- The Daffodils ... 3 : - Une foule de jonquilles dansant dans la brise -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

Wordsworth écrivait ce texte il y 208 ans.

Plus de deux siècles.  

Vous réalisez....

 

Mais c'était hier.

C'est ce matin !

Ses lignes ont la fraîcheur d'une fleur printanière qui vient d'éclore.

 

 

 

 

 

I WANDER'D lonely as a cloud

That floats on high o'er vales and hills, 

 

  

When all at once I saw a crowd,

 

A host, of golden daffodils

  

Beside the lake, beneath the trees,

 

               Fluttering and dancing in the breeze.

 

 

  

  

 

When               all at once              I saw                    a crowd

 

quand               tout à coup             je vis                  une foule

                      one  = un                to see=voir           to crowd    =

                    once =  une fois        verbe irrégulier     s'assembler

  

  

 

 

A host,                                   of golden                       daffodils

 

  

 

un immense attroupement      de dorées                      jonquilles    

 

 



 

 

Beside            the lake,                         beneath              the trees,

 

               à côté          du lac                        sous             les arbres

 

 

 

              Fluttering                          and dancing                          in the breeze.

 

 

 

 flottant                         et dansant                           dans la brise 

 

 

 

 

 

Bon, allez, c'est assez pour aujourd'hui.

 

Courage, Marmotte !

 

 

 

                          

 

 

 

                             daffo-2-crowd.jpg

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans poèmes

Commenter cet article

annielamarmotte 16/04/2012 16:13


en plus du texte qui est superbe , de ta très aimable traduction .... l'image est splendide.... merci !!!!

kasimir, dit pinson déplumé 16/04/2012 19:23



merci Marmotte


tu me fais très plaisir



Mari jo 15/04/2012 16:51


Bon et bien me voilà comme ces magnifiques Joncquilles, je me vois me balançant et dansant dans la brise. Et oui, j'aime aussi être dans le vent. Quatre petites lignes, uoi mais elles me
transportent une fois de plus...Quel plaisir!

Bise à toi pinson déplumé et bon après-midi.

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 20:47



C'est ça :


être "transporté" !!!!


le sens direct du mot  (pour le nuage)


le sens symbolique pour nous (qui regardons le nuage)


bonne semaine dans ton beau domaine



erato:0059: 14/04/2012 16:17


J'aime beaucoup l'image des jonquilles se balançant dans le vent.Ton dessin est une palette de couleurs, magnifique.Bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 18:02



en revenant tout à l'heure, je n'ai pas vu de jonquilles,


mais de vastes étendues de fleurs de pissenlit,


d'autres plus modestes de pâquerettes, ou de cardamines,


ou encore des collines presque entièrement revêtues de l'or des colzas....


le monde végétal a une façon bien à lui de célébrer le printemps.


Biz, Andrées.



gazou 14/04/2012 14:48


Plus je lis ce poème et plus il me plaît, ton dessin aussi me plaît beaucoup avec ses couleurs vives pleines de vie

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 11:12



Plus je lis, plus....


oui, c'est bien ce qui se passe.


Les difficultés initiales, bien réelles, s'estompent, s'éloignent, sont finlement tout à fait oubliées


et la nécessité de "traduire" cesse


on est baigné alors dans le texte d'origine


c'est alors que nait ce plaisir incomparable.


Bon dimanche Gazou.



Jackie 14/04/2012 11:09


J'aime " flottant et dansant dans la brise".


Ta peinture déborde de vie.


merci Pinson


bises

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 11:07



Quand on perçoit cela, même si c'est confusément,


on se met au diapason de la nature:


les nuages sont portés par l'air chaud et transportés par le vent


les vagues palpitent de vie, l'océan respire au rythme de sa houle,


les fleurs montent vers le ciel en une perpétuelle ovation,


comme une symphonie faite de couleurs et de parfums...


oui c'est ça : autour de nous la nature déborde de vie,


maintenant que le gel s'en est allé.


Bon dimanche Jackie.



Esclarmonde 14/04/2012 10:46


Au fond ce sont des mots tous simples dans cette poésie parlant de choses toutes simples aussi, c'est ce qui est de plus précieux... Très beau dessin plein de belles couleurs vives ! Bises et
très bon week-end

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 10:59



sous les pavés la plage


sous les choses les plus ordinaires... le miracle de t'extraordinaire


comme une visage fragile derrière un masque à Venise


l'habitude nous trompe en banalisant nos jours :


en fait nous sommes en permanece dans un océan de mystère.


Bon WE, amie


Bisous



hélène 14/04/2012 09:35


 


Leçon d'anglais....trés colorée...vers joyeux....dessin évocateur......


Que demander de plus? Si; il manque de la musique....


Je te félicite de ton lever à l'aube afin de nous distraire.


 


Bisous au Pinson coloré...


 


hélène


 


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 10:53



oui, la zique, je sais pas faire


mais ferme les yeux, et tu vas l'entendre, j'en suis sûr


c'est ce que je fais, et aussitôt j'entends la mer respirer


pour le lever... ne te fie pas à l'heure de publication : elle est fantaisiste,


car je puis l'avoir envoyé la veille à 14 h !


bon dim



telos 14/04/2012 08:02


dessin coloré.j'aime la vie qui éclate

kasimir, dit pinson déplumé 15/04/2012 10:48



youpiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!