- Lucienne - Ou la cage du silence - Un livre parfait pour votre Noël ! -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

Il faut que je vous dise.

 

Vous le savez, Stéphanie,

qui a créé les Éditions du Puits de Roulle, à Nimes,

m'a fait le grand honneur de me demander un de mes dessins

pour la couverture d'un roman qu'elle vient d'éditer : "Lucienne",

roman qu'elle a présenté au SIEL les 26 et 27 novembre.

 

Or je suis un très médiocre lecteur.

Je ne dévore pas les livres, comme beaucoup d'entre vous.

 

J'ai donc eu "Lucienne" sur ma table de chevet... 

en attente de lecture, avec d'autres.

 

Mais toujours plus envie de dormir, le soir, 

que de me mettre à lire.

 

Que s'est-il passé hier ?

 

J'ai mis le nez dedans...

et, de page en page,

je me suis laissé prendre au charme irrésistible de ce roman.

 

Il commence petit, pas à pas.

 

La vie de Lucienne semble banale, étriquée.

Elle l'est réellement.

 

Mais pourquoi l'est-elle ?

 

C'est ce que nous allons peu à peu découvrir.

 

Sa vie a basculé dans le silence,

a été écrasée par...

 

Nous allons l'apprendre dans les dernières pages,

où le rythme s'accélère.

 

L'histoire banale devient dramatique.

Et nous pénètre comme un poignard.

 

Tu verras, m'avais dit Stéphanie,

quand tu auras lu le livre,

pourquoi ton dessin est celui qui lui convenait.

 

J'ai vu !

Mille coïncidences m'ont frappé.

Mille, j'exagère ! Mais beaucoup.

 

 

 

 

 

 

grille.JPG

 

 

 

 

Page 42 :

 

 " Le silence,

c'est comme une cage

que l'on construit autour de soi,

petit à petit, barreau après barreau,

et si le silence dure trop longtemps,

quand on veut en sortir, on ne peut plus."

 

 

 

Cette femme s'était elle-même emmurée dans le silence,

pour y ensevelir de monstrueux évènements.

 

Se faisant, elle s'était comme détruite elle même.

Son être véritable, vivant, palpitant, désirant,

lui était devenu comme inaccessible.

 

Elle était en partie déjà morte,

avant même de mourir.

 

Le roman raconte comment s'est opéré sa délivrance.

 

Sa résurrection !

 

Comment,

par un acte de liberté,

elle s'est replacée

"sur le chemin de ses origines

et de son identité".

 

 

 

Ce qui est bouleversant, c'est que,

partant d'une vie qui n'a évidemment rien à voir avec la nôtre,

nous nous retrouvons au coeur de nous mêmes.

 

Le coeur humain est un.

Le coeur de Lucienne est notre coeur, absolument.

 

Si vous vous payez ce livre pour Noël,

ou si vous l'offrez, vous ne le regretterez pas.

 

Je vous donne ici le lien

pour aller sur les éditions du Puits de Roulle.

 

Je vais moi même en commander quelques exemplaires.

J'espère qu'il en reste.

 

 

Pour ce qui est de vous procurer ce livre,

je lis à l'instant même le commentaire

écrit par stéphanie sur mon blog.

 

Elle met les choses au point pour ce qui est d'Amazone

 

et propose à ... tous mes fans (!!!)

un gentil petit cadeau.

 

Merci Stéphanie !

 

 

  • Je viens de lire vos commentaires. Je suis Stéphanie, fondatrice des Éditions du Puits de Roulle, et je viens de lire que certains d'entres vous avaient commandé "Lucienne" via Amazon.

    Je me permets de signaler qu'Amazon ne travaille pas avec moi sur cet ouvrage bien que le mentionnant sur son site... Je vous recommande d'annuler votre commande sur Amazon et de la passer via ce lien (frais de port gratuit pour les fans de Kasi :-)

    https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=LZ5KCAB9J7RVW

    Les commandes sont expédiées à réception de paiement.

 

 

Pardon à mes fans de me lancer dans cette démarche qui semble commerciale.

Mais c'est vrai que vous aurez du plaisir à lire ce livre, et pas que du plaisir.*

 

Et que je serai très content de son succès.

 

Ciao !

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

anti 28/02/2012 09:47


Bonjour ! Je passe vous dire que vous trouverez des nouvelles de "Lucienne" ici :


http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/archive/2012/02/24/lucienne-voyage.html


Bon voyage ;-)

kasimir, dit pinson déplumé 28/02/2012 17:32



merci !


tu me fais penser au garde champêtre qui bat du tambour


pour nous annoncer une nouvelle :


là des nouvelles de "Lucienne", et de son parcours (comment dit-on ? éditorial ?)


et bien je me dis que ce monde des blogs devient de plus en plus sympa : c'est comme une nouvelle place publique qui se reconstitue : nous sommes en train
de construire un nouveau village, celui de notre fraternité.


je t'embrasse !



anti 30/12/2011 12:59


Merci pour tes voeux Kasimir, surtout que notre retour de Bretagne a été attristé par la perte de l'un de nos bébés chats qui a probablement fait une chute mortelle du plus haut de nos
micocouliers... 2011 avait commencé avec la perte de "Kundun" en janvier, elle se termine sur celle de "Obiwan". La vie continue et espérons que la nouvelle année nous épargnera les ruptures.

kasimir, dit pinson déplumé 30/12/2011 15:12



Obiwan tomba d'un haut micocoulier


il ne sera pas là pour le premier janvier


cela est un rappel de notre fragilité


où s'en va la tendresse avec lui échangée ?


au profond de vos coeurs, et au ciel étoilé.


 



Stéphanie 28/12/2011 22:15


Bonsoir à tous,


Compte tenu de votre accueil chaleureux, je me permets de vous signaler cet article consacré à notre mémé préférée :


http://www.periblog.fr/2011/12/jean-michel-berardi-lucienne.html


Bonne lecture,


Stéphanie

kasimir, dit pinson déplumé 29/12/2011 07:49



Bonjour Stéphanie


merci pour ce lien : je vais aller voir


pour prendre des nouvelles de Lucienne.


Encore 2 jours de 2011 : que ce soit  pour toute votre maison 2 journées de bonheur.



ramon 17/12/2011 19:53


L'histoire de cette femme, sur un parcours apparemment banal, en route vers son destin... interpelle. Je comprends que ce livre t'ait pris au ventre et ne t'ait pas lâché!


J'ai lu quelques commentaires dans google, il vaut vraiment la peine.


L'auteur a un parcours fort riche. J'ai beaucoup d'admiration pour "Pharmaciens sans frontières".


Et puis... il y a cette couverture.


Elle est très forte: grilles, chaîne, cadenas... l'une ouverte, l'autre cassée, le troisième jouxtant l'ensemble. Quelque chose qui évoque la folie maîtrisée, puis débridée...


Bravo Kasimir, beau travail.


Je m'empresse de commander ce livre.


Amitiés!

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2011 22:04



Merci Ramon.


C'est un tout petit livre, comparé à ta grande oeuvre ,


le vaste thriller de "l'héritière de Shangaï", venant après "le christ de Marie-Shan"....


tes deux livres m'ont donné envie d'aller voir ton pays,


et à défaut... je relirai tes deux livres.


L'un n'emp^chant pas l'autre.


Je dis à cette occasion merci à Viviane.


 



eMmA 17/12/2011 18:12


FAN,


Votre site est superbe et votre Minautore me fait rêver à Chagall...


Grand bravo !


eMmA

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2011 18:49



YES


et à Picasso !



hélène 17/12/2011 17:56


j'ai reçu un mail de stéphanie et j'ai annulé Amazone, et commandé chez elle. C'est fait.


 


 


Amicalement


hélène

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2011 18:29



Merci Hélène !


Merci pour Stéphanie.



Stéphanie 17/12/2011 12:19


Je viens de lire vos commentaires. Je suis Stéphanie, fondatrice des Éditions du Puits de Roulle, et je viens de lire que certains d'entres vous avaient commandé "Lucienne" via Amazon.

Je me permets de signaler qu'Amazon ne travaille pas avec moi sur cet ouvrage bien que le mentionnant sur son site... Je vous recommande d'annuler votre commande sur Amazon et de la passer via ce
lien (frais de port gratuit pour les fans de Kasi :-)

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=LZ5KCAB9J7RVW

Les commandes sont expédiées à réception de paiement.

Je vous souhaite une excellente journée,



P.S : Kasimir ? Lucienne est en route pour chez toi ;-) Elle s'est envolée hier après-midi. Cadeau bien mérité pour mon illustrateur du coeur.

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2011 16:04



indication utile


j'ai eu plusieurs demandes


pour savoir si il fallait passer par Amazone.


J'ai répondu : Heu......


Mais voici  :  c'est maintenant clair.


Merci Stéphanie de cette gentillesse que tu as pour mes "fans" !!!!



H2O 17/12/2011 09:22


J'aime beaucoup lire et je dévore certains livres en 2 jours. En ce moment, j'ai du retard mais je le commanderai après les fêtes,


J'aime beaucoup tes dessins en général et celui-ci est trés symbolique du texte d'aprés ce que tu dis.


BIses et bon WE ami pinson

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2011 18:18



Bon dimanche amie.


Et bravo pour ton tableau de feu et d'or !



erato:0059: 16/12/2011 21:17


Tu as tellement bien décrit ce roman qu'il me donne envie de poursuivre sa lecture .Je vais aller sur le lien. Ton dessin est réaliste et très beau. La citation de la page 42 est très vraie.


Bonne soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2011 18:09



Grave problème.


Comment peut-on s'enfermer soi même dans le silence ?


Le livre va plus loin et évoque comment on peut se couper soi même


d'une partie de sa propre vie


pour supprimer une insoutenable souffrance.


Cela permet de continuer à faire semblant de vivre.


Mais le sujet est alors comme amputé,


et il se traîne dans une vie amoindrie, sans plaisirs,


autres que des bribes arrachées ici ou là, et sans joie libérante.



FAN 16/12/2011 19:25


... j'aime le dessin, et commanderai le livre ici à Lausanne, félicitations pour votre blog


très graphique, que j'aime également...


 


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 17/12/2011 17:54



Merci FAN !!!!


Mais oui, on m'a dit que j'avais des fans !!!!


J'ai été sur votre site


mais c'est resté bloqué sur la femme bleue


en compagnie d'un charmant minotaure.


Mais pas possible de voir autre chose, ni de vous mettre un mot.


Est-ce moi qui ne sais pas faire ?



hélène 16/12/2011 19:10


Ta description m'a séduite...et j'ai commandé le livre chez Amazone, ce sera mon cadeau perso pour NOËL...


Bien que j'aie une pile de livres à lire, j'essairai de le faire passer dans les premiers...et puis, ton dessin m'inspire????


Amicalement


hélène


 


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 16/12/2011 21:21



ha je suis ravi pour toi,


et flatté pour moi !



Jackie 16/12/2011 18:57


Je ne lis pratiquement jamais de roman, mais tu es tellement élogieux et persuasif que... ???


Ton dessin est superbe... Bon appétit Pinson


Bisous

kasimir, dit pinson déplumé 16/12/2011 21:11



Ce dessin est curieux, tout mal foutu.


Je l'avais fait à la va vite, comme d'hab, pour je ne sais plus quoi.


Quand Stéphanie me l'a demandé, j'ai eu honte de ses défauts,


et j'en ai refait plusieurs autres, mieux finis, avec des grilles mieux faites.


Et bien Stéphanie a préféré le premier !


C'est vrai qu'il s'allie peut-être mieux à cette histoire,


plutôt drôle, un peu loufoque au début, avec de se révéler tragiqueà la fin.



sittelle 16/12/2011 16:47


Justement demain...   bisous "tempêtés"!

kasimir, dit pinson déplumé 16/12/2011 17:49



demain ?


des bisous comme ça, ça réveille !



anti 16/12/2011 15:51


Mille mercis à toi Kasimir, Clovis Perrin, Pinson, Robert, mille mercis à tous tes "toi" pour ta magnifique illustration et ce compte rendu émouvant. Je suis sincèrement heureuse que tu aies pris
du plaisir à rencontrer Lucienne. Elle le vaut bien. Je reprendrai volontiers ton article sur notre blog si tu le veux bien. Je t'envoie les exemplaires dès aujourd'hui


Bises émues l'ami,


Stéphanie

kasimir, dit pinson déplumé 16/12/2011 16:07



merci amie.


Bien sûr que je veux bien.


Ce petit roman mérite un franc succès !