- The Daffodils ... 2 : je me promenais, seul... -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

   

 

 

Je me promenais

seul

comme un nuage

.....

 

 

 

 

 

daffo-1-nuage.jpg

 

 

 

 

I WANDER'D lonely as a cloud

That floats on high o'er vales and hills
.....

 

 

 

I WANDER'D  

 

 

 

je (me) promenais

 du verbe : to wander

 qui signifie : se promener au hasard,  errer,

 et même s'égarer, s'écarter des sentiers balisés.

 

 Ce verbe évoque un état d'esprit distrait,

 une attention un peu flottante au monde qui nous entoure.

C'est la démarche d'un nomade rêveur,

pas d'un géologue qui cherche du pétrole !!!!!!



Ce n'est pas non plus l'état d'esprit du joggeur

qui s'oblige à sortir pour entretenir ses muscles

(to go out for a walk)

et doit faire un certain nombre de kilomètres

 

et pas plus celui de la mémé qui doit faire pisser Médor

(to walk a dog).



Ce verbe me fait penser au conseil que Pythagore donnait il y a 2600 ans :

 

"Délaisse les grandes routes,

prends les  sentiers !"

 

 

 

I WANDER'D lonely as a cloud

That floats on high o'er vales and hills,

  

 

 

 

 lonely as a cloud

 

 

 

 lonely

 

vient  de alone = seul

 

peut-être de "one" = un

qu'en pensent les linguistes ?

 

lonely ajoute quelque chose au simple fait matériel d'être seul

le mot insiste sur l'importance psychologique de la solitude

d'un isolement de l'être, qui n'est pas que fortuit.

 

 

 

lonely as a cloud

That floats on high o'er vales and hills,

 

 

 

 se comparer à un nuage (a cloud)

 qui flotte (to float), solitaire,

 haut (on high ) dans le ciel,

et passe bien au-dessus (over, abrégé ici en o'er)

au-dessus des vallées (vales)

(vale est-il la forme poétique de valley ???)

et des collines (hills),

lequel d'entre nous n'a pas ressenti que ça allait de soi ?

 

 

 

 

Bon, Marmotte , est-ce que tu suis ?

 

Est-ce que je continue ?

 

 

 

.

Publié dans poèmes

Commenter cet article

Mari jo 15/04/2012 16:46


Bonjour pinson déplumé,

Alors là, je suis -du verbe être- ce nuage. Le ciel et ce qui l'habite est mon rêve. Un magnifique dessin et le texte est une grande bouffée de plaisir, de bonheur et de rêves. Mais qui sait un
jour, je ferai peut-être partie de cet univers que j'aime tant et je volerai ou parcourerai le ciel comme ton nuage sur le dessin, libre, sans rien; rien que mon corps. Hum! j'aime rêver...

Mes photographies en ce moment ce ne sont que des nuages. ILs sont beaux, gris, noirs, blancs avec parfois le tour éclairé de lumière bien jaune et très épais. Comme ils sont beaux! Je sors
du monde quand il s'agit de nuages et quelle Liberté!

Une belle leçon d'anglais en même temps. Dommage que ma mémoire soit devenue lente.

Bon dimanche et bise à toi pinson déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 20:44



le bonheur, c'est peut-être ce que que nous ressentons quand soudain nous nous sentons tellement un avec le nuage,


avec une petite fleur qui se balance,


avec tout l'univers.


Nous sommes comme étendu au delà de nous même.


Pas enfermés en nous mêmes.


N'est-ce pas aussi ce qui est ressenti dans l'amour ?


Bisous, Mari JO, et très bonne semaine.



erato:0059: 14/04/2012 16:14


Je ne comprends pas pourquoi tu désosses le poème .Les mots sont très significatifs .W. Wordsworth était un homme tourmenté à la vie très difficile et la poésie était son paradis , ses rêves.
Voilà pourquoi elle est belle , c'est un exutoire à la réalité.


Ton nuage s'est sali en se frottant aux montagnes!


Bon après midi Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 11:34



Pourquoi ?


Un peu comme quand je mastique un morceaus de pain.


Un début de digestion des amidons se produit


peu à peu la douceur des sucres qui se forment enchante ma bouche.


Je ne pratique pas assez couramment l'anglais pour ne pas avor à passer par cette étape préparatoire.


Bon dimanche amie Andrée.



réjane 14/04/2012 00:11


zut et zut, d'habitude mon ordi traduit l'anglais...


bien jolie méthode que d'apprendre par le biais d'un poème...


se promener est synonyme de liberté, je ne me trompais pas les nuages sont libres... c'est le vent qui les porte, ainsi ils peuvent à loisir voir les contrées qu'ils traversent...


ici, la solitude n'est pas synonyme de tristesse, et donne à ce mot un sens différent duquel il est habituellement  utilisé... j'aime bien, c'est beau...


merci kasimir


bisous et bon WE

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 10:46



ne traduis pas l'anglais :


laisse le t'imprégner


comme tu le fais pour le parfum d'une rose.


Rejoins-le dans son génie particulier.


Il ne menace en rien notre langue,


pas plus que le parfum du jasmin ne menace celui du lilas


ou celui de la jacinthe.


Bisou, Réjane.



sittelle 13/04/2012 22:48


J'irai demain fouiner dans mon dico d'étymologie anglaise; j'ai l'impression de réentendre mon prof d'anglais, en 1° je crois bien, je n'avais jamais oublié ce cours ! et pourtant...ils étaient
beaucoup moins sympathiques que les profs d'espagnol ou latin ! bonne soirée, merci kasimir

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 10:33



la sympathie qu'inspire un prof


c'est un catalyseur indispensable pour que l'apprentissage se déroule dans la joie, la joie d'apprendre.



annielamarmotte 13/04/2012 12:08


oui oui oui  


(traduction de mon message précédent hihihi)

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 21:22



waou !!!


tu fais des progrès rapide


tu as bien mérité de te reposer ce WE



fan 13/04/2012 11:09


... j'approuve ce que dit Florian, la télé comme ARTE nous propose souvent des perles...


ton nuage est sublime... see you soon and big kiss ou Kuss (allemand) :-)

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 21:21



ich kusse dich


j'espère que je ne dis pas une horreur....


en tout cas, rien à voir avec le couscoussss !



Sounick 13/04/2012 09:40


Yes continues ! Moi je te suis ... Kiss

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 21:15



ouf... je me sens moins seul


c'est paradoxal : le poème exalte la solitude !!!!! 



Florentin 13/04/2012 09:22


C'est comme ça que je conçois les leçons d'Anglais ! PS : Tu n'as donc pas de télé ? Tu te prives d'un moyen de connaissances assez extraordinaire. Même s'il est de bon ton de la
dénigrer. Bien sûr, c'est incontestable, elle déverse des tonnes de conneries. Mais, elle est aussi source de richesses. On y trouve parfois même de véritables pépites. Mais, il faut se donner la
peine de chercher. Bon week-end. Florentin.

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 21:14



oh je ne dénigre pas la télé


simplement je dis que je ne la regarde pas


n'ayant que 24 h dans mes journées


hélas, c'est vrai !


je suis un peu inculte.. trop tard pour changer !



hélène 13/04/2012 09:21


Oh continuons à nous promener, là haut avec les nuages, survolons nos problèmes quotidiens en admirant la beauté de la nature, bercé par un doux zéphyr, l'âme l'égère..légère....et pourtant ce
n'est qu'un rêve.....


 


Comme le cerf volant nous revenons sur terre, parfois brisés....


 


Belle journée de la joie...


hélène

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 21:11



je sais, c'est difficile


le but du jeu (si l'on peut dire !)


c'est qu'il n'en soit plus ainsi


je veux dire en séparant complètement le rêve


où l'on flotterait confortablement, mais en dehors de toute réalité


et la vie concrète, avec ses emmerdes, et ses drames.


La dimension... on pourrait dire éternelle de nos vies,elle est présente à tous les instants


ce monde qui nous paraît si merveilleux mais difficile d'accès...


il est bien là en permanence


de même que les étoiles continuent d'exister même si nous ne les voyons pas


le but du jeu (de notre maturation) est d'avoir un acces bien plus assuré à ce monde...


qui est en fait le monde réel


bien plus réel que celui de nos difficultés quotidiennes.


Le monde de la beauté, c'est LE monde !



Jackie 13/04/2012 09:20


Ton nuage ressemble à un aéronef...Il file à vive allure...


Belle journée

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 21:03



 


c'est un poètonef !



Esclarmonde 13/04/2012 08:55


oh yes absolutely ! Ton anglais semble très bon quand-même !


Vale est probablement plus poétique que "valley" et est aussi utilisé dans les noms de lieu, je sais qu'ils sont assez nombreux au Pays de Galles où j'ai séjourné (par exemple "Ebbu Vale" ou
"Vale of Glamorgan") mais il y a un mot encore plus littéraire : "dale" (mot germanique à rapprocher de l'allemant "tal"...)


et si tu aimes le thème de l'errance et des promenades, le nez au vent, je te conseille le petit livre "de la marche" de Henry David Thoreau, théoricien américain de la désobéissance civile. Have
a nice day !

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 09:35



je note, je note 


merci de ces précisions  (vale, dale, tal...)


et cette délicieuse formule : have a nice day !


à elle seule elle est déjà un bonheur


alors toi aussi : have a nice day !



gazou 13/04/2012 08:54


Tu tiens vraiment à nous le faire apprécier ce poème et tu as raison...


Je voudrais bien être un nuage ce matin, chargé de pluie ou non , vagabondant sans souci de rien...mais j'ai un gros rhûme qui m'alourdit et je me traîne un peu, c'est mon petit fils qui est venu
avec et me l'a gentiment  passé...Lui, il va mieux maintenant


bonne journée Kasi!

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 09:30



les petits enfants ont toujours des cadeaux à faire


même si c'est pas la fête de mères


r'file le cadeau à une amie


ou pourquoi pas à ton mari !



Quichottine 13/04/2012 08:25


Tu peux continuer...


J'aime bien mon nuage à moi aussi. :)


Bonne journée, Kasimir.

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 09:25



alors voguons voguons


sur les vallées et sur les monts



annielamarmotte 13/04/2012 06:31


yes yes yes     

kasimir, dit pinson déplumé 13/04/2012 09:14



O K !


alors on continue !!!