Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

3 articles avec monde animal

- Le ciel tout entier est en vous - 3 - Les variations dans le chant du canari -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

Le chercheur dont je parle est argentin.

 

Il travaille maintenant dans l'Unversité Rockfeller à New York.

  

Il s'est intéressé particulièrement aux variations du chant du canari.

 

Ces variations sont de plusieurs ordres.

 

 

Rappelons d'abord comment se constitue ce chant.

 

Le jeune canari doit d'abord apprendre à chanter.

Pour cela il commence par imiter  un ou deux tuteurs adultes.

 

Très maladroitement au début.

 

Puis il finit par maîtriser le chant et à le reproduire très fidèlement.

 

C'est alors qu'il va le modifier, introduire des improvisations,

en somme inventer une nouvelle façon de chanter.

 

Ces variations individuelles vont créer un chant singulier,

qui va devenir de plus en plus stable : il se "cristallise".

 

Pour une oreille non avertie, il est semblable à un autre chant.

Il est pourtant, en partie, très différent, et à nul autre pareil.

 

Ainsi (et ceci n'est pas valable seulement pour les canaris)

va émerger, dans chaque population d'oiseaux,

toute une gamme de variations, de nouveautés.

 

Si l'une de ces variations est perçue par les jeunes

comme particulièrement attirante,

elle sera adoptée par la nouvelle génération.

 

Ce qui va conduire à la formation de ce que Darwin a appelé :

des "dialectes provinciaux".

 

Il s'agit là d'une transmission culturelle des chants de séduction.

 

 

 

 

                        pinsons-2-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais notre chercheur va observer une autre variation,

et celle observation là va lui ouvrir des perspectives extraordinaires....

 

 

à suivre !!!!

 

(Je précise que ma source de renseignements

est l'excellente émission sur France inter  de J C Ameisen,

"sur les épaules de Darwin")

,

 

Publié dans monde animal

Partager cet article

Repost 0

- Le ciel tout entier est en vous - 2 - Le canari - Un chant bien mystérieux -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

Depuis plus de 40 années, un passionné a étudié le chant des oiseaux.

 

En 1981, il fit une première communication (aux Etats-Unis).

 

Elle concernait les canaris. 

 

 

 

 

 

                        canari-copie-1.jpg

 

 

 

Et plus précisément le chant de séduction produit par les mâles.

 

Il est très riche.

Il comporte entre 20 et 40 syllabes différentes.

 

Comme s'il était un langage.

 

Mais un langage qui nous est inconnu.

Et même pas reconnu (par nous) comme un langage.

 

Pour nous, un langage, c'est forcément composé de mots.

Nous n'arrivons pas à imaginer qu'une pensée puisse  exister en dehors des mots.

 

Limitation extraordinaire de notre imagination !

 

Pour nous le chant des oiseaux n'est qu'un agréable gazouillis.

 

Pour les oiseaux eux-mêmes, n'est-il pas capable d'exprimer les émotions,

les désirs, les peurs, la joie ?

Comment le savoir ?

 

 

Mais les recherches dont je parle ont établi d'autres faits.

 

Je vais bientôt vous en parler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans monde animal

Partager cet article

Repost 0

- Les prodiges de la nature : connaissez-vous le bombardier ? -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

Oui, je sais, je vous dois une suite pour... le ciel,

 

et * me réclame un petit carnet..

 

mais je n'ai fait  encore ni une chose ni l'autre.

 

ça va viendre !

 

 

Par contre j'ai reçu un PPS qui m'a épaté

 

 

Ainsi saviez-vous qu'il existe un coléoptère que l'on appelle "bombardier" ?

 

 

 

 

 

 

                        bombardier-coleoptere.jpg

 

 

 

C'est un scarabée.

 

Il est capable de lancer, jusqu'à 3 fois de suite,

 

un liquide brûlant et corrosif sur ses ennemis,

 

en particulier les fourmis qui sont pour lui des prédateurs.

 

Mais c'est vraiment un liquide bouillant, à 100° !!!!!!!

 

Comment cela est-il possible ?

 

Dans son abdomen se trouvent 2 poches.

 

L'une contient une hydroquinone.

 

L'autre du peroxyde d'hydrogène.

 

Le mélange des deux, qui se fait au moment où l'animal décide d'attaquer,

 

met instantanément le liquide qui en résulte en ébullition.

 

Le liquide est projeté en même temps que se produit une sorte de détonation.

 

 

Mais rassurez-vous, ces sympathiques bestioles ne font que 25 mm de long

 

et ne vivent pas, semble-t-il en Europe.

 

Il y a en fait de nombreuses espèces de scarabées qui utilisent ce procédé.

 

Certaines agrémentent leur venin défensif d'acide formique

et autres bricoles du même genre.

 

On en apprend tous les jours.

 

Bonnes vacances, mais soyez vigilants !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans monde animal

Partager cet article

Repost 0