- Le domaine immense du Rêve - 1 - La culture des glaïeuls dans l'antiquité -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

Qu'est-ce qu'un rêve ?

Ce qu'on fait la nuit, quand on dort ?

 

Mais on rêve aussi le jour.

On appelle ça des rêves éveillés.

 

Bien sûr ils ne rencontrent pas,la nuit, les mêmes obstacles.

Et même selon  nos occupations diurnes, nous rêvons plus ou moins facilement.

 

Vous pouvez rêver plus aisément si vous épluchez des carottes

(ne voyez là aucune allusion érotique !!!)

que si vous conduisez votre voiture.

Enfin, c'est préférable !

 

 

Certaines personnes disent ne pas rêver.

Pourquoi ne rêveraient-elles pas ?

La question est ouverte...

Il peut y avoir bien des raisons diverses.

 

Il arrive même que le rêve soit jugé négativement.

Sa condamnation est souvent portée par des normopathes,

des personnes soumis aux diktats de ce qu'ils croient être la raison,

mais qui n'est en fait que le crédo  pseudo-scientifique du moment.

 

 

En fait, la même puissance de rêver est à l'oeuvre en permanence,

et il est vain de vouloir cloisonner la vie de l'esprit.

Il est parfois bien difficile de distinguer un rêve nocturne d'un rêve éveillé.

Il en est qui peuvent être mixtes.

 

 

Je vais vous raconter  un rêve que j'ai fait la nuit dernière

et qui est de ce type : mixte.

 

Je vais d'abord vous raconter dans quelles circonstances je l'ai fait.

Prêts ?

Alors... GO ! mon goéland !

 

 

 

 

 

                            goeland-JO.jpg

 

 

 

 

 

Je fais en ce moment un petit carnet sur le glaïeul.

 

Il me manquait un dernier texte pour le terminer; 

le refermer sur une sorte d'unité, de complétude,

de même qu'un oeuf est un objet complet, auquel on ne saurait rien ajouter,

de même qu'une île est le modèle, imaginée, d'un monde parfait, auto suffisant.

 

Et je voulais un texte poétique.

 

Lors de mes recherches, j'ai appris une chose qui m'a frappé.

 

Les Grecs et les Romains, bien avant notre ère (dite "chrétienne") ,

non seulement connaissaient le glaïeul,

l'estimaient, utilisaient son motif  sur des vêtements,

mais ils le cultivaient pour leurs décorations florales. .

 

A Rome,

le glaïeul était souvent reproduit sur le "glaive" (gladius)   des "gladiateurs,

le glaïeul s'appelant lui-même "gladiolus" (= petit glaive).

 

Et on a retrouvé des dessins de glaïeuls sur les fresques de Pompéi.

 

J'ai donc imaginé (rêvé ???) l'histoire suivante.

 

Une noble et riche Romaine  entreprend de cultiver des glaïeuls...

dans une région qui....

 

Je me suis donc couché avec ces images en tête,

et au réveil, j'avais un récit.

 

Je vais vous le raconter.... 

enfin....demain !

 

 

 

 

 

 

Publié dans fiction

Commenter cet article

Anne6329 18/07/2012 08:20


Ben alors Kasimir !!! Je veux la suite ... Je vais la chercher !


Ceci dit j'aime beaucoup les glaieuls de toutes les couleurs ... Je comprends qu'ils puissent t'inspirer ! 

kasimir, dit pinson déplumé 18/07/2012 08:50



6329


ha... 63, je sais


et 29, c'est le Finistère


en 4 chiffres, tu dis un tas de choses !



annielamarmotte 17/07/2012 23:13


je fais des progrès je prend dans l'ordre..... en route pour le rêve

kasimir, dit pinson déplumé 18/07/2012 08:41



 


                                                     
en route !



erato:0059: 17/07/2012 21:01


Comme je suis en retard , je vais aller à demain , aujourd'hui


Bonne soirée Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 17/07/2012 22:30



ah ah ! bonne technique


qaund j'étais petit, je ne marchais pas vite


et je me rappelle que souvent dans les balades, je me faisais distancer.


Alors je courais, et je dépassais tout le monde et allais le plus loin possible.


Comme ça je prenais de l'avance et pouvait flâner à ma guise, poursuivre les sauterelles.


bonne soirée Andrée



Mari jo 17/07/2012 19:34


Bonsoir pinson déplumé,


Non, c'était bel et bien un cauchemar; Retour à un sale moment dans ma vie passée mais je savais que je rêvais et qu'il fallait me réveiller pour sortir de ce cauchemar.


Je ne sais pas si je suis une excellente rêveuse, merci du compliment.


J'espère que cette nuit, je ferai un beau rêve; oui, il m'arrive quelquefois d'avoir envie de rêver et de me mettre bien à l'aise dans le lit, dans mon petit coin tranquille et de fermer les
yeux (même si le sommeil n'est pas là) et d'essayer de faire en sorte que je parte dans un rêve.


Pas facile à expliquer...


Bonne soirée et bise à toi pinson dépumé. 

kasimir, dit pinson déplumé 17/07/2012 20:58



le retour d'épisodes douloureux du passé dans les rêves


pose un problème extrêmement important


comme d'une façon plus générale le statut du passé dans notre psychisme.


Vaste sujet !


on en reparlera sûrement.


Bises, Mari Jo.



hélène 16/07/2012 23:29


C'est promis...demain tu mets la suite, on est....dans le "suspense" fleuri....


 


Bonne nuit et je te souhaite de beaux rêves, surtout pas de cauchemars . Je suis comme Danielle et Marijo, je ressens les mêmes symptômes....


 


LN

kasimir, dit pinson déplumé 17/07/2012 18:11



un belle brochette de rêveuses !



Danielle 16/07/2012 20:30


Je viens de lire l'ensemble des commentaires et je suis très frappée par celui de Mari-Jo car ses rêves ressemblent étrangement aux miens. Parfois, quand je rêve de quelque chose d'agréable, je
sais que c'est un rêve et j'essaie (je le ressens très bien) de ne pas me réveiller en me disant "tu rêves mais ne te réveilles pas, garde le, le plus longtemps possible". Par contre si je fais
un cauchemar, je "sais" que c'est un cauchemar, je tente de me réveiller mais je n'y arrive pas, impossible, pourtant je voudrais tant y mettre fin ! Je t'assure pinson que je te dis la stricte
vérité, lorsque je souhaite "m'accrocher à mon rêve,le poursuivre" la plupart du temps je me réveille et lorsque ce sont des horreurs qui me viennent à l'esprit, je n'arrive pas à me sortir du
sommeil, ou alors je me réveille en pleurant ... et je me lève car si je me rendors, je rentre à nouveau dans le même cauchemar. Et je t'assure que je dors vraiment, ce n'est pas un songe entre
le sommeil et la vie éveillée ! Une fois de plus, c'est bien confus mais comment m'exprimer autrement. C'est pourtant la vérité et ce sont les seuls rêves dont je me souviens pendant des jours
avec une incroyable netteté. Mais j'affirme que l'on peut rêver tout en sachant que c'est un rêve, et je suis contente du témoignage de Mari-Jo car parfois je m'interroge à mon sujet (lol). Ouf,
rassurée ... Bonne soirée et bisous pinson. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 23:20



Mais ça n'est pas confus du tout


c'est au contraire très clair.


Oui, cela se passe souvent ainsi (hélas !!!!)


ça prouve seulement que toi et Mari Jo, vous êtes d'excellentes rêveuses.


Bravo.


continuez ainsi et n'ayez pa peur de vos rêves,


même si sur le moment  ils vous bouleversent.


Ils ont quelque chose à vous apprendre


c'est donc une chance de pouvoir rêver ainsi.


Bisous du soir, Danielle.



rosinda59 16/07/2012 20:18


là pinson, tu exagères... Tu nous mets l'eau à la bouche et après tu retires la bouteille...


C'est du sadisme non ?


(MDR)


à bientôt pour la suite alors....


biz


régine

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 20:35



c'est pas du sadisme car je souffre avec toi !


C'est peut-être demain que tu vas dire que je suis sadique...


Je me prépare au pire !


BZ BZ  !



sittelle 16/07/2012 19:28


Tu vas nous réhabiliter cette fleur de gerbe mortuaire ? celle pour laquelle il faut trouver le vase assez grand
mais qui se cassera la margoulette de toute façon !? On en trouvait sur les petits étals des marchés, avec du beurre, des dalhias, radis  et  salades dejardins des petites Mémés; avec
aussi le Désespoir du peintre et le gypsophile... avant, quand les marchés étaient si gais ! on attend alors, bisous; bonne soirée !

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 20:32



ah ... tu me fais me rappeler aussi pourquoi Lulu n'aimait pas les gaïeuls,


c'est qu'elle allait souvent aider ce vieux parent horticulteur, qui était voisin, lorsqu'il lui fallait confectionner de nombreux bouquets
funéraires.


Alors c'était pour elle (gosse) une vraie corvée !!!!


Bonne soirée, Sittelle.



Jackie 16/07/2012 14:40


Le glaïeul cultivé n'est pas ma fleur préférée, je ne sais pas si elle arriverait à me faire rêver...


Attendons la suite...


Bises

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 20:26



Si on les cultiive en rang comme les poireaux pour les vendre aux Halles, OK.


Lulu non plus n'imait pas les glaïeuls


elle les trouvait trop droits, un peu raides.


Il faut dire que durant son enfance, elle avait un vieux parent horticulteur qui les amenait par brassées chez ses parents.


Alors elle a fait un surdosage.


Ceux dont je parle ont une histoire perso qui leur donne une valeur bien particulière....


Et les voir pousser, et s'ouvrir... on entre là dans une autre dimension.


Bises, Jackie.



Josiane 16/07/2012 12:58


Alors attendons demain!!!!!!!

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 20:19



Tu es la sagesse même !



hélène 16/07/2012 12:15


Je n'ai pas rêvé de glaïeuls, une fleur qui n'est pas dans le top de mes préférences...Mais....tu m'intrigues avec l'histoire de la belle Romaine et j'ai hâte de connaitre ce qui lui est arrivé
avec son glaïeul.*


Soit dit en passant, je préfère les roses et les coquelicots et j'en rêve parfois.....


Une bise au rêveur botaniste...


hélène


 


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 20:17



J'espère que tu ne vas pas être trop déçue


mais j'ai peur... de me faire taper sur les doigts !!!!!


Le glaïeul n'est pas non plus le roi de mon jardin.


Pour l'instant ce sont les fleurs d'orties (Urens et Dioica).


Si je fais ce petit carnet sur le glaïeul....


c'est pour une raison très particulière.


Une histoire se cache derrière cela !!!


Bonne nuit pleine de rêves heureux.


Bise pour toi.



telos 16/07/2012 10:42


je suis une normopathe à ne point vouloir rentrer dans la norme de ceux qui rêvent tiens donc est-ce tolérance ?

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 20:12



J'ai du mal à penser que tu as la norme aux pattes.


Si tu ne " rêves " pas, je suis incapable de savoir pourquoi.


Par refus de rentrer dans ce qui serait la norme ?


Je ne crois pas, et d'ailleurs je ne sais pas ce qui est la norme.


Je sais seulement que les "rêveurs" sont souvent jugés avec... une sorte de mépris.


Il  faut être sérieux dans notre monde moderne !


Pourtant, je me dis qu'il n'est pas si sûr que cela que tu ne rêves pas.


Tu peux seulement dire que tu en as l'impression.


Mais quand on se promène dans la journée, avec un grand ciel bleu au-dessus de la tête ...


on ne voit pas les étoiles.


Et pourtant elles sont là. 


Ton cerveau rêve, ça j'en suis sûr.


"toi"... peut-être pas en effet.


Car le "rêve" est à la base de notre pensée même.


L'homme est un animal qui rêve


qui rêve qu'il est un homme.



Danielle 16/07/2012 10:28


Les Grecs et les Romains cultivaient déjà des glaïeuls ? Je croyais que c'était une fleur relativement récente ! Tu nous en apprends des choses pinson ! Les miens commencent à faner et ça me
désole, j'en suis toute triste car il est des fleurs qui provoquent un sentiment tout particulier en nous (!) et bien moi, ce sont les glaïeuls, j'aurais voulu qu'ils fleurissent encore
longtemps, ils sont si beaux ... et pleins d'émotion ! Mais tu nous fais attendre la suite, je suis impatiente de la connaitre pinson !!! Tu as de biens jolies images en tête en ce moment, et ce
goéland ... Gros bisous pour toi ... et un amical coucou du bébé goéland installé dans ma glycine, il domine les glaïeuls (les gladiolus)   Bonne journée, l'étang scintille de mille feux ! Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 19:57



Il y a d'assez nombreuses espèces de glaïeuls savages autour du bassin méditérranéen, surtout dans sa partie orientale.


Ce sont des espèces autochtones.  Ce sont celles là que connaissait le monde greco  romain.


Les glaïeuls que nous connaissons maintenant et qui sont distribués dans le commerce sont  des espèces récentes issues d'hybridation avec des espèces
qui ne poussent spontanément qu'en Afrique du sud.Ce sont des espèces à grosses fleurs, et le commerce et la culture de nos espèces locales, bien plus discrètes, ont été abandonnés.


Mais ces petites espèces reviendront peut-être à la mode, qui sait ?


Un jeune goéland dans ta glycine ?


ça alors....


Il doit savoir que tu as soigné beaucoup d'oiseaux !


Gros bisous la Sétoise.



gazou 16/07/2012 06:33


Et moi je vais rêver que je m'envole , en toute quiètude , sur le dos d'un goéland

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 19:47



Alors couvre toi chaudement


il risque de faire un peu froid en altitude.


Bon vol.



Mari jo 16/07/2012 01:35


Bonjour pinson déplumé,


Alors là, tu es...sadique pinson. Je suis là devant ma petite machine par une nuit d'insomnie voulue, je rentre dans ton récit qui me captive et toi que
dis-tu ? Je vais vous le raconter...enfin...demain ! Grrr !


Bon allez comme tu es un bon pinson, tu es pardonné et je vais patienter mais en attendant, je vais te raconter ce qu'il m'est arrivé une fois en
rêvant.


Voilà, je me suis couchée et parfois j'aime essayer de refaire ce rêve où je vole sans rien, comme nos petits oiseaux. Seulement, cette nuit là, je n'ai pas
fait un joli rêve mais un sale cauchemar.


Tout en dormant, je savais que c'était un cauchemar et qu'il fallait que je me réveille. Hors, je n' y arrivais pas. Il y a longtemps que j'ai fait ce cauchemar
et je dois dire que j'y pense assez souvent car je n'ai pas de réponse à ma question : Comment se fait-il qu'en dormant, je savais que ça n'était pas réel et qu'il fallait que je me réveille
afin de sortir de ce cauchemar ?


Bise à toi gentil pinson déplumé ; bon c'est vrai, je fayote un peu car je n'ai pas trouvé d'autre adjectif que ...sadique (pardon) mais même sans fayoter
tu es un gentil pinson.


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 16/07/2012 19:44



Tu rêves (parfois) en sachant que c'est un rêve.


Est-ce possible ?


Et bien oui, cela veut dire que tu es une excellente rêveuse.


C'est une chance pour toi car cela multiplie la possibilité de te rappeler de tes rêves.


C'est aussi une des nombreuses formes intermédiaires entre le rêve et la vie éveillée.


Mais je ne comprends pas pourquoi tu dis que c'était un cauchemar.


C'était angoissant ?


Ou au moins désagréable ?


Merci de me pardonner.


Bises, Mari Jo.