Promenades philosophiques - 4 - Peri Phuseos : un texte métaphysique -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

Quelques mots encore

 

avant de relire le texte même du poème ligne par ligne,

 

pour en goûter toute la beauté.

 

 

Ce poème se nomme en grec :  Peri Phuseos.

 

Peri = "autour"  (nos "péri... phériques" !)

 

ou encore "à propos de".

 

Phuseos  , vient de Phusis = Nature.

 

(la "physique" et la "physiologie" viennent de là)

 

Peri phuseos signifie donc : "de la nature".

 

 

En fait Parménide ne va pas nous parler de la nature, du monde physique,

 

mais va aller au delà.

 

Il inaugure ainsi la "Méta-physique".  (Méta = au delà... d'où métacarpe, métaphore, méta morphose...)

 

 

Disons que par ce texte, Parmenide lance une fusée spatiale.

 

Elle quitte sa base de lancement,

 

elle quitte la Terre (le monde des sens)

 

et s'élance avec hardiesse dans le ciel,

 

non pas le ciel physique,

 

mais le ciel de l'intelligence.

 

Et  vous allez voir, c'est super !

 

 

 

 

 

 

promenades-phi-8-.jpg

 

 

 

 

Je vous ai fait aussi un petit schéma temporel

 

pour vous situer dans le temps la durée de vie de quelques philosophes grecs

 

durant les sixième, cinquième et quatrième siècles avant JC.

 

 

 

 

 

promenades-phi-9-.jpg

 

 

 

 

 

On voit que Parmenide a pu rencontrer Socrate.

 

Mais la rencontre que décrit Platon, il l'a imaginée.

 

 

 

Bien sûr, si on connaît les idées de Parménide,

 

c'est par ce qu'en ont dit les autres philosophes de son temps.

 

 

Le texte que nous allons lire mis à part.

 

 

Demain, on commence la lecture.

 

Nous allons nous régaler.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Philo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

annielamarmotte 15/11/2012 17:20


les marmottes ça siffle c'est tout.... mais c'est gentil quand même 

kasimir, dit pinson déplumé 15/11/2012 20:18



mais oui , que je suis bête


les marmottes ça siffle !


il est vrai ue je n'en ai jmais vues, ni entendues


alors un jour, tu voudrais pas nous faire un petit récital ?



annielamarmotte 15/11/2012 14:25


jusque là ... je suis.....   ;)

kasimir, dit pinson déplumé 15/11/2012 15:22



.... muette ?


quand vas-tu  lancer ton petit cri ?



Anne6329 14/11/2012 21:02


Bien ! J'espère parce que j'ai faim !!! bisous Kas

kasimir, dit pinson déplumé 15/11/2012 11:47



 


                                    




Danielle 14/11/2012 20:55


Humm, cette analyse me semble un peu complexe ! Il va falloir que je la relise ... par contre je regarde ton shéma temporel et si je comprends bien, à moins que je ne dise une grosse bêtise, si
Parménide a pu rencontrer Socrate, ce dernier devait être bien jeune, une vingtaine d'années environ. Par contre, il a certainement rencontré Xénophane pendant une période beaucoup plus longue ?
J'essaie d'être logique en espérant de pas m'embrouiller dès le début. Sais-tu s'il a connu Xénophane ? Je suppose que les philosophes grecs devaient se rencontrer ! Ah, si Parménide avait pu
voir ton dessin ... Bisous Pinson-Philosophe (!). Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 14/11/2012 21:16



Xénophane , c'est sûr.


Socrate, c'est probable.


En tout cas Socrate appréciait les idées de Parménide.


Les philosophes grecs se rencontraient beaucoup


et échangeaient beaucoup.


Ils étaient souvent également autre chose, mathématiciens, poètes.


On croit que Parménide était aussi médecin.


A l'époque, le savoir n'était pas encore divisé.


Bisous pour toi.



Aln 14/11/2012 19:55


Un peu compliqué tous ces philosophes!Mais ton échelle du temps et ton dessin me plaisent bien.J'espére que le texte sera plus simple!bisous


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 14/11/2012 21:07



Oui, le texte est simple


mais les images en sont cryptées.


Bisous ALN