- Munch -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

  

 

Quand je suis parti vers Paris cette visite n'était pas prévue. .

 

J'avais l'intention d'aller au cinéma,

ce que je n'ai pas fait depuis plus de 10 années.

 

Mais sortant du métro près du centre Pompidou,

pour me trouver un cinéma,

j'ai vu que se tenait là une expo sur Munch.

"Edward Munch, l'oeil moderne".  

Mon choix était fait  :  l'expo.

 

 

Je ne connaissais de lui que "Le Cri".

Il n'était pas présenté.

 

Mais pas mal d'autres tableaux dans le même ton.

 

Trois mots sur sa vie, que j'ignorais.

 

Sa mère meurt de tuberculose alors qu'il a 5 ans.

C'est l'époque où la terrible "phtisie" fauche des familles entières

sans qu'on sache comment la combattre.

 

Ensuite c'est le tour de sa soeur aînée, Sophie.

 

Il a une autre soeur.

Elle développe une mélancolie.

 

Et un frère, qui lui va tout de même réussir à se marier.

Las... il meurt très peu de temps après.

 

Pas rigolo tout ça.

 

Son oeuvre picturale va traduire ce malheur

qui ne semble pas s'ouvrir  sur la moindre perspective de bonheur.

 

 

La maladie, la tristesse, la mort...

 

Un tableau particulièrement poignant ("l'enfant malade")

va représenter sa soeur,

comme hébétée de désespoir, d'incompréhension,

de révolte muette et impuissante,

tournée vers une femme (qui pourrait représenter une mère) assise,

qui baisse la tête, vaincue par le sort monstrueux.

 

Le tableau de "la puberté" n'est pas moins tragique.

Sa soeur sans doute encore,

les mains souillées du sang de ses premières règles,

évènement sans doute vécu comme une incompréhensible détérioration du corps,

une absurdité de plus.

                                           

 

 

 

                                    

 

                                                  la-puberte.jpg

 

 

 

Tous ces tableaux, Munch va les répéter de nombreuses fois,

et j'ai l'impression que les nouvelles versions sont de moindre qualité,

plus ... enfin je ne suis pas expert en la matière !

 

 

Que fait Munch ?

Il peint sa propre vie.

Il exprime sa désespérance.

 

Il se lie à quelques femmes.

Cela se termine par des drames, parfois violents.

Il va peindre des "vampires dans la forêt" (nombreux exemplaires) :

un homme courbé dont on ne voit pas le visage,

une femme penchée sur lui....

comme si elle lui donnait un baiser dans le cou.

 

Même la sexualité est une impasse, un gouffre !

 

Tous ces tableaux expriment un pessimisme profond,

avec des tons sombres, blafards,

 

Souvent on pressent une présence redoutable.

Ainsi dans "la puberté" :

l'ombre de la jeune fille semble être un démon sur le point de la dévorer,

un oiseau de proie à l'affût...

 

Trois exceptions :

des tableaux colorés, éclatants même :

"le soleil" 1910

"femmes au bain" 1912

"nuit étoilée" 1922

 

Le premier est de style New Age (avant l'heure !)

Le second : les corps des femmes sont comme habités de lumière,

Le troisième fait penser aux ciels de Van Gogh.

 

Munch pouvait donc peindre d'une autre façon.

Parfois il fait penser à Gauguin :

sa façon de dessiner en larges courbes, qui stylise les formes.

 

Tout ça pour dire que je ne suis pas sorti de là le coeur particulièrement léger !

 

"Munch, l'oeil moderne" ?????

Pourquoi ?

L'oeil moderne consisterait-il à ne voir dans le monde que l'horreur ?

 

 

Van Gogh n'a pas eu une vie plus douce, je crois.

Mais il a peint un monde de beauté...

la peinture avait pour lui une autre fonction,

non de crier sa douleur d'être,

mais sa joie,

sa joie d'être dans un monde si extraordinaire,

un monde d'harmonie, de liberté, de légèreté,

un monde où nous pourrions être heureux.

 

 

C'est quoi, l'ART ?

 

BIZATOUS.

 

Commenter cet article

lylytop 12/01/2012 06:48


une petit question pendant ton séjour à Paris as tu fais un passage sur les plateaux de télévision????


lyly

kasimir, dit pinson déplumé 12/01/2012 15:14



ah non !


d'ailleurs  (je suis un type bizarre, je sais )


je n'ai pas la télévision.


Par contre, hier, j'ai vu la lune et les étoiles, et le spectacle était magnfique.


Bies pour toi,   Lyly.



Pascale 08/12/2011 13:40


Vaste question ! Pour moi une oeuvre d'art doit être belle. C'est quoi la beauté me diras-tu....
Bises à toi

kasimir, dit pinson déplumé 08/12/2011 17:07



tiens, voici une bonne question à se poser


chiche qu'on en fasse un aricle !


ton avis est aussi le mien


une oeuvre d'art doit être belle


mais à l'avis de  qui ?


Pour nous qui regardons... au nôtre !


Pour celui qui peint, au sien.


et sans doute celui qui peint, et celui qui regarde, n'ont pas toujours les mêmes façons de ressentir.


Bise, Pascale.



lenez o vent 06/12/2011 09:20


la peinture est le reflet de l' état d' âme


bisous pinson

kasimir, dit pinson déplumé 06/12/2011 11:06



YES


Bizatoi.



ozymandias 03/12/2011 09:59


Munch a peint des tableaux sombres certes mais aussi au début qq tableaux plus gais


certes d'autres peintres mal lotis (comme c'est le cas des artistes) ont eu des vies difficiles mais ont su surmonter leur épreuves...


Munch faisait partie de ceux qui traduisent leur vie au travers de leurs oeuvres ...


suis pas sure que ce soit génial, je n'aime pas Munch


je t'embrasse mon Pinson excuse mon absence mais bcp de boulot, je travaille pour ta retraite.. lol


belle journée


joelle

kasimir, dit pinson déplumé 03/12/2011 18:15



Alors si tu travailles pour ma retraite, je te donne l'absolution


et même pas de pénitence


allez en paix , ma fille !



Harmonie 02/12/2011 23:15


Tes paroles ont juste rendu compte de ton ressenti.


 


Aucun regret à avoir c'est dans le dialogue qu'on s'aperçoit de ces erreurs, si erreur il y a.

kasimir, dit pinson déplumé 03/12/2011 00:10



oui tu as raison


mieux vaut parler


quitte ensuite à s'apercevoir qu'on a dit des bêtises !


Sinon on ne l'aurait jamais su



harmonie37 02/12/2011 15:46


Qu'est se qu'un artiste ?


 


Je pense qu'on l'est tous un petit peu.


Un artiste est quelqu'un, à mon sens, qui sait absorber les sensations et qui sait les retransmettre.


Après on aime ou on aime pas ses sensation qu'il nous renvoie.


Mais cela ne nous laisse pas indifférent !


Et c'est le cas pour toi de Munch !


 


Cela va comprendre bien sur le peinture, le sculteur, le poète, l'écrivain.... mais aussi le jardinier, il faut un talent certain , le photographe, il ne s'agit pas juste de prendre une photo, il
s'agit d'en rendre toutes les sensations qu'elle peut évoquer, la cuisinière, agrémenter les plats des meilleurs saveurs pour faire frétiller les papilles, la couturière, l'ébéniste, le conteur,
savoir rendre les émotions, l'acteur (et ne sommes nous pas tous un peu acteur dans la vie)....


Enfin un peu tout le monde quoi. 

kasimir, dit pinson déplumé 02/12/2011 18:38



oh... je crois que j'ai été un peu trop sévère pour Munch, et bien à tort


car je n'ai aucune connaissance qui me permette d'avoir un avis.


En fait c'est certainement un vrai artiste,


et si ses oeuvres ne m'ont pas transporté d'allégresse,


ça ne veut rien dire.


Ses émotions, douloureuses ô combien, il a fort bien su les rendre.


Il les a faites dans une certaine souffrance, je suppose, mais en même temps, il était peut-être en quelque sorte transporté intérieurement dans
un monde de rédemption espérée.


C'est bien difficile à le savoir.


Par moment je me dis que j'aurais dû garder le silence


et que mes paroles étaient un peu vaniteuses.


 



gazou 02/12/2011 08:13


entièrement d'accord, tous les jardiniers ne sont pas des artistes...mais tous les peintres ne sont pas des artistes non plus, il y a des barbouilleurs...Hier j'entendais un italien, Umberto
Pasti, qui vient d'écrire un livre sur les jardins, il distingue les vrais et les faux, ceux qui sont faits avec amour et les autres qui obéissent à la mode, au grandiose ou à je ne sais quel
critère stérile...

kasimir, dit pinson déplumé 02/12/2011 18:03



il y a aussi des jardins qui ne sont qu'utilitaires


c'est très bien


pour qu'ils deviennent oeuvre d'art, il faudrait, outre du talent... une dimension spirituelle ?


Peut-on dire cela ?


Une sorte de sens mystique donné à l'entreprise.


C'est une piste escarpée...



gazou 01/12/2011 11:51


C'est quoi l'art ?


Un moyen d'expression tout simplement..D'autres s'expriment par le jardinage, le bricolage, les travaux manuels, la cuisine, l'écriture, la danse...à chacun de trouver le sien, les siens


Et si tout notre être crie de douleur, de désespoir, comment dire la joie d'être au monde.heureusement il a quand même eu quelques moments de bonheur puisque tu as quand même vu trois tableaux
colorés qui contrastaient avec les autres...Il faut savoir les regarder ces cris qui nous sont donnés à voir car comment laisser éclater notre joie ..si nous refusons de regarder la douleur en
face...mais, bien sûr, il y a des moments où il vaut mieux s'attarder chez ceux qui renforcent notre force de vie

kasimir, dit pinson déplumé 01/12/2011 22:57



est simplement un moyen d'expression ?


N'y a-til pas quelque chose de spécifique ?


Il y a peut-être des jardiniers artistes,


mais tous les jardiniers ne sont pas des artistes.



Harmonie 30/11/2011 23:25


C'est quoi l'art tu en poses de ces questions toi !!!!!


 


L'art, moi, je n'y connais rien, j'aime ou je n'aime pas.


 


Mais ce que je sais, c'est qu'il traduit ce qui se cache au fond de soi.


L'artiste est généralement, pour ne pas dire toujours, une âme torturée.


L'oeuvre va refléter soit ce qu'il vit, dans toute l'horreur de sa vie, soit le rêve qu'il s'en fait.


 


J'ai eu l'occasion de voir une expo de peinture thérapeutique. 


J'aurai aimé en faire un article, mais pas pu prendre de photo, ou plutôt juste avec mon apn, mais je sais pas les mettre sur l'ordi.


L'artiste au début peint de simple trait noir, des visages, balafrés. Au fur et à mesure des paysages apparaissent sombre, très sombre.


Et au final un, laché prise semble se produire et là la peinture devient sublime pleine de couleur et de vie.


 


Je pense que la manière de dessiner, de peindre, est en soi tout un détail psy.


Les larges courbes de Gaugain, peuvent traduire un besoin d'occuper l'espace.


 


Les couleurs, la place des choses, les formes...


 


JE pense à une "pale copie" 'ça c'est tes mots à toi moi je parle d'une inspiration, car je ne vois aucune copie) que j'ai eu l'occasion de voir.


En comparant les deux oeuvres, on sent deux peintres aux personalités bien diffrentes. De par les couleurs, les formes, le nombre...


Ouais le nombre de moutons, ce n'est pas anodin !!!!


Et tu vois sur ton oeuvre à toi, je constate que les traits de la femme sont sublime alors que ce de l'homme sont grossiers ?????


Ouais cela aussi doit avoir un sens, ne serai ce que tu as un souci avec ta propre image ???


 


Houlà je vais arrêter de faire la bavarde, je vais trop déborder autrement


 

kasimir, dit pinson déplumé 01/12/2011 22:35



C'est donc un moyen pour s'exprimer, d'une façon particulière.


BON , O K ,


Mais nous cherchons tous à nous exprimer.


Qu'est-ce qui est spécifique de l'artiste ?


Torturé ?


Nous le sommes tous, plus ou moins.


Et il ne suffit pas non plus de peindre, de s'exprimer par la peinture, 


pour être véritablement un artiste.


En fait, sincèrement, je ne sais pas clairement ce qu'est un artiste.


Qui me le dira ?



erato:0059: 30/11/2011 21:15


L'Art est très personnel et relatif , il n'y a pas de critère . Celui qui peint, sculpte , écrit ....  est sous l'émotion du moment .Ses oeuvres seront parfois différentes ,
peut-être pas si son vécu est le même. On peut aimer telle ou telle saison d'un peintre et détester une autre .Cela aussi dépend du regard de celui qui regarde la toile et dans quelle disposition
il se trouve. 


Il en est de même pour les films! c'est un art aussi.


Douce soirée, bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 01/12/2011 22:19



Oui, bien sûr Andrée, je n'ai fait que livrer mes impressions du moment.


J'ai peut-être même été un peu manichéen.


Il y avait quand même quelques tableaux moins "sombres".


Ainsi 3 femmes sur un pont.


J'ai surtout décrit mon impression globale.


Je conçoit que le travail d'un critique d'art ne doit pas être aisé.


Le visiteur lambda a, lui, toute la liberté de dire ce qu'il ressent.


Mais ça n'est que son opinion, son ressenti.



Catherine D 30/11/2011 18:06


J'ai zappé Van Gogh, que je n'aimais pas, jusqu'à ce que je l'étudie... le beau jusqu'à l'ivresse, jusqu'à la folie... mon préféré, le champ de blé à l'alouette peu-être, qu'on voit peu (on
montre celui au corbeau, signe de mort), ou le cerisier peint pour l'enfant de son frère...
j'ai passé un examen sur "Van Gogh ou la conquête de la lumière"

kasimir, dit pinson déplumé 01/12/2011 21:50



oh alors parle-nous de Van Gogh !


le cerisier, j'adore


le champ à l'alouette, connais pas


mais que de trésors il a peint


et quel bien il nous fait



Catherine D 30/11/2011 18:02


J'avais une amie qui dirait de Munch "flinguant"... chacun est libre d'exprimer son désespoir, son spleen dans son art, mais je te dirais que je n'aime pas du tout, libre au philosophe de
m'estimer facho. Si tous ceux qui ont un vécu douloureux fasaient des choses aussi glauques, nous sombrerions dans une profonde dépression collective !
Pour moi, l'expression picturale doit aider la vie, pas la miner...
Je préfère aller voir Cézanne :)

kasimir, dit pinson déplumé 01/12/2011 21:45



Je partage entièrement  ton point de vue


et je préfère aussi aller voir Cézanne


j'aime la chanson : Cézanne peint


elle est admirable, rend bien compte de l'oeuvre divine qu'il accomplit.


Oui la peinture doit aider à vivre.


Enfin, chacun cherche ce qu'il veut dans la peinture.


Je ne regrette pas d'avoir été à cette expo, mais je n'y retournerai pas une seconde fois.



Jackie 30/11/2011 17:04


Notre peinture pour peu qu'elle soit authentique, est le reflet de notre être profond.


Van Gogh était habité par une force intérieure qui le tirait vers le haut. Assoiffé de justice, de paix , de partage , d'Amour vrai ( sa
correspondance quotidienne avec son frère en témoigne) il n'a cessé de chercher la lumière, sa peinture va au- delà du visible, il aime la nature et la peint d'une façon surnaturelle...
Contrairement à Munch Il ne représente pas le monde tel qu'il est mais tel qu'il le voudrait.


Bonn soirée Pinson


Bises

kasimir, dit pinson déplumé 01/12/2011 21:32



Analyse parfaite à laquelle j'adhère mot pour mot


Merci à toi, l'artiste pleine de sensibilité


habitée par la soif de la beauté,


transfigurant par l'oeuvre de tes mains ce que notre vie concrète peu avoir de limité.



hélène 30/11/2011 15:48


Munch, un artiste qui peint trop souvent la désespérance..je ne suis pas fan, quoiqu'on dise qu'il fut précurseur des expressionistes... Aucun attrait pour ses tableaux, sauf peut-être, "les
filles sur le pont", ou la "madona", à part cela son "cri" me glace....


 Et puis Van gogh est un de mes favoris, l'émotion passe avec lui, passionnée  et emplie de tristesse parfois.


Amitié


hélène

kasimir, dit pinson déplumé 01/12/2011 21:12



Je ne sais trop de quoi il a été le précurseur, et en fait ça m'est assez égal : c'est une affaire qui intéresse les spécialistes, pas le public
ordinaire dont je suis


et pour nous la seule question est de savoir si nous éprouvons ou non du plaisir à regarder ses tableaux.


La réponse pour moi est claire : c'est non.


Peut-être font-ils réfléchir, mais ce n'est pas ce que, personnellement , je demande à la peinture.


Je n'ai pas parlé de ses nombreux auto portraits.


Techniquement ils sont peut-être remarquables, mais cette perfection technique éventuelle m'indiffère.


Simplement, moi, je les trouve affligeants, démoralisants.


Une guide a eu l'audace d'en décrire un comme traduisant une véritable résurrection...


Et bien , médiocre résurrection !


Dans le cas contraire ça aurait été quoi ?


Je n'ose imaginer.


Alors vois-tu Hélène, je suis tout à fait de ton avis.


La résurrection elle est chez Van Gogh : avec lui nous rentrons dans un autre monde : il a transfiguré sa propre vie de
souffrance.


Munch a seulement exprimé la sienne.


La différence est radicale.



sittelle 30/11/2011 13:41


On présente Van Gogh comme un fou, pourtant il suffit de lire ses lettres... il a peint la beauté et il était rempli de compassion pour les gens,même avec un sale caractère! Je n'aime pas Munsch,
je ne cherche pas à savoir pourquoi, mais je ne connais que les reproductions, réduites, sur papier; il faut voir les toiles "en vrai", et il faut aller à Paris, ça c'est le drame ! bon
après-midi Pinson, profitons du soleil !

kasimir, dit pinson déplumé 30/11/2011 15:07



Alors ceci explique peut-être cela :


compassion pour les êtres qui se traduit dans sa peinture : chaleureuse, réconfortante.


ce n'est pas le cas des tableaux de Munch


enfin de la plupart des tableaux que j'ai vus.


C'est en tout cas ce que j'ai ressenti.



MymyChacha 30/11/2011 13:35

Il me semble qu'il faut voir le rapport au modernisme sous l'angle de ses recherches en lien avec la prise de vue photographique, les mises en scènes cinématographiques. Il utilise les couleurs et
les touches picturales pour leurs valeurs symboliques. La peinture devient alors, moyen d'expression à part entière, et non rendu fidèle de la réalité visuelle. Nous sommes à l''heure actuelle
habitués à ce côté expressif de la peinture, mais à cette époque entre deux siècles, il faisait partie des avant-gardistes...

kasimir, dit pinson déplumé 30/11/2011 14:59



oui l'artiste !


c'est sans doute la bonne explication


et à l'expo il y avait de nomreuses photos faites par Munch


et pas mal d'explications à ce sujet


mais  je n'ai  pas réussi à vraiment m'y intéresser : j'ai zappé !!!