Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

- Sète 2 - Je vous emmène à Miami ! - Mimosas à Sète et Mistral sur l'Etang de Thau -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

Bonjour bonjour

 

et bonne semaine.

 

 

Ici nous sommes dans le vent froid

 

sous un ciel gris

 

et une couche de neige a enseveli le sol.

 

La lumière est si faible, si anémique, si glaciale

 

que la neige elle-même semble grise.

 

 

Alors, vous savez quoi ?

 

Je vous emmène à Miami !

 

***

 

Première étape, premier Mi....

 

celui des mi-mosas.

 

Danielle m'a envoyé ces photos :

 

 

Mimosa1 - Fév. 2013

 

 

Ainsi sont les haies à Sète !

 

Enfin, il est presque un peu tard : la floraison est sur son déclin.

 

Elles commencent à perdre de leur splendeur.

 

On croit rêver, nous les gens du Nord !!!!!

 

 

Ce sont, n'est-ce pas , des bouquets de soleil,

 

des cascades de miel.

 

Rien que les regarder réchauffe le coeur

 

 

 

  Mimosa4 - 16.02.2013

 

 

Et voici le mimosa

 

qui se dressait dans le jardin de Danielle il y a un an

 

mais le gel 2011-2012 (?) l'a tué.

 

Sniff !


Sète plante mimosa 2011 danielle

 

 

 

Ah....

 

Les gens du midi connaissent-ils leur bonheur ?

 

 

 

Danielle m'a envoyé aussi quelques photos de son étang.

 

Je vais donc vous dire quelques mots sur cet étang : l'étang de Thau.

 

 

Il est bien remarquable !

 

 

Il est grand.

 

75 km 2

ce qui ne dit rien du tout.

 

Alors pour nous représenter sa taille, comparons-le à d'autres lacs ou étangs. 

 

L'immense lac du Der-Chantecoq, en Champagne (arificiel), fait 48 km2.

 

Le lac du Bourget : 44.

 

Le lac d'Annecy : 27.

 

Le lac d'Orient (en Champagne) : 23.

 

Le lac de Gérardmer : 1,16. 

 

Conclusion, cet "étang" est bien plutôt une petite mer !

 

Il est le plus profond des étangs de la région :

en moyenne, certes, il ne fait que 5 mètres,

mais par endroit il ce creuse,

et descend jusqu'à 32 mètres  au "Trou de la Bise". 

 

Cette profondeur s'explique par le fait qu'il se situe

au niveau d'un plissement géologique.

Il correspond donc au synclinal de ce plissement (à sa concavité),

 

l'anticlinal correspondant à la montagne de la Gardiole.

 

Ceci a des conséquences  : la croûte terrestre présente là une faille

laquelle explique les remontées d'eau chaudes venant des profondeurs

qui sont par exemple exploitées avec les eaux thermales de Balaruc les Bains.

Ceci explique aussi le volcanisme à Agde et à Maguelone.  

 

On peut aussi le considérer comme une lagune (un lagon !)

qui communique avec la mer par des "graus" en deux zones :

à Marseillan (à l'Ouest)

et à Sète (à l'ouest).

 

Cette "lagune" est séparée de la mer Méditerranée 

par un cordon littoral sableux 

qui relie Sète à Agde.

 

Je vous le présente :    


 

 

 

sete-lido--bis.JPG

 

 

      Cette vue est prise du mont St Clair, à Sète.

 

En bas le Lido, et la plage de la Corniche. 

 

A l'horizon on aperçoit le Mont St Loup (un volcan), à Agde. 

 

A gauche (Sud) la mer Méditerranée.

 

A droite, l'étang de Thau. 

 

On aperçoit les Salines. 

 

 

Et nous arrivons à notre deuxième Mi ! 

 

Le Mi de mistral. 

 

Car il lui arrive souvent de souffler

 

et regardez cet étang... n'est-il pas une mer ? 


 

Sete-Etang1---23-2.02.2013---Mistral.jpg

 

 

Au fond on aperçoit (je crois...) Mèze. 

 

Gare à la vague qui arrive :

 

quand elle va éclater sur les rochers

 

la photographe aura intérêt à lui tourner le dos !

 

 


Sete-Etang9---23.02.2013.jpg

 

 

et à ne revenir qu'une fois l'eau retombée.

 

Sete-Etang8---23.02.2013-Mistral.jpg

 

 

Merci Danielle pour toutes ces belles photos !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Sète

Partager cet article

Repost 0