- Promenades philosophiques - 19 - En route vers le Cachemire, à la rencontre des Aryens -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

 

 

Que diriez-vous d'une  petite balade

 

dans le monde des mots et des idées ?

 

 

 

Elle va nous entraîner à travers l'espace

 

et à travers le temps,

 

car notre être est ainsi fait qu'il s'étend,

 

dans l'espace et dans le temps 

 

bien au delà des limites étroites que nous lui attribuons...

celles de notre corps.

 

 

 

Sans se prendre la tête, demande Sittelle ....

 

D'accord.

 

Seulement en prenant nos ailes à nos cous.

 

 

 

 

 

 

enfant-aryen.jpg

 

 

 

 

Voici près de 5.000 ans

 

vivait un peuple très évolué

 

dans cette région de l'Asie centale.

 

Il semble s'être épanoui  dans la vallée de l'Indus, au nord ouest de l'Inde.

 

 

 

Pas tout à fait dans la vallée de l'Indus tel que nous la connaissons aujourd'hui, 

 

car les nombreuses et riches  traces archéologiques que nous retrouvons

 

se situent essentiellement  sur la rive occidentale de l'Indus actuel,

 

sur les rives d'un grand fleuve désormais desséché. 

 

 

 

On pense que de grands bouleversements géologiques se sont produits,

 

peut-être provoqués par des tremblements de terre,

 

bouleversements qui ont entraîné un déplacement du lit de l'Indus,

 

et une réduction de son débit

(une grande partie de son eau se dirigeant vers le Gange).

 

S'il reste majestueux, il ne correspond plus au fleuve d'alors

 

qui était, lui, parfois large de 8 km,

 

c'est-à-dire d'une largeur comparable à celle de l'Amazone.

 

On a appelé ce fleuve ancien le " Sarasvati ".

 

 

 

Ce bouleversement géographique a eu des conséquences catastrophiques :

 

 inondations , sécheresses.....

 

Cela a été probablement l'une des causes qui ont provoqué la migration progressive de ce peuple

 

et la disparition de ce que l'on appelle maintenant 

 

" la civilisation de la vallée  l'Indus ". 

 

Son apogée se situe  1.900 ans avant JC.

 

 

 

Or ce peuple nous importe plus que tout !

 

 

 

Vous allez voir pourquoi.

 

 

 

Il avait créé des dieux, de nombreux dieux : les Dévas

 

et une langue pour en parler

 

dans laquelle a été codifiée leur religion

dans des textes qui sont venus jusqu'à nous :

 

les VEDAS.

 

On a donc appelé leur langue " la langue védique "

 

qui, comme toute langue, a évolué, et a donné   le  " Sanscrit ".

 

En Sanscrit  ont été rédigés d'autres textes, qui constituent  le " Rig-Véda".

 

 

 

Ce peuple s'est donc déplacé.

 

On a décrit ce déplacement comme un envahissement , une invasion ....

 

 

 

Cette expansion n'a pas été instantanée :

 

ce fut une lente et progressive migration.

 

Elle a commencé 1.800 ans avant JC

 

et s'est poursuivie pendant plusieurs siècles,

 

pour s'achever vers 1.200 / 1.100 avant JC.

 

Les migrants se sont sédentarisés,

 

et se sont mêlés aux populations autochtones.

 

 

 

Où a eu lieu cette expansion ?

 

 

 

Vers l'Inde du Nord,

 

vers le Pakistan,

 

et une partie de l'Afghanistan actuel (oui : jusqu'à Kaboul !).  

 

 

Et vers l'Ouest : d'abord le plateau iranien,

 

puis l'Anatolie,

 

puis l'Europe.

 

 

 

Mais nommons ce peuple : ce sont   les Aryens.

 

Ce qui ne veut pas dire les bons à rien !

 

 

En sanscrit , ARYA veut dire " fidèle, noble".

 

Leur civilisation était "brillante", comme leurs dieux, les Dévas.

 

Le mot " Déva " vient de racines sanscrites signifiant

 

" briller, resplendir, se mouvoir en toute liberté, jouer " .

Il est évidemment à l'origine des mots "divinité", "dieu",

le "dieu" lumière, dont l'image est le soleil.

 

Les Aryens désignaient ainsi les forces cachées agissant dans le monde,

 

tellement puissantes,  tellement mystérieuses ! .

 

 

 

Mais en "envahissant"  les autres peuples,

 

ils leur ont imposé leur culture,

 

donc  leur langue,

 

et  leurs dieux.

 

 

 

Quand ils ont envahi l'Inde,

leurs dieux se sont unifiés avec les anciens dieux indiens, 

et cela a donné l'Hindouisme

 

(et plus tard, 6 siècles avant J C , le Bouddhisme, mais c'est une autre histoire !).

 

 

 

Quand ils ont envahi l'Iran, mais c'était alors la Perse,

 

leurs dieux se sont fondus avec les dieux perses,

 

et le texte iranien le plus ancien que nous possédons est l'Avesta :

 

texte religieux écrit en " Avestique", qui est une forme de Sanscrit.

 

Remarquez en passant que le mot "iran" vient évidemment de "aryen".

 

 

 

 

En Méditerranée, la Grèce fut la première influencée.

 

Et la langue grecque .... est issue du sanscrit !

 

 

 

Puis plus tard le Latin.

 

Et voici donc la raison de notre petite balade !

 

 

C'est que l'une des principales source de nos langues européennes,

c'est donc le sanscrit !

 

Nos langues sont dites, pour cette raison,    indo-européennes ,

 

mais elles mériteraient plutôt d'être nommées  indo-aryennes.

  

  

 

 

 

Elles ont le sanscrit comme " langue-mère ".

 

Et notre civilisation européenne est directement issue de la civilisation aryenne.

 

Notre langue française, nous allons le voir, dévoile sans cesse son origine.

 

 

 

Aujourd'hui, considérons seulement le mot " dieu".

 

Il vient du latin " deus"

 

lequel vient presque directement  de "dévas", les dieux du védisme.

 

Et bien sûr nos mots : divin, divinité !!!!

 

L'un des dieux védiques les plus importants était  Agni.

 

C'était le dieu du feu.

 

Il est toujours dans notre langue  :  igné, ignifuge.... 

 

 

 

Mais cela suffira pour aujourd'hui !

 

Vous allez voir...

 

Parménide n'est pas loin

 

et la question de l'être !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Publié dans Philo

Commenter cet article

gazou 05/12/2012 11:28


Même quand tu parle sérieusement , tu ne peux t'empêcher de jouer avec les mots et de nous faire rire, ce qui n'empêche aps ton article d'être très intéressant

kasimir, dit pinson déplumé 05/12/2012 13:07



Eh oui !


On s'est demandé si ces Aryens étaient si bons que ça


On les a imaginé comme de redoutables cavaliers


soumettant par la force les autres peuples.


Maintenant on pense que "l'invasion" a été plus progressive et pacifique


et que si leur "civilisation" s'est si bien bouturée dans toute la zone européenne


(pour se limiter à la direction Ouest)


c'est qu'elle représentait un réel progrès.


On peut donc dire que c'étaient des Bons Aryens.


Mais si je t'ai fait rire, alors super !


Bonne journée drômoise


le mot m'amuse : je t'imagine sur un dromadaire !



Esclarmonde 05/12/2012 09:51


Moi je ne trouve pas tout cela prise de tête, au contraire, cela me passionne depuis que j'ai suivi des cours de linguistique dans le cadre de mes études d'anglais, un cours qui rejoignait
l'histoire puisqu'on a expliqué les déplacements des populations (il semblerait que les Aryens ait fait une pause en Caucase puisque "caucasien" peut désigner de nos jours les gens de type
européen).


 


Et du point de vue de la langue, le plus fascinant est l'origine des mots "père" et "mère", c'est quasiment le même mot dans toutes ces langues y compris le sanscrit et l'hindi..


On pense que cela vient tout bêtement du babil des bébés "mamama papapapa..."


Sauf que les germaniques (pour se démarquer ?) ont changé le p en f pour père comme dans father et les irlandais ont supprimé le P (athair) mais on retrouve les même racines...


Et le mot "maison" en russe est le même qu'en latin (dom)...


Tout cela est très passionnant. Je prend le temps de voir ton article suivant car je ne pubile rien aujourd'hui, n'ayant pas d'inspiration... Bises

kasimir, dit pinson déplumé 05/12/2012 12:25



Les études que tu as faites sont passionnantes !


Autant qu'une enquête policière


autant qu'une fouille archéologique à la recherche des trésors du passé.


Ils seraient allés dans le Caucase ?


On a pensé aussi en Irlande : le nom du pays (l'EIRE) le laisse supposer.


Dis donc, Esclarmonde, nous en avons des choses à explorer :


on est pas près de s'ennuyer !


Bizatoi.



Aln 05/12/2012 08:58


POUR LA BELLE LN DE CAHORS:


LN. fais comme moi:Ecris d'abord et réfléchis ensuite....Et puis non, ne réfléchis pas!Un Pinson , même philosophe, c'est super sympa et ça aime bien rigoler.!.....


BizaLNETAKAS

kasimir, dit pinson déplumé 05/12/2012 12:19



Vrai !


Que nos échanges soient sans peurs :


de pur instants de détente et de liberté.



Denis 04/12/2012 16:16


Passionnant, j'adore l'histoire, et là, j'apprends de nouvelles choses, je connaissais le peuple Aryen, mais pas son implication dans nos civilisations.


Amitiés

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 20:33



merci de ton passage, Denis


et bonne soirée



hélène 04/12/2012 16:04


Je connais, cher Maitre, la violence faite aux femmes, puisque durant plusieurs années j'ai recueilli au sein de mon Ass maints es plaintes et rassuré les corps et coeurs blessés.


Mais je pensais à la brutalité d'Héra qui a jeté son fils dans le précipice, c'est tout.ceci dans une réponse à ALN...


Je vais relire mes comavant de publier, j'ai compris.....


 


Bonne journée


L.N.


 

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 20:31



pas besoin de relire tes comm


c'est bien plus rigolo si ils sont spontanés


et si on ne se comprend pas, il est si simple de s'expliquer.


Bonne soirée LN



Danielle 04/12/2012 14:26


Intéressante l'histoire des causes  de la migration progressive du peuple de l'Asie centrale et des conséquences qui en ont découlé. J'ai appris que la langue Grecque est issue du Sanscrit,
puis le latin. Mais en ce moment je n'ai pas trop envie de réfléchir ou "de me prendre la tête". la mutation des mots au cours des siècles, les déformations successives et leur évolution, leurs
sens qui s'est ransformé... pas trop pour moi en ce moment ... où je me prends à penser que même en parlant la même langue nous arrivons à ne pas interpréter les mots dans un sens identique !
Bisous. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 15:01



Bonjour Danielle.


Oh mais tu as l'air sombre aujourd'hui !


Je suppose que cela veut dire que le mistral souffle vraiment fort !!!


Avons-nous du mal à nous comprendre


du fait que nous ne donnons pas aux mots le même sens ?


Sans doute oui.


Mais par ailleurs, c'est dans le génie même de la langue, de toute langue, d'évoluer.


Il est donc normal que le sens d'un mot soit un peu incertain.


Qu'à cela ne tienne, ça nécessite seulement de mieux expliciter ce que nous voulons dire.


Là où je me sens dépassé, c'est dans le langage des jeunes : je suis quasi nul


et je dois faire appel à un interprète !


Mais même là notre langue évolue,


et je trouve génial des mots comme meuf, keuf, ripou...


ils entreront probablement dans notre vocabulaire.


Mais si un jour tu m'appelles : Sonpin mépludé, je t'appellerai Euseri Ettemou !


Bisous pour toi, Danielle.


 



hélène 04/12/2012 13:45


un grand merci à ALN de poser des questions très ciblées  on en connais un peu plus sur la vue des dieux grecs et de leur progéniture. Tout était pareil, comme aujourd'hui, l'adultére
mythologique était chose courante chez les dieux grecs ou romains, comme en nos temps d'ailleurs


+..Rien ne change...en plus civilisé, moins de brutalité, on réfléchit.....


 


Bonne journée au maitre de conférence


 


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 14:46



moins de brutalité ?????


hummm


j'ai entendu à la radio le nombre de femmes qui (en France)


meurent chaque année sous les coups de leur mari


et je n'en ai pas cru mes oreilles.


Le progrès (l'humanisation, simplement) est vraiment lente.


La réflexion ne serait pas un luxe.


Bonne journée la bergère des Causses.



Aln 04/12/2012 12:47


Merci , j'ai tout pigé et même pourquoi les instits sont devenus P.E ( grande avancée pour l'humanité!!!!! )......La mythologie mène à tout à condition d'en sortir.Et tu m'as fait rire!


Merci Doc devenu Kasimir, Pinson, Kloviss, Clovis.....grâce à la mythologie, peut-être.

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 14:39



à ne m'en parle pas,


les mites au logis, j'en ai plein ici


et c'est la guerre perpétuelle, comme sur l'Olympe.


J'ai aussi des petits poissons d'argent, mais ceux-là je les aime bien.


Ils sont intermédiaires entre les lutins et les étoiles filantes.


Si petits qu'on ne voit pas leurs pattes, mais qu'ils sont rapides ...


plus ça va et plus je me dis que nous vivons dans un monde enchanté !


bonne apm  , amie.



Anne6329 04/12/2012 10:11


Super ! Tu nous parles d'un temps que je n'ai pas pu connaître mais je trouve ce texte très intéressant sur nos origines ! Un fleuve de 8 km de large oh la la !! J'aime beaucoup ton humour
concernant les "Aryens" ! C'est exactement ce que je suis en ce moment "bonne à rien" .... Je reviendrai lire cela à tête vide ! Entre deux atchoum je te fais un gros bisou et merci pour ton
travail remarquable ! J'en apprends des choses intéressantes chez toi !

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 12:41



tu veux dire que ta tête est pleine de virus "Atchoum" ?


Mais tu ne leur a pas dit d'aller crêcher ailleurs ?


Bon, bin j'espère que tu vas bientôt les ramener à la raison.


Gros bisous A...nne ... Atchoum !!!!!!!!!



Aln 04/12/2012 10:02


"Ignis" et son synonyme " incendium" , je vois leur origine , maintenant, par rapport au sanscrit.


Vulcain , le dieu du feu ( et des volcans) a donné Vulcanologue, volcan...etc.Mais je ne vois pas de parenté avec Agni!!!Leur trouves-tu un cousinage quelconque?


Tu vois qu'un rien me fait  chercher!


Bonne journée Amikas.bizatoi


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 12:34



Il ne doit pas y avoir de parenté.


C'est sur le nom propre des dieux que beaucoup de mots ont été construits


mais les noms des dieux ont l'air particulièrement fantasistes !


Agni était le dieu du feu pour les Aryens,


mais il est devenu Héphaïstos chez les Grecs,


nom si compliqué qu'il semble n'avoir eu aucune descendance.


Ensuite les Romains l'ont appelé : Volcanus !


Pourquoi ?


Par besoin de changer, de se montrer différent ?


C'est pour cette même raison que les facteurs s'appellent maintenant des préposés...


quel progrès !


Mais cela permet de raconter autrement les histoires loufoques de tout ce petit monde, et c'est super !


Et tellement drôle ...


Ainsi cet Héphaïstos est censé être le fils de Zeus et d'Héra.


Mais en fait, Héra, jalouse, aurait voulu se venger de son mari en lui montrant qu'elle aussi  pouvait se passer de lui, et elle aurait conçu ce fils
toute seule (comment ? je sais pas !)


malheureusement elle l'a un peu raté, et il était si laid à sa naissance (il avait les pieds tournées en arrière !) qu'elle l'a jeté au bas de la montagne,
ce qui a achevé de le démantibuler.


Il a été recueilli et élevé dans une île par des pêcheurs.


Plus tard il s'est marié avec Aphrodite, mais elle l'a trompé avec Arès....


Vraiment pas de chance pour ce pauvre Héphaïstos !


Le Volcanos des Romains (que nos appelons Vulcain), c'est une autre histoire,


mais pas triste non plus.


Il est fils de Jupiter et de Junon,


comme il se doit,


et s'est marié avec Vénus.


Mais Vénus l'a également trompé !!!!!


Quelle clique : ils sont incorrigibles ces dieux !


Il habitait sous l'Etna,


  il forgeait là les foudres de son père


et je l'imagine , défoulant sa rage de cocu en tapant comme un malade sur le fer chauffé.


Vraiment, la mythologie, si elle n'existait pas, il faudrait l'inventer.


Bises, amie ALN.



lylytop 04/12/2012 08:51


bien aimé cet article même adoré j'avais entendu parler de ce peuple aryen mais je l'avais situé au niveau des dates mais je ne savais rien de lui


merci


lyly

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 12:04



C'est vrai que cette partie de notre histoire est presque inconnue


et il faut dire que l'étude du sanscrit est très ardue :


il y a très peu de spésialistes qui s'y consacrent.


En plus, les hitlériens ont été chercher des justifications à leur délire meurtrier


dans ce coin du passé, et ce n'est pas une référence très heureuse.


Les aryens font partie de nos très profondes racines.


Bonne journée Lyly !



hélène 03/12/2012 23:03


Passionant cette note sur les origines de la langue.Cela me plait...et pourtant je n'ai pas fait de latin, ni de sanscrit..J'en apprends des  choses chez toi, tu vois, iln'est jamais trop
tard....Merci!!


 


BaK...LN

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 11:55



Je n'ai pas fait de latin non plus.


C'est un gros avantage


car comme ça je ne risque pas de le perdre  !


Bonne journée, LN.



Jeanmi 03/12/2012 22:50


Mais avant tout cela d'où vient-on si ce n'est d'Afrique il y a quelques 1 000 000 d'années et nous étions probablement noirs !  ! !

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 11:53



D'où vient-on ?


et comment se sont formés les premiers mots ?


Mon amie Sittelle m'avait envoyé un livre passionnant sur ce sujet.


Si un jour j'ai le temps, j'en parlerai.



sittelle 03/12/2012 22:26


Et les langues celtes aussi, je crois ? bon ce soir, circulons, aryen à voir de plus pour aujourd'hui ... oui, je sais  pardon, je vais me coucher ! bonne nuit !

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 11:49



les langues Celtes ?


sûrement oui, mais je ne les connais pas.


Je crois savoir que certains mots ont une origine "Normande"


comme par exemple  : crique, hauban, vague, varech....


mais est-ce celte ???? je ne sais.


Tu as bien dormi ?


Moi oui ! je ne me lève pas tôt en ce moment.


Bonne semaine.



Mari jo 03/12/2012 20:37


Bonsoir pinson déplumé,


Beaucoup de mots proviennent du latin et peut-être même tous. A l'école, on apprenait les racines des mots et je me souviens que ça provenait toujours du latin.


Agni est un personnage que j'aime beaucoup. Peut-être parce que j'aime le feu et qu'il est le Dieu du feu. Il occupe la première place. Il est le plus puissant d'après ce que l'on dit. Il me
fascine. Mais il faut avouer que l'histoire est passionnante et très prenante. Les sujets sont vastes et grandioses.


Comment naissent les mots, les langues etc...ça me passionne. Un jour, je serai vieille et si c'est moi qui doit rester seule et bien je remercierai Internet car je pourrai passer mon temps à
étudier tout ce dont je n'ai pas apprit ou que je n'ai pas eu le temps d’apprendre.



Ton article est passionnant mais je ne saurai dire d'autre car tu le sais mon cerveau est lent et sur de bons sujets, je ne peux écrire comme ça.


Je te souhaite une bonne soirée et bise à toi pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 04/12/2012 11:32



Oui, Mari Jo, internet est comme une immense bibliothèque à notre disposition,


comme si de chez toi tu pouvais consulter un million de bouquins !


La langue françàise tire son origine principalement du latin, mais pas que.


On peut dire que le berceau de notre langue est fait de trois matériaux :


le Gaulois,


le latin (après l'invasion romaine),


puis le germanique (après les invasions par les Francs et les Wizigoths)


Par exemple  dans le nom des arbres, "chêne" est un mot gaulois, "peuplier" est un mot latin, "hêtre" est un mot germanique.


Ensuite le français s'est enrichi d'une multitude d'apports :


de l'anglais bien sûr, mais aussi de l'italien, de l'espagnol, beaucoup de l'arabe ( amiral, chiffre, orange, sucre, zéro, et un tas
d'autres)


alors tu vois, tu n'es pas prête de t'ennuyer !


Et si tu restes curieuse, tu ne seras jamais vieille !


bises pour toi, Mari Jo.


 



Aln 03/12/2012 19:27


Oui, tous ces mots de la même famille , je maîtrise .Mais le rapport avec 'Devas" je ne l'aurais jamais vu.Merci.Bizatoi!

kasimir, dit pinson déplumé 03/12/2012 20:14



Ah oui je saisis mieux ce que tu voulais dire.


Il est probable que c'est dû au fait que le sanscrit n'est maîtrisé que par un nombre très réduit de spécialistes.


C'est presque confidentiel !


Bises, ALN.



Aln 03/12/2012 18:23


J'ai fait 6 ans de latin et jamais pensé qu'il était descendant du sanscrit.


Ton exemple avec Deus est très parlant.


Bonne soirée Amikas et bises


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 03/12/2012 19:04



Deus  ayant transité par le grec Dios


(et Zeus : tous ces mots sortent du même tonneau,


ainsi que dies = jour (= clarté, brillance)


d'où va découler diurne, midi ( milieu du jour),
lundi : jour de la lune, etc....


ces racines se bouturent et forment toute une famille de mots.


Bises et bonne semaine, Nicole.