Un fragment de texte d'un auteur mystère....2 : la vérité est là où l'on ne regarde jamais....

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

 

 

                                             krikri-2.jpg

 

 

 

 

C'était une matinée agréable et fraîche

 

une brise vivifiante soufflait du haut des collines

 

il y avait une bénédiction dans l'air

 

et la paix d'avant que les hommes ne s'éveillent.

 

 

 

L'homme qui est venu nous voir plus tard, ce jour là,

 

avec sa femme et ses deux enfants

 

avait l'air d'un homme très sérieux.

 

 

 

Il dit qu'il aimerait trouver Dieu.

 

 

 

Sa femme et ses enfants étaient assis respectueusement en silence,

 

et sur une branche, tout près de la fenêtre,

 

une tourterelle beige claire roucoulait doucement,

 

toute seule.

 

 

 

L'homme ne la regarda pas une seule fois

 

et les enfants, avec leur mère,

 

demeuraient assis, rigides, nerveux,

 

sans jamais sourire.

 

 

.....

 

 

La tourterelle s'est envolée

 

et la beauté de la montagne de nuages recouvre les champs.

 

 

 

La vérité est là

 

où on ne la regarde jamais.

 

 

***

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

tout simplement magnifique ce poème et ton aquarelle de toute beauté.


Chapeau bas l'artiste et je t'applaudis à deux mains


biz


régine
Répondre
K


merci Régine


étoile Chti !


bise pour toi



E

Bonsoir Pinson


Bon retour , j'espère que tu es en pleine forme.


Le couple et les enfants doivent avoir un grave problème pour ne pas sourire et admirer cette adorable tourterelle. Un problème à régler ... ils cherchent Dieu !


Mais Dieu était dans la main tendue des amis qu'ils sont venus voir.


La vérité n'est pas toujours évidente à trouver .... nous avons parfois le regard qui est dans un vrai brouillard .


Ton aquarelle respire la paix .J'aimerais m'asseoir au pied de l'arbre.


Belle soirée, bisous Pinson
Répondre
K


oui, il serait bon, un jour,


de simplement s'asseoir sous un arbre, et d'écouter une tourterelle;


ou le bruit du vent dans le feuillage


percevoir la densité de la vie, sa saveur.


Au delà de toute cogitation.



J

Ce n'est pas de krishnamurti ??


Bon lundi
Répondre
K


bravo !!!!!!


je n'ai pas dit son nom car il provoque souvent des polémiques


et sa pensée n'est pas toujours exposée aussi bien qu'elle le mériterait


en faisant le choix de ces phrases, je voulais montrer (à quelqu'un !) que cet auteur avait une vision poétique du monde, qu'il en percevait
toute la profonde et bouleversante beauté.



T

elle est là où nos pieds se posent..
Répondre
K


absolument


et nulle part ailleurs


et à l'instant même


hic et nunc, comme disait les vieux philosophes



A

bonne semaine Kasimir!!!!!!!!!!!!
Répondre