Une trilogie : un conte, une rencontre, un rêve - 2/... : la rencontre d'une femme noire -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

Je dois maintenant vous rapporter un fait.

 

Il s'est produit dans la journée du 27, jour où j'avais écrit le conte.

 

Ce jour là je suis allé chez LIDL, faire quelques achats.

 

A la caisse une femme noire, 45-50 ans, est juste après moi.

  

En plaçant la séparation elle me fait un franc et large sourire.

Je le lui rends.

 

 

 

                                                  femme-noire.jpg

 

 

 

 

En quittant la caisse nous nous faisons encore un sourire,

comme pour nous dire au revoir, ou adieu : peu importe, 

disons comme un signe de fraternité. 

 

Sur le parking, alors que je range mes achats, elle arrive à son tour.

 

Sa voiture, par un hasard étonnant, est garée près de la mienne.
Une grande et belle voiture noire.

Nous nous sourions encore largement, en riant de cette coïncidence.

  

Je pars.

Nouveau, quatrième et dernier sourire, d’adieu cette fois.

 

Nous n’avons pas échangé un seul mot, seulement des sourires.

 

Je ne sais pas alors que je vais la retrouver dans la nuit même,

la nuit du 27 au 28 juillet..

 

Je précise tout de suite.... dans un rêve !

 

 

 

***************

 

 

Là je voudrais préciser ce qu'on appelle "un reste diurne".

 

Au cours d'une journée il nous arrive une multitude d'évènements.

Des rencontres, des discussions, des émotions, des actions, des lectures.

 

L'activité psychique, qui persiste la nuit,

( mais qui est alors, pour l'essentiel, inconsciente )

a pour rôle de classer, ranger, et parfois "digérer",

ce qui s'est produit durant la journée.

 

Imaginez un super marché qui recevrait, durant la journée,

une grande quantité de marchandises.

Le personnel n'aurait pas le temps de les mettre en place dans les rayons.

La nuit, alors que le magasin est fermé, les clients partis,

une autre catégorie de salariés viendrait mettre en place,

ici les yaourts, là la lessive, ailleurs les cahiers d'écoliers....

 

C'est ainsi que fonctionne le cerveau.

 

En passant, c'est pour cela qu'il est très important

qu'un jeune écolier dorme suffisamment.

Dans la nuit, durant son sommeil, il "classe", engrange, assimile,

tout ce qu'il a appris la veille.

 

Pas assez de sommeil ?

Il n'apprendra rien d'une façon correcte, durable.

 

 

Mais revenons au fonctionnement du cerveau de chacun.

 

Parfois, durant la nuit, il élabore un "rêve",

c'est-à-dire une construction imaginaire, 

et celle-ci, tel le monstre du Loch Ness,

peut apparaître à la surface,

je veux dire à la conscience.

 

C'est ce que nous appelons un rêve,

dont nous pouvons nous souvenir plus ou moins.

 

Très souvent (peut-être toujours), pour élaborer un rêve,

le cerveau utilise deux types de "matériels".

 

Des éléments anciens, voire fort anciens,

qui peuvent même dater de l'enfance, parfois la plus reculée,

et du matériel récent, et souvent du jour même.

 

Ce qui provient de ce qui s'est passé la veille,

alors que le sujet était éveillé,

nous l'appelons "reste diurne".

 

Dans le rêve que j'ai fait durant la nuit du 27 au 28,

j'ai utilisé (au moins) deux restes diurnes :

le conte, qui me laissait insatisfait, perplexe,

et ma rencontre avec cette femme noire....

 

 

Ahahah !

Vous vous demandez bien ce que....

Je vous le raconterai si vous êtes bien sages !

Commenter cet article

Pascale 20/08/2011 15:17



Mais nous sommes sages, et même toute ouïe !





 



kasimir, dit pinson déplumé 20/08/2011 17:53



Mais ouïe !


Je sais bien que tu es  sage !


C'est moi qui parfois ne le suis pas...


mais chuttttt !



eMmA 19/08/2011 10:06



Trop bien : j'ai fait une belle grasse mat' aujourd'hui. J'ai tout bien rangé dans ma têt, bien rêvé, et c'est la pleine forme ! A moi, la belle journée.


Te fais un très gros bisou cher Kasi.


eMmA



kasimir, dit pinson déplumé 19/08/2011 17:05



bon week-end, eMmA,


clair, lumineux, léger, 


en harmonie avec tout l'univers !



ALN 18/08/2011 20:32



Distance Z rue -Licll: 1 petit km.....pour info



kasimir, dit pinson déplumé 19/08/2011 08:46



ah... C'est par là ?



ALN 18/08/2011 16:02



Trés intéressant ton rêve!moi aussi j'aime bien aller chez Lidl...Mon dernier achaty;une grande boîte de puzzle.Est-on sûr d'acheter Français en allant ailleurs????


Ces Hard discounters appartiennent tous plus ou moins aux grandes enseignes françaises!


Retourne chez Lidl faire de belles rencontres pour nous écrire tes rêves.


Bisous



kasimir, dit pinson déplumé 18/08/2011 20:23



O K !


La prochaine fois que j'y retourne, sûr, je vais penser à tout ça.


Mais je n'y vais que 2 ou 3 fois par mois.


C'est à 20 km de chez moi, à la ville !



Erysson 18/08/2011 05:39



Pourquoi la suite n'est pas là ??? Quelqu'un(e) n'a pas été sage ???... 


Mr Pinson est reparti en vadrouille ?


Quelle déception de ne pas trouver le dernier volet de cette trilogie au réveil !



kasimir, dit pinson déplumé 18/08/2011 15:23



en vadrouile dans son jardin peut-être :


il faut que je me cueille des feuilles de laitue sauvage pour faire ma soupe :


elle est, avec un brin de menthe, un morceau de pin, et mixée, délicieuse !



ozymandias 17/08/2011 21:34



oups!! ze me suis trompée


c'était "un regard est toujours un langage.....


bisous pinson



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 22:14



j'avais rectifié


car on voyait ben qu'il y avait un lapsus calami


ou plutôt sourissi



lenez o vent 17/08/2011 19:52



il est agréable de rêver


bisous Ponson



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 22:02



oui :


c'est un peu comme se promener dans une forêt


habitée d'un tas de personnages



viens chez daninoune 17/08/2011 17:25



Allez Viens! (lol), ça m'a fait sourire...


Ce style de rêve laisse un trouble en nous, qu'il faut du temps à dissiper, mais tu as la faculté de l'analyser et combien c'est intéressant.


tu es certainement inquiet ou préoccuppé par quelqu'un et tu as associé l'histoire et la vie, c'est impressionnant et sujet à faire un roman... D'autant que ça se finit bien pour le rêve et
j'attend la fin du conte pour voir l'histoire.


Bisous!



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:52



Le rêve est l'écho de notre travail cérébral incessant.


Ce travail est de relier ce qui nous arrive chaque jour, de nouveau, à ce qui est déjà en nous.


Comme de nouveaux plants que recevrait un jardinier, et il doit leur trouver une place dans son jardin.



ozymandias 17/08/2011 11:42



je dis toujours depuis que nous voyageons que "un sourire est toujours un langage" à plus fort raison un sourire


quant à l'assimilation des acquis diurnes pendant le sommeil c'est indéniable


je t'embrasse mon Pinson


bonne journée joelle



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:46



Bonne soirée


ton coeur m'intrigue....



Jackie 17/08/2011 10:28



"C'est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent, c'est toujours par le plus petit côté  que les grandes choses arrivent." Christian Bobin.


Nos rêves sont peut-être une façon de "d'évacuer" ce qui nous pose problème. J'ai remarqué que je ne rêve jamais ou presque d'évènements dans lesquels l' affectivité n'intervient pas...


Bonne journée Pinson



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:40



Notre problème essentiel est affectif.


Le reste, c'est de la mécanique.


Notre joie, ce n'est pas un problème mécanique, matériel.



L@urence 17/08/2011 08:40



trés interessant tout ça


moi qui suis fascinée par le monde du rêve !


la suite, la suite, la suite !


bisous Kasi



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:29



Le bonheur du conteur, c'est l'attention de ceux qui l'écoutent


Merci Laurence, tu me combles.



gazou 17/08/2011 08:38



Et tu nous laisses encore en plan et je te vois rire derrière la moustache que tu n'as pas...Elle est charmante ta dame noire mais nous n'avons pas la suite de l'histoire...La terre est préparée,
bon sang, tu peux nous donner la suite...



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:27



oui, c'est fait !



Erysson 17/08/2011 07:42



Eh bien, eMma, nous sommes dans la même classe des rêveuses éveillées !


Bonne journée !



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:26



Il faudra que, l'une et l'autre, un jour,


vous rattrapiez le retard que vous êtes en train d'accumuler !



telos 17/08/2011 07:40



chez LIDLL tu m'étonnes.. achète français ..local local... moi je passe mon chemin...


bise



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:24



ta critique me touche


car ton avis m'importe.


suis-je dans mon tort en achetant (de temps en temps) chez Lidl ?


Je me sens obligé de me justifier.


C'est une bloggeuse qui m'a dit : va chez Lidl,


en ce moment ils vendent des semelles spéciales, souples.


J'y ai été, et effectivement il y en avait, et j'en ai acheté deux paires.


Où les aurais-je achetées sinon ?


Chez le pharmacien ?


Et à quel prix ?


Auraient-elles été pour autant locales ?


J'ai acheté aussi 2 ou 3 bricoles alimentaires.


Et j'ai vu... une petite merveille.


Habituellement je vais au magasin "Mr Briolage"


et je connais bien les prix qu'il pratique.


Or chez Lidl, ils vendent parfois des objets, sur de minuscules arrivages,


et ça dure 2 ou 3 jours, ensuite c'est fini.


C'est un peu comme "la bonne affaire du mois " de Manufrance.


Là ils vendaient des rateaux.


Superbes, beaux, bien faits, costauds.


Le prix ?


Pour le même prix, chez Mr Bricolage, j'aurais eu un manche de rateau.


Mais pour ratisser, il faut aussi la partie métallique.


L'ensemble approche alors de 4 fois le prix demandé par Lidl.


Je suis navré, TELOS, mais si le commerce hexagonal veut demeurer,


il faudrait que les boîtes françaises fassent preuve d'un peu d'imagination.


J'aime bien aller sur le marché du jeudi matin, dans la petite ville voisine.


Mais pour bien des choses, je privilégie des commerces qui font preuve d'intelligence ,


de sérieux et d'inventivité..


 



eMmA 17/08/2011 07:19



Ces explications sont très intéressantes pour la "petite" dormeuse que je suis (je n'ai vraiment pas dû classer grand-chose cette nuit...)


Bonne journée à toi, Kasi, et toutes les rêveuses et les rêveurs qui passent ici.


eMmA



kasimir, dit pinson déplumé 17/08/2011 17:01



Il me semble moi aussi que j'ai accumulé un énorme retard dans mes "classements"


depuis peut-être 2 ou 3 ans.


Je suis en train de commencer une phase de récupération


 je dors maintenant en moyenne 8 h par nuit


et avec un plaisir évident


et un tout petit zeste de culpabilité :


un petit reste de mon surmoi antérieur qui me disait : tu DOIS te lever.


C'était vrai durant le temps professionnel.


Pourquoi ça continue après son interruption  ?