- Texte mystère N° 8 : la basilique d'Orcival - Encore le Silence -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

                                              

                                         

 

 

                                            La basilique d'Orcival

 

 

 

 

 

 

 

                                               orcival.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Les silences sont de natures différentes.

 

Il y a le silence entre deux bruits

entre deux notes

 

et le silence qui s'élargit

dans l'intervalle entre deux pensées.

 

 

 

Il y a ce silence particulier,

tranquille,

pénétrant,

qui vient par certains soirs dans la campagne.

 

 

Il y a le silence à travers lequel on entend l'aboiement d'un chien au loin,

ou le sifflet d'un train alors qu'il gravit une pente raide,

 

le silence d'une maison

où tout le monde est allé dormir,

et sa curieuse amplification lorsqu'on se réveille au milieu de la nuit

et qu'on écoute un hibou

qui hulule dans la vallée,

et il y a le silence avant que ne réponde sa compagne.

 

 

 

Il y a le silence d'une vieille maison désertée,

 

et le silence d'une montagne,

 

le silence entre deux êtres humains,

losqu'ils ont vu la même chose,

senti de la même façon

et agi.

 

 

...................

 

 

Il y a l'étrange silence

qui existe dans un temple

ou dans une église vide,

profondément à l'abri dans une campagne,

loin du bruit des touristes

et des dévots.

 

 

.....................

 

 

Le silence des dieux

est le silence de la terre.

 

 

*

 

 

 

 

 

Commenter cet article

rosinda 04/04/2012 12:32


c'est tout simplement magnifique. J'adore kasi


et ton dessin : une pure merveille...


bisous mon ami


régine

kasimir, dit pinson déplumé 04/04/2012 15:50



merci Régine


Bisous pour toi aussi



lenez o vent 29/03/2012 18:34


chacun perçoit le silence selon lui


 


bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 29/03/2012 21:37



oui bien sûr


car il est aussi, ce silence, l'harmonie qui est en nous


bisous



harmonie37 27/03/2012 17:56


Que nous ne soyons pas d'accord pas de souci, je voulais simplement préciser ma pensée.


 


Je pense que cela te fait penser à une chanson, j'ai cherché moi aussi un bon moment moment.


J'ai trouvé à quoi cela me faisait penser, mais les paroles initiales ce n'est pas tout à fait ça.


"La musique est un cri qui vient de l'intérieur"


http://www.youtube.com/watch?v=NRdEFI2eVII


C'est à cela que me faisait penser ces mots. Y a t'il autre chose ???


Je ne sais pas.


 


Bonne soirée Pinson.


Bisous

kasimir, dit pinson déplumé 27/03/2012 18:32



bravo !


tu as retrouvé la phrase d'origine !!!



Harmonie37 26/03/2012 21:56


Je parle de bruit et pas de brouhaha !!!


Toi même tu compare le silence à un chant.


 


Derrière ce silence, il y a tout ce que dans notre intérieur, on mettra comme bruit et oui, ça peut aussi être un brouhaha.


 


Et pour aller un peu plus loin, je dirai même que le silence n'existe pas, il est toujours troublé, ne serai ce que par le bruit d'une respiration.


 


 

kasimir, dit pinson déplumé 27/03/2012 17:49



Les mots sont des petits sacs


on peut mettre dedans ce qu'on veut, de la farine, du sel, ou du sable.


Le tout est de savoir quoi et de s'entendre sur les contenus.


et si on ne pense pas la même chose au sujet d'un contenu, ça ne va plus.


Nous ne semblons pas d'accord sue le cotenu du mot "bruit"


Pour moi le bruit c'est l'élément de base du brouhaha :


c'est de l'inorganisé, du soudain, du désagréable.


Un bruit n'est pas un chant.


Du moins d'un chant qui me procure du plaisir.


Pardonne moi de critiquer ta formulation, mais je te dis ce que je pense.


Quand je dis que le silence pourrait-être considéré comme un cahant,


il faudrait que j'ajoute : un chant silencieux !


Et de plus ce chant ne vient pas, selon moi, de l'intérieur.


Le silence de la nature s'impose à nous comme la mer s'impose aux petits poissons.


Nous sommes portés, contenus, emportés par ce silence.


Ce ne sont pas les poissons qui fabriquent la mer !


Alors étant partout, ce silence vient en nous, mais nous n'en sommes pas l'origine.


Donc il ne vient pas de l'intérieur.


Je me damande si cette formule , je ne l'ai pas déjà entendue quelque part...


une chanson peut-être.


Il y a parfois des paroles très belles dans les chansons.


Mais celle là ne me paraît pas du tout juste.


Les chanteurs sont pardonnés, et toi aussi, ne t'inquiète pas !



fan 26/03/2012 11:30


Ah,non ! Je ne suis pas plus une "vraie artiste" que toi, Kasimir! Suis autodidacte, j'ai n'ai jamais suivit une école de "Beau-Arts." Chacun de nous est à sa manière "artiste"! 


J'aime les peintures abstrait de Jackie, qui me font rêver. Et tes dessins avec cette délicatesse, tes couleurs pastel ou ombrageuses, me rendent joyeuse, tout comme tes poèmes, grave ou
légères. Je suis incapable de dessiner comme toi...


Oui, Lausanne est une charmante petite ville, avec ses 7 collines, pas faciles de se promener et les montagnes (alpes Savoyardes) sont de l'autre côté du lac. Mon pays de rêve est et reste la
France! Déjà quand je passe la frontière à Genève ( 60 km de Lausanne) je me sens libre et je trouve un charme même dans les poteaux électriques, où certaines sont un peut moins droit comme
chez les Hélvètes (Suisse).Je m'arrête,


je t'embrasse..

kasimir, dit pinson déplumé 26/03/2012 21:58



super !


tu aimes les poteaux télégraphiques un peu penchés


je sens que la prochaine fois que je vais aller aux courses dans la ville voisine en empruntant les petites routes, je vais souvent penser à toi
!!!!!


autodidacte peut-être, mais l'inspiration sort de la personne seule, jamais de cours appris, de techniques standards


et tu as beaucoup de tes oeuvres dans des musées


tu as donc été reconnue par tes pairs, et ça c'est tout de même une sorte de consécréation.


mais tes paroles me touchent quand même profondément, je ne puis te le cacher


merci Fan


je t'embrasse aussi


 



harmonie37 26/03/2012 10:12


Le silence est un bruit qui vient de l'intérieur.

kasimir, dit pinson déplumé 26/03/2012 21:23



 un bruit ?


je ne dirais pas ce mot


c'est même pour moi le contraire d'un bruit


le bruit c'est de la matère à l'état brut et inorganisé


le silence qui monte de l'intérieur, c'est au contraire la plus subtile harmonie qui soit


c'est le chant profond de l'être


même s'il est inaudible, et justement parce qu'il est inaudible


alors non, pas  d'accord, ce n'est pas un bruit



Esclarmonde 25/03/2012 22:01


Je suis arrivée sur votre blog envoyée par Jackie. Je connais d'autant mieux Orcival et son église magnifique qu'une partie de ma famille est originaire d'un village voisin. J'ai connu cette
église quand j'étais petite et c'était encore plus calme que maintenant. Bonne idée de l'avoir choisi pour illustre le silence. A bientôt


Esclarmonde

kasimir, dit pinson déplumé 26/03/2012 11:10




Bonjour Esclarmonde


suis ravi de votre venue chez moi


merci à l'amie Jackie


oui, à bientôt !




fan 25/03/2012 16:53


... le silence le soir sur un chemin en campagne, celui pendant une conversation téléphonique... ou dans l'abbaye de Montmajour près d'Arles, le matin, ... et ce silence en ce moment.


Ton dessin, ce lieu chargé d'émotion est sublime comme toujours, cher pinson! :-)

kasimir, dit pinson déplumé 26/03/2012 10:27




je suis très sensible à ce que tu dis là, toi, une vraie artiste


et que tu vives à Lausanne augmente encore pour moi le mystère


mais vraiment c'est trop pour moi


bonne journée dans l'écin de tes montagnes




cagou 25/03/2012 09:25


tu dis qu'ils vivants dans nos coeurs!  OK


 et quand tu le ressens ! tu te sens comment....?


 bien , tres bien!!!! tu me suit!!!!


et pour l'eglisse ! tu as deja vu l'endroit ???


elle a ete construite en 1200 et quelque chose!!!


recherche dans l'histoire de france!!!! demande donc a ton fils ; faite une recherche : et tu sera étonné....! comme beaucoup de lieu saint!!!!comme les abbayes...

kasimir, dit pinson déplumé 25/03/2012 15:02




je le ressens


mais ne peux te dire comment


comme une joie, comme un air léger, comme le parfum d'une jacinthe !


ce qui est à la fois évident, et un peu vague.


Orcival ?


je connais ce lieu, y suis allé 2 fois


ces pierres sont chargées d'un sens très profond, c'est certain 


1200 dis tu ? et bien c'est du solide 


oui, il faudra que je relise quelque  chose au sujet de ces vieilles constructions romanes.


Je t'embrasse Cagou. 




sittelle 24/03/2012 19:49


Et alors, dans la crypte originelle... quelle paix et quelle force; j'aimerais bien y retourner... Bon dimanche !

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 21:17



j'ai l'impression que tu en as beaucoup, des lieux à retrouver !!!


tu commences quand ? cet été ?


et que tu n'oublies pas la baie de Somme...



Florentin 24/03/2012 18:28


Le silence est d'or, c'est bien connu. Et quand on lit ce que tu décris ici, on se laisse même persuader qu'il se décline en paillettes d'or. Tous ces silences que tu évoques là, je les
ai entendus ... Bon dimanche. Je te le souhaite feutré. Florentin.

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 21:07



mon dimanche sera parisien


mais même dans une grande ville on peut trouver du silence...


je te dirai


bon dimanche à toi aussi



Danielle 24/03/2012 10:27


Ton dessin est magnifique, on ressent une grande paix, la sérénité. J'aime le silence, notamment celui que tu exprimes "ce silence particulier, tranquille, pénétrant certains soirs dans la
campagne". Le silence entre deux êtres humains lorsqu'ils ressentent la même chose, la communion de deux coeurs, il n'y a pas besoin de paroles ... des silences bien différents mais aussi
profonds, aussi riches. Le bruit, l'agitation me dérangent ... sauf si ce sont des rires d'enfants, des chants d'oiseaux, mais ça c'est le bonheur, c'est la vie. Ce n'est pas de ce "bruit"
là dont  je parle, tu l'as bien compris j'en suis certaine. Je t'embrasse pinson. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 21:01



oui Danielle nous avons bien compris la même chose !


en même temps je te dis un grand merci pour ton mail sur Jean Vilar


je l'ai aussitôt mis sur le blog


car il est parfait 


tu mérites un gros bisou !!!        



cagou 24/03/2012 09:31


j'aime ce mot,  "le silence de la mort"


 


bien !!!!

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 15:31



Ce mot, "le silence de la mort", me fait un peur peur.


Je préfère penser au silence de la vie. 


Et la mort, c'est vrai aussi, fait parie de la vie.


Ce qui me gêne, c'est pe parler de la mort sans faire explicitement référence à la vie. 


Nos parents sont morts.


Mais ils sont vivants en nos coeurs, 


vivants et présents comme des vecteurs d'amour,


car ils nous ont aimés, mal sans doute, imparfaitement,


mais cependant assez pour nous avoir donné la vie. 


Ceci étant précisé, je suis d'accord avec toi. 



hélène 24/03/2012 09:09


Bienvenu le silence parfois, car il apaise, la pensée s'élève....merveilleuse impression.


 


Il est beau le château.....


 


 


Je t'embrasse


Hélène

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 15:18



Entendre les paroles de l'autre, c'est manger pour se nourrir


le silence ensuite, c'est comme digérer :


les paroles de l'autre, si nous les accueillons, deviennent notre propre substance psychique. 


Je t'embrasse aussi, Hélène. 



sounick 24/03/2012 09:02


Bonjour Kasimir !!! Ton aquarelle est très ressemblante de ce que je connais d'Orcival ! Merveilleux texte sur le silence ... en silence je l'ai lu avec plaisir ! C'est drôle car j'ai prévu
demain une petite escapade vers Orcival après la restauration  de la basilique ! Je vais sans doute faire quelques photos .... Bon WE à toi et bisous

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 15:08




 



Mais c'est vrai, c'est ton pays !!!!


Et quelle coïncidence que  tu t'y rendes demain. 


Notre planète est décidément minuscule .


bisous


bon dimanche baladeur



 




erato:0059: 24/03/2012 08:44


J'aime beaucoup ton texte car j'aime le silence qui permet de percevoir un autre aspect du moment présent , un moyen de le magnifier .Mais je dirais qu'il y a deux silences , le positif qui
est celui que tu as décrit et le négatif qui peut s'apparenter à la solitude, à l'incommunication, qui est volontaire ou non et celui-là est dramatique. Mais il ne faut pas l'oublier !


J'aime tes mots qui habillent bien le " beau" silence.Ton dessin est magnifique.


Bon week-end , bisous Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 14:55



bon W E, Andrée, dans ton beau pays ardéchois


mon W E sera parisien, et studieux


bisous



gazou 24/03/2012 07:15


Est-ce pour entendre le silence que tu t'es levé si matin?


Ou peut-être avais-tu programmé ton texte à l'avance?


Il est des silences de toutes sortes, ils sont tout aussi variés que les bruits


J'aime penser que le silence est toujours lié à une présence

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 14:52



non : ce matin je me suis levé tôt en effet, mais c'était pour prendre le train !


le texte , lui, était programmé.


Tu as raison, et en y réfléchissant je me dis que le terme de silence ne mérite son nom que si il est, en quelque sorte, rattaché à une présence. Il
est alors comme la scène d'un théatre, où vont apparaître les acteurs. 


Sans cela, il n'est rien du tout : il n'existe pas. 



Jackie 24/03/2012 06:40


J'aime les silences que tu cites, ils sont habités, ouverts. Mais il y a aussi, le silence de l'indifférence, le silence de l'absence, le silence de la mort...


Très belle ta peinture.


Bises


 

kasimir, dit pinson déplumé 24/03/2012 06:54



Ces silences là ne méritent peut-être pas le nom de silence


on se rapproche là du rien, du vide, de l'avant la "création" (?)


le silence est toujours lié à une présence...pourrait-on dire à l'amour ?


Une pesanteur existe sans doute qui tend à faire retomber le monde vers le rien.


Enfin là, je délire !


Vaudrait mieux que je prépare mon sac !!!


bisous pour ce jour