Les grands lacs de Champagne - 1 - Le Lac du Der -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

Venant de passer 3 jours autour des grands lacs de Champagne,

je me dois de vous faire au moins un petit compte rendu.

Mais je suis rentré de nuit lundi soir, et ce n'est pas du temps gagné

car j'ai été somnolent toute la journée de mardi.

 

 

Où se trouvent ces "grands lacs" ?

 

Dans la partie de la Champagne que l'on nomme "Champagne humide",

 et qui se situe en gros au sud  de la portion de la Marne 1  

 entre St Dizier 2 et Vitry le François 5 .

 

Elle est donc en opposition avec la Champagne sèche, uniquement calcaire.

Dans la Champagne humide, on trouve des marnes

(justement : nous sommes le long de la Marne)

et de l'argile

(certaines couches d'argile font 30 mètres d'épaisseur).  

 

Cette différence géologique entraîne un paysage particulier.

 Cette zone est en effet couverte de forêts, qui alternent avec de frais bocages, des prairies humides, et une multitude d'étangs.

 

Il y a toujours eu des étangs dans ces régions.

 

Au XIVme siècle les moines Cisterciens vont les aménager afin d'y élever des poissons. Pour les prendre commodément, on vidait les étangs, par des dispositifs qui vont justement s'appeler des "moines".

 

Tous les 3 à 5 ans, on vidait complètement les étangs et cet assèchement temporaire permettait une culture de chanvre ou d'avoine.

Ce qui réalisait un assolement parfait :

le sol de ces étangs étaient très fertile

et ensuite les poissons, lors de la remise en eau, prospéraient sur ces terres ayant été cultivées.

Pas d'engrais, pas de pesticides, mais une nature somptueuse,

et généreuse.

 

Bien des étangs existent encore et sont toujours exploités selon la tradition. C'est en particulier le cas, sur le finage d' Outines  4, d'un chapelet d'étangs : dont les principaux sont ceux de Landres, du Grand Coulon, de la Forêt.

 

Les forêts de la région sont surtout peuplées de chênes.

Or en langue celtique, le chêne se nommait DERVOS.

Un des grands massifs boisées s'appelait, de ce fait, la forêt du DER  3  .

 

 

C'est dans ce lieu, sur la rive gauche de la Marne,

dans une sorte de cuvette où coule la Blaise, un affluent de la Marne,

que va être créé, au XXme siècle, le lac du DER.

 

La Blaise, longue de 85 km, nait en Haute Marne.

Colombey-les-Deux-Eglises se situe dans sa vallée.

Elle rejoint la Marne vers Larzicourt.

 

Le lac du Der est le plus vaste lac-réservoir d'Europe de l'ouest.

Ou peut-être le second après un autre qui se situe au Portugal (point à préciser).

 

 

 

         lac-du-der.jpg

 

 

 

Sa création est toute récente.

De gigantesques travaux furent nécessaires.

Ils débutèrent en 1964.

 

Des digues furent édifiées (24 km en tout).

Des digues poids réalisées en argile.

La plus grande, de 3 km de long, fait 20 mètres de haut.

 

Un large canal de 12 km   6 fut construit

pour amener les eaux de la Marne prélevées au niveau de St Dizier..

 

En 1974, après 10 années de travaux,  les flots remplirent l'espace du nouveau lac, et occupèrent la zone préparée.

Engloutissant trois villages, dont celui de Chantecoq.

 

On parle pour cette raison du lac "du Der-Chantecoq".

 

Pour donner un point de comparaison, la surface de ce lac

( il couvre 4.800 hectares) 

dépasse un peu celle du lac du Bourget,

qui lui s'étend sur 4.450 hectares.

 

Sa capacité de stockage maximum est de 350 millions de mètres cubes.

Sa profondeur maximum est de 24 mètres  8,

à proximité de sa plus haute digue.   .

 

Il possède 77 km de rives, lesquelles sont très découpées.

Il fait 10 km dans sa plus grande largeur.

 

Le but de ce lac est de régulariser le débit de la Marne,

et d'éviter que se renouvellent des inondations catastrophiques
telles que celles, dévastatrices, de 1910 et de 1924.

 

Pour se faire, les eaux de la Marne sont stockées

en hiver et au printemps, de novembre à juin,

le lac atteignant son remplissage maximum au tout début de l'été.

 

Ensuite en été et en automne, 90 % des eaux sont restituées à la Marne

(par un autre canal   7  ) 

et cela soutient le débit de le Marne et de la Seine durant la période estivale.  

 

Le lac est donc au plus bas fin octobre début novembre.

L'eau  n'occupe plus alors que 1000 hectares, ce qui découvre d'immenses vasières qui vont être envahies par d'innombrables oiseaux limicoles.

 

De nombreux îlots apparaissent également.

 

C'est comme si, au niveau de ce lac,

 se produisait une grande marrée annuelle.

 

Tout les dix ans le lac est entièrement vidé pour les entretiens nécessaires.

 

 

Mais je dois vous parler des grues.   

Puisque je suis venu pour elles !

 

 

 

                         grue.jpg

 

 

Ben  .... Je ferai ça demain !!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascale 15/03/2011 10:52



J'aime bien ton "petit" compte-rendu, finalement très complet ! On apprend plein de choses, et c'est agréable à lire. Et j'aime bien la carte, ça permet de visualiser.
Bisous



kasimir, dit pinson déplumé 17/03/2011 20:25



et c'est si près de Paris !


petit CR, car on pourrait parler des 270 espèces d'oiseaux, des poissons du lac, des premières tentatives de retenues...


et des villages engloutis.


Les avantages pour beaucoup ont été payés par les sacrifices de quelques uns


il fallait bien que je me limite !


de belles églises à pans de bois (pas de pierres dans ce pays) ont... disparu ?


je n'ai pas eu le temps d'approfondir.


Une a je crois été démontée et remontée (comme les temples d'A... en Egypte)


il me semble l'avoir aperçue


mais je ne suis pas très sûr, il faudra que j'y retopurne et étudie cet aspect des choses...



ALN 12/03/2011 11:29



Pourquoi ai-je écrit étang au lieu de lac ???Quand je retourne dans le 77, je peux demander aux hommes politiques de Meaux, les plus connus de mettre ta statue...promis, je cherche les "Saints
Péres".bisous, pinson di LAC.



kasimir, dit pinson déplumé 12/03/2011 14:56



Les "Saints Pères" forment un faubourg de Meaux, sur une hauteur dominant la vallée de la Marne, non loin de Nanteuil les Meaux.


Je me rappelle encore notre adresse : 37 avenue François de Tessan


....nostalgie....



ALN 11/03/2011 09:08



Inconnu pour moi cet étang! je suis allée jusqu'à Epernay (Champagne sèche)....


Meaux , je connais et n'ai pas vu de statues de Kasimir enfant!!!!


tu as fait une super escapade! bisous



kasimir, dit pinson déplumé 12/03/2011 10:57



dis donc...


ce n'est pas un étang, c'est un lac !


à Meaux, pas de statue de kasimir ?


quelle négligence...


j'y ai pourtant vécu une bonne dizaine d'années


pas exactement à Meaux, mais dans la périphérie ("Les Saints-Pères")


Bisous ALN



canelle56 10/03/2011 21:13



Même pas ..car tes explications sont malgré tout très interessantes


bises Kasimir



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 21:54



gros bisous, Canelle.



Ophrys . 10/03/2011 03:22



De grands espaces , ils se font de plus en plus réduit pour ce beaux oiseaux , encore un dessin  qui  me dit  beaucoup de choses , merci  Kasimir ..
 Bonne journée . 
 Bisous  de  loin ..



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 21:04



C'est l'un des problèmes pour ces oiseaux.


D'autres sont les fils électriques, et maintenant les éoliennes,


si on les installe dans les couloirs de migration.



Jackie 09/03/2011 22:49



Les constructios humaines ne sont pas toutes négatives...Merci pour les explications, et le dessin.


Bonne soirée ami



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 19:23



Mieux : sur l'une des routes qui font le tour du lac, j'ai découvert des travaux en cours pour permettre le passage des batraciens sous la
route.


L'homme deviendrait-il peu à peu plus respectueux de la nature ?


 



ozymandias 09/03/2011 22:20



merci pour la promenade Kasimir


bisous du soir


joelle



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:52



Oui !


J'ai vu un écureuil et plusieurs chevreuils :


il y a une grande diversité d'animaux dans cette zone !!!!



lenez o vent 09/03/2011 21:19



merci pour cette découverte


bisouis pinson



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:49



Elle en était une aussi pour moi.


Et même de taille : je n'en reviens pas encore !



R.C.D. ou regine 09/03/2011 21:17



tu as bien fait de joindre un dessin, j'ai cru le pire (lol)


Je suis contente que tu es repris goût aux voyages et aux retrouvailles de tes ami(e)s et famille...


Profite de la vie pinson. On dit que les voyages forment la jeunesse,....


serais tu en train de rajeunir...


En tout cas nous sommes heureux de te revoir à la maison...


Bisous


Régine  



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:47



J'ai en effet l'impression de rajeunir.


Sauf que les km me fatiguent peut-être plus que dans la passé.


Heu... le pire, ça aurait été quoi ?



Danielle 09/03/2011 20:14



J'ai un peu honte d'avouer que j'ignorais totalement l'importance de ces grands lacs de Champagne, c'est navrant d'être aussi inculte, heureusement que tu es là Kas pour combler mes lacunes !!!
J'attends donc la suite avec impatience ! Danielle



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:43



je les ignorais tout autant que toi !


Pour moi la Champagne "pouilleuse" (celle que je connaissais) 


était formée de champs plats et monotones


Celle ci est totalement diférente, elle se prolonge dans la "Haute-Marne" et rejoint le plateau de Langres, qui est un véritable château d'eau
(Seine, Marne, Aube je crois, peut-être Meuse... Moselle ???)


faudrait vérifier, mais en fait c'est plein d'eau, de rivières, de Sources...



eMmA 09/03/2011 20:04



Tu as bu du champ ?



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:36



et oui !


il a bien fallu


il y a de petits producteurs locaux


en fait c'est pas mon truc



petit aigle 09/03/2011 19:27



 


Bon !! ben ça y 'est ça marche !!, excuse moi...


deux commentaires pour le prix d'un.



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:29



De rien...


triple plaisir !



petit aigle 09/03/2011 19:22



 


Le commentaire n'est pas passé, la 1ére fois !!!


Je recommence..


 


Un plaisir de vous lire ,


Alors c'est ça, vous vous êtes noyer dans le champagne, ce qui explique le pourquoi de la somnolence....


Ouahh !! Explication et compte rendu avant le grand décollage !!!......


Je reste patiente.....


Merci beaucoup....bonne soirée mon ami.


 


 



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:29



alors on trinque !



petit aigle 09/03/2011 19:13



 


Un plaisir de vous lire ,


Alors c'est ça, vous vous êtes noyer dans le champagne, ce qui explique le pourquoi de la somnolence....


Ouahh !! Explication et compte rendu avant le grand décollage !!!......


Je reste patiente.....


Merci beaucoup....bonne soirée mon ami.


 


 


 



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:28



Ce n'est pas exactemùent la Champagne du champagne


mais il a tout de même fallu respecter la tradition...


Non non, pas au point de devenir somnolent !!!!!



sittelle 09/03/2011 19:05



De chaque côté du Bassin Parisien, nous avons souvent les mêmes noms de lieux qui se répondent, symétriquement. Il y a aussi par exemple la Blaise près de Chartres et d'autres. Pour tes grues, il
y en a une sorte , endémique, à Paris, au coin des rues Blondel et St Denis ! bonne soirée, merci de ton article bien intéressant



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:25



Je me suis demandé si "blaise" ne venait pas de "glaise"


mais je n'en sais rien.


Quant aux sortes de grues dont tu parles, elles doivent migrer aussi, car on en voit maintenant le long des nationales.


On dit qu'elles viennent de l'Est



mamiekeke 09/03/2011 18:57



 


Attention cher KASIMIR , ton lien newsletter est faux en cliquant c' est noté erreur , mais je l' ai cherché quand même et toc je suis tombé heureusement dessus .


 


Bonne soirée , je reviens plus tard car j' ai encore (et toujours) une tonne de courrier , je ne sais pas comment je fais ou plutôt si , je ne suis jamais à la maison ... Gros énorme
bisous à mon petit oiseau pas déplumé de son petit lookum marseillais .


 


RENEE (mamiekéké).






kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:16



et oui je vois bien !


Tu es toujours sur les manèges...


ah ces femmes !



canelle56 09/03/2011 15:34



En voilà un bon cours ...merci pour tous ces renseignements


bises kasimir



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 18:10



Pour nous qui sommes loin de l'océan


ces étendues d'eau nous fascinent


toi ça doit te faire rigoler !



Aziyadé 09/03/2011 13:30



Une belle balade que tu as fait là et pris un bon bol d'air au Der, c'est ce dont je me souviens pour avoir dormi deux nuits sur les berges de ce grand lac
en 1981, nous avions acheté une caravanne et souhaitions la tester avant de s'aventurer très loin. 


Au bord de l'eau, mes filles s'y étaient bien amusé et avions vu de magnifiques oiseaux en montant dans les abris prévu pour ! oh, là 30 ans déjà...comme si
c'était hier ;-)) et demain tu me conteras la suite....


Merci cher petit pinson pour ce rafraichissement de mémoire - en plus ton reportage est très intéressant. Tu sais que j'habite près de la Marne et je rends
grâce à ce lac de retenu pour ne pas la voir déborder


Chantal



kasimir, dit pinson déplumé 10/03/2011 17:39



Un bol d'air au Der...


elle est bien bonne celle là


et c'est vrai qu'il y avait de l'air, et un vent fort et vif....


Tu es la première personne qui me dit qu'elle connait le Der !


Et pas d'hier !


Moi j'en découvre seulement maintenant l'existence.


En effet si tu habites prés de la Marne, c'est plus qu'appréciable.


Etant gosse, j'ai vécu 22 ans à Meaux, et assisté à diverses inondations, et ce n'était pas des plaisanteries.