- Sète 2 - Je vous emmène à Miami ! - Mimosas à Sète et Mistral sur l'Etang de Thau -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

Bonjour bonjour

 

et bonne semaine.

 

 

Ici nous sommes dans le vent froid

 

sous un ciel gris

 

et une couche de neige a enseveli le sol.

 

La lumière est si faible, si anémique, si glaciale

 

que la neige elle-même semble grise.

 

 

Alors, vous savez quoi ?

 

Je vous emmène à Miami !

 

***

 

Première étape, premier Mi....

 

celui des mi-mosas.

 

Danielle m'a envoyé ces photos :

 

 

Mimosa1 - Fév. 2013

 

 

Ainsi sont les haies à Sète !

 

Enfin, il est presque un peu tard : la floraison est sur son déclin.

 

Elles commencent à perdre de leur splendeur.

 

On croit rêver, nous les gens du Nord !!!!!

 

 

Ce sont, n'est-ce pas , des bouquets de soleil,

 

des cascades de miel.

 

Rien que les regarder réchauffe le coeur

 

 

 

  Mimosa4 - 16.02.2013

 

 

Et voici le mimosa

 

qui se dressait dans le jardin de Danielle il y a un an

 

mais le gel 2011-2012 (?) l'a tué.

 

Sniff !


Sète plante mimosa 2011 danielle

 

 

 

Ah....

 

Les gens du midi connaissent-ils leur bonheur ?

 

 

 

Danielle m'a envoyé aussi quelques photos de son étang.

 

Je vais donc vous dire quelques mots sur cet étang : l'étang de Thau.

 

 

Il est bien remarquable !

 

 

Il est grand.

 

75 km 2

ce qui ne dit rien du tout.

 

Alors pour nous représenter sa taille, comparons-le à d'autres lacs ou étangs. 

 

L'immense lac du Der-Chantecoq, en Champagne (arificiel), fait 48 km2.

 

Le lac du Bourget : 44.

 

Le lac d'Annecy : 27.

 

Le lac d'Orient (en Champagne) : 23.

 

Le lac de Gérardmer : 1,16. 

 

Conclusion, cet "étang" est bien plutôt une petite mer !

 

Il est le plus profond des étangs de la région :

en moyenne, certes, il ne fait que 5 mètres,

mais par endroit il ce creuse,

et descend jusqu'à 32 mètres  au "Trou de la Bise". 

 

Cette profondeur s'explique par le fait qu'il se situe

au niveau d'un plissement géologique.

Il correspond donc au synclinal de ce plissement (à sa concavité),

 

l'anticlinal correspondant à la montagne de la Gardiole.

 

Ceci a des conséquences  : la croûte terrestre présente là une faille

laquelle explique les remontées d'eau chaudes venant des profondeurs

qui sont par exemple exploitées avec les eaux thermales de Balaruc les Bains.

Ceci explique aussi le volcanisme à Agde et à Maguelone.  

 

On peut aussi le considérer comme une lagune (un lagon !)

qui communique avec la mer par des "graus" en deux zones :

à Marseillan (à l'Ouest)

et à Sète (à l'ouest).

 

Cette "lagune" est séparée de la mer Méditerranée 

par un cordon littoral sableux 

qui relie Sète à Agde.

 

Je vous le présente :    


 

 

 

sete-lido--bis.JPG

 

 

      Cette vue est prise du mont St Clair, à Sète.

 

En bas le Lido, et la plage de la Corniche. 

 

A l'horizon on aperçoit le Mont St Loup (un volcan), à Agde. 

 

A gauche (Sud) la mer Méditerranée.

 

A droite, l'étang de Thau. 

 

On aperçoit les Salines. 

 

 

Et nous arrivons à notre deuxième Mi ! 

 

Le Mi de mistral. 

 

Car il lui arrive souvent de souffler

 

et regardez cet étang... n'est-il pas une mer ? 


 

Sete-Etang1---23-2.02.2013---Mistral.jpg

 

 

Au fond on aperçoit (je crois...) Mèze. 

 

Gare à la vague qui arrive :

 

quand elle va éclater sur les rochers

 

la photographe aura intérêt à lui tourner le dos !

 

 


Sete-Etang9---23.02.2013.jpg

 

 

et à ne revenir qu'une fois l'eau retombée.

 

Sete-Etang8---23.02.2013-Mistral.jpg

 

 

Merci Danielle pour toutes ces belles photos !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Sète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne6329 28/02/2013 18:21


Beau reportage parfumé au mimosas !!! J'aime beaucoup le mimosas mais lui ne m'aime pas .... dès son entrée dans ma maison il fane systématiquent ! Mon eau ne lui plairait pas semble t-il
pourtant de l'eau de Volvic ! Une année nous en avions mis un dans le jardin mais gelé aussi !!! Bisous Kas

kasimir, dit pinson déplumé 28/02/2013 20:40



Ah sûr, c'est un frileux


mais peut-être qu'il ne tient pas bien en bouquet.


Une façon cependant de le conserver tout de même


est de faire sécher le bouqut tête en bas.


Une fois qu'il est bien sec, ça donne un très poétique bouquet sec !


Bisous, Anne.



le nez o vent 27/02/2013 22:36


les mimosas quelle merveille !!!!!


pas l' étang que j' ai vu, c' est un Océan !!!!!


 


à Danielle et à toi Merci pour cette belle page


 bisous à vous deux


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 28/02/2013 14:12



Ce drôle d'étang, là, fait un peu peur !


Mais quand il s'apaise, il peut devenir miroir du ciel,


matérialisation  de ce que serait un calme parfait.


Ce qui est le plus étonnant est qu'il puisse revêtir des aspects si différents,


et même opposés.


Bisous pour toi, Nez.



Nicole T 26/02/2013 20:19


Oui, en pleine terre, sur la côte normande  !:-)


Près de Rouen aussi, ily en avait dans certains jardins, et des magnifiques !


tu veux que je le photographie ?

kasimir, dit pinson déplumé 27/02/2013 11:54



 me voilà bien surpris !
depuis le temps que je te connais (sur le blog !)je m'étais mis dans la tête, mais je ne sais plus pourquoi, que tu habitais dans l'Est, et probablement vers
Verdun.
C'est pourquoi j'ai été étonné quand tu as fait une expo de tes peintures à Caen : je me suis dit que tu exposais bien loin de chez toi.
Et plus encore étonné quand tu m'as dit voir un mimosa en fleurs  de ta fenêtre !
Tu es donc dans la douceur maritime.
Ah oui je veux bien une photo de ton petit paradis littoral.
Bonne journée,l'artiste.



barbad 26/02/2013 18:35


MMMM, que ces boules pollen sentent bon...


Et voilà un "étang" bien curieux, déjà "étang"... quand on est si grand... et puis cette couleur de mer si belle...


cela doit être un beau spectacle... Une région que je ne connais pas encore et qui a l'air pleine de charme.


 

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 20:55



ah oui, c'est tout à fait ça : de grosses boules de pollen


on croirait bien


mais je na sais pas si les abeilles vont dessus.


Moi aussi je trouve étonnant que l'on appelle cette étendue "étang"


d'ailleurs l'eau y est même plus salée que dans la mer voisine.


Le nom de lagon, ou de lagune, conviendrait peut-être mieux.


Mais l'habitude est ainsi prise.


Par contre, c'est une région très courue l'été, trop même


c'est la rançon de la gloire !


 



Mari jo 26/02/2013 17:28



Bonjour pinson déplumé,


Je commence ton récit et m’aperçois qu’une jolie photographie de Mimosa arrive et par manque de chance et bien, je ne vois rien car une vilaine pub pour avoir un ventre
plat prend pratiquement toute la photographie. Tout ce qui reste de cette belle photographie de Mimosa ne sert qu’à faire un cadre à cette pub. GRRR !!! Heureusement, j’(ai pu profiter des
autres photographies.


Danielle a dû être bien déçue par les dégâts du gel et comme je la comprends. L’an passé, c’est le Magnolia qui d’habitude est splendide mais qui avec le grand gel de
février l’an passé n’a rien donné. Et cette année, ben… je ne le sens pas encore. Car il n’a pas de bougeons.


Les photographies sont superbes ; un grand merci à Danielle de nous en faire profite ; effectivement, ça ressemble à la mer moi qui adore l’eau. Je n’ai jamais
vu un étang comme celui-ci.


Je suis retournée à plusieurs reprises, voir si en fermant le programme la pub serait partie mais non. Elle revient à chaque fois.


Je te fais une p’tite bise et bonne soirée à toi pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 20:38



alors ça, c'est pas moi qui t'as envoyé cette pub !


n'y a-t-il pas une petite croix dessus pour la supprimer ?


Cet étang...


moi je pensais que le mot étang s'appliquait à de plus petites surfaces


ça me fait drôle de dire que Thau est un étang !


D'ailleurs à l'origine, le cordon de sable n'existait pas


et la mer vanait là directement, et ça s'appelait le Golfe de Thau.


Un jour je raconterai comment s'est formé ce cordon littoral,


sur lequel maintenant passe une route.


Bises , Mari Jo


et bonne soirée pour toi aussi.



Danielle 26/02/2013 14:03


Juste quelques mots pour dire combien les remerciements et les appréciations gentilles de tes lectrices m'ont touchée. Tout comme ton article. Merci à tout le monde. Bisous. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 14:57



Moi aussi ça m'a fait plaisir de les lire


Ton talent photographique a été applaudi.


Bravo Danielle.


Bisous de pinson.



lilou-52 26/02/2013 11:47


Merci Danielle pour toutes ces belles photos et merci Kasimir pour ces explications. C'est vrai que cet étang est immense et tu as raison de le comparer à une petite mer. 


Bonne journée à toi !

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 14:47



Salut Lilou !


bonne journée



Aziyadé 26/02/2013 09:26


Bien agréable cette tite balade matinale cher Pinson emmitouflé, vu depuis mon canapé au chaud les images de ton amie sont très odorantes, mimosas, l'étang et ses huîtres, voilà qui réveille mes souvenirs forts agréable de
cette région pour y avoir passé plusieurs années de suite des vacances estivales, avec mes filles petites, il y faisait bien chaud pour ta visite tu aurais pu attendre avril-mai bcp plus doux, sauf quand Mr Mistral décide de se lever
Tu sais que dans mon pays d'ailleurs il y a aussi des mimosas.


Merci de ta visite au Salon. Bonne continuation, couvre toi bien. Bzous


Chantal

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 10:48



Alors ça y est ?


Tu as retrouvé tes pieds de Cenrillon ?


J'aime bien quand tu parles de "ton pays"...


c'est tout dire !


Oui bien sûr, les mimosas doivent s'y plaire, sans crainte d'un gel sévère.


Mimosas, orangers, jasmins... mille sources de parfums doivent embaumer l'air tout au long de l'année, et ça ne m'étonne pas que tu dises : " mon pays "
!!!!


Bonne convalescence, Chantal, et bisous de pinson.



Nicole T 26/02/2013 07:30


Chez nous le peu de mimosa qu'il y a arrive juste en fleur ! J'ai de la chance, mon voisin en a un justement, et si je veux un peu de soleil j'ai juste à pencher la tête au dehors pour m'en
prendre plein les yeux ! :-)


bonne semaine !

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 10:35



Ton voisin a un mimosa ?


En pleine terre?


Pour moi, le mimosa est presque une plante irréelle, mystique, imaginaire !


Quand j'étais enfant, il apparaissait à Noël, sous forme d'un tout petit bouquet,


et j'étais en admiration devant ses  pompons duveteux, si doux, pleins de soleil.


Bonne semaine pour toi aussi, Nicole.



erato:0059: 25/02/2013 21:58


Une région magnifique et agréable à vivre. Belle soirée Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 10:28



Je n'ai jamais vécu au bord de la mer


et pourtant elle m'attire comme un aimant.


Alors j'imagine ce que ça peut être pour celui qui a passé son enfance prés d'elle.


Sa proximité doit procurer un sentiment très fort.


Bonne semaine, Andrée, terrienne comme moi.



Simone 25/02/2013 20:00


Ce mimosa me crève le coeur en pensant à celui qui a été arraché par ce vandale.


Cet étang est beau dans sa mauvaise humeur.


Merci à toi de nous avoir transmis ces jolies photos de Danielle


Bise

kasimir, dit pinson déplumé 26/02/2013 10:00



il me semble percevoir en moi ce que tu ressens pour ce mimosa arraché.


C'est curieux, mais le mimosa a quelque chose de particulier,


j'hésite à dire "d'humain"


comme si dans sa générosité, hivernale, il était porteur de sentiments,


et tellement en accord avec les nôtres,


son parfum, la douceur de sa texture, ses petites feuilles, si élégantes.


N'en as-tu pas replanté un autre ?


Bise du Nord.



Capucine 25/02/2013 17:57


Merci pour ce beau reportage, tu dis : les gens du Midi connaissent-ils leur chance ? En effet vivre dans des endroits aussi pittoresques et enchanteurs, où le soleil brille environ 300 jours
dans l'année parait-il, c'est quand même une chance, surtout au bord de la Grande Bleue et cette plage qui s'étend à perte de vue. Une jolie montagne couverte d'une forêt de pins, la mer, sa
plage, l'étang, le port si beau, un ciel très bleu, quand on a connu ces paysages on ne les oublie jamais car ils restent gravés quelque part dans notre mémoire. Bises kasimir pour ce moment de
détente. Capucine

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 18:47



Ne me parle pas de 300 jours de soleil dans l'année


ça paraît complètement incroyable


J'ai l'impression d'être ici à la base Dumond d'Urville :


2 tricots, robe de chambre et par dessus je viens d'enfiler un anorak .


Je dois ressembler à un bibendum.


Moyennant quoi j'ai chaud.


Et qu'il est drôle de parler du grand sud !


Bises pour toi, Capucine.



hélène 25/02/2013 17:17


D'accord pour la Paloma et les mimosas, çà va ensemble.  Douceur...


Wagner, sa brutalité convient au déchainement des vagues. Ceci dit, je ne l'apprécie pas beaucoup..


 


Quant aux souvenirs de cure , ils sont flous pour la boue....mais je me souviens de la maison de mes amis, sur le Mont ST Clair où je logeais aprés cure..Une vue à couper le souffle!


Bises parfumées...


LN

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 17:59



"une vue à couper le souffle"


oui, je crois que, de ces spectacles, on ne peut se lasser.


Ils sont en moi comme un pôle attractif puissant


il me semble ressentir ce que doit éprouver l'aiguille d'acier de la boussole


quand elle perçoit la présence d'un champ magnétique.


D'autres champs magnétiques tiennent l'être humain en haleine


mais celui de cette alliance de l'espace infini avec la mer en est un.


La mer est en nous !


bises de pinson.



Jackie 25/02/2013 14:11


Nous avons de la chance d'habiter un pays si beau et si varié.


Merci à danielle et à toi pour cette superbe balade


Bises

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 17:50



bises pour toi, Jackie


d'un Gâtinais sous la neige !!!!



fan 25/02/2013 13:26


... je ne connais pas l'étang de Thau, mais il me rappel un soupçon à celui de Vaccarès en Camargue.


Quelle chance à Danielle d'habiter dans ce paradis. Belle journée à tous les deux!

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 14:20



Bonjour Fan


Oui, ces deux étangs doivent se ressembler par plusieurs points


même si la formation de Vaccarès diffère beaucoup, géologiquement, de celle de l'étang de Thau, puisque le Vaccarès fait partie du delta du
Rhône.


Tu as devant tes fenêtres un bien beau lac aussi !


Mais il est vrai que l'étang de Thau représente une réserve de vie sauvage incomparable.


Je suppose que les rives du Léman sont beaucoup plus urbanisées


mais je me fais peut-être une idée fausse :


il y a peut-être encore des coins où la nature est préservée.


Bonne journée, amie suissesse.



viens 25/02/2013 11:01


Bonjour mon Kasimir,


Je sais, il y a longtemps... Mais je rentre de l'hosto ; j'ai eu une sépticémie et une infection pulmonaire....


Ah Sète, c'est aussi mon pays, et je m'appelle aussi Danièle (lol)


Bisous

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 12:39



oh !


une revenante !


je me demandais bien où tu étais passée !


alors tu as encore fait une fugue à l'hosto....


j'espère que tu es en forme maintenant.


Je me demandais aussi ce qu'était devenue l'amie Moyra.


J'ai de temps en emps un message de la célèbre Mamikéké !


Alors bon retour pour toi, et protège toi bien du mistral !


Bisous de pinson.



Danielle 25/02/2013 10:59


Un joyeux bonjour pinson et merci à toi pour cet article qui me touche, tu le comprends. C'est incroyable, alors que nous n'avons pas encore arraché le mimosa tué par le gel, hier je me suis
enfin décidée à acheter un petit mimosa pour le remplacer. Mais il doit faire environ 60 cm maximum et je pense que nous n'en profiterons pas au moins d'ici deux ans (en supposant que tout se
passe bien pour nous et pour lui !). Cette coïncidence : tu rédigeais ton article pendant que je prenais enfin la décision de remplacer cet arbre (!). Le mistral ne souffle plus ce matin, le
soleil est magnifique et l'étang a repris sa tranquillité habituelle avec ses rives aux mille teintes et ses reflets incomparables, ses tons si variables, il scintille de toutes ses forces au
point de ne pouvoir le regarder. C'est en effet du Mont Saint-Clair que l'on peut apprécier son immense étendue et le coucher de soleil y est magique ! Ma journée va être illuminée par ton
article. Je t'embrasse pinson, passe une très belle journée. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 12:28



ah oui, je comprends.


L'étang se trouve à l'ouest du Mont St Clair


si bien qu'au coucher du soleil, tout l'étang doit refléter toutes les couleurs du ciel.


Ce doit être spendide observé depuis ce promontoire.


En 1945 (ou 6) j'ai eu l'occcasion de contempler le coucher de soleil sur le lac de Constance


depuis le promontoire de la montagne qui domine Lindau


(je crois que c'est ce nom : la petite ville qui se trouve à l'extrélmité Est du lac)


et j'en ai été ébloui, tant le spectacle était incroyablement beau.


D'ailleurs, je crois bien que j'y suis encore, absorbé entièrement, fasciné !


Il y a comme ça dans le monde des lieux où quelque chose d'inoui se révèle


si on sait le voir


et alors on en est comme transpercé à jamais.


Vivre près de ces étendues d'eau aussi vastes doit procurer souvent


l'occasion  de cet étonnement.


Profites en


et fais nous en profiter par tes photos.


Merci Danielle
Bisous venus du Nord, couverts de neige.



annielamarmotte 25/02/2013 09:54


voilà qui me change de la neige.... merci Kasimir et Danielle!

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 12:11



et il y en a une bonne couche ce matin !!!!!



Aln 25/02/2013 09:30


Merci Kas pour ces photos d'un coin que je connaîs assez bien.Merci Danielle, la Photographe!Jamais vu l'étang de Thau en furie!


Le printemps arrive après le mimosa et la fête du mimosa doit être passée ( je pense à celle de Roquebrun).Le mont Saint Clair est une montagne qui offre une magnifique vue.


Sète est devenue une ville de plus en plus jolie avec ces contrastes entre l'ancien et le moderne.


Bises à Danielle et bises à Toi.


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 12:01



Bonjour Nicole.


Ces photos de l'étang agité me fascinent


car on devine presque le passage du vent qui arrache des embruns aux vagues.


Pas le moment de porter un chapeau de paille !


Ni de sortir avec un petit bateau.


Je ne connaissais pas du tout cette région.


Tout est différent de ce que nous connaissons ici, et en particulier les plantes.


C'est déroutant et en même temps procure la surprise de la découverte.


Bises pour toi de pinson.



telos 25/02/2013 07:31


ça sent bon.

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 11:50



l'odorat : instinct primaire


tapi au fond de nous


il s'éveille aux parfums comme se tourne vers le Nord l'aiguille aimantée.



hélène 25/02/2013 00:37


Et je n'oublir cette chère Danielle pour sa collaboration...Que la mer est belle.....


 


 


Bises


Hélène

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 11:48



Tu as vu...


Elle a pris des risques


car prendre des photos alors que le vent souffle à 100 à l'heure,


ça ne doit pas être si facile !


Mais c'est ça la passion des reporters.


Oui, merci à elle.


Et bises à toi.



hélène 25/02/2013 00:33


Je ne peux qu'admirer ce coin de Méditerranée que je connais bien, sauf les beaux mimosas que je n'ai pas vus en fleurs...Septembre était mon mois de cure, hélas plus de petites boules d'or! ..


 


Tant de fois j'admirais l'étang, tranquille ou en colère, mais surtout le soir avec les petits lumignons des embarcations qui se balançaient sur les vagues, avec en face le mont St Clair
illuminé, quel bonheur  ces jours-là..J'oubliais la boue de la cure thermale!  je remercie le reporter,pas de fausse note, ah s'il y avait de la musique!!!   
BàK    Hélène

kasimir, dit pinson déplumé 25/02/2013 11:44



Ah ça, la zique, je sais pas faire !


Avec les mimosas j'aurais bien vu la paloma


et avec l'étang bouleversé, du Wagner (la walkyrie ? )


Alors je l'y ajoute en imagination !


Ce sont des souvenirs de tes cures à Balaruc qui te reviennent ?


Bonne journée, LN.