Le nuage amoureux *2* - Conte de NH - Un nuage en forme de Luth -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

L'homme se  mit à hurler :    

 
" Tout m'appartient dans ce pays,
   tout sauf ton jardin.


Il est comme une ronce noire au milieu de mes domaines.
Je finirai bien par t'en extirper.
Que le diable le dessèche ! "



A ce moment là, un lièvre
a mordu l'une des pattes du cheval gris.
Le cheval a lancé des ruades
et l'homme a roulé sur le sol.



Du jardin d'Aïcha s'est envolée une colombe
qui est venue lâcher une fiente
juste entre les sourcils de l'homme à barbe noire.

Furieux, il a placé une flèche dans son arc et a visé la colombe.
Mais la colombe s'est enfuie à tire d'ailes.


L'homme est remonté à cheval
et s'est lancé à la poursuite de l'oiseau.


                         

 

***



Le derviche, pendant ce temps, jouait toujours du pipeau,
et du pipeau un nuage s'est envolé.


Il s'est élevé et, pareil à un agneau,
il s'est avancé dans les pâturages du ciel.

Il a aperçu, dans un champ, entre les épis,
un lièvre qui lissait ses moustaches.


Cela a fait rire le nuage
qui n'avait jamais vu un lièvre lisser ses moustaches.

 

Cela a fait rire le lièvre
qui n'avait jamais vu rire un nuage.


                          

***



Pendant ce temps l'homme à la barbe noire
avait arrêté son cheval en haut de la montagne,
cherchant dans le ciel la colombe
qui lui avait fienté entre les sourcils.
Il l'aperçut, tendit son arc et visa la colombe.

 

 

 



                    nuage-l-arc-la-colombe-3.jpg

 

 

Mais le nuage,
voyant ce que faisait l'homme avec son arc,
s'est laissé tomber sur lui
et l'homme, aveuglé, s'est mis à éternuer et à tousser.
La colombe, elle, s'est sauvée.



Alors le nuage est remonté dans le ciel
et s'en est allé au dessus du jardin d'Aïcha. 

 

 

                          

***



Au milieu des tulipes de son jardin,
Aïcha contemplait le ciel.


Le lièvre était à sa droite
et la colombe sur son épaule gauche.


D'une main elle tiraillait les longues oreilles du lièvre,
de l'autre elle caressait la colombe.



                                                  nuage-4-aicha.JPG
   

Du bout de ses doigts,
Aïcha envoya un baiser au nuage.


Le nuage fut tellement content
qu'il prit la forme d'une rose, immense....


Aïcha, émerveillée,
contempla cette rose dans le ciel.


Alors le nuage prit la forme d'un coeur
et décida de ne plus quitter Aïcha.

Il la surveillait quand elle sarclait son jardin.


Si elle s'essuyait le front,
il venait se placer devant le soleil,
et le jardin était à l'ombre.


Si Aïcha disait :
"Les fleurs ont besoin de soleil",
le nuage prenait la forme d'un parasol chinois,
de sorte que le jardin était au soleil,
mais Aïcha  était à l'ombre.

                      

 

 

***



Une nuit, Aïcha était assise dans le jardin.
La colombe somnolait sur son épaule
et le lièvre dormait sur ses genoux.

Dans le ciel il y avait des étoiles
et un croissant de lune en forme de faucille.
Aïcha contemplait leur reflet dans l'eau du bassin.

Dans le miroir du bassin,
elle vit que les étoiles et la lune avaient perdu leur éclat.
Elle leva les yeux vers le ciel, et, en effet...
la lune et les étoiles brillaient à peine.
"Que leur est-il donc arrivé ?"

Le nuage devina les pensées d'Aïcha et lui cria :
"Elles sont un peu empoussièrées,
mais je vais les nettoyer et les faire reluire."

Aussitôt, il prit la forme d'un immense chiffon,
se laissa tomber dans le bassin.
Il s'y trempa, regrimpa vers le ciel
et s'attaqua d'abord à la lune,
puis nettoya les étoiles et les fit étinceler. 

Alors Aïcha se dit :
"Jamais la lune et les étoiles n'ont autant brillé !
Merci mon petit nuage, je t'aime beaucoup."

Et comme elle avait sommeil,
elle rentra chez elle et se mit au lit.


Le nuage descendit alors du ciel,
prit la forme d'un luth,
s'installa devant la fenêtre d'Aïcha,
et lui chanta une berceuse.

Et toutes les nuits suivantes,
le nuage redevint luth et chanta pour elle.

                            

 

***

 



Mais une nuit...
profitant que le nuage était parti se promener,
l'homme à la barbe noire ...........

 

 

 

A suivre...


                            

Publié dans conte

Commenter cet article

Mari jo 25/04/2012 17:20


Aïe  aïe , je porte pas chance en ce moment. Je n'ai pas ta réponse à mon commentaire; tout est blanc.

Bonne fin de journée  et bise à toi pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 25/04/2012 18:05



J'ai moi même  eu bien du mal  à te répondre: ça ne voulait pas s'enregistrer


voilà ce que j'ai essayé de te répondre (mais je ne sais pas si ça a pu passer)


" Je tremble a posteriori ! mais comme ce jour tout le conte est passé je me dis que je l'ai échappé belle "


bon, maintenant le conte est fini, mais ne t'inquiètes pas : nous allons en trouver un autre !


Bonne soirée Mari-Jo.


 



Mari jo 25/04/2012 04:47


Bonjour pinson déplumé,


J'ai fait ce commentaire le 21 mais n'ai pas pu le poster alors le voici et de ce pas je récupère la suite de ce si beau poème.


Grrr ! Vilain pinson ; et moi qui croyais connaître la fin de ce magnifique conte aujourd'hui.


Je ne pensais pas que tant de choses sortiraient du pipeau. Il m'arrive souvent de parler aux nuages et sais-tu pourquoi ? Parce qu'ils sont tellement beaux et je pense qu'ils
entendent....bref, ne nous égarons pas.


Je suis loin d'avoir deviné la suite.


Alors pinson déplumé arrête d'être : impitoyable, inhumain, tyrannique, tortionnaire envers tes fans et donne-nous la suite.


Mais non, je plaisante bien sûr. Tu es tout le contraire : un gentil petit pinson biensympathique, gentillet, aimable, plaisant,super sympa. Et
ce n'est pas du fayotage pour connaître la fin plus vite. Non non.


Bon, je te souhaite une bonne journée. Bise à toi pinson déplumé.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 









 






 









 






 

kasimir, dit pinson déplumé 25/04/2012 11:29


Je tremple a posteriori ! mais comme ce jour tout le conte est passé je me dis que je l'ai échappé belle


erato:0059: 21/04/2012 23:31


Aïcha est tellement gentille que tous les êtres  " purs " l'aiment : le lièvre, la colombe, le nuage qui est adorable. Je pense, j'espère qu'ils sauront la défendre contre cet affreux homme!
A moins que le derviche trouve une solution avec son pipeau ! J'aime ton dessin naIf qui s'harmonise bien avec ton conte.Douce nuit, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 22/04/2012 20:23



ne désespère pas


elle va sans doute y arriver


mais ....



annielamarmotte 21/04/2012 22:49


il ne va pas revenir cet affreux..... c'était joli tout plein.....!!!!!!!!!!!!!!!

kasimir, dit pinson déplumé 22/04/2012 20:21



si il revient, je compte sur toi


tu lui feras un  schtrumpf à l'envers !



fan 21/04/2012 17:57


...une alouette "trillert" gazouille ? ou "trillerende Lerche", voilà! J'aime ton nuage qui ce transforme et, ça c'est l'amour! :-)


Bon week-end à toi aussi!

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 20:51



Merci Fan


je note  : le verbe est donc trillern = faire des trilles


 mais... et oui, même là, je me pose plein de questions !!!!


eine Lerche trillert, ein Buchfink trillert.


Mais pourquoi dit-on  "trillerende Lerche" et "trillender Buchfink" ?


pourquoi ne dit-on pas "trillerender Buschfink" ?


j'espère que je ne vais pas t'exaspérer par mes questions pointilleuses !  


pour l'amour, j'aime bien l'idée qu'il se transforme : c'est même une évidence


on n'aime pas à 18 comme à 8, et on aime autrement à 48, ou... etc !


alors la transformation des nuages (et ils sont en perpétuelle évolution) peut en effet symboliser l'amour.


Bon dimanche suisse Lerche !



Jackie 21/04/2012 17:05


Que va-t-il encore imaginer ???


Je suis ravie par tes illustrations. Merci


Belle soirée

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 20:50



pourtant, cette fois, c'est....


plus que du naïf !!!



Sounick 21/04/2012 15:25


Zut je reste sur ma faim je ne connaitrai pas la fin aujourd'hui ! Juste te dire c'est un charmant petit conte et les illustrations tout aussi charmantes ! Bravo Kasimir et bon WE à toi !

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 16:54



mais demain, après ton devoir électoral,


tu seras récompensée !



fan 21/04/2012 11:25


... happy birthday, ich gratuliere!


Ton blog ce trouve sous le signe astrologique du taureau gouverné par Vénus. Je comprends mieux toute cette voluptée, la femme fatale, la plus belle fille du monde, et la femme esquimau. Pour ce
jour je t'offre un "Edelweiss", fraîchement cueilli ce matin à la montagne, ...? Si!


Belle journée "trillender Buchfink"

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 15:21



un taureau chevauché par Vénus ?


l'astrologie ne manque pas d'imagination !


Héhé... il est permis, en Suisse, de cueillir des edelweiss ?


tu me fais rêver : je crois n'en avoir jamais vu dans la nature.


Mon dictionnaire d'allemand ne me quitte plus.


Hélas il est trop petit et je n'ai pas trouvé le moyen de traduire "trillender".


Je vais cherhcer sur le net.


Bon WE, la montagnarde.



hélène 21/04/2012 11:18


Un bien joli conte, pourvu qu'il se trmine bien, car AICHA est fort sympathique et ce serait dommage qu'elle pleure ou soit enlevée par le méchant homme noir....


Atendons la suite....


 


Ps : curieuse, je me demande pourquoi il y a un mouton à la place du luth sur ton dessin nuageux???


Bises d'une naïve  LN


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 15:15



c'est qu'il change souvent de forme,


et au moment où je l'ai photographié...


pfutttt, il était comme ça !



midolu 21/04/2012 10:58


 Pas question d'oublier mon filleul ! Même si je ne m'exprime pas souvent ... 


Et puis ... Tous les jours, plusieurs fois par jour, ce pinson (en photo) et ceux de sa famille viennent se rappeler à moi, sans faillir (en fait, eux, ils seraient plutôt intéressés par les
graines) ...


Aussi, depuis plus de trois mois maintenant, nous accueillons Gertrude la faisane ! Elle est libre d'aller et de venir, de voler, mais comme elle a trouvé une bonne maison ...!!!





 


Bises amicales, Kasimir.

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 15:13



Oh...


précieuse visite.


Espérons que les chasseurs ne circulent pas dans le secteur.



telos 21/04/2012 09:06


bonne journée kasimir..sans trop de nuages mais avec beaucoup d'amour.

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 09:25



une journée idéale, en quelque sorte


que tout ton W E soit ainsi



midolu 21/04/2012 08:36


Mon message n'est pas passé ... Je réitère mes souhaits d'anniversaire pour ton blog, Pinson, et mes pensées amicales pour toi Kasimir !


 



kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 08:55



Mais si, il était passé


mais maintenant j'ai installé une "modération"


ce qui veut dire que les commentaires n'apparaissent sur le blog qu'après autorisation : je dois donc d'abord les lire et cliquer sur "autoriser"


chic : comme ça, ça me fait 2 pinsons !


bon dimanche



lenez o vent 21/04/2012 08:35


trois ans , de contes, dessins, textes divers,


bon anniversaire à ce petit, qui nous enchante


bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 08:49



J'aurais donc trois ans ? 


ah... ce n'est pas encore l'âge de raison


alors je vais en profiter : on sera obligé de me pardonner


bon dimanche et bisous, Nez



midolu 21/04/2012 08:33


Je n'oublie pas ... 


 


Bon anniversaire au blog du pinson, et pensées amicales pour toi, Kasimir ...


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 08:46



Ah....


moi qui croyais que ma marraine m'avait oublié, renié, chassé de sa mémoire.... 


et voilà que tu me souhaites un anniversaire auquel je ne pensais pas moi même !


il est vrai que les anniversaires, c'est un truc que je suis jamais arrivé à me mettre dans la tête.


Comme je suis content de voir réapparaître ton nom si musical.


Bon WE pour toi, Midolu.  



Esclarmonde 21/04/2012 08:25


Décidemment cet homme à barbe noire ne veut pas lui laisser la paix à Aïcha... Mais elle a maintenant des amis aux super pouvoirs... Vivement la suite, bises et bonne fin de semaine !Esclarmonde

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 08:34



et pour toi bon repos dominical


à lundi



gazou 21/04/2012 08:15


J'avais déjà lu ce conte mais je le redécouvre avec grand plaisir

kasimir, dit pinson déplumé 21/04/2012 08:32



tant mieux !


je crois que je vais reprendre pas mal des choses anciennes sur mon blog,


ce qui va me permettre d'en éliminer pas mal, et de mieux ranger le reste



mima 20/03/2010 23:24


bonsoir kas,
vas si tu le veux lire cet article, et tu comprendra ce à quoi je faisais allusion en te parlant du chat...
http://mimaboutdebois.over-blog.com/article-32682699.html 
bisou pinson 


kasimir, dit pinson déplumé 21/03/2010 02:17



J'y vais !
Bisou doux.



Jonathan Livingston 20/03/2010 11:44


Coucou Kasimir, et bonjour à tous !

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue ici, mais depuis mon retour de Pondichéry, je ne trouve pas un moment de libre (et surtout, je n'arrive pas du tout à attérir... je suis toujours
en Inde...)

Je réagis à ce message de notre pinson déplumé préféré :
Ah tu avais remarqué aussi !
Le lapin serait un bon compagnon, mais son principal inconvénient, c'est qu'il fait pipi partout,

Lorsque j'étais adolescente, j'ai eu un lapin nain. Dans la journée, lorsque j'étais au lycée, il était dans sa cage. Mais dès
que je rentrais du lycée, j'ouvrais la porte de la cage (qui se trouvait sur le sol de ma chambre), et il pouvait sortir comme il voulait.
Sur le fait qu'un lapin fait pipi partout, ce n'est pas vrai (ça ne l'était pas pour mon lapin). Non seulement il rentrait dans sa cage à chaque fois qu'il voulait faire pipi (il n'a jamais fait
dans ma chambre), mais en plus, dans sa cage, il faisait toujours au même endroit.
Dans sa cage, il avait un endroit bien précis pour cela, mais aussi un endroit bien précis pour la nourriture, et un autre endroit pour dormir.

et qu'il est totalement inéducable.

Cette affirmation est également fausse.
J'avais réussi à "éduquer" un peu mon lapin.
Lorsqu'il sortait de sa cage, son premier réflexe était évidemment de vouloir tout grignoter. Dès le début, je lui ai appris à comprendre ce que voulait dire "non". Et par la suite, lorsqu'il
faisait quelque chose d'interdit (d'ailleurs, il le savait que c'était interdit, car avant de le faire, il regardait autour de lui pour voir si je le regardais, et si c'était le cas, il s'éloignait
de l'endroit convoité...), il suffisait que je dise : "non !" et il arrêtait immédiatement.

Et je doute qu'il éprouve le moindre sentiment pour l'homme.
Alors que le chat est super intelligent, et est capable d'être tendre.

Un lapin éprouver des sentiments pour l'Homme ? Et bien oui, ça arrive !
Mon lapin s'était donc habitué à ma présence et au fait que c'était moi qui lui donnait à manger.
La première fois où je suis partie en vacances (je suis partie en train chez mes grands-parents), je l'ai laissé chez mes parents et c'est ma maman qui s'en est occupé.
Dès le lendemain de mon départ, ma maman m'a appelé chez mes grands-parents pour me dire qu'il ne voulait plus manger. Quand elle entrait dans ma chambre, il tournait le dos à la porte et regardait
vers le mur, comme s'il "boudait" (alors que dès que je rentrais dans ma chambre, il se précipitait toujours vers la porte de sa cage, dans l'espoir que je l'ouvre).
De plus, au bout de quelques jours, il s'est mis à perdre ses poils, alors que ce n'était pas du tout une période de mue.
Et il a agi de cette façon à chaque fois que je m'absentais quelques jours.
Et dès que je rentrais, il reprenait la "vie normal" (il recommençait à se nourrir, les poils arrêtaient de tomber, et il ne "boudait" plus quand on rentrait dans ma chambre).


Désolée d'avoir été si longue... mais voilà ce que j'avais à dire sur les lapins.
Peut-être que tous les lapins n'agissent pas de cette manière, mais c'est comme cela que le mien agissait et réagissait à ce qui l'entourait.
 
(et si je vous racontais que j'ai aussi eu une tortue d'eau qui me reconnaissait également, je ne suis pas sûre que vous me croyiez... et c'est pourtant vrai !)

Bon week-end à tous ! Bises.


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 15:41



Je crois tout ce que tu me dis, Jonathan,
et je présente mes humbles excuses à ton super-lapin.
Ton observation veut donc dire que le lapin a des capacités d'apprentissage,, et celle d'établir des relations  personnelles.
A y réfléchir, c'est prodigieux !
Qui nous dit alors que ces capacités ne pourraient pas, chez lui et chez beaucoup d'autres animaux, évoluer vers des formes plus hautes?
Peut-on aller jusqu' à imaginer que la pensée, les opérations mentales, ne sont pas accessibles à l'homme seul, mais à toute une gamme de vivants ????
Vertigineux.

Mais tu as peut-être toi-même des dons particuliers.
Tu vois, cet unique lapin que j'ai (dans les temps j'en ai eu beaucoup)
 j'aimerais bien être copain avec lui.
Il n'a plus peur de moi,et quand je bêche, il vient vers moi et prend le pain sec que je lui apporte. Il sait bien que j'en ai mis un morceau dans ma poche. Je puis alors lui gratouiller un peu
la tête. Mais il ne vient que pour le bout de pain. Et si je fais mine de ne pas le lui donner, il m'envoie un coup de patte rageur, avec l'air de
dire, ça vient ? oui !
Et parfois il me fait mal : c'est une race de gros lapin que mes voisins ont ramené d'Allemagne, et il doit faire dans les 5 kilogs (pas loin).

Qu'une tortue réagisse comme tu le dis est encore plus puzzling.

J'ai reçu une vidéo curieuse un jour.
Elle racontait ceci : un marin en retirant ses filets a remonté un requin blanc.
Ce requin allait mourir, puisqu'il ne peut respirer qu'en nageant.
Le marin l'a démailloté du piège mortel et le requin est parti au large.
Or le lendemain, lorsque cet homme est reparti à la pêche, avant même qu'il jette ses filets, le grand requin est arrivé,et s'est mis à tourner autour de la barque. Le pêcheur a cherché à le
faire fuir à coup de rames : peine perdue, le requin refusait de partir, et se mettait tout contre la barque.
Le marin l'a reconnu : c'était le requin blanc qu'il avait libéré.
Cela ne faisait passon affaire , car le requin faisait fuir tous les poissons !
Et cela s'est poursuivi les jours suivants, si bien que l'homme a fini par caresser ce requin, qui manifestement n'attendait que cela.
Et quand la vidéo a été prise, ça faisait 4 années que cette amitié durait.
Or que le cerveau de cet animal archaïque (espèce plus ancienne que les dinosaures !) puisse ainsi témoigner de la reconnaissance à son sauveteur,
 cela a quelque chose d'incroyable.
Nous ne sommes vraiment pas les seuls êtres de l'univers.
Mettons notre orgueil au compost de l'histoire.
Bisou à toi, oiseau migrateur.



mima 20/03/2010 11:23


je crois bien que j'ai fait une erreur...dans le conte on ne parle pas de lapin, mais d'un lièvre ! et je crois qu'il convient de les différencier du point de vue symbolique.
Quant'au lapin, il est souvent associé dans l'imaginaire à l'idée de luxure (comme en témoigne ton expression d'ailleurs ) mais il est aussi associé à la notion de fécondité, et donc de naissances
(et renaissances)...pense aux lapins en chocolat de Pâques  


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 15:02



Ben tu as raison : lièvre et lapin sont en apparence très voisins,
 mais leurs moeurs sont très diffférentes.
Les bois pour l'un, les plaines pour l'autre.
Et surtout la vie en groupe pour les lapins; la vie presque solitaire pour le lièvre.
Et à Pâques, le lapin pond des oeufs, comme l'ornothorinque.
Je vais tâter le ventre de mon lapin pour voir s'il y pense.
Ah mais c'est un mâle...



mima 20/03/2010 10:55


amuse-toi à faire du civet de chat , et tu auras de mes nouvelles kasimir


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 14:52



Oh ça m'est arrivé une fois quand j'étais gamin :
j'ai mangé le chat de ma grand mère !
En fait je ne l'ai pas vraiment mangé : il était bien trop dur, je l'avais fait cuire à la poêle !
Quand j'te dis qu'j'étais un sale gamin !
Et maintenant, j'ai encore un lapin et je n'arrive pas à me décider à le tuer pour le manger.
J'aime mieux qu'il me raconte sa vie, et il m'en raconte de drôles, je t'assure.
Mais je peux pas tout répéter !  

Pour le défunt chat de ma défunte grand mère, j'implore ta clémence.
Je jure sur la tête de Littorrine de ne plus recommencer.



Aziyadé 20/03/2010 09:31


Je me laisse bercer par la musique douce des images de ce joli conte, pour l'instant le bonheur règne dans le jardin d'Aïcha mais....et....
Chantal


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 10:49



Une grande tension en effet.
Promis : je le termine aujourd'hui !



mima 20/03/2010 07:09


j'ai oublié de préciser,
en fait, le lièvre et le chat ont le poil aussi doux,il n'y a que deux petites choses qui les séparent, la taille des oreilles et de la queue ! 


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 10:46



Ah tu avais remarqué aussi !
Le lapin serait un bon compagnon, mais son principal inconvénient, c'est qu'il fait pipi partout,et qu'il est totalement inéducable.
Et je doute qu'il éprouve le moindre sentiment pour l'homme.
Alors que le chat est super intelligent, et est capable d'être tendre.

Par contre, entre lapin et lapine, j'ai vu autre chose que des accouplements.
Il y a aussi des rapports de tendresse. Entre mâles et femelles, et avec les petits.



Jackie 20/03/2010 06:59


Aïcha est tellement pure, que tous ses rêves se réalisent... Mais en sera-t-il toujours ainsi ???
Jackie


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 10:39



Ah...
je laisse le suspens !



mima 20/03/2010 06:42


bonjour kas,
"cela a fait rire le nuage...cela a fait rire le lièvre..."
tu sais ça ne m'étonne pas du tout. J'ai bien vu sourire un marcassin !!! si si, pas pour du vrai comme on dit, mais dans un rêve...
C'est incroyable les associations d'idées qui me viennent à la lecture de ce conte! mais bon, je ne vais pas toutes les dire .
Elle me plaît cette image d'Aïcha assise, avec le lièvre et la colombe ! cela aussi me rappelle quelque chose, avec une variante : le lapin était en fait un chat... ce qui pour moi est assez proche
: une belle triade, tu ne trouve pas ?
bisous 
 


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 10:34



Un marcassin qui se marre...
Oh raconte-nous ton rêve !
 
Quelle différence entre un chat et un lapin ?
 Pas tellement, c'est vrai,
l'un a de grandes oreilles et une petite queue
(ce qu ne l'empêche pas d'être un chaud lapin !)
l'autre une grande queue et de petites oreilles
ce qui n'empêche pas d'en faire un bon civet...
Ouïe... vaut mieux que je me sauve !



lenez o vent 20/03/2010 05:26


une belle histoire,
les dessins sont jolis
l'espérance dans le nuage
bonne journée K


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 10:20



Dans les pays où le soleil règne en maître,
c'est le nuage qui symbolise le bonheur, et la protection.
Bonne journée amie.



gazou 20/03/2010 04:10


Il est merveilleux ce nuage et Aïcha a bien de la chance de l'avoir comme protecteur


kasimir, dit pinson déplumé 20/03/2010 10:18



Ils sont beaux, n'est-ce pas, Gazou, les nuages !
Tous ! mêmes les stratus de l'hiver,
 qui nous enveloppent comme dans une couverture,
 qui nous recouvrent comme une couette.
Et les cumulus !!!
Une splendeur !
Tout un peuple de crocodiles, de moutons géants, d'éléphants, de marmotes,
de diables cornus et bourgeonnants :
 je ne me lasse jamais de les suivre dans leus déplacements,
 tels d'énormes ballons gonflés de vapeurs chaudes.
Dans les pays chauds et secs, ils sont plus encore bénis.
Une promesse de vie, un cadeau des dieux.

Bonne journée Gazou.