- Loniricollages 11 - Le grèbe à tête d'hippocampe -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

 

 

Faible récolte hier dans mon île préférée :

 

un seul oiseau rencontré

 

il ressemble à un grèbe.

 

Plus petit cependant :

 

environ 20 cm de la tête à la queue.

 

 

 

 

Je vais le nommer     "grèbe à tête d'hippocampe".

 

Pas seulement pour la forme de sa tête.

 

Aussi pour une autre raison :

 

un hippocampe campe dans mon coeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

  DSCF3099.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Pour le répertorier d'une façon plus précise, je l'immatricule !

 

 :   ZZOK - GTH n° 1 -

 

Il  semble un peu tristounet.

 

 

Il se peut.

 

Effet de miroir.

 

 

Je vais le vernir et vous le présenter , si je puis, un peu mieux.

 

 

 

 

Pardon : je suis, ce jour peu bavard....

 

âme sèche.

 

 

 

Publié dans fabricolages

Commenter cet article

lenez au vent 26/08/2012 18:01


gardes-le près de ton cheval de mer


bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 26/08/2012 23:50



ah mais oui....


ce sont peut-être les descendants des chevaux de Poseidon ... !



mari jo 24/08/2012 22:28


Bonsoir pinson déplumé,

Je commence à prendre du retard sur les articles.

Je ne passais ce soir pour te souhaiter une bonne soirée ainsi qu'un bon wek-end


Mon commentaire est en cours sur l'article suivant. Hier, lorsque je l'ai lu, j'ai comprit comment tu les nommais.

Bonne soirée et douce nuit à toi pinson déplumé accompagnée d'une petit bise amicale.

kasimir, dit pinson déplumé 25/08/2012 09:44



bonjour Mari Jo


la pluie semble arrivée pour le week end


il était temps : taut jaunissait à grande vitesse.


la température va redevenir plus acceptable


ouf !


biz de pinson.



Mari jo 23/08/2012 16:44


Bonjour pinson déplumé,

J'espère qu'aujourd'hui ta petite âme s'est refaite une sant" et que ce petit passage mélancolique est partit.

Voilà un bien joli grèbe. Je sais pourquoi il est tristounet. Parce qu'il voit son Maître qui est lui un peu morose 
alors qu'il l'a façonné avec tendresse et amour et la seconde raison est qu'il lui manque sa petite houpette sur le tête.

Je suis curieuse et je me demande à quoi tu te réfères pour lui donner son immatriculation.

Je te souhaite un bon après-midi et bise à toi gentil pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 24/08/2012 00:06



oh fastoche !!!


ZZOK =ZoZiau de l'île d'OniriKou


GTH = Grèbe à Tête d' Hippocampe


ce ne sont que des abréviations !


Bise pour toi Mari Jo.


 



nadia-vraie 22/08/2012 23:18


kasimir qui a l'âme sèche...comme ça tu ressembles à cet oiseau qui me semble bien chétif...on dirait qu'on lui a tordu le cou?


la chaleur te rend amorphe et morose? Reprends-toi kasimir et dis-toi, hé hé,la vie est belle malgré tout. malgré les maladies qui nous tombent sur le dos.


Bonne nuit ou bon matin et à bientôt.

kasimir, dit pinson déplumé 23/08/2012 23:10



tu as l'oeil , Nadia !


c'est vrai que son cou est noueux,


et tout son corps anguleux.


Je travaille à eliminer ce défaut dans mes nouvelles réalisations.


mais c'est difficile.


Oui Nadia, à bientôt.



rosinda59 22/08/2012 22:40


Bonjour kasi, fantastique découverte (LOL) Avec quoi fabriques tu tous ces personnages que je trouve très beaux du reste ?


Une nouvelle passion est née : plus de dessin ?


Je suis heureuse de voir à quel point tu t'intéresses toujours à tout et que tu innoves à chaque fois. Il me semble que je t'avais traiter une fois de "gamin" lors de mon premier blog, car je
n'avais pas fait le rapprochement avec ta date de naissance. Mais finalement nous sommes tous des enfants quelque soit notre âge dès que l'on regarde les choses avec son coeur, même si celui ci
est rempli d'âme et de compassion.


Gros bisous mon ami


régine 

kasimir, dit pinson déplumé 23/08/2012 22:55



effectivement Régine l'âge n'a (psychiquement) l'importance


que celle que l'on veut bien lui donner


(physiquement c'est un autre problème !!!!)


et si on se croit obligé de ne pas faire ce qu'on a envie de faire,


par respectabilité,


 ma foi, on fait comme on veut !


Ta réflexion me fait réaliser qu'en effet ça fait longtemps que je n'ai pas "dessiné"


je n'y pensais plus.


Je le faisais souvent pour illustrer un texte sur le blog.


Et là, je ne mets plus rien sur le blog, je veux dire aucune idée....


C'est moins compromettant , mais c'est moins intéressant aussi.


Avec quoi je fais ces fabricolages ?


Avec un produit que certains insectes ont inventé


 il y a plus de un million d'années :


le papier.


Les guêpes et les frelons, encore aujourd'hui,  font des nids extraordinaires


grâce à ce produit de haute technologie.


Les chinois ont découvert ce même produit il y a 3000 ans.


Nous il y a moins longtemps.


Moi il y a 20 jours.


Voilà : tu sais tout !


bises, Régine.



telos 22/08/2012 18:33


elle a pondu??

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 21:18



oui oui !


chaque jour j'ai un oeuf


jusqu'ici, je me les fais à la coque,


mais je crois que je vais bientôt devoir faire de grosses omelettes.



Jackie 22/08/2012 17:27


Il me plaît bien ton canard...


Je te souhaite une très bonne soirée


Bises

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 21:16



tu as la même idée que Fan


nous pourrions dire que c'est un grèbard


ou un grèbinard...


mais tu vas voir, il y a dans cette île un grand nombre d'oiseaux qui semblent inconnus....


nous allons avoir de sérieux problèmes de taxonomie !


biz de pinson



fan 22/08/2012 13:29


Il est beau ton "Canardhippocandien" son regard aussi, très malicieux, pas tristounet du tout, c'est une belle oeuvre!


Et l'âme sèche... j'espère que tu va à nouveau jubiler comme un "glücklicher Buchfink", mais c'est n'est pas évident toujours, je le sais...


 

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 17:14



ahahah !


ce serait donc un canard


et bien tu me donnes une idée :


je vais faire un vrai canard sauvage


et je pourrai l'appeler Col vert du Léman


Quand je le vernirai, il deviendra un canard laqué !


Merci du souhait que tu formules pour moi :


oui, je sens glücklicher Buchfink se réveiller en moi.


Bonne semaine Fan


merci encore de ta présence.



sittelle 22/08/2012 12:44


Il y a des jous où il faut se lisser les plumes, s'imperméabiliser contre ... plein de sales trucs intérieurs ou extérieurs. Tu vas voir, à la prochaine marée, tout à l'heure, tout ira mieux;
gros bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 17:05



Mais l'on ne peut s'imperméabiliser contre les mouvements intérieurs.


Bien sûr qu'ils ont leur cause apparente à l'extérieur de nous.


Mais ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'ils sont la traduction  d'une urgence intérieure.


Qu'il faut épouser, pour suivre la vague.


L'intérieur et l'extérieur de nous ne sont pas réellement séparés.


j'aime bien l'image de la marée qui revient : elle nettoie la plage,


et remet tout à plat, comme au premier matin du monde.


J'ai très envie de revoir l'océan,


de me laisser imprégner par son immense respiration.....


bisous de pinson.



Esclarmonde 22/08/2012 09:53


Tu n'as pas écrit grand chose mais l'essentiel... J'aime beaucoup cette alitération "l'hippocampe campe...." Bonne journée, bises


Esclarmonde

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 16:57



J'avoue : j'ai cédé à la facilité !!!!


Bonne journée pour toi aussi


bises de pinson.



erato:0059: 22/08/2012 08:59


Bonjour Pinson,


J'espère que c'est , seulement la vague de chaleur qui te rend mélancolique.


Ton oiseau hippocampe est joli.... s'il te semble triste , c'est qu'il attend ses plumes d'apparat bien vernies!


Je te souhaite une douce journée . Bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 16:55



disons ça : il fait trop chaud !


et je me sens hippopotame !


Mais l'hippocampe m'invite à plus de légèreté !


ça y est l'hippo-grèbe est vernie, et elle semble plus vive en effet.


Les voiles vont se regonfler.


Bisous Andrée.


Bonne journée à toi aussi.



gazou 22/08/2012 08:54


et ça donne quoi...quand un hippocampe  campe dans ton coeur ?


En tout cas, ça résonne bien


Bonne journée

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 16:48



ça donne... lieu à un dialogue ininterrompu


et bouleversant


car l'hippocampe est l'équivalent de la colombe qui planait sur les eaux au sixième jour,


l'équivalent de la chouette Sophie sur l'épaule d'Athéna,


 image de la sagesse qui marchait avec elle,


l'équivalent de la présence d'un Socrate, maïeuticien !!!!!!


ou de Mentor, qui conseillait le fils d'Ulysse.


La présence en moi de cet hippocampe est donc d'un bénéfice extraordinaire


mais cette présence est en même temps dramatique


comme l'est tout accouchement,


et elle absorbe presque toute mon énergie.


D'où une baisse apparente de régime.


A la quelle il ne faut pas se fier !


Bonne journée Gazou.



hélène 22/08/2012 08:43


Ton oiseau est réussi, même sans vernis...Attends pour le vernir, fait une pause manuelle. on aimerait aussi un poème, si l'envie te prends.


 


Je t'embrasse


hélène

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 16:35



Un poème....


il ne faut pas seulement l'envie d'en écrire un.


C'est comme les voiles d'un voilier.


Il ne suffit pas que le skipper, où les passagers, souhaitent que le vent souffle pour que les voiles se gonfflent.


Or le vent vient on ne sait d'où, et il souffle quand il veut.


Quand il souffle il est irrésistible.


Quand il ne souffle pas, il ne reste plus qu'à ramer !


Or là... c'est pour moi un passage dans le pot au noir.


Qui sait, l' Alizée va peut-être soudain se lever....


La tristesse comme la joie ne sont jamais loin de nous.


Biz LN.



eMmA 22/08/2012 07:25


 


Mon cher Kasi, ton oiseau (et toi) avez le droit d'être parfois d'humeur un peu plus contrastée...


Cet oiseau en est encore plus beau.


Il nous permet de t'envoyer nos sourires et encouragements.


 


Repose-toi, nous on t'attend sans faillir...


 


Je t'embrasse,


eMmA


 

kasimir, dit pinson déplumé 22/08/2012 16:27



On parle, dans la vie , de grands évènements, qui deviennent à l'occasion des dates officielles : naissance, mariage, mort....


pour une chenille, le jour où elle devient papillon.


Il est des évènements plus intérieurs qui ne seront jamais connus, jamais publiés, peut-être même oubliés par le sujet lui même qui les vit, et qui sont
tout aussi importants.


Il peuvent parfois ne se signaler que par des changements d'humeur durant quelque jours.


S'il fallait écrire l'histoire d'un individu, ces évènements seraient à souligner.


Mais il ne faut rien de tout cela, et le vie suit son cours, avec son immense complexité.


Je ne suis pas fatigué, mais je grandis, j'évolue : une sorte de crise d'adolescence...


il serait temps !


Douleurs de croissance !


Merci de ta fidélité.