- Le charme de fleurs fanées -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

Et passe la coronille....

 

 

 

 

 

                                                

                                       coro.jpg

 

 

 

 

 

Doucement la coronille a éteint ses lampions

 

Ses pétales légers ont perdu leur couleur

 

Se dessèchent ses tiges sans faire protestation

 

Se faner, disparaître, c'est le destin des fleurs.

 

 

 

 

Ses fleurs fanées s'amassent sur ce coin de bureau

 

Comme les feuilles d'automne tout au fond des halliers

 

Certaines restent accrochées comme de très fins plumeaux

 

Aux invisibles fils de petites araignées.

 

 

 

 

Commence alors pour elles une danse légère

 

Doucement  se balancent, ou tournent avec ardeur

 

Dans le plus grand silence, selon les souffles d'air.

 

Le plus longtemps possible, j'aime garder les fleurs.

 

 

 

K  

 

 

29 06 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

cagou 02/07/2012 23:17


avec des fleurs fanées!


tu les laisse séchées!!!


apres tu les mets dans de la mousseline!!!!


mais non pour ,pas pour faire de la purée !!!!


pour faire joli, et ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

kasimir, dit pinson déplumé 03/07/2012 11:05



c'est quoi, la mousseline ?


le bouquet est maintenant tout sec


on croirait quil a été fait par Giacometti !


Ou Calder, car mes petites araignées nocturnes ont accroché maintes fleurs sèches au bout de fins fils de soie, et ces petits objets tournent avec une
fantaisie étonnante.


Ainsi le bouquet, bien que sec, reste vivant.


Une véritable merveille.



erato:0059: 29/06/2012 22:52


Joli poème mélancolique mais très expressif ..... je vois le tableau d'ici !


J'aime regarder les fleurs qui se fanent et tomber les pétales que je garde parfois , mais je n'aime pas garder un bouquet fané intact , j ' aime la vie dans son déroulement naturel .


J'espère que ta nuit sera paisible .Bisous Pinson

a 30/06/2012 10:40



oh je ne vais pas garder ce bouquet tout l'hiver


un autre viendra le remplacer


et lui ira au compost, le saint compost, où ses éléments reprendront d'autres places dans le grand orchestre des atomes.


Le compost ira l'an prochain dans le jardin, au pieds des tomates....


où parfois apparaissent quelques agarics rosés, à la fine saveur anisée....


Oui, le déroulement naturel de la vie est totalement captivant.


parfois surviennent des catastrophes qui changent brutalement le décor.


Ainsi en bordure de mon potager poussait un énorme poirier, qui avait au moins 150 ans


Il a chu !


et je t'assure que ça se voit, et ça change le paysage.


Gros travail pour le débiter : son tronc a 60 cm de diamètre, et beaucoup plus à la base.


Nous ne sommes plus là dans la fine structure du bouquet. 


Mais le mystère est le même !  


Oui, ma nuit a été meilleure, je vais récupérer mon énergie.


J'espère que toi aussi tu vas bien.


Je t'embrasse Andrée, bon WE.



Viviane 29/06/2012 22:49


Un petit bonsoir.
Les fleurs, les plantes sont nos amies (surtout les miennes ! ) avec toutes ces tisanes, ces décoctions et...  les soupes d'orties en ce moment, j'ai commencé à cueillir des fleurs
pour cet hiver.Bonne fin de semaine (sans trop
d'orages)
Bise
Viviane 

kasimir, dit pinson déplumé 30/06/2012 10:25



Oui, les plantes sont nos amies.


Mieux que cela : elles sont vraiment à la base même de notre vie.


Et pas seulement dans un passé lointain


Elles le sont à chacun de nos jours.


Ce sont elles qui digèrent la roche pour nous.


Elles nous portent et nous nourrissent comme l'arbre le fait pour le gui.


Quelles fleurs ramasses-tu pour cet hiver ?


Où vas-tu les ramasser ?


Bises de pinson.



sittelle 29/06/2012 22:20


J'ai la même impression le matin en me regardant dans le miroir de la salle de bain; et remarque,  même le soir !!! j'espère que tu vas aller mieux très vite, Kasimir... Bisous, passe une
bonne nuit de repos

kasimir, dit pinson déplumé 30/06/2012 10:19



J'ai mieux dormi cette nuit : 9 h 15 de suite !


( sans compter les arrêts pipi ) 


et ma  tête redevient acceptable


( jusque là je ressemblais à un hamster ayant chipé une pomme d'api )


Bon vendredi en bord de Seine.


Bises de pinson.



Esclarmonde 29/06/2012 21:44


On va un jour faner et disparaitre comme les fleurs... Mais la façon dont tu exposes celà ne rend pas ce fait fatal triste. Bises


Esclarmonde

kasimir, dit pinson déplumé 30/06/2012 10:12



Ayant lu ton comm, mon regard se porte sur le bouquet, à ma droite,


à 45 cm de mon visage.


Je suis admiratif en observant la structure des tiges,


des petites branches qui se divisent,


et qui portent fièrement ces petits pompons  de pétales séchés, fripés,


d'un gris mauve un peu argenté.


Certaines feuilles sont totalement sèches,


les folioles jaunâtres se sont recroquevillées :


on croirait le travail d'un joaillier extrêment habile.


C'est de toute beauté.


Alors, quant à notre disparition prochaine...


 ça ne me plaît guère, j'avoue.


Comment comprendre ce fait, cette évolution ?


C'est le puits sans fond  où  nous puisons l'eau de nos réflexions.


Chouette !


Au mois on ne va pas s'ennuyer.


Bises, Esclarmonde. Bonne journée.



Mari jo 29/06/2012 20:58


Bonsoir pinson déplumé,

Jevois quetu es cmme moi. Moi assi, même fanées, jaime les garder très longtemps.

Une bouquet ou juste une fleur fanée a beaucoup de charme   et je continue à leur parler et les caresser. J'aime beaucoup aussi quand les pétales sont tombés sur le meuble. Là
aussi, je les laisse très très longtemps.  Beaucoup disent que ça n'est pas pratque pour le ménage quand on me connait et parfois j'ai quelques réflexions et ricannement sur mon goût. Mais
qu'importe, je m'en fiche, j'aime et c'est le principal.  De plus les pétales durent très longtemps.

Comme dernièrement, j'ai eu une réflexion comme quoi, à ma lumière d'évier de cuisine, j'avais une toile d'airaignée qui est là depuis deux semaine et qui y est toujours. Et sais-tu
pourquoi, j'y tiens à ma toile d'araignée ? Tout simplement parce que lorsque je fais ma vaiselle où que je m'occupe à l'évier et qu'il me faut la lumière et bien tous ces vilains moustiques (et
nous en sommes envahit cette année) qui ne font que m'embêter et me piquer et bien maintenant, ils ne m'embêtent plus puisqu'ils sont prit au piège de Madame Araignée qui se fait son
bon repas.

Alors, je suis pas écolo moi ! pas dinsecticide, pas de spirales tout est naturel. Et puis ça fait parler ceux qui n'ont rien à dire.

Un p'tit bouquet de fleurs fanées c'est toute une histoire. Et ta Coronille c'est un peu notre Coronille; notre histoire car on la connait. Je t'ai imaginé partir en ville chercher ce fichu
mascarponne et ceuillir ce bouquet.  Ah ! si je savais dessiner ! Ton dessin est plein de charme et de tendresse.

Bon, il faut que je m'arrête car je vais te faire un roman.

Bonne soirée et bise à toi pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 30/06/2012 09:59



Oui, tu pourrais écrire un roman, et il serait plein de charmes.


Les araignées vivent en paix ici : si l'une d'elles tombe dans la baignoire et ne parvient pas à remonter, je mets une serviette sur le bord, et hop !
Elle rejoint les copines.


J'en ai de grosses qui ont construit leur filet de pêche aérienne près du lavabo de l'office : elles sont super-efficaces.


Parfois je leur porte un petit cadeau : une mouche. Elles adorent ça.


Pardon pour la mouche !


Pour les moustiques tu as doublement raison : car les produits insecticides qui sont pulvérisés sont hyper dangereux pour nous, cancérigènes comme il est
pas permis.


Il n'y a pas que le tabac qui est en cause.


passe une bonne fin de semaine Mari JO


t'as la bise de pinson.


 



Sounick 29/06/2012 19:13


Tu as raison ! Un tapis de pétales je trouve ça très joli ! Les pivoines sont éphémères et s'étalent douvement autour du vase ... on peut encore ainsi en profiter ! Mais pif ça tâche ! eh voilà
l'instinct matérialiste qui est plus fort que tout !  c'est celui de la ménagère ! Bises et bon WE mon pinson !

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 20:42



Sais-tu qu'avec les pivoines, tu peux même faire des couleurs et peindre avec ?


Alors les taches deviennent de l'art !


Bises, la clermontoise.



Aziyadé 29/06/2012 18:35


Bonsoir Pinson ami, c'est en marche que je reprends le train qui passe par chez toi et je constate que tu n'as pas perdu ni ton talent de poète, ni ton coup
de crayon... des fleurs dont je ne connaissais pas le nom, mais je vais demander au Net de m'en faire voir les détails.
J'aime aussi tellement les bouquets de fleurs que je reçois, qu'en général j'en fait des photos sur toutes les coutures et les fait sécher jusqu'au bout du bout Bonne fin de journée, bzous


Chantal

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 20:39



Coucou !


ah zut, tu es déjà passée !


ah tu retournes au pays de l'houmouss ...


heureuse voyageuse que tu fais


t'as les bisous de pinson.



annielamarmotte 29/06/2012 18:21


j'espère que tu n'as pas été attaqué par les microbes toi aussi....?

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 20:35



bin... un peu


mais il faut te dire que depuis plus d'un 1/2 siècle, les microbes sont mes amis


et j'ai signé avec eux un pacte de non agression réciproque,


pour notre plus grand bénéfice mutuel.


Bon, il y a parfois de petits incidents de frontières


je cherche à les résoudre par la négociation.


Il y a 8 jours un groupe de fortes têtes, des germes anaérobies, des sans papiers venus de je ne sais où, se sont mis à me grignoter un des racines d'une
vieille molaire.


Si bien que depuis 8 jours, je fais des nuits blanches.


Des pourparlers sont en cours, et devraient aboutir incessament sous peu.


Bof, on en a vu d'autres !


Les Marmottes ont-elles mal aux dents ?


Bises pour toi.



fan 29/06/2012 17:59


... oui, ein schönes Wochenende cher Kasimir...


je t'embrasse

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 20:22



Danke !


Für Sie Auch


Hundert Küsse


Kleine Buchfink


(oulala , je me lance ! )



Danielle 29/06/2012 17:39


"Se faner, disparaître, c'est le destin des fleurs". Il est beau ton poème, mais n'est-ce pas notre destin à tous (quand la vie se déroule "normalement"). J'ai fait sécher des roses, suspendues à
l'envers, des roses offertes par ma soeur ... il y a longtemps. Elles sont toujours là, en bouquet d'une couleur automnale, c'est un peu comme une présence, un doux souvenir, j'aimerais pouvoir
les garder longtemps encore, c'est comme un tendre lien qui me relie à la main qui me les a tendues ... Je t'embrasse pinson, que ta soirée soit douce. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 20:19



C'EST notre destin à tous


(quand les choses se passent normalement....).


Tu sais pourquoi je ne suis pas très en forme ces jours ci, et comme je ne me sentais pas assez d'énergie pour faie un article un peu élaboré, et comme
mon humeur ... me poussait à flémarder, j'ai fait pour m'amuser un petit dessin de ce bouquet vieux d'une semaine, puis je me suis dis : tiens, je vais le mettre sur le blog, sinon on va penser
que je suis mort.


Mais je ne pensais pas que ça allait beaucoup vous intéresser.


 


Or j'ai rarement lu des lignes aussi chargées d'émotion contenue


que celles que tu viens d'écrire ici.


On touche là au plus intime de la vie affective.


Comment un objet, strictement matériel, et sans aucune valeur, disons marchande, comment un tel objet peut-il être aussi chargé en affect ?


Je suis admiratif... non, je dirais plutôt ému. Le silence s'impose.


Bonne soirée. Bisous.


 



hélène 29/06/2012 16:30


Doux poéme, un peu mélancolique, car comme les coronilles nous allons vers notre destin de fleurs fanées qui essaient de garder leur ardeur, conservent leur charme en pétales gracieux s'envolant
vers ailleurs.


 


Mais j'aime surtout la dernière phrase;


Le plus longtemps possible, j'aime garder les fleurs....


Je garde depuis longtemps des pétales de roses , souvenirs de jours heureux....


Merci au poète...


Hélène


 

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 17:10



Et oui, Hélène, il y a bien là-dedans une note mélancolique....


En regardant ce bouquet ce matin (il est à la droite de mon ordi)


j'avais un peu l'impression de me regarder dans une glace.


Et chacun sait que j'ai quelques araignées au plafond !



gazou 29/06/2012 16:06


joli poème à l'image de la fleur dont tu nous parles


On en avait planté mais les coquelicots, ces joyeux envahisseurs les ont un peu parasités

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 17:06



les plantes sont curieuses


si un coin leur plaît, elles l'envahissent.


Sinon, même si on les y sème, elles végètent ou même disparaissent


Chez moi cette année je bénéficie d'une somptueuse floraison.... d'orties.


Pour les bouquets, c'est pas terrible, mais pour la soupe, si !



fan 29/06/2012 15:56


... quelle délicatesse "poetischer Buchfink" ce bouquet fané, aussi poètique comme ta petite fille qui voltige comme un papillon, que je vois sur l'écran en écrivent mon commentaire.Une
merveilleuse fin de journée pour toi...


je laisse sèché certains bouquets ainsi ils ont une autre vie...

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 17:01



Bonjour Fan !


As-tu vu ?


Valentine a trouvé des coronilles sur le bord du Lac Léman.


Super !


Il m'est arrivé de faire sécher des roses , tête en bas.


Elles deviennent en effet de sublimes bouquets secs, et conservent même une sorte de parfum assez suave.


Schönes Wochende, Fan ! (richtig ?)



Simone 29/06/2012 15:18


Bonjour Kasimir ! Très joli poème, et j' aime beaucoup ce dessin, mais....qu' est-ce qu' une coronille ? Je ne connais pas du tout


Merci et bonne journée !

kasimir, dit pinson déplumé 29/06/2012 16:33



c'est une fabacée (je préfère l'ancien nom : une papilionacée)


qui ressemble à une luzerne pour les feuilles ,


mais dont les fleurs forment de jolies petites couronnes.


J'ai fait un article dessus il y a 8 jours


Mais tapez "coronille bigarrée " et le Net va vous fournir 200 images super !


Je crois d'ailleurs qu'elle existe en prépa homéopathique sous son nom latin de Coronilla Varia, mais
j'ignore avec quelle pathogénésie. Je trouve à cet égard qu'il y a eu une inflation peu sage dans l'usage que l'homéopathie a fait de toutes les plantes présentant une quelconque
toxicité.


Mais là, ce serait un tout autre sujet !


Bonne journée Simone.