- Oniricolage 17 - Solitude 3 - Le rêve : une étoile est apparue dans le ciel ! -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

suite du rêve....

 

 

 

 

rappel de la situation :

 

 

 

 

je me sens dans un état de grande détresse,

 

de déchéance presque

 

et d'impuissance

 

et, détail qu'il est difficile de révéler,

 

mais qui, psychologiquement , est sans doute très important,

 

des larmes montent dans mes yeux et débordent.

 

C'est important, non à cause de l'eau salée qui coule,

 

mais parce que cela traduit une disposition d'esprit (de coeur ?) particulière.

 

 

 

Tant que l'on s'angoisse, mais avec un coeur sec,

 

c'est comme si nous voulions maîtriser nous mêmes la situation

 

et créer par nous mêmes,  par notre volonté, notre effort,

 

comme si nous voulions créer les conditions de notre salut.

 

 

 

Or ça ne marche jamais.

 

 

 

Une personne qui se noie ne peut se sortir de l'eau

 

en se soulevant elle même par les cheveux.

 

 

 

Il faut que ce soit une autre personne qui vienne.

 

Et de cette venue, nous ne sommes pas maître.

 

 

 

Et c'est ce qui s'est produit.

 

 

 

Une jeune femme est venue vers moi.

 

D'un pas léger et décidé.

 

Elle m'a reconnu

 

et son visage s'est éclairé d'un grand sourire.

 

Pourtant, moi, je ne la connaissais pas, je ne l'avais jamais vue.

 

 

 

Mais elle.... elle m'a reconnu.

 

et elle est venue vers moi.

 

Elle tenait à la main un objet.

 

 

et.....

 

 

 

oui, je sais.

 

Je sais la renommée que j'ai sur le blog

 

et j'hésite de ce fait à écrire la suite.

 

 

 

 

 

Alors je vais écrire.....

 

 à suivre !

 

 

 

 

Car ce qui s'est passé entre moi et cette femme, ensuite,

 

est extrêmement important

 

 

 

je veux dire....  au point de vue psychologique,

 

au point de vue du sens.

 

 

 

Je dirai donc qui est , à mon avis, cette femme... "inconnue".

 

Qui elle représente.

 

Pourquoi elle est si importante.

 

 

 

 

 

Pour vous consoler de ce nouveau délai,

 

je vous présente mes nouvelles trouvailles onirikouaises.

 

 

 

 

Des étoiles de mer.

 

 

 

DSCF3108-copie-1.JPG

 

 

 

Elles sont ma foi assez grandes.

 

Plus de 25 cm.

 

 

 

 

 

 

Certaines sont plus claires :

 

 

 

 

DSCF3107-copie-3.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres presque bleutées :

 

 

 

 

 

DSCF3109-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres plus petites :

 

 

 

 

 

 

DSCF3106-copie-1.JPG

 

 

 

 

Et oui....

 

 

Des étoiles,

 

il y en a au ciel, et elles semblent assez loin.

 

il y en a dans la mer

 

il y en a dans l'île d'Onirikou

 

 

 

 

...

 

 

 

 

 

il y en a aussi dans nos coeurs.

 

Dans le ciel qui est dans notre coeur.

 

 

 

 

 

 

 

Cette femme qui est venue vers moi

 

est une de ces étoiles.

 

 

 

 

Ces êtres qui viennent vers nous ne sont pas en notre possession .

 

Pas plus que les étoiles du ciel.

 

 

Leur venue

 

ce n'est jamais nous qui pouvons en décider.

 

 

On ne peut pas mettre un ange dans une cage

 

 

 

 

*****

 

 

 

 

à plus....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans fabricolages

Commenter cet article

TooTsie 03/09/2012 20:00


 Le coeur serré, le berger regardait tristement son étoile


 dernière étoile de la nuit elle résista et s'éteingnit


reviendras- tu ô Vénus


 





 

kasimir, dit pinson déplumé 03/09/2012 20:28



Vénus est bien venue


elle reviendra, mais oui 



annielamarmotte 03/09/2012 08:44


je crois bien que tu ne dois pas t'ennuyer souvent avec toi.......

kasimir, dit pinson déplumé 03/09/2012 18:57



ah non !


j'ai absolument pas le temps


et si ça continue comme ça


je ne suis pas sûr de trouver le temps de mourir


un comble !



hélène 31/08/2012 14:50


Peut-être le mot savant de déréliction est trop fort dans ton rêve. On sent ton angoisse du vide, de l'isolement, d'un manque affectif, mais l'espoir commence à éclairer ton rêve, d'ailleurs
est-ce vraiment un rêve ou un peu de  réalitéTu as toujours, sois en sûr, une main tendue pour t'emmener sur des chemins plus souriants, ne t'observe pas trop, tu es entouré d'amitié,
une perle rare dans la vie de chacun, si importante qu'elle brille plus que tout, prends doucement cette perle sur ton coeur en détresse et tu verras les étoiles plus brillantes et tes yeux ne
verseront plus de larmes.


Les anges ne sont pas tous en cage....


Bises d'une optimiste malgré tout.


Hélène


 

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 18:07



Tu as raison : le mot est là totalement excessif


je l'ai seulement évoqué car il est le terme de cette route, si on la suivait jusqu'au bout.


Oui c'est bien un rêve.


Même s'il se nourrit de faits issus de la vie diurne, éveillée.


Rassure toi : ma vie consciente ne plonge pas dans la détresse,


et je sais bien que j'ai des amis.


Mais il est vrai que le rêve, lui, peut voir au-delà des apparences....


à suivre ... !



Simone 31/08/2012 10:47


Bon ! je vois que rien jamais n' est perdu; le salut arrive sous une forme bien agréable n' est-ce pas Kasimir.


Les étoiles onirikouaises, ne seraient ' elles pas en pain d' épices ?


Biz et bonne joiurnée dans l' île

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 17:57



Le salut  que l'on espère


vient toujours de façon inattendue


cela me rappelle un psaume de David:


plus certain que le veilleur guettant l'aurore


j'attends mon bien aimé


il vient sur les ailes du vent,


il vient mon bien aimé...


il vole au dessus des collines....


les mots précis m'échappent


tu me donnes envie de reprendre ce précieux petit livre !!!!


mais ce sont peut-être aussi des paroles du Cantique des Cantiques.


Non, mes étoiles ne sont pas en pain d'épices !!!


là, c'est toi la gourmande !


biz et bonne soirée



ALN 31/08/2012 10:07


Je lis ton rêve et attend la suite.Tu sais nous passionner avec tes écrits.Je lis ton rêve comme un conte....


A toi le Chasseur d'Etoiles du Gâtinais je dis Bravo et te souhaite une journée de rêves.


Bisous Amikas

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 11:53



tu as raison :


un rêve, c'est un mini-auto-conte !


à moins que ce soit les contes qui soient les rêves de l'humanité....


mis en forme progressivement par des gens qui ont commencé à raconter  les histoires qui leur traversaient l'esprit.


bonne journée Alouette Libre de Naviguer.


bisous de pinson.



fan 31/08/2012 09:44


... que c'est beau, cher poète... "on ne peut pas mettre un ange dans une cage"!!!


Un jour, tu nous exélique ta mysterieuse pâté pour faire des fabricolages???


Bisous de pluie


 

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 11:24



Je ne crois pas que je l'expliquerai sur le blog


Mais à toi, et à quelques autres personnes intéressées, je dirai tout.


Je ferai même un petit livret là dessus.


Quand je me sentirai plus sûr de moi.


Bonne journée mon amie suisse.


Je t'embrasse.


Que la pluie soit douce à ton visage comme elle l'est pour la nature.



Danielle 31/08/2012 09:22


Bonjour pinson, il est un peu angoissant ton rêve mais si joli à la fois. Dans ta détresse que l'on sent totale, devant laquelle tu te sens impuissant au point que tes larmes coulent (besoin
d'évacuer ton coeur ?), tu ressens une immense solitude au milieu de gens pourtant bien présents, solitude intérieure surtout j'ai l'impression ... Et là arrive cette femme, elle est comme un
phare pour toi, une lumière retrouvée, tu emploies le mot "étoile", tu sens que tu peux avoir confiance en elle et qu'elle vient vers toi avec bienveillance, elle est positive et ton instinct te
le dit, tu retrouves tes repères, ton apaisement. C'est beau ce que tu dis car on peut toujours avoir besoin de quelqu'un qui vienne vers nous dans un moment de grande solitude, où l'on se sent
perdu, angoissé. Enfin, je ressens ce rêve ainsi ... je suis impatiente d'en connaitre la suite ... qui n'a jamais connu une telle situation, se sentir couler et attendre une main secourable ?
Tes étoiles sont belles, j'aime beaucoup, tu sais la mer est mon ... étoile, mon refuge ! Je te fais de gros bisous pinson, passe une douce journée, aussi ensoleillée que chez nous. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 11:12



Cette détresse est en effet totale:


une déchéance de l'être.


Elle  a reçu nu nom... savant, qui est utilisé en littérature, philosophie, textes religieux


on parle de "déréliction".


C'est l'un des pôles de notre être.


La présence physique d'autres personnes autour de nous n'y change rien.


Si nous ne communiquons pas avec ces personnes, nous sommes aussi perdu qu'un cosmonaute qui aurait été éjecté de sa fusée.


Qui sommes-nous ?


Des êtres adossés au néant.


Comment ne serions-nous pas angoissés par moments ?


Alors nous avons besoin de répères,


d' "amers" (!),


d'un port où nous réfugier.


Nous sommes comme des oiseaux fatigués


 qui chercheraient une branche pour se percher,


se poser,


se re - poser.


Je t'embrasse Danielle, passe toi aussi une bonne journée.


.



Esclarmonde 31/08/2012 09:09


"On ne peut pas mettre un ange dans une cage", cette belle phrase m'a beaucoup émue.


Elle me fait penser à quelqu'un que j'ai rencontré. En vrai, pas en rêve bien que je ne sais plus exactement si il était vrai ou non ! Merci aussi pour ces jolies étoiles. Bises

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 10:49



Cest drôle ce que tu dis.


Tu as rencontré cette personne "en vrai".


Mais tu ne sais plus si c'était vrai !


C'est bien ainsi que les choses se passent.


Nous croyons (c'est une croyance)


que la "réalité" et le rêve, ce sont des états totalement différents.


Or rien n'est moins sûr


et une fois que le présent est devenu du passé,


il devient de plus en plus difficile de savoir avec certitude


ce qui était "vrai" et ce qui ne l'était pas.


Et de faire la distinction.


Telle personne que j'ai rencontrée il y a 30 années


et qui a eu tel ou tel rôle dans ma vie, mais qui est morte depuis....


c'est "vrai" ou pas ?


J'en arrive à me le demander.


Et quand je serai moi même "mort" (ce qui est une certitude)


que va devenir cette prétendue "réalité" ?


Qu'est-ce qu'une  "réalité"


qui demain va cesser d'exister ?


Je le sais de moins en moins.


Ce que je croyais savoir....


s'évapore jour après jour


comme un brouillard dans le soleil.



telos 31/08/2012 06:25


tu t'inventes la mer et les golfes clairs. elle est belle ta Loire

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 10:27



Je ne pense pas que je les invente.


Quand Roentgen a découvert les rayons X, il ne les as pas inventés.


Il les as seulement découverts.


Or ils sont totalement invisibles.


Ces éléments positifs qui sont en nous, ils sont de même invisibles.


Ils existent néanmoins (dans le monde psychique, tellement étrange)


nous sommes bien incapables de les créer, de les inventer.


Nous sommes tous "à la recherche" de nous mêmes


et nous avons cette posibilité (incroyable !) de rencontrer .... l'inimaginable.


Oui : ce que nous allons rencontrer,


c'est vaste comme la mer,


c'est beau comme un golfe clair.


La mer, qu'on voit danser... lala  lalalala ......



Anne6329 31/08/2012 01:00


J'ai hâte de connaître la suite de ce rêve que je suis assidûment ! La sensation d'être perdue totalement, je l'ai ressentie une fois mais pas dans un rêve ... bien dans la réalité ! C'était il y
a longtemps ... pas de portable ... pas un sou sur moi ... ne sachant pas d'où je venais ni où j'habitais ! Comment retrouver son chemin dans ces conditions ? Je me suis sentie complètement
perdue n'osant pas demander à qui que ce soit de m'aider de peur d'être prise pour une folle ! Comment m'en suis-je sortie ? J'avais soif .... J'étais angoissée ... Il fallait absolument que je
retrouve la voiture dans un parking ! mais où ?


 Ce matin là, je m'étais laissée véhiculée par mon mari et un groupe d'amis pour une journée de ski dans une station totalement inconnue de moi ! Fatiguée en milieu de journée j'avais
décidée d'arrêter pour rejoindre seule la voiture  mais je n'avais pas réalisé que là où j'avais arrêté  je n'étais pas au coeur de la station mais sur une route à 7 km  ! J'ai
descendu à pied  avec chaussures de ski  et skis sur épaule ! Je n'en voyait pas le bout ! Exténuée je suis arrivée en bas .... Mais où était la voiture tant convoitée ! Je ne me
souvenais plus ... Un peu d'angoisse  ! Réflexion il fallait absolument que je me rémémore ce que j'avais vu au départ du télésiège le matin ! Je me suis souvenue ... Il y avait le clocher
du village .... il était flambant neuf en cuivre très brillant .... le soleil éclatait sur lui ! Flash !!!! La voiture était juste au dessus du clocher ! Voilà comment je me suis retrouvée ....
il me fallait retrouver le clocher et monter face à lui  plus haut retrouver ce fameux parking ! Là mes amis, mon mari m'attendaient très inquiets !  Le chocolat chaud bu ce jour là
avait un goût exceptionnel ... peut-être le meilleur bu de toute ma vie ! Bisous Kas

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 09:59



Extraordinaire !


Extraordinaire ton récit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


On le lit comme un roman : tu nous as tous scotchés !


Quelle aventure tu as vécu là.


Je comprends que ce soit pour toi un souvenir ineffaçable.


Merci Anne pour ces lignes intenses.


Bisous  de pinson.



Josiane 30/08/2012 23:51


dommage que ce soit loin, sinon j'irais bien y faire tour et ramener quelques trouvailles!!!!

kasimir, dit pinson déplumé 31/08/2012 09:51



cherche bien tout près de chez toi


je suis sûr que tu vas trouver plein de trésors