- Un lac de lave....-

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

Imprudent je suis.

 

Le spectacle était si beau...

 

le terme est faible,

 

le spectacle était si captivant...

 

que je me suis penché vers le bouillonnement de la matière.

 

Là, devant moi, dans ce cercle parfait, la matière se soulevait.

 

Par endroit je la voyais se boursoufler

 

comme si des êtres mystérieux s'agitaient en son sein.

 

C'était impossible, vu la chaleur.

 

Au début, la formation des élévures était lente,

 

et n'avait lieu qu'en un point, ou deux, ou trois.....

 

Puis le phénomène eut tendance à s'accélérer,

 

à se généraliser.

 

 

 

 

                               volcan-de-pap.jpg

   

 

 

 

 

 

Partout ce formaient maintenant des sortes de vésicules,

 

je devrais dire des pustules.

 

des pustules  énormes, qui finirent par crever, éclater,

 

laissant s'échapper des jets de vapeur brûlante,

 

avec un bruit de décompression brutale.

 

 

 

 

                                                  volcan-de-pap-gaz.jpg

 

 

 

Ce phénomène me fascinait.  

 

On aurait cru un évent de baleine projetant son jet de vapeur à 15 m de haut !

 

Puis aussitôt, la pression dans la monstrueuse bulle s'abaissant ,

 

le  globe formé par la pression des gaz, s'affaissait.

 

Son orifice restant cependant béant,

 

laissant s'échapper durablement la vapeur comme le faisaient les vieilles locomotives....

 

Puis une autre bulle se formait à côté

 

et évoluait pour son compte.

 

 

 

Mais parfois l'éclatement de ces réservoirs sous pression

 

entraînaient la projection de gigantesques bavures brûlantes.

 

Était-il bien prudent que je reste ainsi,

 

pétrifié d'étonnement , comme hypnotisé, 

 

ainsi que le sont , dit-on, les volailles perchées dans un arbre,

 

quand elles sont sous le charme d'un serpent...

 

au point de finir par tomber ,  victimes presque consentantes...

 

 

 

Je pris  une décision

 

il était temps !

 

je saisis ma cuillère en bois

 

et je remuais énergiquement la pâte à papier

 

dans la petite casserole noire.

 

La "matière " première  était à point pour mes travaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G

Quelle mise en scène ! Quel talent! Admiration Kasirmir! Bonne journée. Guy.
Répondre
K


oh oh oh !


tout ça pour une casserole sur le feu !


il m'a été signalé depuis que le même phénomène se produisait lors de la préparation de l'aligot


Sais-tu faire l'aligot ?



H

Merci, Pinson prof pour la leçon sur les volcans. J'avoue que je ne connaissais pas tous ces détails, et il n'est  pas toujours troptard  pour apprendre...


J'ai retenu que beaucoup en Auvergne  étaient inactifs, peut-être dans mille ans vont-ils se réveiller?


 


Merci de m'éclairer et bonne journée, ne tombe pas dans le chaudron!


 


Hélène


 


Comme quoi le papier mâché nous entraine sur les sommets.
Répondre
K


Le dernier volcan qui a explosé en Auvergne, c'est la Pavin


il y a seulement 8000 ans


ce qui veurt dire que des êtres humains ont assité à ces évènements.


Pour le Pavin, c'est une explosion phréatomagmatique, c'est à dire qu'une montée de lave (magma), en se frayant un chemin vers la surface a rencontré une
nappe phréatique.


L'eau a été immédiatement vaporisée, ce qui a entraîné une explosion gigantesque qui a propulsé dans les cieux tout un disque  de roches.


Et l'explosion n'était pas petite, genre pétard mouillé,


car on en a retrouvé des traces jusque dans le lac Léman.


D'ailleurs le Pavin (pavor = terreur) est le point possible d'une prochaine manifestation.


Une possibilité est la montée de gaz, invisibles, qui pourraient sortir de cratère et ruisseler dans les vallées autour, y tuant toute vie, comme pour le
lac Natron en Afrique.


Pour cette raison les gaz dissouts dans les eaux profondes (80 mètres) du Pavin sont analysés en permanence, pour détecter une éventuelle montée des
chiffres.


Nous croyons notre monde stable....


il ne l'est pas.


Il va continuer à se transformer, c'est une certitude.


Et comme je tiens à voir comment, je vais, rassure-toi, essayer de ne pas tomber dans le chaudron.


Comme dit le proverbe : un pinson averti en vaut deux !



A

et que fais tu avec lcette pâte magique?
Répondre
K


j'essaie de l'apprivoiser


de voir toutes les façons possibles de la préparer, de l'utiliser.


J'ai en ce moment dans mon utérus plusieurs tortues,


et je compte concevoir bientôt des poules (type Mymychacha !)


mais comme tu sais une gestation se déroule dans le temps !


en tout cas, je m'amuse bien !


Bonne journée, Marmotte.



T

coucou...
Répondre
K


Coucou


Coucou...


tiens, les coucous chantent encore ...  C'est sympa


Coucou toi !



A

Hi ! Hi ! Quel suspens !!! Jusqu'au bout je me suis dit que tu étais au bord de mon volcan il y a des milliards d'années enfin presque !!! Ces bulles me fascinaient comme toi ! J'étais haletante
à cette lecture ... comme quoi l'art et la manière de tenir en haleine ... tu l'as !!! Oui c'est en effet un scènario de court métrage qui pourrait remporter une palme à mon festival auvergnat
!!! Manquait que la caméra ! J'aime beaucoup ton image hynoptisante aussi !!! Je crois que je suis vraiment bon public ... Bravo Kas et des bisous
Répondre
K


oui, tu sais , ce suspens, je l'ai réellement vécu moi même, 


et j'ai bien cru que la lave allait monter soudainement, déborder et m'engloutir !


il était temps que je fasse quelque chose.


Il faut te dire que je suis totalement fasciné par les volcans.


Mais à propos de ton volcan, le Puy de Dôme, il faut que je te dise quelque chose.


Il n'est pas vieux de plusieurs milliards d'années, comme tu le crois pour,


sans doute pour te rassurer.


Il n'est vieux que de 12.000 ans : c'était donc avant-hier !


Et attention, c'est un volcan d'un autre type :


de lui ne s'est jamais écoulé de lave, il a simplement enflé puis explosé.


On dit que c'est un volcan monogénique, c'est-à-dire né en une seule fois.


En fait en deux explosions, mais séparées de quelques centaines d'années seulement,


ce qui ne représente que le temps d'un battement de paupière.


On dit aussi que c'est un volcan de type péléen,


c'est à dire qu'il ressemble à celui de la montagne Pelée, à la Martinique.


Celui de ma casserole est d'un autre type : c'est un "hawaïen",


c'est-à-dire de même type que le Mauna Loa à Hawwaï,


d'où s'écoule une lave fluide, et qui n'explose jamais.


C'est le plus grand volcan du monde : 17.000 mètres de haut !


(si on le mesure depuis sa base qui repose sur le plancher océanique)


J'aurais envie de parler des volcans pendant des heures !


Alors ma casserole était hawaïenne et j'étais devant un lac de lave.


Il existe plusieurs lacs de lave aujourd'hui dans le monde (sans compter ma casserole).


Par exemple au sommet de l'Erta Ale, en Ethiopie,


là où la terre craque comme une grenade trop mûre.


Et évidemment le célèbre Nyiragongo, au Congo.


Il y en a aussi sur Jupiter (je compte m'y rendre prochainement).


Bref... je l'ai échappé belle !


Ceci dit, tu peux dormir tranquille au pied du Puy de Dôme.


Si il lui prenait envie de tousser, la terre tremblerait plusieurs mois avant,


ce qui n'est pas le cas.


Tu aurais donc largement le temps de te replier en Bretagne !


Bisous, Anne en vacances.


 



A

tu es papivore?


Bonne nuit Kasimir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
K


NON !!!!!!


je mâche mais je n'avale pas


d'autant que ce papier publicitaire (ou de journal, ce serait pareil)


donne une pâte assez... pas bien jolie, je veux dire


Bonne nuit Marmotte.



M

Bonsoir Pinson déplumé,


Bon, je comprends mieux. En te lisant, je me demandais où tu pouvais être pour être si près d'un volcan en effervescence. Et moi, je bouillonnais d'envie de
savoir jusqu'à l' apparition de la charmante petite cuillère en bois venue faire son ouvrage.


Je dois avouer aussi, que de temps à autre tout au long de ma lecture je revenais sur tes dessins et je me disais 'Il est bizarre le volcan du
pinson...'.


Cette fin est très poétique. Mignonnette.


Il est vrai, que parfois on est captivé par la cuisson de certaines matières. J'aime savoir et ma curiosité parfois m'entraînerait presque à l'imprudence.
Heureusement, un petit quelque chose me dit 'Bon, allez Mari jo arrête de faire la C....e'.


Il y a tellement de choses intéressantes à découvrir et même cet après-midi lorsque je faisais les gravures sur cuivre pour mes tampons, je voyais tout ce petit
système à bulle avec ses petites bulles toutes mignonnes et bouillonnant pour me creuser un 0,8mm mes dessins et le si sérieux et gentil Mr Thermomètre s'activer lorsque la température n'était
plus à 42°. Bon, j'arrête, ce n'est pas bien passionnant mais moi à chaque fois, ça me fascine.


Notre Vie, le Monde, l'Univers, l’Atmosphère, tout ce qui nous entoure est tellement captivant et curieux qu' hélas notre petite vie ne suffit pas à tout
apprendre, à découvrir mais quel bonheur d'être à la pré-préretraite.


Bon assez parler de moi, et que vas-tu faire avec ta pâte à papier ? A moins que je trouve la réponse dans les commentaires que je vais lire une fois après
avoir posté le mien.


Bonne soirée et bise à toi pinson déplumé.


 


 


 
Répondre
K


Comment ça ?


tu fais de la gravure sur cuivre pour fabriquer des tampons ?


et après tu fais quoi de tes tampons ?


cette fois c'est moi qui suis curieux ....


Encore une technique passionnante, et avec un côté dangereux :


il ne faut pas faire n'importe quoi avec les acides.


Avec les produits bouillants non plus, ne serait-ce qu'une bassine de confiture.


Cela peut provoquer des projections ...


et en même temps c'est fascinant si on regarde bien.


La cuisine est un véritable laboratoire où s'opèrent des changements incroyables.


Que vais-je faire de cette pâte à papier ?


Des objets.


Ajourd'hui, des tortues...


Promis, je t'en dirai plus, et les montrerai.


Bisous du soir, Mari Jo.



E

Un regard riche en imagination et tu l'a traduit par des mots " palpitants " et colorés. Tu fais des moulages avec ta pâte à papier?


Quand j'étais cheftaine , j'avais créé un atelier de marionnettes faites en pâte à papier .L' atelier était actif tout le mois et les derniers jours , on donnait des représentations !


Douce soirée, bises Pinson
Répondre
K


des marionnettes en pâte à papier ?


ah que j'aimerais t'entedre m'expliquer comment tu faisais !


tu vois, je ne veux pas regarder sur le Net des recettes


je veux trouver par moi même


mais t'entendre me parler de ton expérience, ça c'est tout autre chose !


je n'utilise pas la technique du moulage


je l'utilisais pour la terre


là je fais des essais, mais je ne sais si, en séchant, ça va se démouler....


phase d'attente


bisou, cheftaine !



J

Quelle belle harmonie de couleurs !!! et ton récit !!!


Merci Pinson poète.


Bises
Répondre
K


un poète un peu déjanté, j'en ai bien conscience


mais qu'est-ce que ça fait du bien de délirer sans contrainte !


Bises à toi et à tout le Rouergue.



E

Ca chauffe dans les chaudrons chez le Sorcier Kasimir...


Les fées n'ont qu'à bien se tenir, car il va en sortir des collages impressionnants...


Dis, Kasi, c'est quand que tu nous les montres ?


 


Bon diMAnche à toi et à tous,


eMmA


 
Répondre
K


quand ils seront bons à sortir du chaudron.


C'est vrai que la préparation de la pâte à papier a quelque chose d'un peu satanique.


Je vais engager Replète pour m'aider, si tu veux bien me la prêter.


Bonne fin de dimanche, eMmA



H

Excuses  aux lecteurs, j'ai fait des fautes de frappe  partout...mal réveillée pour cause de couchage tardif 1 heure...pour les JO...


 


Hélène
Répondre
K


Et les J O t'épuisent ?


Au fait, c'est en ce moment ?


Et c'est où cette année ?


En Chine je crois....


Tes fautes ?


Ah ... t'auras pas la médaille d'or, mais de bronze peut-être,


car le Q est à côté du S, alors tu es pardonnée !


Bises, LN 


LN.... à mais oui, je comprends tout : tu es du pays d'où viennent les jeux.... !



S

Kasimir, roi des mystificateurs !


Vue la couleur je me doutais bien qu' il y avait un truc.


J' adore!
Répondre
K


Mystificateur commence comme Mistigri


et ça tombe bien, car en ce moment ma maison est squattée par des souris


(je précise : à 4 pattes)


et il y a comme qui dirait de la contestation dans l'air pour savoir à qui appartient la maison.


Et je n'ai pas la majorité.


Elles font valoir que la maison est trop grande pour moi.


Je leur propose de se contenter du garage,


et même je leur mets à manger sur le rebord de la fenêtre de cuisine.


Ah la vie est dure ma pauv' dame !


 



H

En commençant de lire ta note...je me suis dit :"tiens il rêve encore"!........


Mais quand la cuillère en bois est entrée en scène, , j'ai d'abord cru...que tu rmuais ta sauce bolognaise...quelle erreur, j'aurais decviner que c'était ta pâte à papier...ton entreprise de
travaux manuels actuelle....


Réuqqis tes dessins, aériens....que ta journée soit belle..


Hélène
Répondre
K


Ce n'est qu'à la fin de ce dimanche que je te réponds


oui ce fut une belle journée, laborieuse et passionnée.


Fabricoler quelque chose m'entraîne dans un monde complètement ouf


et j'adore.


Je ne reprends pied dns le réel que lorsque l'estomac crie famine


et c'est ainsi que je me suis ouvert une boîte de maquereaux vers 15 h 30, suivis de fromage de chèvre, puis de confiture de tomates vertes.


Elle est pas belle la vie ?



S

Pâte à papier ?  si tu la cuis , c'est que tu as récolté des plantes épaisses au jardin ! (l'ordinateur est
justement posé sur une forme pour le ventiler, il chauffe trop!) pour peindre à l'acrylique, le papier sauvage est superbe, tu nous montreras ? Bisous, bon dimanche !
Répondre
K


le papier sauvage ???


niet : au jardin je ne récolte que la consoude que je fais sécher,


mais c'est uniquement pour un usage alimentaire.


Pour la pâte à papier que je fabricole, je n'utilse que du papier publicitaire qui vient directos dans ma boîte aux lettres.


Décidément ma BAL est une corne d'abondance, et je trouve les commerçants sympas de m'envoyer tout ça.


J'ai envie de mettre une affiche : pub acceptée, et même en double svp  !


C'est donc du papier recyclé.


je sais, c'est moins poétique, mais ça va plus vite.


Je te montrerai tout, et même je t'enverrai un exemplaire.


Par exemple une tortue.


Bisous Sittelle.



T

joli. tu m'emportes tant par tes mots que par ton dessin
Répondre
K


je t'emporte tel une Sabine ?


Sur mon grand chaval blanc aux ailes immenses ????


Waou !



D

Ouf, tu m'as fait peur, je te croyais au bord du cratère d'un volcan ! Je t'imagine bien, subjugué par la lave incandescente qui va jaillir d'un instant à l'autre et toi, fasciné par la
beauté de ce spectacle, hypnotisé ... je préfère te savoir près d'une casserole en train de surveiller ta pâte à papier ... tes petites plumes intactes ! Bisous et bonne nuit pinson imprudent !
Danielle
Répondre
K


Mais moi aussi j'ai eu peur !!!


à un moment je me suis rendu compte que le volume de la préparation avait gonflé, que son niveau général avait monté,


et je me suis dit : attention pinson, si le niveau monte encore, tu vas être submergé et englouti.


C'est à ce moment là que j'ai décidé de sortir du charme


et que j'ai saisi la cuillère salvatrice (comme une fée enfourche son balais)


pour dompter les éléments en furie, jaillissant du ventre de la terre ! 


Bisous... avec presque 24 h de retard, pardon !