Conte de la Princesse Elisa - Les symboles - Une formulation lumineuse de Ptitsa -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

A l'époque où j'avais dit ce conte en public

(dans d'étranges circonstances) ,

Lulu m'avait fait une remarque :

pourquoi le troisième a-t-il été choisi ?

Il ne fait après tout que suivre les conseils de la fourmi.

Les deux premiers ne sont pas antipathiques.

Ils ont seulement été mal conseillés.

 

Une idée m'est alors venue :

on pourrait raconter autrement cette histoire.

Ce serait le même homme qui se présenterait les 3 fois.

Deux fois rejeté, il serait accepté la troisième.

Pourquoi ?

 

La première fois, il suit les conseils de l'aigle.

 

L'aigle, oiseau puissant, est le symbole de l'esprit.

D'un esprit brillant et dominateur.

Ce rapace voit tout, contrôle la situation. 

Il représente l'intelligence, la conscience claire, la volonté,

la puissance et  le pouvoir (du César romain, de Napoléon).

Il est lié au soleil

qu'il peut, selon la légende, regarder en face.

Il représente  les pensées "élevées", "spirituelles", religieuses.

Ainsi Bossuet était dit  "l'aigle de Meaux".

 

Élisa repousse cet homme orgueilleux,

paré de toutes ces plumes là.

La somptuosité du plumage ne l'inspire pas.

 

La deuxième fois, l'homme chevauche un poisson.

 

Le poisson est lié à l'élément eau

et à ses profondeurs mystérieuses.

Il est lié au monde de l'inconscient,

à tout ce qu'on ne voit pas.

Les profondeurs de la mer abritent des monstres,

des forces redoutables et incontrôlées.

Il symbolise toutes les forces instinctuelles.

Il est une image phallique incontestable.

Saint Martin remarquait qu'en lui,

la tête n'était pas séparée de la queue !

 

Cet homme là, Élisa n'en veut pas non plus.

 

La troisième fois, l'homme se fait aussi petit qu'une fourmi.

 

La fourmi vit sur la terre, cachée dans les herbes,

les brindilles, les feuilles en décomposition.

C'est-à dire l'humus.

Elle est donc le symbole de l'humilité.

C'est cet homme modeste qu'Élisa se choisit pour époux. 

 

Si ce conte était un conte Bambara,

la fourmi renverrait à une signification sexuelle

car pour les Bambaras, la fourmilière est le symbole....

du mont de Vénus !

Et comme notre homme, transformé en fourmi,

était déjà monté jusqu'à la jarretière....

il lui aurait suffi d'un petit effort....

Mais ce n'est pas un conte Bambara... Dommage !

 

Mais voyez maintenant le lumineux commentaire 

 

 

               colibri.jpg

         

qu'un colibri vient de m'envoyer :

 

 

  • Pour pouvoir (se) donner,

  • il faut être déjà porteur d'amour

  • et non attendre de l'autre qu'il nous remplisse

  • comme une outre assoiffée...

  • sinon, c'est le début de l'engrenage fatal :

  • désillusions, reproches, amertumes...

  •  

  •  

  • Génial Colibri !

  • Comme s'est bien dit en si peu de lignes !
    C'est bien le drame de beaucoup des couples qui se forment :

  • l'un demande à l'autre de lui apporter ce qui lui manque :

  • un supplément d'être.

  •  

  • Mais l'autre demande à l'un la même chose.

  • Fais-moi grandir , dit l'un à l'autre.

  • Fais-moi grandir , dit l'autre à l'un.

  • Le challenge est risqué.

  •  

  • Si l'immaturité affective des deux est trop grande,

  • la désillusion est certaine pour les deux.

  • Un fossé d'incompréhension va se creuser,

  • laquelle ne sera jamais explicitée.

  •  

  • Il faudrait que chaque membre du couple

  • ait déjà acquis la capacité de vivre seul.

  • Qu'il ne craigne pas la solitude.

  •  

  • Mais dans les faits, cela est si rare.

  • Heureux sont les couples où l'entraide, entre les époux, permet à chacun de franchir les étapes de la maturation, qui va rendre chacun capable de vivre seul.

  •  

C'est alors, et alors seulement, que le " don " de soi à l'autre devient possible.

Don qu'une personne libre fait à une autre personne libre.

Où personne ne "possède" l'autre.

Ne le contrôle, ne le surveille.

 

Il faudrait pour cela  que chacun ait déjà accompli ses noces intérieures....

Pas facile. Mais pas impossible.

Bon courage à chacun.

Publié dans conte

Commenter cet article

eMmA 08/08/2010 18:15



Mon cher, vous êtes à l'honneur ici : http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/archive/2010/08/08/lachenaie-le-blog-de-kasimier.html#comments


Normal pour un Comte des Fées !


Je t'embrasse, future célébrité de la météorologie !


eMmA



kasimir, dit pinson déplumé 09/08/2010 11:00



Ha... la météo...


je comprends l'allusion, à mon retard


hélas mon imagination va plus vite que mes réalisations, je sais


et toi, cruelle, tu me remues le couteau dans la plaie.


Mais tu as raison, il faut me relancer, sinon , alzeimer m'attend !



VIENS CZ DANINOUNE 26/07/2010 17:53



Ah si... et encore si..., je viendrai te les préparer tes repas, mais à tes risques et périls, car je suis nulle en cuisine... juste le nécessaire (lol)


Bisou



kasimir, dit pinson déplumé 28/07/2010 10:21



L'important, c'est de savoir cuire le riz et les pâtes.


Le reste, c'est du superflu !


Bisous la sudiste.



H2O 25/07/2010 23:42



Est-ce vraiment toujours un choix éclairé et réfléchi ? Le "coup de foudre" incontrôlé et incontrôlable n'existe-t-il pas ? Ok, ce n'est pas obligatoirement le partenaire d'une vie mais parfois
si... je connais des couples qui se sont formés ainsi et qui ont vécu heureux... un seul regard avait suffit... c'est le mystère de l'amour ...


Re bisous


 



kasimir, dit pinson déplumé 27/07/2010 19:17



je crois que ce n'est jamais un choix éclairé, réfléchi.


C'est impossible !


Ce qui ne veut pas dire que ça ne va pas marcher !


avec un peu de bol !!!!!



mamiekeke 25/07/2010 23:06



 


Mon Kasimirnounet je crois que je vais t' acheter des lunettes ou t' offrir le premier prix de charmant menteur , je ressemble plus à la mousmée que tu vois qu' à celles que je t' ai
envoyé la derniière fois ha ha ha .


 


Je t' embrasse et reçois toute mon affection , ce soir un petit 38° est revenu mais j' ai eu de la visite , sans doute en es ce la cause un peu de fatigue ..


 


Gros bisous marseillais .


RENEE (mamiekéké).



kasimir, dit pinson déplumé 27/07/2010 18:49



Pas du tout !


Je vois bien sur tes photos que tu es la plus jolie des Marseillaises !


Bisous légers, spécial canicule.



ALN 25/07/2010 19:24



Le poisson m'interpelle!La personne que je connaîs le mieux depuis toujours est née sous le signe du poisson...Bisous Du soir, Ami Kas



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 22:49



qu'obtient-on si, au poisson, on lui retire un os


et qu'on lui ajoute un n ?


Un pinson



Andrée 25/07/2010 16:09



Le choix de l'autre se fait différemment pour chacun et même pour soi dans des moments différents de notre vie . De même l'analyse et l'impact d'un conte ont une signification différente selon le
moment que nous vivons . La vie à deux est un grand voyage , on prend le train un beau jour ensoleillé sans oublier d'emmener le parapluie . Les gares sont les étapes , les haltes , les joies
, les peines , les remises en question . Et si l'on est vraiment porteur d'amour , libre dans sa tête , indépendants et solidaires , le voyage peut continuer avec autant de plaisir . Le
principal c'est de partir ensemble avec des bases solides , claires et nettes . Les symboles sont bien réels , mais je pense que chacun les apprécie différemment . J'aime beaucoup ton analyse
finale .Bon dimanche , je t'embrasse Kasimir



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 22:25



et moi j'aime beaucoup tes mots :        


                         
indépendants et solidaires.


ces mots semblent contradictoires : ils sont en fait complémentaires.


j'aime beaucoup ta comparaion avec le voyage en train, et la note d'humour : ne pas oublier le parapluie, même s'il fait grand beau temps le jour
du départ.


Je t'embrasse Andrée.



mima 25/07/2010 13:10



bonjour Danielle,


Il n'y a aucun problème, et ta remarque ne me dérange pas du tout !


Je précise un peu ce que je voulais dire... je parlais au niveau du symbole, pas de l'animal en lui-même ! Chaque symbole présente toujours un aspect positif ou négatif suivant le contexte où il
se place . Ici il s'agit d'un conte, et je m'y amuse a  essayer de trouver du sens, un peu à la façon dont on interprète un rêve.


L'aigle en temps qu'animal n'a rien a voir la-dedans, et les rapaces me séduisent tout autant que toi...en ce moment je traque la buse (parce que en Bretagne, pas d'aigle !) 


bises Danielle



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 15:34



ça me donne l'idée de rechercher dans ton blog cette magnifique photo où l'on voit bien les rémiges de la buse : quel superbe
planeur.....



VIENS CZ DANINOUNE 25/07/2010 11:26



Ce n'est qu'aujourd'hui que je comprend la force du texte de colibri.


C'est vrai que souvent, on recherche chez l'autre, une chose que l'on ne connait pas...


Moi-même, je me cherche en l'autre... alors avant que je le trouve, il y aura des décénnies (lol)


Bisou du dimanche, et j'espère que tu as atteint la salle ???



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 12:40



pour l'instant, je vais aller vers la salle.. à manger.


Mais personne n'a fait le menu.


Je ne suis sûr que d'une chose : il y aura du pain (j'en ai fait hier) et des olives.


Et si je me faisais frire des courgettes pour changer ?


Bon appétit amie.



Danielle 25/07/2010 11:13



Bonjour Kas, me permets-tu de répondre à mima qui dans un com écrit une phrase qui me heurte un peu ? Allez, je considère que oui, je peux (question/réponse sans attente, super). Mima tu dis :
"L'aigle n'incarne pas ici le rapace avec tout ce que ça peut avoir de péjoratif...". Je ne suis pas d'accord, un aigle, péjoratif ? Ce rapace est un oiseau de proie magnifique. L'aigle
représente la force, le prestige, la beauté, la majesté ... bref, j'en suis une admiratrice inconditionnée. C'est le symbole des armoiries de plusieurs pays (Egypte, Allemagne, Autriche, Amérique
... et d'autres qui m'échappent (peut-être le Mexique ?). C'est un grand plaisir pour moi d'aller les observer car ils sont majestueux et fiers. Je les adore, comme tous les rapaces. Voilà ce que
je voulais exprimer ici. J'espère que ma remarque ne te dérangera pas et que tu l'interprètera dans le sens où je veux l'exprimer. Bises. Danielle


Merci Kas, j'ai emprunté tes coms pour répondre à mima. Je pouvais ? Trop tard, c'est déjà fait ... Gros bisous. Danielle



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 15:31



bien sûr que je te permets, ma bonne Danielle.


Ou plutôt, je n'ai pas besoin de te permettre : cela va de soi !


le dialogue est libre entre nous, et c'est ce qui fait le charme de nos relations :


une totale confiance entre nous, et l'absence de peur;


C'est un point essentiel.


Je t'embrasse Danielle.


 



mamiekeke 25/07/2010 11:11






Bonjour mon Kasimir chéri , merci de ta sollicitude pour mon coup de chaleur ... Quelle mauvaise surprise ce truc là , mais bon je pense qu' au jour d' aujourd' hui c' est enfin passé
, plus de température et la fatigue disparait peu à peu aussi , je fais encore attention on ne sait jamais ma petite famille veille , mon petit Dimitri à fait aussi un 39° mais tout va bien pour
lui il est en pleine forme .


 


Toutes nos pensées affectueuses à toi mon ami , tu n' es pas seul tu sais tu as la grande famille des blogopotes avec toi .


 


Gros bisous marseillais et à très bientôt de tes nouvelles.


RENEE (mamiekéké) encore un peu flageollante hihihi .



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 15:38



La première, c'est toi, je te reconnais bien,


dans ta tenue préférée,


mais alors, la seconde c'est ton clone ?


Tu voudrais pas me l'envoyer ? Je l'embauche !



mima 25/07/2010 10:57



Un lièvre, kasimir, ??? très intéressant ça !!!


Mais tu sais, la symbolique du lièvre n'est pas la même que celle du lapin ...


juste un petit truc que j'ai lu sur le lièvre : Il ne s'apprivoise pas et meurt en captivité...


bisous



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 15:35



Il meurt en captivité ?


ça serait mon cas Mima !



sittelle 25/07/2010 07:15



Et qui te dit qu'on ne vit qu'une fois ?... surprise !  bisou, bon dimanche Kasimir !



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 10:06



Pas moi en tout cas !


Car je me souviens bien avoir été un lièvre


(c'était mon totem chez les scouts : "lièvre boudeur" !)


Avant j'ai été un spermatozoïde najeur sur  doué :


 la preuve,  je suis arrivé le premier sur le podium  :


c'était lors d'une compétition olympique  (ou érotique, comme tu veux)


 qui avait eu lieu chez ma mère, il y a déjà un sacré bout de temps !!!!


avant ... j'peux pas te dire, mais pourquoi pas.


Bisou, ma petite Sittelle ! Bon dimanche.



mima 25/07/2010 06:39



Les symboles m'intéressent kasimir, mais je ne suis pas experte comme tu le crois. N'oublie pas qu'au départ je n'y comprenais rien à ce conte  !  Pour en arriver à ce résultat, j'ai d'abord suivi cette orientation que tu qualifiais de "mystique" et lu tous les
commentaires,puis quelques petites recherches sur les différents symboles du conte (aigle, poisson et fourmi) et ensuite j'ai laissé mijoter le tout ...et je m'en rends compte qu'il m'aura fallu 3 jours pour arriver à ce résultat, qui n'explique pas tout.


Pour la sculpture, pas de poisson mais un chat, qui peut très bien représenter le domaine des instincts.


Bonne journée,


bisous kas



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 09:56



N'empêche .....


tu t'orientes drôlement bien dans cette jungle des symboles


et si un jour tu publies un dico des symboles, nous l'appelerons " le Petit Mima" !



cagou 24/07/2010 23:49



non ce n'est pas un trésor...


demande a ma fille,????



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 00:52



 


oui, je le demande à ta fille !



cagou 24/07/2010 23:38



une bombe a retardement....


je n'aurais du faire ! mes enfants....


ils seraient nés autrepart.......



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 00:36



n'aie aucun regret pour le passé :


le monde nous est donné aujourd'hui : le passé on s'en fout.


Vivons aujourd'hui  : c'est un moment complet.



cagou 24/07/2010 23:35



pourqu'oi vouloir VIVRE quand tu aperçois!!!


que tous ce ,que j'ai transmis et un poison....



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 23:46



pour découvrir que tu t'es trompée :


ce que tu m'as transmis est un trésor.



mima 24/07/2010 21:24



Bonsoir kasimir,


Je te donne mon avis...


L'aigle dans ce conte, représente pour moi l'oiseau solaire, en relation avec le divin, et donc le domaine spirituel. Il n'incarne pas ici le rapace, avec tout ce que cela peut avoir de
péjoratif, avec entre autre une volonté de puissance démesurée.


Finalement cette composante masculine du prétendant, accomplit le voyage nécessaire ... il prend connaissance du domaine spirituel, avec l'aigle, puis s'immerge avec le poisson dans le sombre
continent sous-marin des instincts, et finit par se loger dans la jarretière,( je dirais la cuisse) lieu de nouvelles maturations (la matrice) où il va tenter de concilier ces deux aspects du
vivant.


C'est-à-dire tenter de trouver un "équilibre entre instincts et aspirations spirituelles"(titre justement d'une de mes sculptures !!! et je viens seulement de l'associer à ce conte !)


Et c'est cet homme-là, celui qui aura travaillé à ce labeur (et tout le monde sait que la fourmi est une humble laborieuse !) que la princesse se choisira pour époux...


Bisous au pinson



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 00:13



tu es experte pour les symboles, et je te tire mon chapeau


que je n'ai pas


tu parles de matrice à juste titre : 3+3+3 = 9 mois, le temps d'une gestation.


Au terme naît , enfin, l'homme complet.


Oui, je me souviens de ta sculpture, si chargée de force évocatrice quelle en avait fait peur aux gens.


Pauvres âmes timides et châtrées !



lenez o vent 24/07/2010 17:54



essayer de vire le mieux possible ensemble


ah ces contes!!


bisous pinson



kasimir, dit pinson déplumé 25/07/2010 00:27



j'te parie qu'on va y arriver


bisous, Nez !



rejane 24/07/2010 14:29



"les noces intérieures" que voici une expression qui laisse songeuse, me fait réfléchir, comprendre, apprendre...


merci kasimir


bises 



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 23:37



C'est une unification avec la force créatrice qui est à la base même de notre être,


quelque soit le nom qu'on lui donne


ou qu'on ne lui donne pas.


Cette force n'est pas loin de nous (très haut dans le ciel, dominatrice, menaçante même)


elle n'est pas cachée au point d'en être inaccessible (dans las abysses de l'inconscient)


elle au plus près de notre corps, de notre humble vie de tous les jours.


Une période de trois.. jours = une longue période.


Au terme de nos recherches (très loin)


on découvre que ce que nous cherchions était tout près.



ozymandias 24/07/2010 13:11



Bonjour Kasimir


autant j'étais réticente à la première explication 'philosophie hindoue' autant là j'adhère totalement


et non tu ne dis pas de bêtises


la princesse était une dominatice donc a préféré un homme humble...


quant au colibri qui t'a soufflé une réponse lumineuse je suis tout à fait d'accord aussi il faut être mature pour pouvour former un couple sinon il ne tiendra pas au fil des années


c'est d'ailleurs ce qui se passe souvent à l'heure actuelle


je clos ce comm en étant d'accord avec toi et moi


bisous mon ami Kasimir


joelle



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 23:18



quand on y réfléchit avec du recul, on peut se dire que cette aventure conjugale est vraiment une folle entreprise !


Et avec quelle inconscience on se jette dedans, avec quel paquet d'illusion !!!


Mais heureusement, sinon elle serait tout simplement impossible !



gazou 24/07/2010 08:22



 


Tu sais admirablement bien lire les contes...Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu en dis...et avec ce qu'en dit le colibri...Oui, il faudrait avoir  commencé ses noces intérieures
pour pouvoir aimer l'autre en vérité...Je dis"commencer" parce qu'il nous faut bien toute une vie pour les parfaire, ces noces là et parvenir à une pleine maturité



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 23:11



c'est ça la drame ! pour devenir apte (peut-être) à se marier


il faut toute sa vie, et quand on est tout à fait prêt


on a dépassé la date de péremption....


ça c'est cloche !



sandrasbz 24/07/2010 06:44



Re-coucou,


 


Voici les explications auxquelles j'adhère totalement.... Je peux repartir l'esprit plus tranquille, j'ai au moins un début de piste ! Gros bisous à toi et passe une belle journée,


 


Sandra



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 22:58



et toi...dors bien !


est-ce qu'un bisou suffira ?



VIENS CZ DANINOUNE 23/07/2010 22:52



En fait, ce conte est une pensée prémonitoire de mon avenir???


Je pense avoir déjà fait mes noces intérieures, et pas qu'une fois (lol), alors je suis prête pour le prochain ?!


Merci pour ces explications qui éclaircissent mon pauvre cerveau embrumé...


Bisou ...et du soir s'il vous plait



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 22:34



je le prends avec 24 H de retard : alors ce sera un bisou pour ce soir


je t'en fais un à mon tour



R.C.D. 23/07/2010 22:44



tes paroles m'ont ému jusqu'aux larmes..


je ne sais pas quoi rajouter....


merci de ta définition et je comprends pourquoi LULU t'a posé cette question pourquoi le troisième...


Oui si la vie ressemblait à ce conte quelle merveille mais ce n'est qu'un conte et la vie est très différentes. Les cartes que l'on possèdent en main tout au début de notre vie décident du
reste....


Il y a toujours un gagnant et un perdant dans l'affaire car finalement nous ne sommes que des êtres humains remplis d'espérance et souvent déçus par la vie... Alors qu'il nous faut nous y
accrocher...


Pourtant la vie nous ne l'avons pas demandé, nous sommes nés.... Et c'est à nous de nous débrouiller ensuite avec ce fardeau...


Bisous


régine 



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 19:51



La vie est difficile, Régine,


 mais ce n'est pas un fardeau à porter, mais une chance incroyable.


Si c'est trop difficile, nous allons chercher ensemble la solution.


Les cartes, certaines peuvent être changées.


La tactique compte aussi.


As-tu déjà joué au bridge ?


Et vois-tu, si nos difficultés nous rapprochent, pour chercher à comprendre, c'est déjà un résultat extraordinaire, car moi, je suis heureux de te
connaître, et de te parler.


Et de te faire un bisou.



Ptitsa* 23/07/2010 22:26



Me voilà aussi cramoisie que la fleur de ton dessin... de timidité et de plaisir! Voilà donc quel usage tu fais des commentaires que l'on te laisse ? Bigre... je vais devoir peser mes mots à
présent !


Oserai-je te demander encore de m'envoyer ton illustration pour qu'elle fleurisse aussi dans mon jardin ?


Sur ton analyse, comme promis, je serai brève cette fois, pas par auto-censure, puisque tu m'en dispenses si gentiment, mais parce que tu as parfaitement développé ma pensée. Merci pour tout,
cher Pinson.



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 19:03



Les commentaires que l'on me laisse forment un bouquet plein de parfums , et je ne me lasse pas de l'explorer : chacun me lance sur de nouvelles
pistes : une véritable catastrophe !


Quand je vois que de nombreux commentaires sont arrivés, j'ai un peu l'impression de ces calendriers de l'Avent, avec de nombreuses petites
fenêtres à ouvrir. Mais là, je dois les ouvrir toutes, car le lendemain, il en arrive d'autres.


J'ai finalement modifié un peu le dessin du colobri : il me semblait que je lui avais fait une queue trop massive. Tu me diras quelle version tu
préfères.


Car le Colibri, c'est toi !



canelle56 23/07/2010 22:17



Non ce n'est pas si simple mon ami.. la vie à deux n'a jamais ete du pur bonheur!!!!


Tout est à construire et cela sans se lasser , chose pas si evidente car à un moment les chemins peuvent s'ecarter , chacun ayant evoluer à sa manière et là bien souvent l' heure du bilan sonne
et le constat n'est pas à la hauteur des esperances


enfin ce conte en fait  revu à ta maniere permet de mieux comprendre


gros bisous kasimir



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 19:33



Pas simple du tout, je te l'accorde.


Et le bilan... toujours contrasté.


Que faisons-nous, tous ensemble, avec nos diverses relations ?


Une sorte de tapisserie, où les fils s'entrecroisent.


Il nous faudrait du recul pour en voir la beauté, en comprendre le dessin.  



sittelle 23/07/2010 22:06



En fait, il faudrait vivre une deuxième fois, en se souvenant des acquis de la première; c'est tout simple ! bisous , passe une bonne nuit !



kasimir, dit pinson déplumé 24/07/2010 19:25



Bravo ma bonne Sittelle !  T'as trouvé la solution


Pour présenter au bon dieu, on va faire une pétition


on veut vivre au moins deux fois


la première ça comptait pas


on ref'ra plus des bêtises


not'e résolution est prise.