Promenades philosophiques - 12 - Une "Justice" irréductible ? - Thémis : la bonne institutrice -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

  Oh....

 

aujourd'hui, programme allégé !

 

Nous n'avons que deux vers.

 

Mieux même...

 

nous ne verrons que le premier vers !

 

 

Et la Justice, irréductible,

 

garde les verrous au double mouvement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand nous, occidentaux, nous pensons  " Justice ",

 

nous voyons plus le glaive que la balance,

 

plus la rigueur d'une sentence, et  la condamnation qui s'en suit,

 

que ce qui est juste et bien.  

 

promenades-phi-18-.jpg

C'est probablement parce que nous sommes profondément marqués

 

,par le juridisme romain

 

qu'a relayé, et amplifié, avec une véritable rage homicide,

le christianisme,

 

lequel, pour assurer sa domination,

 

a terrorisé les gens par la menace de châtiments éternels,

 

allant jusqu'à les anticiper, par l'inquisition,

 

sans doute pour rendre plus crédibles les  feux de l'enfer.

 

 

 

Telle n'est pas la vision du monde grec.

 

 

 

Revenons à notre poème.

 

 

Jusqu'ici, nous n'avions affaire qu'avec des messagers du divin,

 

des "angelos" , en quelque sorte.

 

Maintenant, nous sommes devant la divinité elle-même,

 

ou peu s'en faut :

 

Thémis, la Justice !

 

 

Elle est l'une des épouses de Zeus.

 

De leurs amours naquirent (entre autres)

 

les trois Moires: Clotho, Lachésis, et Atropos,

 

qui ont en charge notre destin, règlent la durée de nos vies,

 

et deviendront, à Rome, les Parques.

 

Et aussi les trois Heures, trois divinités de l'ordre,

 

qui sont ainsi les soeurs des Moires.

 

Elles ont pour nom : Eunomia ("la discipline"),

 

Dicé, ou Diké (la  justice en tant qu'elle est appliquée, on dit aussi "le droit"),

 

et Eiréné (la Paix), de qui notre adjectif "irénique" tire son origine.

 

 

Ces trois demoiselles vivent dans l'olympe,

 

où elles veillent sur les portes de la demeure divine.

 

Elles sont de plus les servantes d'Héra : elles détellent les chevaux de son char.

 

Héra étant une autre des épouses de Zeus

 

mais un peu particulière puisqu'elle en est aussi sa soeur.

 

Quelle famille !

 

Les Heures sont aussi les bonnes copines du dieu Pan,

 

dieu que l'on reconnaît facilement car il a des poils aux pattes.

 

 

 

Si je donne toutes ces précisions,

c'est pour essayer de mettre un peu d'ordre

dans cette famille quelque peu brouillonne

dans laquelle je me perds facilement.

 

 

Revenons à Thémis.

 

Plutôt que cette  " Justice ", porteuse du glaive, ce qui fait oublier la balance,

 

je l'ai imaginée en institutrice,

 

une instit telle que j'aurais bien aimé en avoir une. 

 

 

 

 

 

 

 

" promenades-phi-19-.jpg

 

 

 

 

C'est qu'en effet, être la gardienne vigilante de la Loi éternelle, cosmique,

 

ce n'est pas surveiller hargneusement les êtres humains 

 

pour sanctionner avec sauvagerie toutes leurs incartades,

 

c'est s'assurer de la pérennité de toutes les lois qui fondent l'univers.

 

Par exemple la force de gravitation, ou la force d'inertie, et quelques autres.

 

Tout ce qui fait que les étoiles ne nous tombent pas sur le coin de la figure

 

et que le soleil revient nous éclairer chaque matin.

 

 

 

 

Bien sûr parmi ces "lois"

 

il y a aussi des lois psychologiques.

 

Elles s'imposent à nous comme un fait.

 

Elles sont un fait, aussi important que la loi de gravitation.

 

 

 

Si nous les transgressons,

pas besoin d'un coup de glaive pour nous faire expier notre erreur.

 

La sanction vient d'elle même, à son heure.

 

Elle est inévitable.

 

 

 

Mais le mot sanction n'est pas juste : il évoque jugement et verdict.

 

Mieux vaudrait dire :

 

les conséquences de l'acte que nous avons accompli

 

apparaissent inéluctablement.........comme se forme un fruit,

 

comme je me ferai mal à la main si je frappe un mur de mon poing.

 

 

 

C'est ce qu'il y a de juste dans la notion de KARMA des Hindous. 

 

Et aussi dans celle de DHARMA,  la loi du monde, l'ordre cosmique.

 

DHARMA, mot sanscrit, vient de la racine D H R , qui sigfnifie "tenir";

 

Le DHARMA, c'est ce qui fait tenir le monde debout.

 

 

 

C'est pourquoi cette loi est inflexible, irréductible.

 

Non par la sévérité d'un dieu punisseur  (la version chrétienne)

 

mais parce que, sans cette loi, le monde s'effondrerait.

 

 

 

 

Inutile de sacrifier des taureaux

 

pour amadouer un dieu supposé irritable.

 

 

 

 

 

 

promenades-phi-20.jpg 


 

 

 

 

Il faut obéir à la loi, c'est tout.

 

Et si vous vous donnez un coup de marteau sur le doigt....

 

ça va vous faire mal, à cela on ne peut rien.

 

Sauf éviter de se donner des coups de marteaux.

 

 

 

 

Aussi  je vois Thémis, mon institutrice, me dire :

 

 

"C'est ainsi que le monde fonctionne.

 

Avez-vous, élève pinson, une meilleure idée pour le faire fonctionner ?

 

Vous sentez-vous de taille ?

 

 

 

Heu... non , maîtresse ! " 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Philo

Commenter cet article

rejane 27/11/2012 19:40


je passe du temps à te lire aujourd'hui et je me régale..... 

kasimir, dit pinson déplumé 27/11/2012 20:41



oui


et tu m'épates !



Esclarmonde 22/11/2012 21:25


Très intéressant tout cela, je suppose que cette notion de 'sanction inévitable" chez les grecs est à l'origine de leurs tragédies et de celles de Shakespeare plus tard... Bises ami Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 23/11/2012 11:49



Tu as certainement raison


mais je vais t'avouer quelque chose


je ne connais les tragédies grecques et les oeuvres de Chat qu'expire


que d'une façon très fragmentaire.


De Sophocle, je ne connais un peu qu'Oedipe et Antigone.


Or... c'est là où ça se complique.


Quand nous parlons de sanction inévitable,


ça se comprend facilement dans le monde physique.


Si en voiture, lancée à 100 à l'heure, tu percutes la pile d'un pont,


il est inévitable que cela te procure quelques ennuis.


Mais si nous prenons les tragédies dont tu parles


c'est bien plus difficile à comprendre.


Si, comme Oedipe, je couche avec ma maman,


pourquoi cela est-il si catastrophique ?


Oedipe, Hamlet....


ces oeuvres, explorant ces sujets,


sont des tentatives pour exposer le problème, si complexe.


Le chemin que nous pouvons choisir (ou pas) de parcourir


c'est celui de la compréhension de toutes ces énigmes.


Bises, Esclarmonde.



erato:0059: 22/11/2012 18:53


Est-ce que j'ai bien compris : c'est nous qui par nos actes, notre comportement façonnons le chemin pour accéder à la lumière ? Il y a des préceptes de bases pour que le monde fonctionne bien , à
nous de les suivre?


Mais chacun , n'a-t-il pas une vue personnelle de ces préceptes? Tous les éléments qui forment notre personne , ne nous induisent-ils pas en erreur?


Oh là là , je patauge .... et je me noie!


Douce soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 23/11/2012 11:32



Oui, c'est nous !!!!!!!!!


C'est nous qui, sous l'effet de la peur (alors que nous étions fort petits)


avons inventé un tas de façons de nous protéger contre cette peur


et de fait nous avons réussi


provisoirement


mais comme la peur revenait,


nous avons perfectionné nos lignes Maginots, épaissi notre carapace.


Finalement nous vivons dans un bunker.


Notre "moi" est une fortesse du moyen âge, assez obscure.


Comment sortir de cette enceinte dressée par nos peurs ?


et établir des jardins à l'anglaise à la place des murailles ?


That is the question.  


Y a-t-il des "préceptes" ?


Sans doute, mais ce ne sont , au plus, que des moyens mnémotechniques.


Il nous faut tout inventer.


Ah... mais ne va pas te noyer dans les douves !


Allez, bonne journée !


Que la joie soit avec toi .


.



Jackie 22/11/2012 18:47


Tes dessins sont magnifiques et ton instit bien belle!!!.Tu en as de la chance Pinson


Un peu injuste quand même... Mais c'est normal pour une instit...


Je te souhaite une très bonne soirée

kasimir, dit pinson déplumé 23/11/2012 11:20



Tu sais...


je disais que c'est la maîtresse que j'aurais aimé avoir


mais je pourrais formuler cela autrement :


c'est l'élève que j'aurais bien voulu être.


Or je n'étais pas attentif,


je ne pensais qu'à fabriquer des frondes pour dégommer les piafs !


Quel dommage.


Alors maintenant je rêve ............


Bonne journée toi.



annielamarmotte 22/11/2012 18:15


effectivement c'est plus limpide comme ça.....

kasimir, dit pinson déplumé 23/11/2012 11:15



ouf !


j'ai dû me mélanger les pinceaux quelque part


et c'est un de mes brouillons qui est parti



Aln 22/11/2012 11:21


Punaise, que j'aime ton instit!Juste injuste pour  la punition .(lol)


J'adore tes dessins, Elève Pinson!En VERITE, je te mettrais bien 20 sur 20 pour ton travail du jour!


Bizatoi


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 23/11/2012 11:13



Oh merci Nicole !


Tu es une maîtresse généreuse.


J'étais un écolier détestable... comme je le regrette maintenant.


Bises du Gâtinais.



Danielle 22/11/2012 10:35


Jolis dessins. Bon alors je pense que la Justice (dans le sens du Bien ou du Mal) garde, intransigeante, l'ouverture des portes. Bisous. Bonne journée. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 23/11/2012 11:10



La justice est-elle intransigeante ?


Que voudrait dire "transiger" ?


Nous sommes ici comme devant un tribunal,


où l'on va peser les actes, et doser les peines.....


Mais cette démarche est d'une tristesse mortelle !


La recherche de Parménide est d'entrer dans une autre logique,


quitter celle des marchands de tapis,


pour entrer dans une autre vision du monde.


Mais pour entrer dans cet autre monde (cette autre vision du monde)


il faut franchir des portes.


Bien verrouillées.


Comment peuvent-elles s'ouvrir ?


C'est que nous allons bientôt voir.


Bonne journée la sétoise.


Bisous de pinson.



lylytop 22/11/2012 09:40


zeus thémis etc.........j'aime ces histoire thémis la déesse de la justice, roi des dieux, mais il y a les autre roamin, gaulois tel que taranis, tor et odin chez les scandinave et je ne parle
pas de shiva, je médite maintenant sur tous ces dieux et je me demande ce qu'il sont dévenus??????


bises


lyly la normande en bordure de la mer de la Manche

kasimir, dit pinson déplumé 23/11/2012 11:01



Tous ces dieux, des millions si on y inclut les dieux de l'hindouisme,


nés de l'imagination humaine, continuent de grouiller dans nos inconscients.


Ils sont faits à notre image, et sont intéressants à considérer car ils décrivent assez bien nos conflits internes.


La figure d'Héra, par exemple, femme très jalouse, furieuse des nombreuses infidélités de son mari... c'est un délice de lire ces scénarios : on
se croirait au théâtre !


Et tu parles de Shiva, le destructeur


il représente un côté de notre psyché tout à fait important.


Les religions, et toute la faune divine qu'elles décrivent, c'était une façon de décrire l'âme humaine.  


Bise, la Normande du bord de mer !  



hélène 22/11/2012 09:34


Bonjour Kas,


 


Themis ne détient pas elle aussi la VERITE et combien souvent elle se trompe et abat l'agneau innocent....


 


Tes dessins sont infiniment raffinés et précis, mais quel est cet animal étrange avec des mains humaines qu'elle s'apprête à sacrifier?


Les religions, en particulier le christianisme  devrait faire son mea culpa pour les atrocités commises au nom de Jésus qui prêchait l'amour...Les paroles si douces soient-elles s'envolent,
chaque jour nous en faisons l'expérience.


 


Je suis une passionnée de Justice, et me révolte souvent pour des jugements hâtifs, mais lourds de conséquences. Cela est valable hors tribunaux d'état...


 


Bonne journée, ton "institutrice" Thémis est finement travaillée!!!!


 


Hélène


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 22/11/2012 21:06



tu es tombée sur un brouillon partiel de l'article.


J'espère que l'article complet te paraîtra plus compréhensible.


Les religions...


non, sujet trop vaste...


une autre fois.


Bonne soirée , LN.



Telle 22/11/2012 08:13


je suis institutrice bonne.. ah ah  pas le temps de lire.je repasserai.bise.

kasimir, dit pinson déplumé 22/11/2012 21:02



Telle... une étoile filante !


Pas facile le métier d'enseignant...



gazou 22/11/2012 07:34


Et comme d'habitude, on attend la suite....


Tes dessins sont superbes

kasimir, dit pinson déplumé 22/11/2012 21:00



si tu as lu la "première édition"


il lui en manquait plus de la moitié


ce n'est en fait qu'un premier brouillon, et même pas complet, qui est passé.


Navré.



annielamarmotte 22/11/2012 00:22


et bien moi j'ai bien fait de venir...... 

kasimir, dit pinson déplumé 22/11/2012 20:58



merci de ta fidélité


quand je réalise que mes explications ne sont pas claires


je me dis que tu as du mérite !