- Sète - 16 - Présence du volcanisme près de Sète : Balaruc, Maguelone -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

Nous avons vu, à Agde,

c'est-à dire à moins de 20 km  à l'Ouest de Sète,

une très importante série d'évènements volcaniques,

relativement récents (ils ont commencé il y a un million d'années)

qui se sont déroulés pendant 250.000 ans, et même plus

si on y ajoute la montée silencieuse et invisible du magma

qui ne s'est révélée que plus tard

quand l'érosion marine (qui se poursuit) a dégagé les dykes. 

 

C'est donc dans un paysage comparable à celui ci

que tout a commencé à Agde.

 

 


      2013_0923fabricolageseptembre0074.JPG

 

     

 

 

Un paysage de lagunes, 

d'étangs côtiers séparés de la mer par des cordons littoraux.

 

Le Golfe du Lion, entre Agde et la Camargue,

est entièrement bordé d'étangs de ce type.

 

 

 


 

sete-agde-maguelone.jpg

 

 

 

Si, partant de Sète, nous allons maintenant vers l'Est,

à moins de 20 km nous trouvons un autre site volcanique :

Maguelone.

 

      C'est une petite île volcanique qui a surgi dans un étang côtier,

l'étang de Melgueil,

à l'occasion d'un éruption surtseyenne

et nous savons désormais ce que c'est.

 

La création de cette île volcanique

est très antérieure aux événements d'Agde.

Il y a eu deux phases éruptives :

la première il y a 5 millions d'années,

la seconde il y a 3,8 millions d'années.

 

Ces éruptions se sont produites en plein milieu de l'étang.

 

Il en est résulté la formation d'une petite île,

uniquement formée de tuf volcanique,

sans aucune présence de basalte.

 

(C'est donc une histoire beaucoup plus simple qu'à Agde.)

 


 

Cette île a très tôt été habitée par les hommes,

car c'était un site facile à défendre.

Les Wisigoths y ont fondé une cité.

 

 

Jusqu'au XI me siècle, pour accéder à cette île,

il fallait  prendre une barque et traverser l'étang.


Mais à cette époque le cordon littoral a reculé

et de ce fait l'île s'est trouvée rattachée à ce cordon littoral

et par lui au continent..

 

 

Au XII me siècle y fut construite une église :

une église forteresse.

 

 

 

2013_0923fabricolageseptembre0082.JPG

 

 

 

 

Elle fut le siège d'un évéché pendant plusieurs siècles

puis abandonnée, pillée, mutilée, privée de ses tours, ruinée.

 

 

 

2013_0923fabricolageseptembre0084.JPG

 

 

 

Elle a depuis été réinvestie par le culte (partiellement ?).

 

 

 

 

2013_0923fabricolageseptembre0086.JPG

 

 

 

 

 

 

C'est la cathédrale St Pierre St Paul :

un immense vaisseau de pierre, assez impressionnant.

 

 

 

 

2013_0923fabricolageseptembre0083.JPG

 

 

 

Ce n'est que plus tard que fut construite, sur le continent

la ville de Villeneuve-Lès-Maguelone,

dont Maguelone est maintenant un lieu dit.

 

 

 

Le Site attire quelques touristes.


On peut venir de Palavas, en suivant le cordon littoral.


On peut venir depuis Villeneuve-Lès-Maguelone 

et cette fois en partie en voiture

par une petite route surélévée qui traverse l'étang,

puis il faut, laissant la voiture, continuer à pied,  

franchir sur une passerelle le canal du Rhône à Sète...

 

 

2013 0923fabricolageseptembre0075

 

 

et marcher un peu...

 

 

 

2013_0923fabricolageseptembre0081.JPG

 

 

      

 

Si l'on dépasse l'îlot sur lequel se dresse la cathédrale,

pas grave : on rejoint la mer.

 


 

 

maguelone-plage-soir.JPG

 

 

 

Ah... les touristes sont rentrés chez eux !

 

 

 

 

***

 


 

Si donc maintenant nous réfléchissons    

nous nous rendons compte que Séte,

au centre d'une région dont la largeur est de l'ordre de 30 km

 se trouve située à égale distance de deux volcans.

 

Manifestement la croûte terrestre est plus faible dans cette zone.


Y a-t-il d'autres signes qui confirment ce fait ?

La réponse est oui.

Et c'est la remontée d'eaux chaudes.

Elle traduit la proximité de poches magmatiques.

 


 

Cette remontée se produit, à Balaruc, en plusieurs points,

grâce à des failles profondes dans le sol.

 

 

plage-chiens-balaruc-bains.jpg

il est bien  difficile de trouver maintenant un petit coin sauvage comme celui-ci

sur la presqu'île occupée par Balaruc-les-Bains  !!

L'urbanisation les a presque tous fait disparaître.....

 

 

 

Ces eaux chaudes sont connues depuis fort longtemps :

Phéniciens, Carthaginois et Romains sont venus,

et se sont installés sur la presqu'île

pour utiliser les vertus de ces eaux dites "thermales"

(ce qui veut simplement dire "chaudes").

 

Elles sont toujours utilisées pour les mêmes raisons :

surtout pour les douleurs articulaires.

 

Je dirai un jour tout le bien que je pense de ces eaux.

Elles ont des pouvoirs bien plus larges que ceux qu'on leur attribue

et qui sont très loin d'être pris en compte.

 

Mais je poursuis.

 

La montée de ces eaux chaudes ne  se produit-elle qu'à Balaruc ?

Bien sûr que non.

 

Il est probable que des sources d'eaux chaudes

débouchent directement dans l'étang de Thau,

ce qui contribue à la richesse de la flore et de la faune de celui ci.

 

Mais aussi autour de l'île de Sète.

Elles ne sont pas utilisées.

 

Une de ces sources révèle son existence en hiver.

Elle se situe dans le petit canal qui sépare l'île de Thau de l'île de Sète.

En effet cette arrivée d'eaux chaudes trahit sa présence 

par des vapeurs qui se forment là où elles émergent.

 

Signe modeste certes.

Mais éloquent.

 

Il nous dit :

" moi, le magma, je ne suis pas loin de vous "

 

Menace ou promesse ?

 

Les deux mon capitaine.

 

 

***

 

 

 

Voilà :

c'est sur ce message venu des profondeurs de la terre

que je vais clôturer  (provisoirement ?) cette série d'articles 

consacrés à Sète et à sa région.

 

Région au charme étrange

où vous apercevrez peut-être ces merveilleux Flamants roses :

 

 

 

 

 

 

2013_0923fabricolageseptembre0088.JPG

 

 

 

***

 

 

 


Publié dans Sète

Commenter cet article

Mari o 14/01/2014 17:00


Bonjour gai pinson siphonné,


Et dire que tous les gens que je connais qui ont été dans cet
endroit ne me l’ont jamais décrit tel que tu le fais. Personne ne m’a parlé de cette église et je n’ai jamais vu sur leur photographie cet endroit.  En fait, ils y vont en vacances, se baladent et ne savent rien dire d’autre. Ils avaient de jolies photographies mais quand je leur posais des questions, ils
étaient incapables de me répondre. Enfin…


Un endroit magnifique. Une belle leçon d’histoire accompagnée
de superbes photographies.  C’est une très belle région.


J’ai essayé d’envoyer mon commentaire sur Sète 13, mais ça ne
s’ouvre pas. J’essaierai de temps à autre. Ça finira bien par fonctionner.


Bonne fin de journée et bise à toi gai pinson
siphonné.

kasimir, dit pinson déplumé 14/01/2014 20:41



curieux pour Sète 13...


Cette église (cathédrale ?) est curieuse, ...


mais elle est enourée de tellement grands arbres qu'on ne la voit pas


sauf si on arrive tout  près d'elle.


Mais sans doute attire-t-elle moins que le plage qui, en été, doit être surpeuplée.


Là je crois que tu a comblé tout ton retard concernant la région de Sète.


à bientôt


et bises



L@urence 20/12/2013 12:48


c'est quand j'habitais à Montpellier


pour me sortir un peu de l'appart


et voir la mer


justement, j'aime les coins perdus, le paysage y est le plus beau !


bisous Kas et oui, le petit bonhomme de la poussette a bien grandi ... il fait 1m79 et chausse du 46 ! le reconnaitrais tu ?


 

kasimir, dit pinson déplumé 20/12/2013 14:36



et de Montpellier tu partais à Maguelone ?


Sacrée balade !


Mais l'air de la mer a réussi au bambin 


1 m 79... bigre, il a presque dépassé son papa !


Bisous à tous pour Noël



nadia-vraie 19/12/2013 22:39


J'ai oublié, mais oui, il y a des éléphants en Hollande.


byebye

kasimir, dit pinson déplumé 20/12/2013 10:34



ah je comprends....


c'est de là que viennent les éléphants du PS


je n'avais pas fait le rapprochement


en tout cas le tien me plaît bien


et je crois que je vais m'en inspirer pour en faire un en céramique.


à bientôt, buveuse de sirop d'érable.



nadia-vraie 19/12/2013 22:38


Bonjour kasimir,


Ton article est très intéressant, j'aurais peur de m'installer dans ces coins de volcans?


Tes photos sont très belles.


Pour le mot "ratoureux" c,est vraiment québécois et cherche sur google,


on explique très bien... rusé, espiègle..ect


je te souhaite de "Joyeuses Fêtes" Kasimir.


Amicalement et prends bien soin de toi.


 

kasimir, dit pinson déplumé 20/12/2013 10:29



Ah ah ! avec toi nous allons apprendre le Québécois !


et c'est vrai que Google donnait la réponse à ma question


du coup j'ai appris d'autres mots : raboudiner, rapailler !


exemple : je suis super raquée ce matin
!


Allez Nadia, pour les volcans, la peur n'évite pas le danger.


Mieux vaut peut-être même le connaître.


Alors tu devrais acheter un petit chalet sur le Fugiyama, ou le Killimandjaro,


et m'y inviter!!!!!!


Joyeuses fêtes pour toi aussi, puisque c'est prévu pour toi.



erato 19/12/2013 22:31


C'est très intéressant d'approfondir la géographie et aussi l'Histoire des régions. On fait des découvertes extraordinaires.


Merci pour ces explications.


Belle soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 20/12/2013 10:19



Oui, toutes les régions ont beaucoup à nous raconter


mais ce qu'elles disent se trouve en langage crypté  


et il faut découvrir le code secret, un peu comme Champollion avec la pierre de Rosette.


bises pour toi, Andrée.                          
                                                       
                                                       
                                                       
                                                       



L@urence 19/12/2013 22:16


Maguelone ... j'aimais m'y promener


je m'y revois encore avec la poussette et Rémy dedans


tu vois, ça commence à dater !


tu m'as donné envie de retourner dans le Sud, pas pour y habiter mais le redécouvrir ...


bisous Kas et bonne nuit

kasimir, dit pinson déplumé 20/12/2013 10:15



tu t'es promenée à Maguelone avec Rémy dans une poussette !!!


Alors là je suis épaté


mais qu'allais-tu faire dans ce coin perdu ?


Mon salut à ton grand garçon, et bisou pour toi.



flipperine 19/12/2013 17:27


l'urbanisme détruit la beauté de la nature et provoque aussi des catastrophes car si il y avait un coin désert, un talus, des arbres ou autre chose tout cela servait à qq chose

kasimir, dit pinson déplumé 19/12/2013 18:43



l'humanité a du mal à freiner ses ambitions


et souvent ce ne sont plus les besoins qui sont satisfaits, 


mais l'appât du gain, du profit.


Et on déverse  des tonnes de déchets dans des sites admirables...


quel dommage !



Esclarmonde 19/12/2013 11:52


Ces volcans sont les cousins méditerranéens des volcans d'Auvergne... C'est assez fascinant de penser que dans ce lieu de villégiature, c'est la lave qui était maître des lieus ! Partant dès
samedi en vacances, je te souhaite par avance un chaleureux Noël. Bises

kasimir, dit pinson déplumé 19/12/2013 18:39



oui, incontestablement, le volcanisme a régné en ces lieux


et il reviendra : c'est la vie même de la terre qui sans cesse se renouvelle.


Tu pars samedi ?


Je suis sûr que... ça te dit.


Alors bonne vacances Esclarmonde, et bon Noël pour toi aussi.


bises de pinson.



telos 19/12/2013 06:07


joli ce chemin et la photo qui suit.merci

kasimir, dit pinson déplumé 19/12/2013 18:33



tu aimes ce qui est dépouillé !



aln03 18/12/2013 19:03


Je connaîs bien ce coin , mais Maguelone toujours bouclée quand j'y suis allée .Balaruc , j'ai testé .Vraiment des eaux très chaudes ,mais je n'ai pas été ébouillantée .Je garde un bon souvenir
de Balaruc.Que tu parles des eaux thermales m'intéresseraient bien!Mais y a pas le feu.


Bizatoi


Nicole

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2013 20:15



Maguelone bouclée ????


aurions-nous eu de la chance  sans même le savoir ?


Parler des eaux thermales...


oui, ça fait un bout de temps que j'y pense


mais mes propos risqueraient d'être assez surprenants


et ne seraient pas appréciés par les médecins thermalistes


(qui heureusement ne les liraient même pas !)


oui, je ferai ça un jour, inchallah !


BZK



Danielle 18/12/2013 16:20


Tu vois ce que c'est de ne pas pouvoir se relire, je voulais écrire bien entendu " le chemin est donc considérablement raccourci !!!". C'est vrai que le trajet effectué en petit train touristique
est très agréable sur ce petit chemin qui longe l'étang, il nous a transporté sur plus de 2 km500, donc nous avons évité de faire 5 km à pied et nous étions plus frais pour continuer le
sentier... et les escaliers qui mènent à la Cathédrale (pas faciles à grimper sans main courante et avec un genou...). Heureusement que l'intérieur était d'une fraicheur accueillante (!).
Bisous en direct du littoral. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2013 18:51



il est certain que, même si le trajet a l'air ultra simple, ça représente une longue marche


alors l'arrivée inopinée de ce petit train ne pouvait pas se refuser !


La butte volcanique n'est pas considérable


mais la gravir... là encore, pas si simple ! 


Finalement, ça laisse de bons souvenirs


c'est comme cela que l'on perçoit le mieux la réalité de ces lieux.


C'est finalement une région de grands espaces.


Bisous de pinson, de l'intérieur des terres.



fan 18/12/2013 13:30


... magnifiques paysages, la mer, les églises et... les flamants roses, merci!!!


Bisou bleu!

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2013 18:44



il est vrai, FAN, que c'est un étrange assemblage


on ne s'attendrait pas à trouver  en un tel lieu (loin de tout)


une cathédrale aussi imposante, même si elle est à moitié en ruines.


La plage est immense, presque infinie, s'étendant tout au long du cordon littoral,


et d'une simplicité étonnante.


Et puis tous ces étangs créent comme de grands espaces étranges, dépouillés,


où une eau apaisée, et surchauffée, fait face au soleil.


C'est assez déroutant pour le campagnard que je suis.


Bisous de fin de journée, FAN.



Danielle 18/12/2013 11:23


Melgueil c'est Mauguio maintenant et les étangs se succèdent tout le long du littoral, là où tu étais, c'est l'extrémité de l'étang de Vic la Gardiole puis succède l'étang de Pérols. Cette
cathédrale de Maguelone, de style roman est située sur un îlot de verdure, entre mer et étang, à quelques centaines de mètres de la plage (!). Heureusement que le petit train qui dessert la plage
permet d'y accéder en partie et le chemin est donc sonsidérablement raccourci. Cette zone protégée et superbe est vraiment un endroit exceptionnel. La cathédrale est impressionnante, imposante et
sobre à la fois, il y règne une ambiance particulière, un peu hors du temps, je crois que nous l'avons ressenti tous les deux et l'intérieur, si dépouillé en fait ressortir l'architecture
parfaite. Un bien bel endroit qu'il faut éviter en plein été à cause de l'affluence des touristes. A l'approche de l'automne c'était bien plus agréable, calme et plein de paix. Il est beau ton
article d'aujourd'hui, encore une fois, super ! Bisous du Sud où il fait très doux. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2013 18:32



Oui, je n'avais pas trouvé ce nom sur la carte


et il y a tellement de noms d'étangs que j'ai abandonné 


et je me suis, sur la carte, contenté d'écrire 2 ou 3 fois " étang " !





A Maguelone, l'arrivée inopinée de ce petit train à roulettes nous a,


c'est vrai, facilité le déplacement


et en plus il était gratos !


c'était je crois son dernier tour pour la saison, donc l'année


on a eu de la chance.


Bisous Danielle.



gazou 18/12/2013 09:27


oui, c'est une très belle région...et Maguelonne un très beau site

kasimir, dit pinson déplumé 18/12/2013 18:25



tu connais Maguelone ?


diable... tu as été partout !