- Sète - 9 - Les voiliers : la part du rêve -

Publié le par kasimir, dit pinson déplumé

 

 

 

 

Aujourd'hui, nous allons mettre les voiles !

 

 

 


Voilier à Sète 2012

 

 

 

      Les premiers marins à utiliser la voile, à Sète,

ont peut-être bien été les pêcheurs avec les bateaux-boeufs,

car il fallait une grande habileté pour réaliser la prouesse

que représente ce type de pêche.

 

Les pêcheurs ont maintenant abandonné la voile,

(comme les agriculteurs le cheval )

et ce sont les plaisanciers qui les ont remplacés. 

 

Regardez cette carte postale antérieure à 1927.

 

Ce sont, je pense, des régates.

 

Je ne connais fichtre rien à la voile,

mais je trouve que ces bateaux ressemblent un peu,

(qu'en pensez-vous ?) aux bateaux des pêcheurs.

 

 

 

voilier-Cette-.jpg

 

 

      Certes, la coque des bateaux-boeufs était plus large, massive,

alors que celle des voiliers était très effilée,

mais les voiles étaient très ressemblantes.

 

Les bateaux ("de plaisance") ont beaucoup évolué depuis.

 

Les plus petits d'entre-eux (ou disons de taille moyenne)

se sont abrités derrière le Môle. 

 

Ainsi dans les années 60.

 

 

voiliers-annees-60--.jpg

 

 

 

Et c'est toujours le cas.

Le " port de plaisance " est toujours au même endroit.

 

 

 

2012 06152012mai0063

 

 

      Même si les bateaux, eux, sont très différents.

 

Ces bateaux, déjà bien impressionnants,

ne sont cependant que de petites coquilles

comparés aux géants des mers qui abordent ici. 

 

Et là on entre d'un seul coup dans le rêve !

 

Ainsi ce bateau italien, le " Nova".

Ce n'est  pas un document ancien :

cette photo date de 2012.

 

On croirait un Turner !

Une vision de rêve.

 

 

 

 

Bateau Italien Nova Italia 2012

 

 

 

      Plus prosaïquement, et plus quotidiennement

on peut voir le long des quais de bien jolis voiliers.

 

 

Ainsi en 2013, quai de la République.

 

 

 

Sète Port 2 Bateau Quai de la République 2013

 

 

 

 

Ou celui-ci, toujours cette année.

 

 

Sète Port 3 les quais 13 07 2013

 

 

 

      Ou encore l'Amadeus ,

toujours quai de la République.

 

 

 

 

Sète Port 4 - Quai de la République Amadeus 2013

 

 

 

 

Le  " Star Clipper "  ( de passage le 24.10.2013 )

est lui carrément un quatre mâts.

 

 

 

star clipper le 24 10 2013

 

 

 

      Attention !

Ce petit joujou n'est accessible (pour une croisière)

qu'à des gens excessivement riches.

N'empêche    ... quelle allure ! 

 

 

 

Le " Gulden Leeuw "

n'est pas mal non plus.

 

 

 

Vous vous imaginez faire un petit voyage sur ce trois-mâts ? 

 

 

 

 

voilier-Gulden-Leeuw-10-10-2013-.jpg

 

 

 

Sète est si côtée dans le monde de la voile

qu'y est organisé tous les deux ans un évènement qui s'appelle 

" l'escale à Sète " :

c'est un rendez-vous  pour les plus beaux voiliers anciens

et c'est du monde entier qu'ils y viennent.

 

L'édition 2012 de cette manifestation a été un gand succés

ayant attiré plus de 200.000 visiteurs.

 

En fait un cauchemar pour les habitants du coin !

Sète a été prise d'assaut par une sorte de marée humaine, 

les rues plus qu'engorgées : totalement bloquées ! 

Avec d'interminables bouchons

envahissant même les communes voisines, comme Frontignan. 

 

L'attraction essentielle était un quatre-mâts russe :

 

le  Kruzenshtern.

 

 

voilier-Kruzenshtern-pour-2014-.jpg

 

 

Ce voilier est le second grand voilier au monde.

114 mètres de long.

 

En 2012, 11.000 personnes sont montées à bord pour le visiter.

Mais réalisez : 

les bouchons étaient tels (de 5 km) 

que beaucoup de gens ont dû abandonner leur voiture,

faire ce trajet à pied pour arriver jusqu'au bateau, 

et là ont dû prendre la file d'attente (4 heures)

avant de monter à bord !

 

C'est pour vous éviter ce genre de mésaventure (dantesque !)

que je vous raconte tout ça.

 

Il reviendra à Pâques prochain, 

du 18 au 24 avril 2014. 

Si vous êtes des fanatiques de la voile,

et si vous n'avez ni peur de marcher ni peur d'attendre, venez.

 

Car il n'y sera pas seul :

il sera accompagné par près de 100 voiliers historiques,

les plus beaux gréements du monde,

accostés entre le Môle et le Canal Royal

et dans ce Canal jusqu'au premier pont,

les plus grands de ces navires se répartissant  quai d'Alger

et dans les environs.


 

Je vais vous parler plus modestement du Belem.

 

Il est venu à Sète cette année.

Il y est resté du 9 au 13 octobre.

 

 

 


Voilier-Belem-13-10-2013.jpg

 

 

 

4000 personnes sont montées à son bord.

 

Comme vous n'en étiez pas, pas plus que moi,

je vais vous faire faire gratis une petite visite.

 

 

ça, ça s'appelle... humm

je sais pas. 

Si : la cabine de pilotage !

 


 Voilier---Le-BELEM---12.10.2013.jpg

 

 

( J'avais d'abord cru que c'était la cuisine )

 

 

 

ça c'est la cloche !

 


Voilier---LE-BELEM---Cloche-de-Bord---12.10.2013-jpg

 

 

 

 

ça... ça doit être pour les virages !

 

 

Voilier---LE-BELEM---Quai-d-Alger---12.10.2013.jpg

 

 

Heu ... non : c'est la barre du gouvernail.    

 

 Là...  pas mal de cordages... 

 

 

Voilier---LE-BELEM-Quai-d-Alger---12.10.2013.jpg

 

     

 

bon, impossible de vous le cacher :

 je n'y connais rien.

 

Mais voilà, 

de l'avis unanime, ce bateau, un Trois-Mâts de 58 m de long,

lancé en juin 1896, 

a une âme !


C'est le plus ancien voilier d'Europe en état de marche.

Ses fans l'appellent " l'étoile des mers ".

 


 

 

Voilier---LE-BELEM-Quai-d-Alger---Oct.-2013.jpg.jpg

 

 

 

Il ne viendra pas en 2014

car (paraît-il) il ne peut naviguer en Méditerranée...

que le années impaires... 

 

Pourquoi ? Je sais pas.

 

 

      Tiens je vous montre encore une vieille carte postale.

 

 

 

Voilier---Cette---Debut-siecle---jpg

 

 

 

 

Et encore celle-ci (de Cette)    

Avec beaucoup de grands mâts.... 

 

 

 

 Voiliers-dans-le-port-de-Cette---Debut-siecle----jpg

 

 

 

      Les voiles ont changé.

 

Elles ont pris de la couleur. 

 

Et la mer accueille toujours des régates....

 

 

regates.jpg

 

 

 

 

Si le Môle (la culée du Môle)

abrite toujours les bateaux de plaisance de petite taille,

il a été récemment créé un second port de plaisance (près de la gare)

pour recevoir les voiliers de taille moyenne à très grande.

 

 

 

      Que conclure ?

 

Que la vie d'un port tel que Sète a un caractère bien particulier.

 

L'espace maritime qui s'ouvre devant lui paraît

à la fois infini et vide. 

Et pourtant il rend proche le monde entier.

 

Quelle ville de l'intérieur des terres peut se vanter 

de recevoir ainsi des visiteurs,

même s'ils ne sont que de passage,

venant des quatre coins du globe ?

 

Et semble-t-il même...

du passé ?

 

Oh bien sûr ces voiliers ne rentrent pas dans le port

avec leurs voiles déployées,

mais au moteur.

 

 

N'empêche

ils sont une porte sur le rêve.

 

 

 Voilier à Sète 2012

 

 

 

 

Quand j'aurai plein de sous

j'en achète un comme ça

et je vous emmène de l'autre côté de la terre !

 

 

***

 

 

 

Publié dans Sète

Commenter cet article

Mari jo 23/11/2013 21:18


Bonsoir pinson déplumé,


Quel plaisir j’ai eu de lire cet article. Que de beaux
voiliers ; J’adore les voiliers. C’est le bateau qui m’a toujours fait rêver.


 


Celui que je retiens le plus est «  le Kruzenshtern ».
Mais tous sont splendides.


 


Dommage que l’on ne connaisse pas la raison pour laquelle
« L’étoile des mers » ne peut naviguer qu’en année impaire. Je n’ai rien trouvé sur Internet à ce sujet. Mais je fouinerai encore car ça m’interpelle.


 


On sent le connaisseur dans la visite du voilier. J’ai beaucoup
apprécié et souris. Il n’y a pas d’argent en France mais les ports sont remplis de beaux bâteaux de toutes sortes et de luxe sans compter les places qui sont hors de prix mais
bref…


 


J’ai vu un reportage à la télévision sur cette manifestation et
effectivement c’était gorgé de monde. Et pourtant, quelle envie j’ai d’aller voir de près. C’était beau, magnifique, extraordinaire.


 


De superbes photographies et ces cartes postales anciennes, quel
bonheur de regarder, d’admirer.


Merci pour ce bel article très intéressant. J’ai eu un grand
plaisir à lire et relire.


 


Je n’ai toujours pas réussi à avoir l’article « Sète 9 ni le
11 ». Toujours erreur 409. Je garde en espérant que j’arriverai à les avoir.


 


Je te souhaite une bonne soirée et bise à toi pinson
déplumé.

kasimir, dit pinson déplumé 27/11/2013 12:34



Dis donc , tu ne choisis pas le plus petit ! 


Tu te vois voguant avec sur la Canedonne ? 


Moi, connaisseur des voiliers ?


Ne te moque pas d'un petit pinson : je ne suis qu'un terrien.


Mais le rêve est possible pour nous tous. Heureusement.


Bises, à bientôt.



Florentin 15/11/2013 21:48


La voile est effectivement devenue un luxe et souvent réservée à des friqués. Mais quelle élégance ! Ici, on regarde les voiliers évoluer dans la rade (en dehors pour les confirmés) et on
s'en met plein les yeux. Le Belem vient souvent chez nous ... 

kasimir, dit pinson déplumé 16/11/2013 10:48



Quelle élégance...  je veux me laisser aller à de seul mouvement d'admiration


même si d'autres questions devraient être abordées dans un autre contexte.


Tu sembles bien placé pour jouir pleinement de cet univers maritime


plein de merveilles.


Bonne fin de semaine, ami Florentin.



hélène 14/11/2013 11:33


Ce matin, tu peux mettre les voiles, il y a du vent...pour partir vers ton ile de rêve retrouver les pinsons de Darwin et voir s'ils ont fait bon ménage avec les flamboyants....


 


Bon vent et largue les amarres.....c'est bénéfique...


 


BàK.........


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 14/11/2013 18:28



Oui, lâchons les amarres de nos imaginations :


ce sont des  voyages extraordinaires,


que l'imagination nous permet de faire


sans hôtesses de l'air


ni chemin de fer


tout autour de la terre ! 


BZdeK



telos 14/11/2013 06:27


le luxe, après on dit qu'en France il n'y a pas de fric!!..beau reportage merci pour ton turner

kasimir, dit pinson déplumé 14/11/2013 10:26



c'est la même réflexion que je me suis faite


en voyant ce nombre incroyable de splendides bateaux


qui doivent, chacun, valoir une petite fortune.


Et pas une place libre dans ces parkings maritimes.


Mieux vaut se contenter du rêve : là est la liberté !



erato 13/11/2013 21:31


Un bel article sur l'évolution de la marine.


J'aime beaucoup les anciens voiliers , je les trouve majestuex et élégants!


Douce soirée, bises Pinson

kasimir, dit pinson déplumé 14/11/2013 10:21



C'est sûr, ils avaient un style, une aura, incomparables !


On se croirait, en les regardant, revenu des siècles en arrière.


Ils nous font, par leur seule présence, voyager dans le temps :


c'est magnifique, c'est magique...


Bonne fin de semaine, Andrée.



aln03 13/11/2013 20:08


Bonsoir Kas 


Enfin, je peux les voir ces voiliers .Avec mon téléphone , je pouvais lire mais ne voyais pas tes superbes photos et cartes postales anciennes .Ces bateaux sont des bateaux de rêve.Le Belem, je
l'ai vu , il y a quelques années à Rochefort sur mer .


Séte est vraiment une ville attachante aux multiples facettes . Pinson , je t'imagine bien t'installer à la Pointe Courte avec Bérénice et Pistache , vendre des fabricolages pour gagner plein de
sous et t'acheter le bateau "comme ça "


Bizatoi , Kas reporter à Cette


nicole

kasimir, dit pinson déplumé 14/11/2013 10:16



mais alors, ce Belem, il est partout !


N'empêche, il a une belle longévité.


Pas sûr que ma Pistache circulera aussi longtemps.


Seulement, avec Pistache, je pourrai aller à St Menoux


avec le Belem, pas facile. 


Allez, je garde Pistache ! 


bise pour toi, Nicole.



fan 13/11/2013 20:03


...oui, ils sont magnifiques les voiliers, j'ai les ai vue aussi à Saint Tropez une fois en hiver.Ici sur le lac, ils ressemblent à des papillons depuis ma lucarne. Mais, je ne ferais pas un tour
du Monde, trop marqué par la traverser sur un grand navire en hiver 1945 sur la mer Baltique... qui  en pleine nuit sauver des rescaper et morts dans la mer glaciale, du paquebot "Gustlov"
(qui transporter femmes et enfants) tropillier par un soumarin russe...


Merci pour ton article, et j'adore toujours la mer, je t'embrasse!

kasimir, dit pinson déplumé 14/11/2013 10:10



La mer...


oui elle est admirable


mais en même temps  sa puissance est telle qu'elle demeure profondément,


immensément, inquiétante.


Naviguer sur elle, c'est cotoyer la mort, jouer avec.


Tant que le jeu se déroule bien, cela procure une jouissance intense :


celle de se sentir vivant, d'être toléré par les éléments,


et peut-être même protégé par eux.


Tant que l'illusion dure, c'est parfait.


Le jour, ou la nuit, où la situation bascule,


comme cette terrible nuit pour toi dans la Baltique,


alors ce sont les gouffres des abîmes qui s'ouvrent.


Même si on n'a pas personnellement vécu une telle situation (comme toi)


on ne peut que frémir en l'imaginant.


J'admire la mer


mais je t'avoue que j'ai peur d'elle


même quand je me promène simplement sur une plage.


Bisous pour toi, FAN.



Danielle 13/11/2013 17:30


Je viens revoir cet article vraiment superbe. Ces voiliers du temps passé ont une allure majestueuse et lorsque leurs voiles sont déployées et gonflées par le vent, on croit rêver devant cette
splendeur qui s'offre à nous. J'arrive à l'instant du nouveau port de plaisance et deux très grands voiliers s'y sont amarrés cette semaine pour y passer l'hiver certainement. L'un venant de
Londres, l'autre de Sicile, côte à côte : le premier moderne, magnifique, blanc et luxueux, l'autre est une copie presque parfaite du Belem, vraiment très différent de son voisin, une
véritable splendeur à mes yeux, et à quelques mètres deux immenses trimarans... même si mes goûts sont bien plus modestes, je ne pouvais qu'admirer l'élégance de ces navires, me remplir le regard
de tant de beauté. Je suis encore sous le charme... Gros bisous pinson. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 18:59



Oui, on ne peut qu'admirer.


De même quand on voit de grands avions.


Mais les avions, il faut aller sur un aérodrome.


Là ces sortes d'avions géants, ils sont dans ta ville, juste devant toi.


ça c'est prodigieux.


On ne peut s'empêcher d'y monter en pensée


et de faire le tour du globe !


Et, en effet, d'en être charmé.


Gros bisous, Danielle.



hélène 13/11/2013 15:07


Tes coms fonctionnent à nouveau. Je reprends donc: Les oiseaux ketzai sont-ils rouges et verts, flamboyants? tu ne les confonds  pas avec les pinsons, ceux de l'évolution de l'espèce..14,,
je crois  trouvés par Darwin sur les iles Galapagos?? Peutêtre en reste-t-il, à bec court ou long?


Tu vois, j'ai étudié la question, suis sérieuse et non rêveuse parfois.


 


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 18:43



et non !


les quetzals ne sont pas des pinsons !


et ne vivent pas aux Galapagos


mais au Costa Rica, dans les forêts pluviales des montagnes


Seulement il y en a aussi dans les îles Onirikou !


Et ils s'entendent très bien avec les pinsons, qu'aimait tant Darwin.



hélène 13/11/2013 12:26


En fait de voyages sur mer....je n'ai fait que des croisuères dans ces gros paquebots...mais moins monstrueux il y a 20 ans, et je m'y semblais à l'étroit, limitée  , pas de place pour le
rêve...mais souvent le mal de mer....odeur persistante  de mazout r et tempêtes moyennes. Et puis, trop de monde, ce n'était pas l'endroit idéal pour rêver...


Cela ne valait pas les petits tours en bateau à voile, autour de L'ile de Ré avec mon frère, là, j'éprouvais de la Joie de me sentir libre des contraintes terrestres, mais...je n'ai pas
atteint  le paradis dont tu parles!!


PS: pour rester dans le sujet maritime, j'ai  aussi visité un sous-marin  à La Pallice, où il stationnait. Là...impression d'étouffement complet...vite le retour à l'air libre....


Que le soleil soit avec toi...


Bises


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 14:30



ah mais il aurait fallu dire à ton frère de piquer vers l'ouest


et tu aurais trouvé les îles Onirikou !


et là moi je te le dis, c'est le paradis, vrai de vrai


même qu'il y a, dans les arbres, plein d'oiseaux Quetzals. 


En attendant de les découvrir, tu peux déjà en rêver !


bises de K



hélène 13/11/2013 11:42


Que tous ces voiliers nous invitent à un voyage imaginaire...vers des pays lointains et inconnus...Ils sont tous superbes, mais je préfère les plus petits....plus proches de mon rêve.


 


Merci et bises


L.N.

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 11:54



Les bateaux, plus encore les voiliers, sont un peu comme les avions :


des appels silencieux pour le départ.


Tous semblent dire : montez sur mes ailes, et je vous emporte au delà de l'horizon. 


Or chacun sait que, là bas, c'est le paradis,


en tout cas, tellement mieux qu'ici ! 


bises du jour.


une belle apm nous attend.



eMmA 13/11/2013 10:28


Eh bien ! Quelle navigation on fait chez toi Kasimir !


Comme toi, je n'y connais strictement rien (j'ai même un peu mal au coeur en voyant autant de navires), mais j'admire la beauté de ces machines.


Le Belem, j'avais eu la chance de le voir en 89 à Rouen lors de la première Armada. Quelle beauté ! Je n'imaginais pas que ce fut possible de nos jours d'en voir de pareils.


Tu as une impressionnante collection de cartes postales.


Passe une belle journée,


eMmA

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 11:11



comme toi je suis partagé !


splendeur de ces navires


mais en même temps, quel étalage de luxe...


comment des personnes peuvent-elles avoir autant de moyens financiers ?


Des cartes postales ?


Non, je n'en ai aucune : ces documents m'ont été gentiment confiés ! 


bonne semaine eMmA



lylytop 13/11/2013 08:52


magnifique article sur les bateaux mais c'est toujours pas la mer qu'on prend possession des rivages, regarde les viking dont j'en fait partie(lol)


a bientôt


lyly

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 09:00



Ah ah... c'est donc ça : tu es une Viking...


Alors tu as le mer dans le sang, et dans le coeur


et ne te lasses pas de la contempler.


Je te comprends.


Bonne semaine à vous tous.



anne6329 13/11/2013 01:54


Excellent article Kas ! Moi amoureuse de tous ces voiliers tu me gâtes !!! J'ai vu plusieurs fois ces voiliers .... J'en ai visité plusieurs à Sète lors du dernier rassemblement des vieux
gréements mais surtout à Brest et Douarnenez ! Lors d'un rassemblement à Brest en 2008 je crois, nous sommes allés naviguer avec notre petit voilier au  milieu de centaines de voiliers
lorqu'ils sont sortis du port de Brest pour aller à Douarnenez où la fête se poursuivait ! Je t'assure ... j'en ai un souvenir extraordinaire .... un temps magnifique ... tous hissant les voiles
dans la même direction dans le goulet de Brest ! Un spectacle féérique ! Des voiliers de petites tailles se cotoyaient avec des géants tels que le Bélem ou un 4 mâts russe tout blanc ... je me
souviens avoir porté des petits gâteaux à l'équipage de ce géant russe .... tous les gamins ! Les plus jeunes devaient avoir à peine 12 ans ... uniformes magnifiques ... ces petits étaient à coup
sûr amoureux de la voile pour s'embarquer ainsi à travers les mers à leur âge ! Je comprends cet amour de la mer et surtout de la voile car j'aime ça ... On ressent tellement de zénitude sur un
voilier .... pas de bruit de moteur ... Juste le bruit du vent dans les voiles .... l'observation de la faune le long des côtes ! C'est l'oubli total de ce monde si cruel de violence ... C'est
magique vraiment !!!  Si tu venais nous rejoindre à Landé je te ferais ressentir tout ça et je suis convaincue que tu apprécierais et te mettrai à rêver comme moi je le fais chaque fois que
je mets mes pieds sur mon voilier ! Mais attention ... je n'aime pas la compétion ! J'aime choisir ma météo afin de pouvoir déguster au maximum !!! Bon j'arrête mon blabla .... je vais finir par
t'agacer !!! Un gros bisou Kas

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 08:56



Oh bin toi alors , tu es une fanatique !


Tu as la chance de pouvoir dire : mon voilier !


Et de monter dedans, et de savoir le mener : ça c'est extraordinaire !


Presque irréel pour moi.


Oui, j'imagine que se sentir poussé  par le vent, et porté sur "le vaste dos de la mer "


doit procurer une émotion incomparable. Grisante sans doute.


Qui sait, un jour peut-être je me laisserai faire ... !


Bisous de pinson à la navigatrice.



Danielle 13/11/2013 00:20


Magnifique reportage ! Superbes bateaux du présent et du passé ! Je file au lit, il serait temps. Bonne nuit et bisous du mercredi. Danielle

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 08:46



Que c'est agréable de commencer ainsi sa journée !


moi aussi je te fais des bisous.


Salue pour moi les oiseaux de mer, les veinards ! 



flipperine 13/11/2013 00:13


les tps changent tout se modernise et on a tjs une certaine nostalgie en voyant ce qui se passait avant maintenant tout ce fait dans la plus simple facilité

kasimir, dit pinson déplumé 13/11/2013 08:43



Ne crois-tu pas que la navigation doit toujours être difficile, et même périlleuse ?


Enfin, je n'y connais rien, mais je l'imagine ainsi.


à plus.