- La loire, fleuve sauvage - 3 - Lieu de passage, lieu de solitude -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

 

Je suis retourné à La Loire.

 

J'ai retrouvé....

 

(chemin difficile et caché,

 

autant que pour s'approcher du château de la Belle au bois dormant )

 

j'ai retrouvé la grève solitaire.

 

Elle s'étend sur plusieurs Km, livrée aux seuls oiseaux,

 

et à quelques discrets quadrupèdes.  

 

 

 

DSCF3015.JPG

 

 

Sur la gauche se trouve la zone active du fleuve, avec un lit profond.

 

Sur les côtés s'étendent des sortes de lagons, de vastes bassins d'eau peu profonde.

 

 

 

Si les eaux continuaient de baisser, certaines zones se retrouveraient isolées

 

et pourraient s'assécher complètement.

 

 

 

D'autres sont encore traversées par une partie du courant ,

 

( on le devine sur la photo suivante ).

 

et  l'eau y demeure plus fraîche, relativement.

 

 

Les petits cailloux du fond  sont parfois  dégagés et brassés,

 

si le courant est assez rapide.

 

 

 

Qu'il est agréable de marcher dans cette eau chauffée par le soleil !

 

C'est sans danger car au plus profond, l'eau ne dépasse guère les genoux.

 

 

 

 

    DSCF3020.JPG

 

 

 

 

Tiens, voici un tronc qui pourrait servir de siège.

 

 

Il est si noueux qu'il fait penser à un stipe de palmier.

 

Viendrait-il de l'île d'Onirikou ?

 

 

 

 

 

 

DSCF3022.JPG

 

 

 

 

Et juste à côté....

 

un coin idéal pour une petite baignade.

 

 

Ah.... j'ai oublié de prendre mon maillot de bain.....

 

pas grave, ici, je ne gênerai personne !  

 

 

DSCF3023.JPG

 

 

 

 

 

Après ce petit bain, j'ai retrouvé le tronc accueillant.

 

 

 

Et je me suis mis à parler à la Loire !

 

 

 

Son eau n'est certes plus celle d'un torrent,

 

mais j'étais frappé par le fait  qu'elle narrêtait pas de couler.

 

Sans hâte excessive,

 

mais sans le moindre ralentissement.

 

 

 

Je lui ai demandé où elle s'en allait ainsi.

 

 

 

Elle m'a dit, je vais à la mer.

 

 je ne fais que passer.

 

 

 

Moi aussi, lui ai-je répondu :

 

je ne fais que passer.

 

 

Par contre ,

 

je ne sais pas où je vais.

 

 

 

Toi,

 

que vas-tu faire à la mer ?

 

 

 

Rien, m'a-t-elle répondu,

 

 je vais devenir la mer.

 

 

 

 

Tu vas donc disparaître,

 

lui ai-je dit.

 

 

 

 

De même que l'Allier a disparu en moi,

 

et maintenant ... elle est moi,

 

de même je vais disparaître, et je serai la mer

 

et  ferai le tour de la planète bleue.

 

 

 

Je lui ai dit : ça ne te fait pas peur ?

 

de disparaître ?

 

 

 

 

 

Petit  sot, m'a-telle dit,

 

la mer et moi, nous ne sommes qu'un.

 

 

 

 

Tiens, me suis-je dit,

 

j'ai déjà entendu une phrase comme cela.

 

 

 

 

Alors j'ai repris ma route,

 

ou plutôt ma marche,

 

car ici pas de route.

 

 

 

 

 

 

DSCF3024.JPG

 

 

 

 

J'ai suivi une large zone tapissée de cailloux,

 

d'où le courant du fleuve au printemps, ou lors d'un orage,

 

a emporté tout le sable.

 

 

 

J'y ai cherché des cailloux remarquables.

 

 

 

 

 

DSCF3025.JPG

 

 

 

 

J'ai aperçu un petit trou d'eau. 

 

Voyons par là.

 

 

 

 DSCF3026-copie-1.JPG

 

 

Plouf !

 

 

Des grenouilles se sont sauvées.

 

 

 

Et là....

 

parmi les cailloux... un coquillage bizarre.

 

 

 

 

2012_08082012aoutfabricolages0013.JPG

 

 

 

 

Je l'ai retourné, et ....

 

oh, surprise !

 

 

 

 

 

2012 08082012aoûtfabricolages0015

 

 

 

 

 

Euzébius m'attendait.

 

Pas de doute, Onirikou n'est pas loin.

 

 

 

 

 

 

Sur le sourire de ce petit poisson, je vous dis :

 

Ciao !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans promenades nature

Commenter cet article

douce Abeille 16/08/2012 19:09


Je m' y suis promenée en vous lisant  ... c' était  reposant  !


On dit que la Loire est dangereuse  ...cependant  ---


J' ai pensé à la petite Camargue  -- où je suis  ---quand les étangs s' assèchent  ,  il y  a des îles  ... mais avec  des  flamants  roses  ..


Toute mon amtié !!!

kasimir, dit pinson déplumé 18/08/2012 10:57



bonjour douce abeille


oui, la Loire est dangereuse : c'est un morceau de nature


et il faut en respecter les zones mystérieuses qu'il contient.


La petite Camargue fait rêver aussi,


mais doit bien abriter des zones où la prudence s'impose.


C'est peut-être même ce qui confère à ces lieux un charme indéfinissable,


une sorte de vérité fondamentale qu'elle nous présente,


voilée, que notre intuition peut seule déchiffrer.


Un étang qui s'assèche nous popose aussi des dessins uniques.


La nature est vraiment un lieu d'inspiration irremplaçable.


Bonne journée, fille du midi.


Protégez-vous du soleil !



L@urence 14/08/2012 21:57


de belles photos, un beau texte


j'ai passé un bon moment avec toi.


je n'avais pas remarqué que Mari Jo connaissais ton blog


on se donnera tous la main un jour avec internet, c'est  obligé ! :-)


Ce qui ne coule plus de source, ce qui n'est plus limpide du tout, c'est ce que je t'ai écrit l'autre jour. Mais étrangement, je m'en remets trés bien.


bisous Kasi et bonne nuit


demain direction Toulouse en fourgon loué pour amener des affaires de nelly qui va y faire ses études (reprendre la psycho) Ah cette nelly ! donc demain, 700 kms à se taper !


 

kasimir, dit pinson déplumé 15/08/2012 06:56



Mais non , ce n'est pas étrange !


Depuis quelques temps, tu as beaucoup changé, tu n'es plus la même,


tu es plus assurée en toi même


alors certaines déceptions ne ne déstabilisent plus de la même façon.


C'est bien.


Tout ton horizon va s'en trouver éclairci : bravo !


et bonne route


bisou à Nelly


et à toi aussi bien sûr.


de la part de pinson.


 



sittelle 13/08/2012 23:04


Merci de cette belle promenade... bonne nuit, Kasimir, bisous

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 23:41



Dors bien toi aussi.


J'ai cru comprendre que tu es, en ce moment, déficitaire en sommeil.


Alors fais comme moi, couche toi de bonne heure....


Hummmm



Viviane 13/08/2012 23:01


Coucou !
De bien belles photos avec un texte qui coule comme la Loire (quand elle n'est pas en colère !)
Je voulais passer un peu plus souvent, mais fiston est là pour quelques jours, il y a tellement de temps que je ne l'avais pas vu !
Je vais t'écrire pour te raconter "une journée contes" à l'abbaye de Cailloup, tu vas aimer et dans le jardin médiéval, j'ai photographié des plantes et une magnifique Consoude ! je vais
t'envoyer la photo !
Merci pour ta présence et ton amitié.
Bise
Viviane 

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 23:38



Oh bien occupe toi du fiston !!!!!!!


Mais j'attends avec impatience ton document contes et plantes....


Les  jardins des abbayes sont souvent de véritables merveilles.


Je t'embrasse Viviane, l'ariégoise. 



gazou 13/08/2012 14:12


La Loire est d'une grande sagesse et il est bon de l'écouter


J'aime bien ta première photo

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 22:20



Peut-on dire cela da la nature, ou d'une partie de la nature comme le loire ?


oui, dans un langage poétique.


Contempler le nature, en nous mettant à l'unisson avec ses tythmes,


nous enseigne ce que sont les lois de la vie


et si nous les faisons nôtres,


si nous les "écoutons",


on peut dire que la nature nous enseigne le sagesse, c'est vrai.



eMmA 13/08/2012 07:47


 


Mon cher conteur, fidèle amoureux de la Loire, magicien de la porterie illustrée, ton billet est très beau.


En plus, Tintin photographe doit être fier de toi !


Cette page est l'une de tes plus belles.


 


Bonne semaine,


eMmA


 

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 22:14



Ah...


j'ai cherché un moment qui était ce Tintin photographe....


puis ça m'est revenu


oh tu sais, lui, c'est un mordu de l'argentique en N et B (il développe lui-même)


alors c'est presque une autre monde !


Merci de ton appréciation.


Bonne semaine parisienne.



telos 13/08/2012 07:31


alors j'y serai bien en harmonie..

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 22:10



je le crois aussi


c'est un lieu uniquement sensible aux amants de la solitude.



Mari jo 13/08/2012 00:59


Bonsoir ou bonjour pinson déplumé comme tu voudras,


Quelle magnifique promenade ; beaucoup de souvenirs. Bien que la Loire change beaucoup au fil du temps, tout comme tout ces fleuves et
rivières.


Contente de voir que je ne suis pas la seule à parler avec l'eau. Enfin, je parle avec tout, une feuille, un insecte, une branche voire même avec l'herbe...Très
jolie et douce Dame Nature.


De très belles photographies avec une préférence pour la troisième et la cinquième. Mais la série est magnifique


Bien joli ce tronc d'arbre. J'aime beaucoup.


Ta conversation avec la Loire est...hum ! Quel bonheur de te lire !


Je vois qu' Euzébius t'attendait avec son joli petit sourire timide. Il est bien beau lui aussi.


Je te souhaite une bonne journée et bise à toi pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 22:08



Quand je te lis, c'est bonsoir !


Tu parles donc aussi avec l'eau...


Faut pas le dire : tu vas passer pour une sorcière.


Comme moi je passe pour un pinson un peu dérangé.


Bof, c'est pas grave.


Euzébius... je lui ai verni la frimousse tout à l'heure,


et j'ai réalisé que la photo le montre avec une tête blanche,


alors qu'en fait elle est d'un bleu très léger.


Bonne nuit Mari-Jo


il doit faire bien bon de se promenr dans ton domaine une fois la nuit tombée,


sous le champ des étoiles.


On en a de la chance de voir tout ça !


bises de pinson.



annielamarmotte 13/08/2012 00:57


j'adore cet Euzébius là

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:56



je lui ai dit


il en a rougi !



annielamarmotte 13/08/2012 00:54


tu racontes tellement bien......on s'y croirait.. 

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:54



Mais tu y étais !


Je t'ai vue : tu essayais de te cacher dans les hautes herbes.


Alors j'ai cherché un coin plus loin pour me mettre à l'eau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



nadia-vraie 12/08/2012 22:21


Bonjour kasimir,


J'ai aimé lire ton beau texte avec les photos superbes qui l'accompagnent.


je trouve ce bord de la Loire très beau, tranquille.


Bonne journée Kasimir,


la vie n'est qu'un passage...

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:52



La vie n'est qu'un passage


mais quel passage !


Regarde la comète de Halley qui passe , je crois, tous les 76 ans,


si elle regarde bien la planète bleue, quand elle s'en approche,


je suppose qu'elle se dit que c'est bien joli.


Mais nous, repasserons-nous dans 76 ans ?


Pas sûr.


Alors écarquillons bien nos yeux !!!!!


Bonne semaine, la canadienne.



erato:0059: 12/08/2012 22:21


J'aime ton billet .... Un conte d'une promenade réelle ...... Un dialogue philosophique sur le temps qui passe , se perd dans le temps .... la découverte d'Euzébius au sourire enchanteur . Un
moment agréable à tes cotés à savourer l'instant. Douce soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:47



La promenade est réelle.


Mais elle déclenche la machine à fantasme


et je saute sur mon grand cheval blanc.


L'écoulement de l'eau dans le lit d'une rivière a quelque chose de bouleversant.


Où est la rivière ?


Nulle part !


c'est comme un objet virtuel, une illusion d'objet, puisque cette eau s'en va sans cesse.


Aller près de l'eau, c'est aller contempler un phénomène totalement incompréhensible.


Comme si un super magicien opérait devant nous un tour qui n'en finit pas........


Le mystère est à nos portes !!!!!!!!!


Bises pour toi Andrée.



Anne6329 12/08/2012 21:04


Ah ! ah ! Tu as l'art d'entretenir le suspens ! Tout pour nous présenter ton fabricolage très réussi !!! J'aime beaucoup la petite conversation du fleuve et toi !!! C'est si bien dit !!! Mais
comme l'Allier la Loire est dangereuse ! Alors fais gaffe aux trous ! Un gros bisou à toi et bonne continuation à ton fabricolage !

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:38



Oh oui elle est dangereuse, et de plusieurs façons


c'est peut-être ce qui la rend fascinante.


Elle semble dormir, mais c'est un monstre de 1200 km !


Ne t'inquiète pas : je ne pénêtre que très peu dans son domaine :


c'est plutôt une petite trempette !


Bisous, la vacancière.



ramon 12/08/2012 19:56


Magnifiquement bien dit!


On ne sait trop lequel, du texte ou des photos, est le plus accrocheur...


Je penche quand même pour le texte.


Je ne connais pas la Loire, mais c'est un fleuve qui fait rêver.


Bonne soirée l'ami.

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:32



C'est un fleuve curieux.


J'ai vécu toute mon enfance au bord de  la Marne,


et j'ai appris (tout seul) à nager dans les eaux profondes de cette rivière.


Mais la Loire, c'est tout autre chose.


Et en fait , malgré ses immenses plages (par endroits, et en été)


elle me fait bien plus peur que la Marne.


Et je n'arrive pas à savoir exactement pourquoi.


Si bien que je me sens près d'elle


(dans les coins isolés, mais presque tous ses bords le sont)


comme très loin dans le monde.


Je connais un peu le Sahara 


et il m'est arrivé de faire de longues marches dans la vallée de la Saoura :


j'ai l'impression d'y être retourné !


L'eau mise à part,


car à l'époque où je me baladais dans la très large vallée de la Saoura,


toute l'eau avait disparu.


Mais c'était (presque) le même paysage.


Alors tu vois : je rêve à 1000 pour 100 !


Amicalement.



fan 12/08/2012 19:23


Merci, ô homme de la nature, merci pour cette promenade, qui fut un enchantement pour moi, après avoir passé une semaine triste et éprouvante. J'ai aussi pris un cailloux, il me fera toujours
penser à ce moment précieux.


Euzébius de couleur saumonée, invite aussi à plonger, mais l'eau me semble très profond et j'ai peur du noir...


je t'embrasse homme, qui parle à la rivière, avec le coeur du petit prince...

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:21



Pas de panique !


Je viens de vernir le coquillage d'Euzébius.


Cela a merveilleusement exalté les couleurs.


Euzébius est un maître nageur et il m'a promis de veiller à ta sécurité !


Je t'embrasse , Fan.



ALN 12/08/2012 18:16


Super photos, Amikas.J'aime beaucoup ton histoire autour de ce coin magique...Ton coquillage est magnifique..Il est vrai que ton poisson a nagé , un peu , dans l'eau de l'Allier.Bises


 

kasimir, dit pinson déplumé 13/08/2012 21:17



Et oui,


c'est peut-être un Allier-né !