un conte sur le choix amoureux : la princesse Elisa -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

                     il était une fois

                     une belle princesse 

                     qui s'appelait Elisa.

 

                    Elle voulait se marier

                    ya pas de mal à ça !  

 

                    Mais elle ne le voulait

                    qu'à une condition :

 

  L'homme qu'elle choisirait pour mari devait réussir une épreuve.

  Elle lui accordait trois jours pour se cacher.

  Il pouvait se cacher où il voulait.

  Dans le ciel, la mer, ou la terre.

  Ensuite elle aurait trois jours pour le chercher.

  Si elle ne parvenait pas à le trouver,

  alors elle accepterait de devenir sa femme.

 

****************************

 

  Un premier homme est venu voir la princesse.

  En venant vers le palais, il a trouvé un aigle.

  Il était pris dans un piège.

  Il l'a libéré, et l'aigle lui a dit :

  - Si tu as besoin de moi, un jour, je t'aiderai.

 

  Puis l'homme est allé se présenter à la princesse.

  La princesse lui a expliqué l'épreuve qu'il devait réussir.

  Elle lui a dt :

  - Tâchez de bien vous cacher !

 

   L'homme est parti, perplexe.

   Se demandant où il allait pouvoir se cacher.

   Et voici que, sur son chemin, il a rencontré un aigle.

   Il lui a expliqué son embarras.

   L'aigle lui a dit :

   - Et bien, tu vas monter sur moi,

   bien t'attacher à une de mes plumes

   et je vais monter si haut dans les airs

   que la princesse ne pourra pas te trouver !

 

   Et c'est ce qu'ils ont fait.

 

 

                          elisa-1.jpg

 

 

 

Le troisième jour, la princesse Elisa est partie à sa recherche.

Se tournant vers la mer, elle a crié :

- Mer, rends-moi le !

Mais la mer n'a pas répondu.

Se tournant vers la terre, elle a crié :

- Terre, rends-moi le !

La terre n'a rien répondu.

Se tournant vers le ciel, elle a crié :

- Ciel, rends -moi le !

A ce moment là, l'aigle a été obligé de descendre,

absolument obligé : il n'a pas pu résister,

et l'homme est apparu devant la princesse.

 

Alors elle lui a dit :

- Je ne puis me marier avec -toi,

   car je suis plus forte que toi !

 

 

****************************************

 

 

Un autre homme est venu se présenter.

En venant, il a trouvé un poisson.

Il était hors de l'eau, et allait mourir. 

 

 

 

 

elisa-2.jpg

 

 

Il l'a pris, et l'a remis à l'eau.

Le poisson lui a dit :

- Si tu as besoin de moi, un jour, je t'aiderai.

 

Ensuite l'homme est allé se présenter à la princesse.

Elle lui a expliqué l'épreuve, comme pour le premier,

et lui a dit :

- Tâchez de bien vous cacher !

 

L'homme est parti

se demandant quelle cachette il pourrait bien trouver.

Il est passé là où il avait sauvé le poisson.

Le poisson est sorti de l'eau

et l'homme lui a expliqué qu'il devait se cacher.

Le poisson lui a dit :

- Tu vas descendre avec moi

et je t'emmènerai si bas au fond de la mer

que la belle princesse ne te trouvera pas.

 

Et c'est ce qu'ils ont fait.

 

 

***********************************

 

 

Au bout de trois jours, la princesse Elisa s'est mise à le chercher.

Et elle a appelé :

- Ciel, rends-moi le !..... Pas de réponse.

- Terre, rends-moi le !... Pas de réponse.

- Mer, rends-moi le !

 

Alors le poisson a été obligé, absolument obligé

de remonter à la surface, et il a bien fallu qu'il se présente,

avec l'homme, devant la princesse,

laquelle a dit à l'homme :

 

- Je ne puis me marier avec toi

   car je suis plus forte que toi !

 

 

***************************

 

 

Alors un troisième homme s'est présenté.

 

En venant, il avait aperçu une fourmi qui se noyait.

Il avait dit :

- Oh ! La pauvre petite bête !

Il l'avait prise et replacée sur sa fourmilière.  

 

 

 

elisa-3.jpg

 

 

 

 

 

Puis il s'était présenté à la princesse,

lui disant qu'il voulait se marier avec elle.

Et, elle, lui avait dit :

- Je ne me marierai avec toi

que si je ne parviens pas à te trouver

ni dans le ciel, ni dans la mer, ni sur la terre !

Et elle lui a donné trois jours pour se cacher.

 

L'homme a marché dans la campagne,

ne sachant pas ce qu'il allait faire.

Et, par hasard, il a rencontré la fourmi.

La fourmi lui a demandé

- Que cherches-tu ?

Il lui  a expliqué qu'il devait se cacher

mais ne savait pas comment faire.

Elle lui a dit :

- Prends-moi dans ta main,

et tu deviendras une petite fourmi comme moi.

Alors tu grimperas dans la jarretière de la princesse

et elle ne te trouvera pas !

 

Et c'est ce qu'il a fait !

 

 

*******************************

 

 

Trois jours ont passé.

La princesse s'est mise à le chercher.

Elle a ordonné au ciel, à la mer, à la terre, de le lui rendre.

Aucune réponse. 

 

 - Celui là, il s'est joliment caché ! 

 

Pendant trois jours, elle a cherché. 

Elle ne l'a trouvé nulle part.  

 

Quand les trois jours ont été écoulés,

l'homme est descendu de la jarretière.

Alors elle lui a dit :

 

 

 

                            elisa-4.jpg

 

- Puisque tu as su si bien te cacher,

  je vais t'épouser.

 

 

 

 

Publié dans conte

Commenter cet article

VIENS CZ DANINOUNE 29/07/2010 17:28



Tu me demandes :


Dis, Dany, pourquoi tu ris ?


 Aujourd'hui, je ris de bonheur....


Merci pour tout et ENORME Bisou (lol)



kasimir, dit pinson déplumé 29/07/2010 21:25



Tu ris de bonheur ?


Enfin quelqu'un d'heureux en ce monde.


Alors je te suis, et ris avec toi.


 



VIENS CZ DANINOUNE 26/07/2010 17:48



... un éléphant? (mdr)


Bisous



kasimir, dit pinson déplumé 28/07/2010 10:18



 


Dis, Dany, pourquoi tu ris ?



douceurs 24/07/2010 21:23



Encore un merveilleux texte ; trouver son âme soeur c'est l'idéal...


A bientôt


Monique



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 00:23



Bonsoir Monique


Oui, à bientôt.



lenez o vent 24/07/2010 17:45



futé ce conte


 bisous pinson



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 00:25



Comme le bison....


Bisons-nous !



sandrasbz 24/07/2010 06:37



Bonjour Kasimir,


 


Voilà un conte qui me laisse perplexe.... Cette princesse qui n'est pas n'importe (elle commande la mer, le ciel, la terre : rien que ça !) qui éprouve le besoin de trouver un mari capable de lui
tenir tête, à moins que ce ne soit un mari doté de son libre arbitre qu'elle souhaite épouser.... Je vais aller lire les autres articles pour bien comprendre ses motivations ! 


 


Gros bisous et bonne journée,


 


Sandra



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 22:49



En effet elle est bizarre :


en  inversant les lettres de son nom, ça fait asile...



VIENS CZ DANINOUNE 23/07/2010 20:54



Mais qu'est-ce donc qu'un ange sans G?


Petit bisou du soir, bonsoir..............;;



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 22:46



 


un animal avec des grandes oreilles, mon enfant !



mima 23/07/2010 06:45



Oui mais là, ça fait mal, kasimir, ... parce que celui que tu évoques me manque cruellement.



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 11:05



 


Regarde bien s'il ne se cache pas dans ta jarretière !



cagou 23/07/2010 01:25



je viens de graines d'espérance!


c'est trés dur de percer ...


la solidarité c'est seulement un joli MOTS....


bisous tendrement pinson



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 10:56



Cela peut n'être que des mots


Cela peut être une réalité.


Bisou Cagou.



cagou 23/07/2010 01:21



il a qu'oi ton ptit oiseau??????????????????



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 10:54



Il dit plus rien !


Depuis le conte de l'oiseleur, il est muet ! ! !



Ptitsa* 23/07/2010 00:27



Tu as à peu près toutes les infos nécessaires ici :


http://graines-d-esperance.over-blog.com/article-christina-2-49713193.html


Si tu cliques sur les liens (mots en couleur) de cet article, tu trouveras :


- un autre article qui raconte ce qui lui est arrivé en détail


-et un message d'elle en remerciement au soutien reçu des blogueurs, où elle explique comment on peut l'aider "concrètement". Je sais que depuis, elle a réussi à faire bouger un peu les
choses du côté de l'assurance et à se procurer un four, donc à travailler un minimum, quoiqu'à tâtons puisqu'elle doit tout réapprendre pour maîtriser ce nouvel outil; elle va mieux, physiquement
et moralement.


Mais à ce qu'elle m'avait dit, la meilleure façon de l'aider n'était pas un soutien d'ordre matériel mais plutôt de ne pas laisser retomber la grande vague de solidarité et de chaleur humaine que
son sinistre avait suscitée... C'est pour ça que le message de soutien reste à demeure chez moi depuis la date de l'accident. Pour que les gens n'oublient pas, pour que cette belle sympathie ne
soit pas qu'un feu de paille...



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 10:30



Christina, je t'embrasse !


Dès que j'ai une minute, je viens te voir sur ton blog.


 



cagou 22/07/2010 18:48



ils sont suberbent tes oiseaux!


tous comme toi ....


bisous pinson



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 01:19



on m'a toujours dit que j'étais un drôle d'oiseau


et ma maman  me disait : cache ton oiseau !


mais c'est d'autre chose qu'elle parlait


avait-elle peur qu'il s'envole ?



Lina Carmen 22/07/2010 18:39



bonsoir Kasimir ! Voici un conte très charmant ! Morale de l'histoire, n'hésitons pas à sauver quelques fourmis, on pourrait avoir de jolies surprises !


Bonne soirée.


Lina



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 01:09



et comment reconnait-on que ce sont des fourmis ?


en écoutant leurs chants :


elles cro-ondent.


et oui, les fourmis croondent, tout le monde sait ça.



VIENS CZ DANINOUNE 22/07/2010 18:38



Bonjour K!


Alors là, moi je suis scothcée par ce conte... Je suis arrivée à la fin, et j'attendais la suite....


Mais je te fais confiance, tu vas me trouver une réponse (lol)


Gros biosus "petit ange"!



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 01:01



 


La suite ? : et ils eurent beaucoup de petites foumis !


Quant à moi, je ne suis hélas qu'un ange sans G



mima 22/07/2010 18:32



bonsoir kasimir,


Alors juste quelques idées en vrac...


Le désir de mariage de la princesse, serait son désir de s'harmoniser avec le pôle masculin de sa personnalité, le masculin en elle.


Je me demande si les trois prétendants ne sont pas d'ailleurs un seul et même aspect de ce masculin ? Le premier est en relation avec l'aigle, animal solaire par excellence qui nous parle du
domaine de l'esprit (ne dis-t-on pas planer dans les hautes sphères ?) 


Le 2ème voyage avec le poisson, jusqu'au plus profond de l'océan, qui peut représenter la source originelle de tout, et l'inconscient collectif.


Et le 3ème, qui s'est fait tout petit, se loge dans la jarretière de la princesse. La jarretière se place sur la cuisse, et je crois bien que c'est au symbolisme de cette partie du corps qu'il
faut la rattacher. La cuisse peut bien sûr être rapportée à la sexualité (avoir la cuisse légère), mais elle est aussi souvent comparée à un pilier, symbole de force et d'élévation. Elle est
également la matrice où s'opère de nouvelles gestations ( Dionysos est bien né de la cuisse de Jupiter !)


Je ne peux aller plus loin...


bisous kasimir 



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 00:56



Je t'écoute avec le respect qu'un élève doit à son maître.


Je vois que tu en as eu un excellent


et que tu as gardé vivant en toi son enseignement.


C'était...il n'y a pas si longtemps ......



nono 22/07/2010 18:01



Bonjour Kasimir,


Pauvre petite fournie trois jours dans une jarretière !!!!!!!!!!!!


Aplus Cher Pinson.


Nono



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 00:23



oh bin dis donc...


c'est un point stratégique, non ?



Ptitsa* 22/07/2010 17:28



Christina est une artiste céramiste qui a tout perdu ou presque (une partie de sa maison, mais surtout son atelier et tout son matériel, toutes ses oeuvres) dans un incendie en décembre dernier.
Tu ne peux pas laisser de commentaire sous cet article mais tu peux cliquer sous les deux liens sous l'image : le rose pour aller lui écrire directement chez elle, le turquoise pour avoir des
détails sur le "sinistre" et les raisons pour lesquelles je la soutines moi-même.


Dis moi si tu n'y arrives pas, je t'enverrai les liens directs. J'ai passé presque toute mon après-midi chez toi finalement, que du bonheur. Là je suis de préparation de goûter, je te laisse !
Mais tu auras de mes nouvelles ailleurs.



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 00:16



Alors... je ne perds rien pour attendre !


Je vais essayer de retrouver la trace de ta copine


en attendant , et à l'occasion, dis lui que je suis de tout coeur avec elle.


Comment crois-tu qu'on peut l'aider ?



jacotte 22/07/2010 16:07



Bonjour KASIMIR quelle  joile histoire  tu as le don pour nous les raconter,.J'espère que tu va nous en faire découvrir de belles


Je te souhaite plein de bonne chose je t'embrasse


Jacottele



kasimir, dit pinson déplumé 23/07/2010 00:05



Oui Jacotte !


Rien que pour toi, je pourrais en raconter plein


et tu sais pourquoi, et qui les entendra.....



ALN 22/07/2010 15:57



Très joli ce conte.....Tes dessins super!


Mais le mec -fourmi planqué dans la jarretière me fait direaujourd'hui; "Les filles, pas de jarretiéres, sinon on vous mettra des puces-espions pour savoir tout ce que vous dîtes , tout ce que
vous faîtes!"


J'adore l'aigle avec le chapeau qui s'envole.


Bravo Kas et gros bisous



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 16:11



ah.... la puce, c'est la taille en dessous


et c'est réservé aux...non, j'ose pas dire !



Djemaa Pascal 22/07/2010 13:09



Merci de votre message. Ce premier livre sur le soldat allemand ne se trouve pas dans le commerce ! Je gère moi-même la vente de cet ouvrage. Contactez-moi si vous le voulez : 06 24 82 61 74.
Bonne journée. Pascal.



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 15:45



Merci amie.


Je vais vous envoyer un mail.



Nadine 22/07/2010 12:33



Bonjour cher Ami Kasimir. Nadine pense très fort à toi et espère que tu fais attention à toi. Que tu prends le temps de te reposer. Elle te transmets mille bisous. Amitié.
Nadine & Jean-Marie



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 15:43



je vais me faire des crêpes !


dis le à Nadine : je vais manger comme elle ! ! !



eMmA 22/07/2010 10:43



J'avais mis des guillemets à "morale" (je ne parle pas de Morale, beurk)...


Bien contente que le Maître Gainsbourg et son Elisa t'ait plu.


Oui, bien sûr, rien d'autre que l'Amour....


Bisoudoux d'eMmA



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 15:54



je n'en doutais pas !


j'aime beaucoup G : il avait une véritable inspiration !


échanges de bisous



Ptitsa* 22/07/2010 08:58



Comment ça, "quel souci les femmes" ?! tu as vu le nombre de celles qui passent sur ce blog ? tu es maso Pinson ou quoi ??



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 16:04



Maso ? Non, je blague !


Je sais bien que les femmes sont meilleures que nous


elles sont toute la grâce de la vie.


Elles sont la respiration de nos coeurs.


Purquoi soutenir Christina ?  Je n'arrive pas à te mettre un comm.



helene 22/07/2010 01:36



On cherche bien loin parfois ce qui est si près de nous, comme pour le bonheur on le cherche chez les autres alors qu'il est bien caché en nous!


Merci Kasimir pour ce conte qui me parle!


Bisous, helene


 


 



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 12:13



Sais-tu ce que nous sommes, Hélène ?


Des funambules : nous marchons sur un fil, qui s'appelle l'amour.


Autour, le vide.


J'écris cela encore choqué par ce que tu as écrit sur ton bog,


en décrivant cette mise à mort, qui est une pure barbarie.


Bisou tremblant.


 



Jackie 21/07/2010 19:10



Nous cherchons quelques fois bien loin ce que nous avons à portée de main . Nous ne savons pas voir les richesses de nos proches, ni même celles que nous portons en nous...et qui ne demandent
qu'à éclore...


Bisous Pinson


Jackie


 



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 11:52



Ce conte loufoque


est inscrit sur la porte d'un mystère


comme une combinaison secrète


bisou Jackie



Aziyadé 21/07/2010 17:24



Je me demande si j'ai choisi le bon conte finalement Kasimir, car il me déconcerte aussi..le rapport entre cette pimbèche de princesse et ce garçon pas très
viril et indécent qui se fait aider en plus par une fourmi. Un drôle de couple, faudra pas me garder des petits !


Hormis la conclusion plus poétique de se dire qu'on va souvent chercher au loin, ce qui se trouve au plus près de nous, voire même en nous !
?


Je ne vois pas mais je sais que notre cher Kas, doit bien rigoler à lire tous ces Comms. puisqu'il va encore nous sortir de son chapeau, une explication
logique et morale à l'histoire ;-)  [fait vite je pars bientôt]


Bon pour moi le plus important c'est que mon petit pinson soit remonter dans son arbre pour nous siffler une nouvelle mélodie. Merci l'ami et gros
bisous


Chantal



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 11:44



pas morale mon explication, mais mystique !


je vais essayer...


bon , je te mettrai l'histoire du cheval pour la rentrée !


bisous , et bon voyage vers l'Orient : que tous les dieux et déesses te protègent.


Moi, je te bise.



Andrée 21/07/2010 15:49



Je suis déconcertée par ce conte . Pourquoi cette princesse demande-t-elle cette épreuve ? Elle donne l'impression d'être froide et calculatrice , on ne resent pas d'amour .Pourquoi les hommes
n'ont-ils posés aucune question ? et se sont " pliés" aux exigences de la princesse .Elle commande aux éléments , une femme forte mais peut être seule . Les hommes , eux , ont eu besoin d'aide
pour réaliser cette épreuve. Et si le dernier a reussi c'est grâce à la petite fourmi qui l'a bien conseillé . Donc , seul , il n'est rien!!!! Pourquoi s'est-il caché dans la jarretière , alors
qu'il y avait d'autres endroits possibles ? Sera-t-elle " heureuse" avec un homme qui a besoin d'un autre pour prendre des décisions? A-t-elle besoin d'un tel homme pour être valorisée? Que de
pourquoi , pourras-tu me répondre? Donc , la morale est peut-être celle-ci " on a souvent besoin d'un plus petit que soi" !!!!  Leibniz disait " il n'y a pas moyen de contenter ceux qui
veulent savoir le pourquoi des pourquoi "  .........Tes dessins sont très jolis , j'aime beaucoup. Peut être auras-tu besoin d'aspirine pour répondre à tous tes coms!!!! Je te souhaite une
belle journée , plein de bisous pour te donner du courage   Andrée


 



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 11:39



merci Andrée


trop de questions en effet, et en un sens ce récit ne tient pas debout.


Ce qui veut dire que la vision qui se trouve caché dans ce conte  est bien au delà de ce qui se passe dans le monde disons
ordinaire.


Et je vais t'expliquer la chose folle que j'ai faite avec ce conte...


tu ne vas peut-être même pas me croire !



canelle56 21/07/2010 15:04



Coucou , humm, j'avoue etre perplexe avec ce joli conte ...quelle morale doit on en retirer


Reponse attendue bien sur !!! Sourires ..


bises



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 11:28



pas de morale


mais un rêve... sur la nature de l'amour



marie pierre 21/07/2010 14:48



bonjour pinson !


drôle de conte et drôle de princesse qui impose une telle épreuve à ses prétendants !


sûre qu'elle ne voulait pas trouver d'amoureux et continuer à régner toute seule la vilaine ... et où est l'amour dans tout cela ? à la place de l'homme je l'aurais envoyée balader illico !!!


dans la version du conte pour enfants Elisa réserve la mort au jeune homme si elle parvient à le retrouver, mais lui laisse toutefois 4 chances ... finalement c'est dans son chignon qu'il se
cache, le seul endroit où elle ne peut regarder ...


ouf je ne suis pas une princesse ... mais je t'embrasse royalement quand même Kasimir,


 






kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 11:23



Ce conte vise peut-être un peu haut :


ce n'est à l'évidence pas dans l'ordre de nos petits amours disons ordinaires


dès que j'ai 100 minutes de libres, je t'explique.


Puis-je manger tes cerises avant ?


 



mima 21/07/2010 14:41



bonjour kasimir,


Eh bien, je sèche lamentablement sur ce conte J'ai du mal a en trouver le fil conducteur  ! mis à part que les deux premiers prétendants se cachent le plus loin possible de la princesse, et le troisième au plus près.
Cela me rappelle quelque chose d'ailleurs...mais là le lieu de la cachette était le coeur...ce qui n'est pas du tout le cas ici ! 


Ici, c'est l'aide du plus petit des animaux, qui permet au 3ème de "gagner" la main de la princesse (au prix d'une transformation, comme le précise R.C.D)


à part ça...j'attends aussi avec impatience tes explications kasimir !


bises 



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 11:17



Je ne trouve pas que la jarretière soit loin du coeur !


bon, enore une idée de mec .....


j'ai rien dit !!!!!!!!!!!!!!!



Littorine 21/07/2010 13:16



Je viens de lire le commentaire de RCD ...très intéressant ! mais vieille femme de 52 ans  non et non  j'ai le
même âge, j'ai l'impression que ma vie commence ! au secours, bien sûr je n'ai plus 20 ans...quoique dans ma tête par moment  j'en ai 15  alors çà fait des décalage important je reconnais.


 Sinon pour ce conte Kasimir, je crois que tu avais besoin de te défouler non ? en tout cas le petit fûté qui sait transformé en foumi, il n'a pas choisi le moins bon endroit pour attendre
  je suis comme eMmA je suis dans l'attente de ton explication, parce que honnêtement je n'ai pas très bien
compris ce conte


je t'embrasse



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 11:06



Tu as 20 ans , Litto !


et même deux fois, et des poussières.


Je sais pourquoi RCD dit cela, mais...


en soi, ce conte est absurde , il veut donc nous dire autre chose.


Je ne sais quand j'aurai le temps de reprendre le blog, car j'attends ma fille pour ce midi.


Faut que je fasse de la vraie cuisine (un rôti de porc en suivant tes indications !)


Peut-être fera-t-elle la sieste, alors je commencerai à te donner mon point de vue.


  Gros bisous, et merci pour la recette.



eMmA 21/07/2010 13:16



Oh Doc Kasi, quel laboratoire ce doit être pour toi, toutes nos réactions aux contes que tu nous mets si gentiment en ligne et que tu illustres si joliment !


C'est au moins aussi intéressant que les interprétations possibles du conte que de lire tous ces coms. Il y a tant de degrés de lecture devant une petite histoire jamais anodine... Pour
certaines, à nous lire quotidiennement, tu dois commencer à bien nous connaître, même si forcément, il reste toujours une part de mystère (même s'il est de la taille d'une fourmi...)


Il y a un peu du Dr Jekyll & Mr Hyde...


Je t'embrasse Doc,


eMmA



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 10:48



Comme toi je suis étonné par la diversité des réactions...


en fait le conte, dans son absurdité même, fonctionne comme un déstabilisateur


et celui qui accepte de dire son ressenti, en commentant le conte,


 ouvre une fenêtre sur son propre monde intérieur.


Le conte est comme un clé, un peu bizarre


si elle entre dans la serrure : c'est un monde qui s'ouvre.


Je suis comblé, ravi, émerveillé.


J'en oublierai presque le conte lui même !


et en plus ça me donne l'occasion   d'être embrassé


et de t'embrasser...


elle est pas belle la vie ?



Dany58 21/07/2010 12:28



C'est amusant comme conte, mais pourquoi vouloir un mari plus malin qu'elle ?



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 10:38



 


                              dans
l'espoir qu'il saura comment déboucher le lavabo
!                                           



R.C.D. 21/07/2010 12:26



ps : les dessins sont ils de toi car ils sont magnifique pour imager ce conte...


Bisous Kasimir


régine



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 10:28



ils sont de moi, mais je les ai faits voici presque 20 années, peut-être même un peu plus :


 je les ai seulement extraits de mes nombreux classeurs.


bisous amie.



R.C.D. 21/07/2010 12:23



voilà comment j'interprête ton conte. Cette princesse veut bien se marier ce qui est à mon gout une décision pour elle importante qui signifie que désormais elle ne sera plus seule à décider mais
deux à partager les décisions, leur vie en somme...


Alors comme si elle transmettait de façon peut être sa peur de s'attacher à quelqu'un qui ne ferait pas forcément de bonheur elle fixe une condition presqu'irréalisable : on le voit lors des
deux prétendants...


Et sa réponse : je suis plus forte que toi donc je ne veux pas de toi...


S'agit-il alors d'un mariage vraiment d'amour ou la peur de rester seule et choisir un homme sur lequel elle pourra se reposer et s'appuyer...


Enfin le troisième transformé en fourmi va vivre dans sa jarretière.... Lieu plus qu'intime pour une femme et elle ne s'en apperçoit pas ? Fallait il que la jarretière soit super détendue pour ne
pas étouffer la petite fourmis et qu'en plus cette belle princesse dorme jour et nuit avec cette jarretière... (non comment)...


En tout cas la fourmis se transforme à nouveau en homme et descend de ce lieu providenciel mais a t-elle réellement fait le bon choix : il ne le doit qu'à une transformation physique, les autres
sont restés humains... Donc cette princesse avec ses exigences un peu farfelues a t-elle réellement fait le bon choix....


Lorsqu'elle aura besoin de lui serait-ce une épaule sur laquelle elle trouvera le réconfort ou alors se transformera t-il en "poudre d'escampette" jusqu'à ce que la calme revienne ?


Tout ceci pour dire que l'on ne choisit pas l'homme que l'on épouse mais on se choisit mutuellement après avoir partag2 ensemble des idées, des conceptions de la vie future, affronter
parfois des difficultés et aussi vécu des moments heureux... Même si l'on ne se connait jamais à fond, on finit par savoir que c'est lui ou c'est elle qui est fait(e) pour nous car il existe une
forme de complicité avant...


Dans cette histoire ce qui me dérange c'est que finalement le choix se fait dans un mensonge : transformation d'un être humain en animal. Je sais qu'en chaque être réside un animal parfois féroce
parfois doux mais demander l'innaccessible à l'autre et qu'il y parvienne peut aussi devenir un fardeau... Car s'il réussit à satisfaire ses moindres désirs futurs ne s'en lassera t-elle pas et
ne prendra t-elle pas un amant avec justement des défauts. Car l'être parfait finalement est non seulement une uthopie mais s'il existait il serait terriblement ennuyeux...


Voilà mais c'est un choix de princesse moi je lui aurai demandé sa définition de l'amour, ce qu'il attendait de cette union et pourquoi me choisir moi plutôt qu'une autre ?


Mais je ne suis pas non plus une princesse simplement une vieille femme de 52 ans avec un vécu et en plus une grand mère (lol)...


Néanmoins même à 52 ans mes questions auraient été les mêmes...


Pas besoin d'un surhomme, juste quelqu'un de bien sur lequel je et sur qui il puisse compter  en toutes circonstences


bisous Kasimir


Régine        



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 10:25



WAOU !!!!!!


super !


sauf la fin, quand tu parles de la vieille femme de 52 ans !


Mais c'est le plus bel âge de la vie, celui de l'épanouissement du coeur.


avec un corps parfait


je t'embrasse, toute jeune Régine !



eMmA 21/07/2010 11:57



Au lieu d'une fourmi, ce pourrait être un pou? http://www.deezer.com/listen-2328707  


J'ai bien aimé ce conte, mais j'avoue humblement n'en avoir pas saisi la "morale"...


Pour vivre heureux vivons cachés ?


La princesse ordonne au ciel, à la terre et à la mer de lui répondre, mais pourquoi Elisa n'invoque-t-elle jamais le feu ? Peur de se consumer dans la passion de l'autre ?


Tu vas nous expliquer tout bien, dis, Kasi ?


Robisou,


eMmA encore un peu en vacances



kasimir, dit pinson déplumé 22/07/2010 10:14



pas de morale...


surtout pas !


mais un foisonnement de sens


mais j'ai été soufflé par la chanson !


Je l'ai écoutée, yeux fermés, et je me suis laissé transporter


totalement ravi.


>Quelle trrouvaille, et que c'est beau l'amour !


Mais si nous n'avions pas cela, dis-moi, qu'est-ce qu'on foutrait sur terre ?



gazou 21/07/2010 11:57



Elle le cherchait à l'intérieur alors que lui partageait déjà son intimité...pas besoin d'être très grans pour être fort...très beau conte!



kasimir, dit pinson déplumé 21/07/2010 22:48



... lapsus : à l'extérieur.


Le choix amoureux tient  à des éléments... bien ténus.



annielamarmotte 21/07/2010 11:37



en plus il a passé trois jours agréables ce petit filou.....



kasimir, dit pinson déplumé 21/07/2010 22:36



Chutttttttttt !


ça ne se dit pas dans un conte


mais ça compte, c'est sûr : quelques beaux souvenirs !



Ptitsa* 21/07/2010 11:35



Voilà donc l'origine de cette tradition qui veut que les mariées montrent leur jarretière le jour de leur mariage !! C'est pour en faire sortir leur mari ! (rire)


Je me suis inscrite à ta newsletter, avec ce conte me voilà vernie pour une première lecture. J'aime ses répétitions, je l'entends presque comme une comptine. Peut-être viens tu d'inventer la
"contine"...? Bonne journée, cher Pinson.



kasimir, dit pinson déplumé 21/07/2010 22:30



A moins que ce soit pour montrer qu'aucun autre homme ne se cache dedans ! ! ! 


Ah ces femmes !


Quel souci pour nous, pauvres hommes !



rejane 21/07/2010 11:29



une belle histoire, cet homme a su se cacher en elle, c'était son âme soeur...


c'est ainsi que je vois les choses, bises kasimir


 



kasimir, dit pinson déplumé 21/07/2010 22:25



une "âme soeur"


.... voici une expression qui me plaît beaucoup


et une réalité qui n'a rien à voir avec les liens de famille


 c'est peut-être un des fruits de l'amour,


ou une de ses sonditions


idée à creuser.  Bisous Réjane.


 



Reine Coccy 21/07/2010 11:27



Ô ! Kasimir, tu connais mon aversion pour les fourmis. Mais il y a une vraie morale à ton histoire. ...  Petite mais costaude !!! Hum! La jarretière(rires)


Bises



kasimir, dit pinson déplumé 21/07/2010 22:20



une question ma Reine :


portes-tu des jarretières ?


Je me renseigne... au cas où....



ozymandias 21/07/2010 11:22



que voilà un joli conte....


j'espère que tu vas bien Kasimir et que tu n'as pas trop chaud...


je te fais un bisou


joelle



kasimir, dit pinson déplumé 21/07/2010 22:06



je crois bien que j'ai chaud


mais faut en profiter : c'est mieux que d'avoir froid, brrrrrrrrrrrrr !


rappelle-toi l'hiver.... bisou.