- Sète - 2 - Le Mont Saint Clair -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

sete-12-copie-2.JPG

 

 

 

Disposons, sur une carte schématique,

les noms dont nous allons avoir besoin.

 

La montagne de la Gardiole,

de nature calcaire

constituée qu'elle est des dépôts accumulés au fond d'une mer jurassique,

se trouve au nord de l'étang, plus précisément à son nord-est.

 

 


 

 

sète étang de thau

 

 

 

Mais regardons bien.

Les plis de la "tôle" n'ont évidemment pas la régularité

des tôles qui recouvrent votre poulailler.

Aussi la "Gardiole" se permet de descendre vers le sud

au niveau de l'extrémité Est de l'étang

et de surgir en une sorte de monticule,

comme l'ergot d'un coq. 

 

Cet ergot est une île

(était une île)

qui défie la mer :

c'est le Mont St Clair : 175 mètres,

au pied duquel s'est construite la ville de Sète. 

 

C'est du moins ce qu'il me semble.

Je ne sais si les autorités géographiques seront d'accord.

 

Mais le fait est là :

ce Mont a la même structure que le massif de la Gardiole.

Et moi j'ai besoin de m'expliquer pourquoi.

 

Grimpons en haut de ce Mont et regardons vers le nord.

Que voyons-nous ? 

 

 

 

Sete-barrou-bis-.jpg

 

  1-    à l'horizon, les Causses (le Larzac).      Nous en reparlerons

 

2- La Gardiole.     Nous en reparlerons aussi !

 

3- sur le bord nord de l'étang, la ville de Bouzigues.

 

4- Le bec d'une presqu'île où s'est construit Balaruc les Bains.

 

5- Une presqu'île étirée qui semble vouloir rejoindre Balaruc :

c'est le Barrou (dont nous parlerons ).

 

6- Pente nord du Mont St clair.

C'est un quartier de Sète,

quartier résidentiel récent : la ville d'origine se limitait à l'Est. 

 

Voici pour le décor général.


Voyez-vous sur la carte la belle anse qui déroule sa courbe harmonieuse

entre l'île de Sète proprement dit et le Barrou ?

 

Une route  la suit.

 

 

 

C'est (je crois) ce que les Sétois appellent  "La Plagette".

Pour mieux nous repérer, descendons dans cette petite baie

et retournons-nous :

 

 

 

 

sete-la-plagette-copie-1.JPG

 

 

Nous voyons le Mont St Clair (ici au lever du soleil)

qui "culmine" (!) à gauche (on aperçoit un pylone). 

 

Regrimpons sur ce Mont.


Son sommet a encore un aspect sauvage.


Je suis toujours ému, oui, remué profondément,

quand je vois ces blocs de pierre, ici de calcaire,

vieux de peut-être 200 millions d'années ! 

 

Ils contiennent un nombre inimaginable de coquillages,

compressés par un super-César

qui pourraient nous parler des dinosaures marins : monstres des mers. 


 

 

sete-pierres-blanches.jpg

 

 

 

Cette zone boisée a été aménagée en un très beau parc :

" Les Pierres Blanches"



 

2012_06152012mai0084-copie-1.JPG

 

 

 

 

S'y promener, tranquillement, c'est, loin du bruit, sortir du présent

pour s'immerger dans l'espace et le temps.

 

 

 

 

2012_06152012mai0082.JPG

 

 

 

 

On descend lentement.

Les pins s'écartent parfois,

offrant au regard des fenêtres....

 

 

 

 

2012_06152012mai0083.JPG

 

 

 

qui s'ouvrent sur l'étang ...

 

On découvre ainsi l'île de Thau, 

et les parcs à huîtres, devant Bouzigues :

 

 

2012 06152012mai0080

 

 

 

...ou, vers le Sud, qui s'ouvrent sur la mer !

La Grande Bleue !

 

 

 

 

sete-12-copie-2.JPG

 

 

 

      Je réalise seulement maintenant que,

lors de notre balade dans les chemins de ce parc,

nous n'avons pas rencontré un seul promeneur !

 

Une autre fois je vous parlerai de la ville de Sète elle-même,

très peuplée, hyperactive : quel contraste.


La "montagnette", au pied de laquelle cette ville s'est construite, 

et qui est comme un belvédère entre mer et étang,

est bien une petite montagne, aux pentes raides :

c'est en tout cas ce que pensent les cyclistes qui en tentent la montée ! 

 

 

 

C'est tout pour aujourd'hui.

 

Ciao ! 

 

***

 

Prochain article le 5 octobre.

 

***

Publié dans Sète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

annielamarmotte 17/10/2013 16:47


c'est que j'ai du retard moi.....

kasimir, dit pinson déplumé 17/10/2013 18:29



oh oui, je vois : 


8 comm de toi d'un seul coup.... je n'avais jamais eu ça


et nos puzzles ?


yenapu ?



L@urence 04/10/2013 22:04


comme il est agréable de se promener avec toi dans cette région avec toutes ces explications


un voyage de rêve !


bisous Kas et bon WE, tu ne me retrouveras que dés dimanche soir

kasimir, dit pinson déplumé 05/10/2013 20:49



bon WE por vous deux aussi : j'ai l'impression que le  vôtre va être chargé, et intense.


à dimanche soir donc.


bisous de pinson



erato 04/10/2013 21:30


Un reportage magnifique très intéressant , instructif , tu as dû te régaler pour le faire et le partager .


La promenade dans le parc doit être ressourçante et apporter beaucoup de plaisir. L'arrivée sur l'étang doit être superbe.


Merci pour tes belles photos qui concrétisent ton article.


J'aime beaucoup ta phrase " loin du bruit, sortir du présent pour s'immerger dans l'espace et le temps."


Belle soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 05/10/2013 20:47



oui je me régale en faisant ces articles :


c'est un moyen pour revivre mes balades et découvertes avec une grande intensité.


Nos soucis quotidiens tendent à nous bloquer dans un présent relativement étroit.


C'est une dilatation de l'esprit que de réaliser notre insertion dans un temps immense


et que les mouvements de la vie sont un peu comme ceux de la mer :


de vastes oscillations qui nous portent comme des grains de sables.


Bises, Andrée



lenez o vent 04/10/2013 21:22


plaisir le partage de la sereine promenade


bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 05/10/2013 20:41



 


                                       



Danielle 04/10/2013 14:27


Bonjour Pinson, je te remercie de cette longue réponse et je voudrais te dire que j'apprécie aussi que ton blog soit net, impeccable car tes articles le méritent, parce que tu te donnes assez de
mal pour qu'ils le soient ! Tu as la gentillesse et la modestie d'accepter les critiques (toujours gentilles) ou les corrections si tu préfères, et je trouve tout à fait normal de t'en faire
part, du plaisir aussi ! Mais pour créer un lieu de partage et d'amitié il est nécessaire que les persiflages, les moqueries n'y figurent pas, il est loin le temps de l'enfance et on ne peut
pas s'abriter derrière cet argument pour expliquer certaines phrases. J'ai consacré presque 40 ans de ma vie à l'Histoire de Sète, à son passé si passionnant, j'y suis profondément attachée
et apporter certaines précisions est parfois indispensable, surtout lorsque ces dernières sont symboliques pour les autochtones. En effet, l'importance de chiffres précis est une évidence ! Je
t'embrasse pinson, passe une bonne fin de journée. Danielle 

kasimir, dit pinson déplumé 04/10/2013 18:22



Combien suis-je heureux que tu penses cela de mon blog ! 


Mais ne crois pas que je me donne du mal pour faire mes articles :


c'est pour moi un plaisir sans pareil.


Ainsi ce que j'écris en ce moment me permet de revivre mes séjours chez toi


et c'est un vrai bonheur.


En fait, si ... je rencontre une difficulté majeure, mais j'en suis l'unique responsable :


c'est l'état catastrophique de mon stockage photographique : un foutoir intégral !


Il va bien me falloir tout cet hiver pour remettre tout ça en ordre.


Mais j'y arriverai : j'y suis décidé.





Y a-t-il sur mon blog des persiflages et des moqueries ?


Oui, cela est arrivé :


il y a eu, dans le passé, des commentaires dont le but malveillant était évident.


J'en ai été tellement surpris que j'ai mis du temps à réagir,


à trouver la bonne façon d'y répondre.


J'ai cru qu'en étant "gentil", tolérant, cela cesserait.


Le résultat a été opposé : c'était de pire en pire !


J'ai donc, à regret, " modéré  " les comm = éliminé ce qui me parraissait toxique.


L'effet a été radical :


les personnes qui ne voulaient que nuire se sont tues


puisqu'elles parlaient dans le vide.





Maintenant la situation est différente.


Chacun dit ce qui lui vient à l'esprit, exprime ce qu'il pense.


Moqueries ? 


Non, mais parfois envie de plaisanter, d'être léger, taquin même.


Pourquoi pas ?


Je crois que tu aimes toi même dire les choses telles que tu les penses


et c'est parfait ainsi.


Oui, le temps de l'enfance est loin


et c'est une chance, car nos enfances étaient marquées au fer par bien des peurs.


Maintenant nous sommes des adultes, 


et l'un de nos plus grand privilèges est notre liberté de parler, de nous exprimer.


J'aime que chacun de nous accède à cette liberté, sans peur, 


toi, moi, et chacun de nous. 


Exprimons-nous, expliquons-nous. 


Si tu te sens blessée, dis-le... O K .


Il n'y a pas de drame là dedans.


C'est ça, être amis.


Je t'embrasse Danielle.


Bonne soirée.



hélène 04/10/2013 11:47


Tu as tout à fait raison, ce lieu est trop protégé, difficile de voir l'intérieur de ces enclos pour privilégiés. Rassure-toi, je n'ai pas cette ambition, le fric, je n'en ai pas, et puis mes
amis, aujourd'hui disparus ont dû vendre cette propriété trop coûteuse. Mon studio d'Agde me suffisait...


L'urbanisme, les promoteurs immobiliers...


 sont actuellement les rois, heureusement les communes gardent une priorit& et des espaces sont protégés....


 


Et je regarde à nouveau tes photos....pleines de la douceur de ce pays.


 


BàK


 


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 04/10/2013 17:41



Oui Hélène, c'est un problème.


La ségrégation se fait par l'argent d'une façon très simple, automatique.


Le prix des terrains, des maisons et des taxes foncières montent tellement


que seuls les très très riches peuvent acheter quelque chose,


où même simplement se maintenir, dans certains lieux.


Ainsi tes amis ont dû vendre.


Même les autochtones sont menacés de ce qui équivaut à une expulsion par ce système pervers, quand bien même seraient-ils là
depuis des générations.


Apprécions d'avoir encore quelques secteurs accessibles, quelle chance !


Bise de K



flipperine 03/10/2013 23:45


une tres belle promenade

kasimir, dit pinson déplumé 04/10/2013 17:23



elle ne fait que commencer, Flipperine ! 



aln03 03/10/2013 22:48


Les voilà les Chevaliers de La lune:


http://www.youtube.com/watch?v=3thG8fwhUU8

kasimir, dit pinson déplumé 04/10/2013 17:22



zanquiou !


anisi donc je ne m'étais qu'à moitié trompé


mais c'était la valse qui était brune


comme les cheveux de la belle Gréco


je me demande si Simone, elle, ne va pas plutôt rêver aux chevaliers de la Rhune....


ah... les femmes ! 



aln03 03/10/2013 22:41


Tu as bien su nous décrire la beauté du Mont Saint Clair et des Pierres Blanches.Ce coin est une merveille.De très jolies photos.


Bizatoi


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 04/10/2013 17:10



merci !


bizatoua Nicole !



Danielle 03/10/2013 21:13


On ne te demande pas d'avoir honte pinson, simplement de corriger une petite erreur, mais tu dis toi même : un millimètre par an, ça représente donc quelques milliers d'années 5 mètres non ? Il
est normal que cela soit corrigé, sans ironie déplacée . Au moins, j'ose exprimer ma pensée ... c'est déjà pas mal de ne pas se cacher derrière une discrétion bien commode ! Bonne soirée à toi.
Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 04/10/2013 12:11



Bien sûr que non, Danielle, personne ne me demande d'avoir réellement honte !


Et je n'ai aucune honte à avoir fait cette erreur.


Evoquer une honte possible , ce qu'a fait Jackie, c'est évoquer le temps de l'enfance, où nous étions parfois victimes de
jugements péjoratifs, mais nous pouvons rire de ce temps, car il est révolu.


Nous sommes maintenant dans le temps béni de l'amitié.


Par contre j'apprécie hautement, comme un cadeau de très grande valeur, le fait d'être corrigé quand je fais des erreurs, qu'elles
soient géographiques, orthographiques, ou autres. 


Cest une preuve d'intérêt qui me touche, me fait chaud au coeur.


Il est rassurant pour moi de savoir que mes lecteurs me les signaleront.


c'est un peu comme si j'écrivais ces articles avec la collaboration de ceux qui me lisent


et me font l'immense cadeau de me dire qu'ils me lisent.





(tous mes lecteurs ne me font pas ce cadeau, même pas de temps en temps .....


pourquoi ? Par désintérêt ?....


Pourquoi ce mutisme butté ?


Cacherait-il une sorte d'hostilité ?


Mais c'est un autre sujet !) 





Je vais même te dire quelque chose, concernant le Mont St Clair, je ne savais plus avec certitude son altitude, et en avançant le
chiffre qui me venait à l'esprit, j'avais en filigrane dans ma tête l'idée apaisante que, si je me trompais, mon erreur serait corrigée.


C'est que tu as fait, et je t'en remercie, de même que j'apprécie que tu me signales mes fautes d'orthographe : j'aime que mon
texte soit net, et j'ai souvent des défaillances.


Alors toi, tu m'aides à ce qu'il le soit.


Quant à l'importance que les chiffres soient exacts, elle me paraît évidente. 


Oui , 5 mètres , ça représente 5 mille ans de croissance


(en très gros, pour se faire une idée).


Cela donnerait pour les Alpes l'âge de 5 millions d'années.


En fait il faut ajouter au moins un zéro de plus.


Mais il est important que nous nous rendions compte, au moins à peu près,


de la durée des temps géologiques !


Par comparaison, notre vie (par sa durée) ressemble plutôt à celle de ces petits insectes que nous appelons, avec une sorte de
mépris, " éphémères ". 


Sommes nous si différents d'eux ? 


Alors profitons, chère Danielle, de notre courte vie, pour admirer cette merveilleuse nature.


Et vivre entre nous dans la joie du partage et de l'amitié.


Mon grand espoir (rêve fou ?) c'est que mon blog soit un lieu de joie, de liberté, d'échange.


Je t'embrasse, chère Danielle.


 



hélène 03/10/2013 20:43


Tes photos sont belles...Souvenirs...souvenirs  car ce Mont St Clair, je l'ai  parcouru tant de fois, souvent invitée qq jours chez mes amis...là-haut dans une villa toute en
dénivellés . pour moi un petit paradis puisqu'il conjuguait les pierres du Causse et les plantes  du midi..mon amie avait un sens de paysagiste harmonieux..Mais lorsque nous descendions...la
côte, l'échappée sur la mer, si belle, me poursuit toujours.


 


Beau reportage et bise colorée d'une marchande de couleurs???


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 04/10/2013 11:33



Tes amis ont bien de la chance de posséder une villa toute en dénivellés sur les pentes du Mont St Clair, et toi bien de la chance
d'y avoir été invitée : tu en as gardé de très lumineux souvenirs. C'est bien.


Le problème de ces propriétés privées, c'est qu'elles ont annexé une partie considérable de ce Mont, en faisant des propriétés
personnelles, protégées derrière de hauts murs, et ainsi devenue interdites à tous. 


Vu le prix des terrains en cet endroit, cela équivaut à livrer cette zone à des gens très riches.


Et uniquement à eux.


C'est un peu triste pour ceux qui n'ont qu'un compte en banque léger.


Heureusement pour eux, il y a encore le Parc des Pierres blanches.


C'est pourquoi je me suis intéressé à lui.


Espérons qu'il demeurera le bien de tous ! 


Et que la mer, la côte, demeurera elle aussi accessible ....


Bise de pinson, qui vient seulement de découvrir cette région. 



Mari jo 03/10/2013 20:14


Bonsoir pinson déplumé,


Un article simple aujourd’hui, j’ai beaucoup aimé et je peux
commenter de suite.  


 


Ce parc porte un très joli nom et là, je me promènerai sans
cesse. D’ailleurs, en lisant ton article et en regardant les photographies, je dois avouer que j’étais sur ce chemin et que la ballade fut merveilleuse.


 


J’aime beaucoup les deux dernières photographies, notamment,
l’île de Thau avec ces maisons et le parc à huitres au loin (une belle prise de vue), et cette mer bleue. C’est superbe.


Comme, j’ai lu les commentaires avant d’écrire le mien, j’ai
vu que Danielle avait corrigé quelques petites erreurs et ça m’a permis de revenir sur la carte. J’aime les cartes, et celle-ci me plait beaucoup. Quant à la seconde, enfin c’est plutôt la
photographie avec les flèches, je la trouve très bien. Je comprends enfin, j’ai bien compris la description tant c’est bien clair. Ah ! mais tu sais, je ne suis pas futée…


Une très belle série de photographies. Je vais pouvoir aller
dormir avec de belles photographies dans ma caboche.


Bonne soirée et bise à toi pinson déplumé. 



 

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 20:42



je suis ravi d'avoir peuplé ta nuit d'images apaisantes


les photos ne sont pas toutes bénéficiaires d'un soleil dominateur


ainsi pour les photos des "Pierres Blanches '" :


le ciel était voilé, résultat il apparaît blanc, et c'est nettement plus tristounet.


Merci d'apprécier mes cartes :elles m'aident moi même à me répérer


je crois que pour apprendre  quoi que ce soit, j'ai souvent utilisé ce système :


faire un dessin, un schéma


je doit être un "visuel" !


Bise, Mari jo, et... déjà, bonne fin de semaine !



telos 03/10/2013 18:24


jolie la barque brune..

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 20:34



la barque brune ?


me revient une chanson :


" c'est la barque brune, les chevaliers de la lune...."


mais peut-être aussi que je délire, ça ne doit pas être ces paroles là !



Simone 03/10/2013 18:12


belle balade et des aperçus sympas sur l' étang ( il nous prend des envies d' huitres de Bouzigues) et sur la mer.
Thanks a lot Mr K

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 20:30



ah... les huîtres de Bouzigues...miam miam !


je n'ai tout de même pas mangé les coquilles


je les ai ramené : je vais faire avec des fabricolages !


zanqtouyouitouhébizatoi



Jackie 03/10/2013 16:01


Pinson une telle erreur est impardonnable... Tu devrais avoir honte !!!

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 20:23



Mais j'ai honte !!!


et je sens que je vais être recalé à mon exam !!!!!


Mais j'y songe...


les Alpes et les Pyrénées sont encore dans leur jeunesse et continuent de grandir.


Pour les Alpes, je suis sûr : j'ai mesuré : un millimètre par an.


Alors, si la plaque ibérique continue à pousser la plaque européenne,


il se pourrait que toute cette zone entre Pyrénées et Alpes monte encore


et qu'en particulier la Gardiole (et donc le Mont Saint Clair) prenne encore de la hauteur.


On va surveiller ça : dans mille ans, ça devrait faire un mètre de plus.


Tu paries ?



fan 03/10/2013 15:05


... j'dore ce parc des "pierres blanches" qui me rappel la garrigue au Luberon, évidemment. Merci pour cette prommenade!

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 15:14



Ah ah !


je t'imagine bien en ramassant queques unes


pour les sculpter et les peindre : tu leurs donnerais la parole.


Content de faire cette promenade avec toi.



Jackie 03/10/2013 12:45


Voila qui est clair, net et précis.


Merci Pinson.


Belle journée

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 15:10



J'ai toujours peur de faire des erreurs


j'en ai fait une grave !  La montagnette fait 180 mètres, et pas 175 !!!!


il est vrai que le chiffre ne dit rien


mais comme cette hauteur se dresse au bord même de la mer,


c'est bien plus impressionant.


Bon jeudi, Jackie.



Esclarmonde 03/10/2013 11:37


J'ai traversé Sète une fois il y a quinze ans à peu près. A l'époque (mais je ne sais pas si c'est toujours le cas), j'avais trouvé que c'était un authentique port avec des cargos et des
chalutiers, j'aime beaucoup ça et par contraste, je n'aime pas ces stations balnéaires qui laissent la place à la seule navigation de plaisance.


En plus, c'est la ville de Brassens donc je ne peux qu'avoir une opinion positive !


Mais je n'y ai pas séjourné malheureusement et ton article donne envie de le faire


Vivement la suite ! Bises et belle journée à toi

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 15:05



oui, c'est un véritable port


tu me donnes envie de parler du Môle : il abrite bien un petit port de plaisance


mais bien petit par rapport à toutes les autres activités maritimes.


Donc, O K, j'en parlerai : j'aime bien aller jusqu'au fond d'une enquête.


Bises pour toi, Esclarmonde, bon jeudi.



anne6329 03/10/2013 11:10


Bel exposé encore sur cette région où je suis allée il y a environ deux ans à l'occasion de la fête des bâteaux anciens qui se déroulait à Sete  ! Evidemment je suis montée sur le mont pour
y voir le panorama ... Mais j'avoue que je ne me suis pas posée toutes ces questions ! J'ai admiré tout simplement ... Ton article m'en apprend plus ! Il complète ainsi ma culture ! J'admire tes
recherches et merci pour ce partage plus qu'intéressant ! Gros bisous Kas !!! Je viens de me mettre à la peinture à l'huile ... je découvre la technique ! Je ferai partager sur mon blog mais
quand je ne sais pas  !!! En attendant des gros bisous Kas ! (je repars en Bretagne pour les travaux en cours ... Besoin de main d'oeuvre alors si ta gazelle veut bien t'y transporter ...
mon invitation tient toujours !) Je plaisante pour les travaux ... je te ferai découvrir ma presqu'île bien sûr !!!

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 14:38



Ainsi donc ta passion bien bretonne pour les bateaux t'a conduite à Sète...


c'est inattendu !


Qu'as tu vu sur le Mont ?


Sans doute la chapelle de la Salette (?) dont l'histoire  est intéressante


et l'allure bien curieuse


et à côté la table d'orientation : le point de vue est superbe.


Merci pour ton invitation... bien tentante...


Si je comprends bien tu te lances dans la peinture à l'huile


et de ce fait tu vas en Bretagne pour d'autres travaux de peinture !


C'était fatal, et tu vas pouvoir signer tes oeuvres.


gros bisous de pinson.



Danielle 03/10/2013 10:20


Bonjour Pinson, bravo pour cet article clair et précis, superbement illustré. Je me permettrais deux petites remarques : notre Mont Saint-Clair (180 mètres et non 175), je sais, je chipote pour 5
mètres, mais ce sont des détails qui comptent . Une petite erreur pour La Plagette également. La Plagette fait face à
la Pointe-Courte, c'est là où tu as dessiné la Station de Biologie Marine, ce magnifique bâtiment ancien où ont défilé tant de chercheurs. Cette anse que l'on voit sur la photo n'est que la
totalité de l'anse du Barrou, celle qu'on voit sur la photo suivante au lever du soleil. Pour accéder à la Plagette, la promenade en bord d'étang commence environ à ta flèche n° 6 et se prolonge
sur plus d'un kilomètre vers l'Est. J'aime beaucoup cette photo prise des Pierres Blanches et ces quelques maisons sur l'étang avec en fond les parcs à huitres (!). Joli mais un peu exposé aux
vents violents (comme aujourd'hui le Marin) mais protégé par la montagnette, par contre quand souffle le mistral, c'est une autre histoire ... Je t'embrasse pinson (ta carte est parfaite).
Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 03/10/2013 10:33



ah... je me doutais bien que quelque chose clochait...


en fait quand je donne ces explications, c'est d'abord à moi que je les donne :


j'essaie de classer et clarifier ce que je crois savoir


et franchement ce n'est pas facile de se repérer, de ne pas tout mélanger.


C'est pourquoi je multiplie les précisions.


180 mètres ? Mais c'est énorme....


toutes mes excuses !


Tu me rassures pour la carte, merci.


Bon jeudi, et gros bisous de pinson.