- Le ciel tout entier est en vous - 3 - Les variations dans le chant du canari -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

Le chercheur dont je parle est argentin.

 

Il travaille maintenant dans l'Unversité Rockfeller à New York.

  

Il s'est intéressé particulièrement aux variations du chant du canari.

 

Ces variations sont de plusieurs ordres.

 

 

Rappelons d'abord comment se constitue ce chant.

 

Le jeune canari doit d'abord apprendre à chanter.

Pour cela il commence par imiter  un ou deux tuteurs adultes.

 

Très maladroitement au début.

 

Puis il finit par maîtriser le chant et à le reproduire très fidèlement.

 

C'est alors qu'il va le modifier, introduire des improvisations,

en somme inventer une nouvelle façon de chanter.

 

Ces variations individuelles vont créer un chant singulier,

qui va devenir de plus en plus stable : il se "cristallise".

 

Pour une oreille non avertie, il est semblable à un autre chant.

Il est pourtant, en partie, très différent, et à nul autre pareil.

 

Ainsi (et ceci n'est pas valable seulement pour les canaris)

va émerger, dans chaque population d'oiseaux,

toute une gamme de variations, de nouveautés.

 

Si l'une de ces variations est perçue par les jeunes

comme particulièrement attirante,

elle sera adoptée par la nouvelle génération.

 

Ce qui va conduire à la formation de ce que Darwin a appelé :

des "dialectes provinciaux".

 

Il s'agit là d'une transmission culturelle des chants de séduction.

 

 

 

 

                        pinsons-2-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais notre chercheur va observer une autre variation,

et celle observation là va lui ouvrir des perspectives extraordinaires....

 

 

à suivre !!!!

 

(Je précise que ma source de renseignements

est l'excellente émission sur France inter  de J C Ameisen,

"sur les épaules de Darwin")

,

 

Publié dans monde animal

Commenter cet article

erato:0059: 14/07/2012 21:44


J'admire ces chercheurs qui , avec une infinie patience, peuvent expliquer le langage de ces petits êtres .


Belle soirée , bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 15/07/2012 11:05



Je les admire aussi


et je les envie


car leur recherche est pour eux la source d'une joie infinie !


Quand ils trouvent bien sûr, mais pas seulement :


quand ils cherchent aussi, même sans trouver.


C'est l'attitude de la recherche qui fait sortir de soi


et entraîne dans le monde de l'éternel, de l'absolu.


C'est peut-être la seule façon d'échapper à la mort.


Je t'embrasse Andrée.



Danielle 13/07/2012 18:42


Sittelle, tu as connu Gérard Menatory, le créateur du Parc Animalier du Gévaudan, dans la région de Marvejols en Lozère ? Quel homme extraordinaire, j'aime beaucoup les loups, ce sont des animaux
très attachants, tu sais que le parc a été repris par sa fille ensuite ? Au tout début G. Ménatory avait juste deux loups venus de l'étranger ... quelle évolution ! Pinson, j'utilise une fois de
plus tes pages pour m'adresser aux aminautes, mais je sais que tu es d'accord, et je te remercie ! Et en plus je te souhaite une bonne soirée et je t'embrasse. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 13/07/2012 20:47



Je suis ravi de ce dialogue entre vous deux sur mon blog !


c'est presque le couronnement au contraire.


Bravo à vous deux, et merci.



sittelle 13/07/2012 15:37


danielle a raison pour les "accents" des animaux. Dans le parc des loups du Gévaudan, M. Menatory qui l'avait créé, racontait qu'il avait communiqué avec des loups canadiens au parc de Thoiry,
alors que le Duc de La Panouse, de Thoiry, qui se targuait de parler loup n'y parvenait pas , pour je ne sais quel problème de comportement ! M. Menatory avait remarqué que loups de
 Sibérie, Canada ou Européen, ils chantaient différemment ! selon l'environnement. Et certains oiseaux imitent d' autres, pour leur  piquer le territoire ! 


C'est pour cela que Place de l'Etoile, aucun poulet à képi ne chante ni ne siffle... trop de klaxons 

kasimir, dit pinson déplumé 13/07/2012 17:07



Les loups, les oiseaux, les poulets....


quelle ménagerie !


Etant allé sur ton blog, et ayant suivi le lien que tu me donnes, il était fatal que tu me mettes l'eau à la bouche en me parlant d'andouilles grillées...
!


mais je n'ai pas vu de lieu où te mettre un comm.


Alors je le fais ici.


Bonne soirée, amie.



telos 13/07/2012 06:01


sait-il lui même chanter pour séduire???

kasimir, dit pinson déplumé 13/07/2012 12:30



Il semble que oui.



Danielle 12/07/2012 20:31


Nous avons tous un langage différent (disons différentes façons de nous exprimer), une voix différente, des intonations diverses, pour les oiseaux c'est un peu pareil. Ces chants qui peuvent
paraitre tous identiques (pour les canaris par exemple) ne le sont absolument pas. Leur intensité est déjà très différente : certains sont plus doux, d'autres chantent avec une harmonie
surprenante, des sons mélodieux, les tonalités aussi diffèrent d'un oiseau à l'autre, certains semblent plus paisibles, d'autres plus gais, plus rapides, plus vifs. Certains improvisent, c'est
parfois assez surprenant surtout pour une oreille habituée, "avisée". D'ailleurs pas seulement pour les canaris ! Nous en avions une dizaine et nous arrivions à reconnaitre le mâle chanteur sans
trop d'erreurs, sauf parfois lorsqu'il improvisait "une nouvelle musique" comme disait mon mari. Celui qui surprenait le plus c'était notre merle, récupéré à Rodez tombé du nid et blessé
gravement, nous l'avons ramené, soigné mais il ne savait pas chanter, on a même essayé de lui faire écouter des disques de chants de merles car, en fait, il n'en avait jamais entendu puisque nous
n'en avons pas ici. Alors il s'est fabriqué son propre chant, influencé par le chant des canaris et celui du merle. Etranges mélodies ... il a vécu 12 ans (c'est exceptionnel) et a chanté jusqu'à
la fin. Il est mort récemment. Chaque année on disait : il ne chantera plus ... et il chantait encore et encor. Un ravissement ... Bonne soirée pinson, tu chantes sur ta branche ? Je te fais des
bisous. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 23:36



ah je suis content que vous ayez pu vous mêmes vous rendre compte de cette variété des chants.


J'avoue que c'est une chose que je n'ai jamais remarqué.


Oh je suis navré mais je n'ai pas encore fait le prochain article !


Bonne soirée Danielle.


Bisous de pinson.



hélène 12/07/2012 18:48


Je ne puis qu'admirer les chercheurs car j'en ai un dans mes proches. Comme tu dis, il faut un peu de folie pour toujours avancer, parfois...à petits pas et c'est la fulgurance de la découverte,
le bonheur pour celui qui a trouvé....dans quelque domaine que ce soit, bien entendu.


 


Continue à écouter cette émission ,mais perso, je n'évoute pas souvent la radio...je préfère les documentaires sur écran, pardon pour les puristes de la recherche.


 


Je t'embrasse


hélène

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 20:15



pour moi, pas d'hésitation : je n'ai pas la télé.


bisou du soir.



sittelle 12/07/2012 18:24


 Mais non, il ne m'endort pas ! sa voix relaxe, un peu, mais pas tant, pas, tu sais comme quand on est allongé en
cours de sophrologie et qu'on glisse dans le "?";  tiens,  j'ai oublié la zone entre veille et sommeil, sub- liminale ? là où justement je ne voulais pas qu'on emmène; certaines copines
n'en revenaient pas facilement...  


Il faudrait pouvoir avoir un dossier écrit de ces émissions, elles sont riches. Bisous; il fait presque nuit à 18 h 30... 

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 20:13



un dossier écrit ne serait pas inutile en effet


ça permettrait de relire un phrase, de ralentir une lecture.


là, les paroles disparaissent comme l'eau dans le sable.


Bz, Stl



Jackie 12/07/2012 17:16


C'est vraiment intéressant et ces chercheurs passionnés doivent vivre  des moments d'une grande intensité.


Bises Pinson Passe une bonne soirée

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 20:09



bonne soirée, JCK !



Mari jo 12/07/2012 15:32


Bonjour pinson déplumé,

Comme j'aurai aimé faire ce travail. Déjà qu'en observant les oiseaux ou autres parfois les insectes, c'est passionnant et cela permet d'être dans le calme absolu.  Tellement passionnant que
l'on ne s'aperçoit pas que cela fait X temps passé à attendre un tout petit quelque chose qui va s'ajouter à l'observation précédente. J'aime beaucoup cela.

J'ai un profond respect pour les chercheurs car suite à leur travail nous nous gavons de plaisir.

Bonne journée et bise à toi pinson déplumé. 

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 17:04



ils méritent en effet notre admiration


il me vient une comparaison... hasardeuse.


On nous a souvent présenté les hommes qui se retiraient dans le désert pour mieux s'approcher de dieu et de son mystère, tenter de lui parler, comme des
êtres d'exception.


Je crois que les vrais chercheurs sont de cette trempe là.


Que la joie de vivre en ce monde si fascinant ne te quitte pas


et que ta vie soit une fête de chaque jour.



sittelle 12/07/2012 11:08


He oui, ton canari va inventer El Nuevo Tango Argentino ; et même qu'Astor Piazzola avait pris des cours avec lui !


C'est bien cette émission du samedi matin sur Inter... la voix et le ton du présentateur, limite sophrologie ! bisous pluvieux...


http://www.deezer.com/fr/music/astor-piazzolla/piazzolla-concertant-505054

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 16:56



Oh mais alors, tu es comme Nicole ?


Il t'endort ?????


Moi, je trouve cette émission géniale !


Si je devais lui faire un reproche, ce serait d'être 20 fois trop riche.


C'est comme si à un repas, on te servait une truite au beurre blanc, puis des tripes à la mode de


Caen, puis un excellent cassoulet, suivi d'un rôti d'agneau, de moules frites, d'une choucroute, d'une quiche Lorraine.....


à l'évidence tu ne pourrais pas manger tout ça.


Ce qui t'endort, c'est une indigestion menaçante


alors tu es comme si tu venais de rentrer dans la caverne d'Almi Baba, et que tu tentes de remplir tes poches : le fait est que tu n'emporteras pas grand
chose.


Et c'est grand dommage, car il y a dans chacune de ces émissios beaucoup plus de trésors que dans la fameuse grotte.


Bon , pour me faire une petite récréation, je vais suivre ton lien vers  deezer.


Merci Sittelle de prendre soin de moi, et bisous de Kas.



solyzaan 12/07/2012 10:04


c'est génial !!! je n'ose imaginer la patience dont doivent s'armer les chercheurs mais l'exaltation est là .


tant de choses à apprendre de ces merveilleux petits êtres...


je t'embrasse bien fort

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 16:44



Merci Solyzaan


un vrai chercheur est, je crois, un passionné, un admirateur éperdu de ce qu'il observe dans le monde, un fou d'amour.


Sinon il ne pourrait pas fonctionner.


Moi aussi je t'embrasse Solyzaan.


 



Nicole T. 12/07/2012 09:09


J'ai tenté parfois d'écouter cette émission, mais c'est plus fort que moi, le ton monocorde m'endort ou me fait fuir ! je suis sûre que c'est bien dommage.....


bonne fin de semaine !

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 16:40



Oh oui, c'est très dommage !


C'est une mine pleine de trésors, un puits de lumière.


Comment ça, bonne fin de semaine ?


Hélas, tu as raison : nous sommes déjà jeudi.


je ne vois pas passer les jours !


Raison de plus de ne pas perdre une seule seconde pour être enthousiaste


car le monde est vraiment trop extra !


 



Esclarmonde 12/07/2012 08:09


Excellente émission que ces "épaules de Darwin" bien que je ne sois pas toujours à même de l'écouter bien concentrée  ! A bientôt pour la suite, bises

kasimir, dit pinson déplumé 12/07/2012 16:34



Tout à fait excellente !


BZ, ESCLA !