque" son territoire par des fientes. On dit aussi que les corneilles sont "nuisibles" parce que les graines fraichement
plantées par les agriculteurs ou autres sont un régal pour elles quand la terre est fraichement retournée, mais elles font ça pour se nourrir. Alors si je comprends l'homme, je comprends aussi
les oiseaux ... là, je te réponds "à chaud" car je viens à l'instant de lire ta réponse à mon commentaire, mais j'en discuterai avec mes amis ornithologues. Je considère qu'il n'y a pas d'oiseaux
"nuisibles", même les vautours ne sont que des "nettoyeurs" et ils sont très utiles, ils ne se nourrissent que de cadavres trouvés dans la nature. Enfin je ne veux pas en faire un débat mais tu
sais mon amour pour la faune sauvage ... Bisous pinson. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 21:33



je pense aussi que c'est une question de reflet


qui fait croire à l'oiseau qu'un intrus est venu envahir son territoire.


Quelqu'un m'avait rapporté qu'un passereau piochait violemment du bec un pot de faïence bleu, jusqu'à en faire sauter l'émail.


C'était peut-être Laurence


(coucou : c'était toi Laurence ?)


j'avais un canard de barbarie qui était veuf, et oui ça arrive aussi aux canrds !


or j'avais mis une glace d'armoire le long d'un grillage.


Il y a vu son image et s'est faché >>>> coups de bec


puis au but de quelques jours il a conclu un armistice avec son image.


Mais il continuait à venir chaque jour, et lui causait à grand renfort de gestes de la tête


et puis il se couchait gentiment contre la glace


je crois que finalement il était heureux : il n'était plus tout seul.


Il essayait bien aussi de grimper sur une oie,


mais là, je te dis pas, c'était franchement cocasse ! Et acrobatique...


Comme toi je pense qu'aucun oiseau n'est nuisible


sauf en cas de prolifération (sansonnet)



eleonor 06/06/2012 20:20


Tu dis : Il était laid, boiteux, bossu et bègue.Mais il ne devait pas avoir les yeux dans sa poche !


Et oui on ne peut pas tout avoir dans la vie !


les animaux on beaucoup a nous apprendre et oui j'en veux encore

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 21:22



OK éléonor !


moi je ne me lasse pas de tes recettes de cuisine


tu as plein d'idées très originales


j'adore !!!!



Danielle 06/06/2012 17:18


Ton séjour dans l'île t'a été profitable pinson, et je suis totalement d'accord avec tout ce que tu dis dans cet article sur le comportement des corvidés. La capacité d'adaptation des
corneilles est étonnante. C'est vrai qu'elles déposent une noix (ou autre) sur la chaussée, s'envolent à proximité et lorsque la noix  été brisée par le passage d'un véhicule, elles
vont déguster l'intérieur. Les corvidés sont des oiseaux d'une intelligence remarquable, très astucieux. Oui, les corneilles sont capables d'utiliser des "outils"  (brindilles ou petits
morceaux de bois) pour se nourrir d'insectes cachés dans les troncs d'arbres, par exemple, et qu'elles ne peuvent atteindre avec leur bec. Quand on y pense, c'est impressionnant cette aptitude à
s'adapter à des situations diverses, je crois que c'est un des oiseaux les plus intelligents. Un vrai plaisir cet article, merci. Gros bisous et bonne soirée. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 20:39



Ha je ne savais pas pour les noix déposées sur la chaussée.


Je vais faire pareil pour mes noix !


Regarde ce que dis Fan


ça me trouble et je ne sais quoi en penser


Tu as peut-être une idée, ou ton mari.


Ou tes amis avec qui vous vous occupiez des oiseaux.


j'espère que tu as passé une bonne journée.


Bisous du soir de pinson.



hélène 06/06/2012 16:49


Promis...je serai patiente...pas d'urgence sur la question....et surtout je ne tiens pas à ce que ton blog "déblogue"...comme tu le dis. trop intéressant à parcourir......


Bises du jour


hélène


 

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 20:34



bises du soir pour toi


merci pour tout , Hélène



Jackie 06/06/2012 16:39


Les animaux ont beaucoup à nous apprendre, si nous prenions le temps de les observer ,nous serions  un peu moins  pésomptueux et cesserions de nous prendre pour  les maîtres de la
création, et les seuls à être intelligents....


 Ton dessin est très beau. Merci

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 20:33



et c'est une entreprise à notre portée


bisous, Jackie



fan 06/06/2012 15:06


... l'oiseau n'était pas blessé initialement. C'est en toquent contre les vitres que son bec a commencer à saigner probablement. Mon frère était en voyage et sa femme était seul pendant cette
période,en plus elle a peur des "corbeau" oiseau de mauvaise augure?


Donc elle se sentait ménacée, tout comme l'oiseau à mon avis, qui défendait en quelque sorte son territoire? Pourtant la maison a 200 ans. Mais, moi aussi, j'aurais ouvert la
fenêtre!


 

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 20:32



Je me demande ce qui a pu rendre ainsi l'oiseau agressif


pour se défendre ?


mais de quoi  ????


ajouter certains dessins sur les vitres aurait peut-être supprimer la menace qu'il imaginait, donc fait cesser son comportement ?


je mets le lien que tu m'as transmis


peut-être que quelqu'un aura une idée lumineuse.


http://www.aubertin.fr/spip.php?article1156


mais il n'y a pas d'oiseaux de mauvaise augure


car il n'y a pas d'augures du tout !


bises, chère Fan.



fan 06/06/2012 12:52


... mon frère a vécu pendant quelques semaines une histoire à là Hitchcock, avec une corneille. Il habite une maison au bord de la forêt. L'oiseau venait toquer à plusieurs
fenêtres tous les jours  dés 5 heures du matin. Elle s'était blessée jusqu'au sang en laissent les traces sur les vitres. Le garde de chasse est venu et a tuer l'oiseau!
Assassin??? Qu'aurait-tu fait???


Chez moi sur le toit plat, ils ou elles courent et sautent et frappent comme des maçons pour en suite se lancent du toit devant ma fenêtre...

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 14:09



Ma réponse à ta question n'aurait pas été la même aux diverses périodes de mon existence.


Mon actuelle attitude est fort différentes de mes attitudesanciennes.


Aujourdh'hui, je la ferais rentrer, essaierais de l'attraper, puis de la soigner.


Comment ?


C'est loin d'être évident.


Mais j'ai des amis qui ont soigné des oiseaux blessées durant des années, et leur dévouement était admirable. Ils ont ainsi sauvé des petits "grands ducs"
orphelins, les ont élevés, les ont réintroduits dans la nature, dans une zone de falaises rocheuses. Ces oiseaux se sont aclimatés, et se sont reproduits.


Ce fut pour , et c'est toujours, une grande joie d'avoir fait cela.


Bonne journée, Fan.



hélène 06/06/2012 11:48


Superbe cette corneille avec ces reflets sur ses plumes...et intelligente par surcroit.


 


Ton séjour dans l'ile  va nous révéler des tas de renseignements sur le comportement des oiseaux, beaucoup d'espèces j'espère, et j'attends la suite......avec mon impatience coutumière....


Que ta journée soit agréable


Hélène


 

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 12:43



coucou !


le deuxième article sur l'oiseau est déjà écrit


mais il ne passe sur le blog que dimanche


c'est qu'on ne fait pas ce qu'on veut avec over-blog


sinon il déblogue !


bonne journée Hélène



Esclarmonde 06/06/2012 09:22


Il me semble bien avoir vu un documentaire où l'on voit des oiseaux en ville qui mettent des noix ou autres fruits secs dans les rues pour que les voitures les écrase... Ce qui veut dire que
l'expression "tête de linotte" est absurde ! Passe une belle journée


Esclarmonde

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 11:01



alors ça c'est génial


j'ai quelques noix si dures que je n'arrive pas à les casser


je sais maintenant ce que je vais faire !!!!


pourquoi prétend-on que les linottes sont idiotes ?


sans doute parce qu'elles ne sont pas méfiantes, et qu'elles se laissent facilement attraper..


ce que qui est un comble !


non seulement on les mange, mais on les insulte


(sans doute pour justifier notre droit à les tuer)


bon mercredi, amie.



telos 06/06/2012 07:32


être judicieux..

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 10:46



et être qui a le plein droit de vivre


qui était là, sur la planète bien avant nous



sounick-Kodick 06/06/2012 00:55


ah j'oubliais ... J'adore l'illustration .... ellle a l'air tellement sympa !!!

kasimir, dit pinson déplumé 06/06/2012 10:44



sympa et intelligente, réfléchie, astucieuse.


Et si elle se méfie des hommes, elle n'a sans doute pas tort !!!!!



sounick-Kodick 06/06/2012 00:54


Eh bien moi je trouve cet article très bien car je me suis intéressée de très près à l'oiseau corneille et j'ai appris ça et là beaucoup à son sujet ! Il faut dire qu'une dame très sympathique
m'avait insultée en me traitant de corneille et d'autre chose encore que je n'ose pas écrire ici ! Alors comme je suis très curieuse j'ai voulu en savoir plus ! C'est exactement ce que tu décris
donc en définitive elle avait cru me faire du mal mais peut-elle ne savait pas cela ! Hi ! Hi ! j'avais même fait un article là dessus ... je ne me souviens plus si c'est mon blog actuel ou
peut-être alors au tout début ... je chercherais ! Merci mon pinson et des bisous d'un pseudo corneille et fière de l'être hi ! hi!

isé 06/06/2012 10:42



oui, essaie de retrouver ton article


ce serait intéressant de relire ce que tu as écrit


j'aime bien regarder les corneilles, ce sont des oiseaux courageux, patients, et leur vol est puissant, aisé.


parfois on voit bien leurs rémiges : ce sont de grands voiliers.


Ils forment une société qui est peut-être plus organisée que nous ne nous l'imaginons.


bisous et bonne journée, Sounick.